Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Bugs des cartes grises

Des problèmes à répétition empêchant les démarches

Une résolution envisagée pour la fin de l'année

Bugs des cartes grisesAfin de faciliter les démarches des utilisateurs et de leur éviter de se rendre systématiquement en préfecture, l'Etat dématérialise progressivement les différentes démarches administratives. C'est notamment le cas de toutes les démarches liées au certificat d'immatriculation qui ne sont plus accessibles que par le site de l'ANTS depuis le 6 novembre dernier.

Oui, mais voilà, alors que les bureaux des préfectures ont été fermés, le système s'est révélé instable avec de très nombreux dysfonctionnements empêchant de compléter son dossier de demande de certificat d'immatriculation. Au total, ce sont près de 90.000 dossiers qui se retrouveraient en attente pour des problèmes techniques.

Et la situation n'a fait qu'empirer ces derniers jours puisque désormais le service d'immatriculation des véhicules n'est tout simplement plus accessible.

Les conséquences sont loin d'être anodines. Ce sont d'abord les particuliers qui souhaitent faire réimmatriculer un véhicule d'occasion qui se retrouvent dans l'impossibilité de procéder à cette démarche. Les acheteurs se retrouvent ainsi à rouler avec un véhicule qui est toujours au nom de l'ancien propriétaire... Un cas épineux pour les PV ou même l'assurance.

Mais le problème d'immatriculation touche également les professionnels qui se retrouvent dans l'impossibilité de procéder à une immatriculation, qu'elle soit provisoire ou définitive. Résultat des comptes, les véhicules se retrouvent bloqués dans les garages et ne peuvent être ni livrés ni facturés. De nombreuses concessions ont ainsi dû composer avec des commandes annulées par leurs clients et doivent également faire face à un souci de stockage...

Par ailleurs, les difficultés informatiques touchent également les demandes de permis et de renouvellement de permis.

De son côté, le ministère tente tant bien que mal de corriger le problème et a notamment fait appel à des téléopérateurs pour prendre en charge les démarches par téléphone. Le système informatique devrait quant à lui recevoir des correctifs tous les 15 jours jusqu'à la fin de l'année, date à laquelle les démarches en ligne devraient fonctionner correctement...

Plus d'infos sur les cartes grises