english

Interdiction des véhicules thermiques d'ici 2030 ?

Une taxation favorable à l'électrique pour favoriser son développement

Plus de véhicules thermiques d'ici 2030Les pays nordiques et notamment la Norvège où le Repaire vous a emmené pour un roadtrip l'année dernière est toujours à la pointe de l'écologie. C'est simple, c'est le pays européen où l'on trouve le plus de Tesla au kilomètre carré et ce n'est pas prêt de s'arrêter. Le pays a d'ailleurs également reçu dernièrement l’E-Visionary Award européen, une récompense soulignant l’engagement du pays à promouvoir et démocratiser le véhicule électrique.

Et il s'agit bien d'une volonté politique du Parti travailliste (Arbeidepartiet) de s'affranchir de tous les véhicules thermiques (essence et diesel) d'ici 2030, un comble pour le pays européen qui doit son éveil économique grâce à ses gisements pétrolifères en mer du nord qui en font aujourd'hui le premier producteur européen. Pour son leader Jonas Gahr Støre "Il est important de fixer des objectifs qu'à la fois les électeurs et l'industrie peuvent voir."

D'ici à 2025, la volonté est donc de n'avoir sur les routes que des véhicules pauvres en émissions. Et d'ici 2030, le but est de n'avoir que des véhicules sans aucune émission polluante. Autrement dit, cela signifie l'objectif de s'affranchir de tous les véhicules thermiques au profit de l'électrique. Ceci ne se fera toutefois pas par l'interdiction des véhicules thermiques mais par une augmentation des taxes qui feront que l'électrique deviendra le choix privilégié.

Stations de recharge électrique en NorvègeEt quand on parle de choix et d'incitation, c'est déjà le cas puisque les véhicules électriques bénéficient actuellement dans le pays :

  • d'exemption de taxe à l’achat
  • d'une réduction de 25% sur la TVA
  • de la gratuité des ferry (nombreux) et péages routiers
  • du parking gratuit dans la plupart des villes
  • de stations de recharge publiques et gratuites
  • de l'accès aux voies de bus et tramway

Cette nouvelle a naturellement ravi Elon Musk, qui y voit l'avenir de Tesla. Et à l'heure où Paris a décidé d'interdire les deux-roues motorisés d'avant 1999, nul doute que ce choix devrait faire tâche d'huile (ou d'essence) en Europe dans les années à venir et pas uniquement dans les grandes villes.

Plus d'infos sur l'interdiction des véhicules thermiques

Commentaires

Le Modérateur

Le sens de l'histoire ? même si le bilan global électrique vs thermique est décrié par certains ?

07-06-2016 13:17 
waboo

A moins que l'électrique fasse un bon fulgurant côté batterie/retraitement/charge/disponibilité...

J'y crois absolument pas, sauf pour les bobos et leur 1.000 à 5.000 km d'urbain. C'est pas la majorité de la population, loin s'en faut. Et quand tu vois ce qui se passe en terme de grève des réseaux de transport public dans notre beau pays... le véhicule personnel a encore, et heureusement, de beaux jours devant lui;

Ne serait-ce qu'en terme de liberté individuelle et de circuler. L'uniformisation est un cancer social.

07-06-2016 13:27 
eric 12 bandit

Dans mes bras waboo !! ange



VVVV

07-06-2016 13:53 
waboo

clin d'oeil Eric

07-06-2016 14:11 
KPOK

Et pourtant, le thermique présente des inconvénients qu'il serait inutile de rappeler (pollutions en tous genres).

Il y en a cependant un que j'aime à rappeler : le véhicule personnel a rendu possible certains déplacement inimaginables auparavant. Puis le "possible" a progressivement glissé vers le "obligatoire". Le gadget est devenu vital (autres exemples : le téléphone, le GPS, l'e-mail, le web, Fessebouque, etc.).

Revenir en arrière, à une situation où le véhicule personnel est l'exception et non plus la règle ne se fera pas sans plaies et bosses. Il faudra mettre par terre toutes les infrastructures mises en place pour passer du gadget à l'obligatoire, des autoroutes à Os-carreau.com. Revenir à une organisation de l'espace où tout doit être possible dans un rayon de -disons- 15 kilomètres autour de chez soi. Si c'est au-delà, on s'en passe au quotidien.

Et ça, ça va coûter très très cher.

En attendant, les têtes d'oeufs qui nous dirigent vont imaginer des machins à base de véhicules électriques, machins qui ne peuvent pas fonctionner vu qu'on leur demande la même chose qu'à un véhicule thermique. Totalement débile. Gna-gna-gna progrès technique, Tesla, tout ça tout ça. Tesla est une exception. S'il n'y avait que des véhicules électriques sur la route, cela ne poserait pas de problèmes. On roulerait tous à 70 dans des vélomobiles électriques, et on trouverait ça normal. C'est la cohabitation -une fois de plus- entre différents types de véhicules qui pose problème.

Alors qu'il faudrait des véhicules électriques dont on changerait les batteries dans l'équivalent de stations-services -standardisation, automatisation, tarification adaptée.

Sûr, ça va se mettre à couiner "liberté, ma belle liberté". La bagnole n'est pas une liberté, on la traîne comme un boulet de x millieurs d'euros par an en entretien et coûts d'utilisation. Plus ça bave "liberté liberté" dans les pubs, plus c'est l'inverse.





(pitain, t'en as pas marre de lire mes pavés ?)

07-06-2016 14:39 
Raven

Pi faut partir en vacances aussi. Quand tu habites le Noooooooooord et que tu veux aller t'entasser dans le sud avec tes congénères que tu conspues à longueur d'années dans les bouchons (connus aussi sous le terme "les gens", dont tu fais partie, au passage), ben une Tesla, va falloir prévoir un arrêt recharge, et ça, le vacancier, il supporte pas, il veut y aller le plus vite possible sur son carré de sable, avec des pauses chronométrées les plus courtes possibles.

Se traîner la bite, prendre son temps, profiter, non, c'est impossible tant qu'il n'est pas arrivé à destination.

Raven

07-06-2016 14:45 
CLEW

Salut,

Sans tomber dans le cliché pro ou anti électrique, je m'interroge quand même sur cette volonté de forcer les gens à aller vers l'électrique. Pour l'instant aucun pays développé n'arrive à être autonome en se contentant de la production électrique "écologiquement correcte". De toute façon, quelque soit la manière dont on prend le pb, l'électrique apporte aussi son lot de pollution tant dans la fabrication des composants que dans leur éventuel retraitement.

V

Etienne

07-06-2016 15:45 
eric 12 bandit

Sans compter qu'il faudrait doubler la production électrique...



VVVV

07-06-2016 15:49 
eric 12 bandit

A moins que la solution soit la pile à combustible.


Jamais voulu transporter une bombe bonbonne de GPL dans mon coffre, alors de l'hydrogène..... flute




VVVV

07-06-2016 15:54 
CLEW

Citation
eric 12 bandit
A moins que la solution soit la pile à combustible.


Jamais voulu transporter une bombe bonbonne de GPL dans mon coffre, alors de l'hydrogène..... flute


VVVV

Aucun risque, je te le dis, ce sont nos élites-vedoyantes-bien-pensantes qui le dise... Cela étant tant que l'hydrogène reste confinée et à au moins 98% de pureté pas de risque d'explosion, tu n'arriverais même pas à allumer un briquet dans une telle pièce.

Maintenant, je te pose une question : comment obtenir de l'hydrogène... les méthodes que je connais demande de l'énergie électrique ou thermique et un processus de filtrage.



V

Etienne

07-06-2016 16:19 
KPOK

Vé. Si pour produire 1kW tu dois en dépenser 0,8 tout compris, c'est tendu.
C'est ça ce qu'il y a de bien avec le pétrole : le rendement au litre est difficile à concurrencer. Sauf à prendre son temps et alors là le vélo reste le moyen de transport terrestre le plus économique d'un point de vue énergétique en terrain à peu près plat.

07-06-2016 16:36 
Thierry1470

Ah Ah Ah...la Norvège dont l'essentiel de sa richesse nationale est liée à....ses ressources pétrolières.

Vraiment des peintres ces écolos :D

V

07-06-2016 18:56 
L'iguane

J'aime pas le froid, j'aime pas la mentalité nordique, je foutrai jamais les pieds en Norvège, alors ils peuvent interdire les véhicules thermiques ça m'en secoue une sans réveiller l'autre.

