Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Veitis : et maintenant, le V-Twin électrique

L'eV-Twin en production dès 2019 pour un prix de 45.000 euros

Moteur électrique de 11 kw, 112 km/h, 160 km d'autonomie, 165 kg

Veitis eV-TwinQui a dit que les deux-roues électriques ne pouvaient pas ressembler à des motos traditionnelles ? Certainement pas Steve Smith.

Lassé de devoir systématiquement mettre l'essence dans sa BSA Bantam de 1953 chaque fois qu'il l'emmenait sur son Yacht (oui, monsieur a de la ressource) pour éviter les débordements avec la houle, mais aussi pour des raisons de sécurité avec l'essence stockée dans un container à part, Steve Smith s'est mis dans l'idée de mettre au point un moteur électrique.

Ce dernier a alors racheté un cadre identique à celui de sa Bantam et un petit moteur électrique pour concevoir son premier prototype. Sur les réseaux sociaux, l'homme a alors reçu plusieurs demandes pour savoir où on pouvait en acheter. Smith a alors acheté plusieurs cadres et commencé à construire des motos. De là les choses ont rapidement évolué et amené à la création de Veitis.

Veitis : et maintenant, le V-Twin électrique

Avec Malcolm Shepherson de Metal Malarkey, le Britannique a dessiné un nouveau cadre, mais aussi un nouveau moteur mimant le look des bicylindres en V reposant sur un moteur à aimant permanent Ashwood de 11 kW. Côté performance, Veitis revendique une vitesse maximale de 112 km/h (70 mph) et une autonomie d'environ 160 km.

Du côté de l'équipement, on retrouve des freins Brembo, des jantes à rayons chaussées de pneus Avon, une transmission par courroie, deux amortisseurs arrière et des garde-boues en fibres de carbone. Compacte avec son empattement de 1.390 mm et sa selle culminant à 720 mm, la moto affiche un poids de 165 kg.

Le style de la moto est bien travaillé, comme cette selle suspendue

La eV-Twin est alors née. Ce premier modèle va d'ailleurs entrer en production dès le début de l'année prochaine et une cinquantaine de motos seront produites dans l'année à venir.

La Veitis est déjà disponible en commande pour 40.000 £ (environ 45.000 euros). Oui, ça fait quand même un peu cher payé pour une 125.

Disponibilités / Prix

  • Prix : environ 45.000 euros
  • Disponibilité : 50 modèles en 2019

Plus d'infos sur Veitis

Commentaires

cricridu34

Un peu cher, en effet. Je crois que la transition énergétique va encore attendre...

07-12-2018 14:41 
olivierzx

Les batteries permettent à peu près toutes les excentricités en terme de forme.

Les ingénieurs sont pas obligés de tous faire des Zéro.

Imaginez un Buell XB dont le cadre serait rempli de batteries avec un twin comme celui de cette Veitis pour compléter l'autonomie ... ça aurait de la gueule.

07-12-2018 18:07 
cricridu34

Euh! Un cadre rempli de batteries + un twin thermique... Autonomie peut-être, lourdeur certainement.

07-12-2018 18:44 
olivierzx

Non, twin comme la Veitis : électrique caché dans une forme V2.
Ça permettrait d'avoir plus de batteries.

Mais le concept de l'hybride en moto a du sens, façon Prius.

Il faut bien reconnaître que dans le rapport conso/cv un moteur de moto est quand même particulièrement médiocre, surtout vu le poids à déplacer.

08-12-2018 18:00 
james_bar

Sur une moto la masse et l'encombrement sont quand même beaucoup plus contraignant que sur une voiture. Pas sur que l'hybride soit rentable. Et si les motos n'ont pas de très bon rendement c'est surtout parce que ca n'intéresse pas les acheteurs qui préfèrent simplement la puissance brute. Il suffit de voir les réactions à chaque nouvelle norme antipollution.

10-12-2018 13:26 
Godzilla

Citation
james_bar
Et si les motos n'ont pas de très bon rendement c'est surtout parce que ca n'intéresse pas les acheteurs qui préfèrent simplement la puissance brute.



Explique-toi, parce que là....question

10-12-2018 14:36 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous