Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Infractions routières : échanges de PV avec la Hongrie et la Slovaquie

Verbalisation des conducteurs étrangers en France et des Français dans ces pays

Près 67.000 infractions concernées sur les 12 derniers mois

Infractions routières : échanges de PV avec la Hongrie et la SlovaquieLa France continue d'étendre ses échanges transfrontaliers en matière d'infractions routières avec de nouveaux accords pris avec la Hongrie et la Slovaquie.

C'est dans le cadre de la directive européenne 2015/413 que les autorités avaient lancé la généralisation de ces échanges. Désormais, les conducteurs français verbalisés à l'étranger par des systèmes de contrôles automatiques sont poursuivis pour les infractions commises sur ces territoires. La démarche fonctionne bien évidemment dans les deux sens et les conducteurs étrangers peuvent aussi être poursuivis en cas d'infraction en France.

La Hongrie et la Slovaquie viennent ainsi compléter une longue liste qui comprenait déjà des accords avec l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, l'Espagne, l'Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Pologne et la Roumanie. Un accord bilatéral spécifique a également été mis en place avec la Suisse.

De façon globale, 21% des infractions relevées depuis le déploiement des radars automatiques concernent des véhicules immatriculés à l'étranger alors que ceux-ci ne représentent que 5 à 6% du trafic. En période estivale, cette proportion est beaucoup plus importante puisque les ressortissants étrangers sont responsables de la moitié des infractions.

De mars 2016 à février 2017, 39.394 infractions concernaient des véhicules immatriculés en Hongrie et 26.443 des véhicules de Slovaquie. 35% des infractions hongroises et 46% des slovaques concernaient des poids lourds.

Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière :

La généralisation des échanges transfrontaliers en Europe est une avancée, car elle assure l’égalité de traitement entre conducteurs français et étrangers. Dans le cas de la Hongrie et de la Slovaquie, ces échanges vont aussi permettre de lutter contre les excès de vitesse des poids lourds qui traversent notre territoire. Les accidents causés par des poids lourds sont particulièrement graves pour les autres usagers.

Plus d'infos sur la législation routière