Et s'ils veulent protéger mère Nature, z'ont qu'à commencer par arrêter la chasse à la baleine.

07-06-2016 19:07 
Tec

Bonjour,
La TIPP à été transformée en TICPE depuis un bon moment déjà, donc déjà question taxe en remplacement du pétrole, c'est bon on est dans les starting block.
.
Demain, nous roulerons à la matière énergétique qui vous sera délivrée par les producteurs actuels de pétrole quand ils auront fini d'épuiser le filon et qu'ils auront bien mis en place le prochain.
.
Cette date ne sera absolument pas dictée par les états elle sera seulement "indiquée", et l'écologie n'a rien à voir la dedans c'est juste un prétexte.
.
Bonne journée

07-06-2016 19:10 
MotoMotoVroumVroum

Tant qu'il y aura du pétrole à brûler, rassurez vous, total veillera à ce que nous ayons toujours le droit de nous servir de nos jouets.

07-06-2016 19:43 
Le Modérateur

sauf que les réserves diminuent quand même... bon, ok, il reste 1500 milliards de barils de réserve et au rythme de consommation actuelle, entre 40 et 50 ans, bref on sera mort, donc on s'en fout !

07-06-2016 20:05 
eric 12 bandit

Citation
Le Modérateur
au rythme de consommation actuelle, entre 40 et 50 ans, bref on sera mort, donc on s'en fout !

Dieu est immortel !!
En revanche, moi, je picorerai les pissenlits par la racine depuis un p'tit bout de temps.



VVVV

07-06-2016 20:29 
Tec

Citation
Le Modérateur
sauf que les réserves diminuent quand même... bon, ok, il reste 1500 milliards de barils de réserve et au rythme de consommation actuelle, entre 40 et 50 ans, bref on sera mort, donc on s'en fout !
Bonjour,
D'accord David, mais dans un premier temps les énergies "nouvelles" seront détenues par les mêmes sociétés que les sociétés pétrolières actuelles et que le système de taxation est déjà mis en place.
Bonne journée

07-06-2016 21:09 
eric 12 bandit

Je ne me faisais pas d'illusions sur ce point.... furax



VVVV

07-06-2016 22:43 
thom

Citation
Raven
(...) Quand tu habites le Noooooooooord et que tu veux aller t'entasser dans le sud (...), ben une Tesla, va falloir prévoir un arrêt recharge, et ça, le vacancier, il supporte pas, il veut y aller le plus vite possible sur son carré de sable, avec des pauses chronométrées les plus courtes possibles.

Se traîner la bite, prendre son temps, profiter, non, c'est impossible tant qu'il n'est pas arrivé à destination.

Raven

Bah, quand tu te retrouves le dimanche sur le parking du Casto pour recharger, avec rien d'ouvert à des lieues à la ronde, en plein cagnard avec la famille, pour ce qui est de "prendre son temps", t'as pas le choix, pour ce qui est de "profiter", faut quand même de l'imagination.

Pour le tout électrique, en dehors d'une utilisation citadine, faudrait encore un saut technologique en terme d'autonomie.
Ou un système d'échange de batterie, où tu enlèves tes batteries déchargées pour en remettre des chargées, en quelques minutes.

08-06-2016 12:48 
THE DUDE

c'est l’Afrique qui va être contente de cette nouvelle folie du tout électrique: ça va leur faire pleins de supers endroits ou la montagne est explosée pour en extraire le minerai de nos centrales (à ma connaissances pas d'uranium/plutonium en Europe...pipeau ), extraction réalisée exclusivement par des boites étrangères et qui n'emploient que des étrangers...super
Et je passe sur les rejets dus aux traitements de ces minerais, ou encore la gestion des batteries et de ses composants...

Pi on se posera la question quand les mecs locaux péteront des plombs à coups de prises d'otages et autres attaques "terroristes"...pas d'accord

08-06-2016 13:17 
Tec

Bonour,
.
Dude, il n'y a PLUS de mine d'uranium en France.
.
Par contre on à la chance de toujours avoir les crassiers, il y en a un des plus important à quelques kilomètres de chez moi.
AREVA indique une radiotoxicité au minimum 40 fois inférieure à celles des études indépendantes (Le S de celleS, n'est pas une faute de frappe), pour les valeur de l'eau c'est 800 fois supérieur à la valeur normale d'une eau douce.
.
Moi qui ne suis pas du coin je connais depuis 10 ans beaucoup plus de personnes mortes ou maldes de cancers, de leucémies ou autres moults réjouissances du genre dans le coin que j'en connaissais en 20 ans....
Je le dis au personnes du secteur et en fait pour eux ce taux de mortalité semble "normal".
Après avoir constaté cela j'ai su que, toujours par étude indépendante, le risque de cancers est suivant les endroits de vie (je ne parle pas du crassier) 10 à 20 fois supérieur je ne suis plus étonné.
.
Il y a quelques années un hélicoptère à quadrillé complètement le secteur.
Officiellement pour faire des photos "thermiques" afin de déterminer les maisons consommatrices en énergie.
.
Sauf que cet hélicoptère venait de Suisse, mandaté par AREVA et mesurait le taux de radioactivité des zones urbanisé puisque le remblais ne coutait rien dans les années 70/80 et provenait des extractions trop pauvre des mines.....
.
D'ailleurs quand il est tombé à moitié en panne il a fait un aller retour ouest France/Suisse pour réparation....
.
Et maintenant pour faire beau dans le tableau...
Une centrale solaire à été mise en place sur le crassier.......
C'est beau c'est propre c'est l'écologie.
.
Bonne journée

08-06-2016 19:51 
Godzilla

Il y a une ancienne mine d 'uranium pas trop loin de chez moi.

Après sa fermeture, le paysage a été transformé. Création de véritables collines, d' étangs, etc. Impressionnant.
Mais il a été prévu de tout garder sous le coude.

Si des fois la situation dans les pays ou on exploite l' uranium devenait trop instable, on réouvre tout ça et on continue chez nous, c' est prévu.

J' ai appris il y a peu que le charbon est la source d' énergie qui a été le plus exploitée dans le monde ces dernières années.
C'est du passé le charbon? Ben non, c' est extrêmenent polluant mais c' est encore extrêmement présent.
Dans quelques années, on en reparlera aux allemands...

Alors, passer aux véhicules électriques pur tout le monde, ça va attendre un peu.

08-06-2016 21:42 
L'iguane

Citation
thom

Pour le tout électrique, en dehors d'une utilisation citadine, faudrait encore un saut technologique en terme d'autonomie.

Plutôt que d'attendre un hypothétique gain en autonomie, il faut que les constructeurs s'entendent sur un format de batteries commun que l'on remplacerait à la station service comme on fait le plein.

C'est aberrant de devoir attendre que les batteries soient chargées, c'est comme si on attendait d'être en rade d'essence pour raffiner du pétrole.

08-06-2016 22:17 
eric 12 bandit

Citation
CLEW

Maintenant, je te pose une question : comment obtenir de l'hydrogène... les méthodes que je connais demande de l'énergie électrique ou thermique et un processus de filtrage.



V

Etienne

Ben....

J'ai pas vraiment mieux...

De souvenir plonger un morceau de Sodium dans de l'eau produit une réaction exothermique ainsi qu'un important dégagement de dihydrogène...
Pas besoin d'énergie dans ce cas, mais vu la violence de la réaction avec juste une petite bille de sodium posée sur un petit morceau de buvard...


Je sais que l'on peut en fabriquer à partir d'énergie fossile (retour à la case départ...)
Le procédé le plus simple et le plus rependu étant l'hydrolyse, mais là encore, il faut de l'énergie... Electrique cette fois.

C'est dommage, l'hydrogène est certainement l'élément le plus rependu dans l'univers et la pile à combustible est certainement l'avenir...


VVVV

09-06-2016 03:31 
CLEW

Citation
L'iguane

Plutôt que d'attendre un hypothétique gain en autonomie, il faut que les constructeurs s'entendent sur un format de batteries commun que l'on remplacerait à la station service comme on fait le plein.

C'est aberrant de devoir attendre que les batteries soient chargées, c'est comme si on attendait d'être en rade d'essence pour raffiner du pétrole.

Je crois que l'on touche là à la définition de l'utopie sauf à ce que nos politiciens se sentent pousser d'assez grosses baloches pour imposer cela aux constructeurs par voie réglementaire mais je crois que ça aussi c'est intégré dans la définition de l'utopie.

09-06-2016 08:47 
thom

Citation
L'iguane
Citation
thom

Pour le tout électrique, en dehors d'une utilisation citadine, faudrait encore un saut technologique en terme d'autonomie.

Plutôt que d'attendre un hypothétique gain en autonomie, il faut que les constructeurs s'entendent sur un format de batteries commun que l'on remplacerait à la station service comme on fait le plein.

Oui, c'est pour ca que j'ai ajouté "Ou un système d'échange de batterie, où tu enlèves tes batteries déchargées pour en remettre des chargées, en quelques minutes. "

Mais bon, faudrait également un système de manutention et tout ca. Sur une Tesla, je crois qu'il y a environ 1 tonne de batteries. Pour fournir 400 (hypothétiques) km d'autonomie.

Et aussi, si ta bagnole et tes batteries sont neuves, auras-tu envie de faire remplacer tes batteries par d'autres, qui ont peut-être 1 an ou 2, et auront alors perdu 10 ou 20% de leur capacité ?

09-06-2016 08:51 
thom

Citation
CLEW
Citation
L'iguane

Plutôt que d'attendre un hypothétique gain en autonomie, il faut que les constructeurs s'entendent sur un format de batteries commun que l'on remplacerait à la station service comme on fait le plein.

C'est aberrant de devoir attendre que les batteries soient chargées, c'est comme si on attendait d'être en rade d'essence pour raffiner du pétrole.

Je crois que l'on touche là à la définition de l'utopie sauf à ce que nos politiciens se sentent pousser d'assez grosses baloches pour imposer cela aux constructeurs par voie réglementaire mais je crois que ça aussi c'est intégré dans la définition de l'utopie.

En effet, quand on voit le nombre de chargeurs de téléphones différents qui existent ...

09-06-2016 08:53 
seb-xx

Cette news ce transforme à mesure qu'elle est reprise ici et là,
C'est la vente de voitures NEUVES thermiques qui serait bannie en 2025.

D'où l'intéret de toujours citer la source
[www.dn.no]

15-06-2016 14:15 
tom4

Citation
KPOK
Vé. Si pour produire 1kW tu dois en dépenser 0,8 tout compris, c'est tendu.
C'est ça ce qu'il y a de bien avec le pétrole : le rendement au litre est difficile à concurrencer. Sauf à prendre son temps et alors là le vélo reste le moyen de transport terrestre le plus économique d'un point de vue énergétique en terrain à peu près plat.

même en terrain pas plat :).
jusque 10/15 km, c'est accessible au commun des mortels, au delà, ça devient sport.

hier soir, retour du taf à 19h en passant par le centre ville, 14 km en +/- 50 mn, 18 de moyenne, avec quelques belles pentes (dans les 2 sens heureusement)

tom4, bon, j'ai un vélo de 32 kg, avec un route, je ferais mieux :)

15-06-2016 17:31 
Panpan_a_moto

Boah TTIP + Trump Président et le thermique a de l'avenir.

15-06-2016 21:26 
Tec

Bonjour,
Au fait c'est assez marrant de constater que le pays qui était le 7 eme extracteur mondial de pétrole en 2000, en régression constante depuis, devient désormais le donneur de leçon...
Forcément j'imagine qu'il est plus facile de faire le donneur de leçon écologiste avec les fouilles pleines de pétro-dollars qu'avec de vrai conviction mais sans moyen.
Bonne journée

15-06-2016 22:27 
BIG83

Salut
Avec l'histoire et les ancêtres qu'ils ont, ils n'ont qu'à remettre au gout du jour les véhicules à rames dingue
V

16-06-2016 10:46 
Dany

Quand on voit que les éoliennes, pas du tout écolo structurellement, ont le vent en poupe (c'est le cas de le dire); s'il en est de même des moteurs électriques, on peut se demander à qui cela profite...? Pas à combattre la pollution, en tout cas...

22-06-2016 15:29 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Mutuelle