english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

1re Journée Nationale du Partage de la Route

Une initiative automobiliste, motarde et cycliste

Les distances de dépassement des usagers vulnérables au coeur de la 1re édition

1re Journée Nationale du Partage de la RouteEn milieu urbain, les déplacements se complexifient à mesure que les modes de mobilité se développent et se diversifient. Pourtant la sécurité passe en premier lieu par la bonne cohabitation et la bonne entente des différentes catégories d'usagers. Alors qu'elles jugent que les politiques menées en matière de mobilité ont tendance à renforcer les clivages entre usagers et favoriser les rivalités, trois associations d'automobilistes, de motards et de cyclistes s'unissent pour lancer ce 18 juillet la première Journée Nationale du Partage de la Route.

40 Millions d'Automobilistes, la Fédération Française des Motards en Colère et Mon Vélo est une Vie poursuivent ainsi l'objectif d'apaiser les comportements sur la route et de favoriser le respect des usagers à travers cette journée nationale qui se tiendra désormais chaque année le 18 juillet. Cette opération de sensibilisation fait partie de l'initiative "Ensemble, créons le partage de la route de demain" lancée par ces trois mêmes associations il y a tout juste un an.

La première journée nationale du partage de la route s'axe principalement autour du respect de la distance de sécurité latérale pour dépasser les usagers vulnérables. Il est ainsi rappelé qu'en agglomération il faut respecter un espace minimal d'un mètre et de 1m50 hors agglomération pour ne pas risquer de déstabiliser ou heurter l'usager.

A l'occasion de cette première édition, des représentants des trois associations se rendront à Paris, Le Mans, Angers et Nantes pour présenter le projet et distribuer des autocollants à apposer sur les véhicules, permettant ainsi de véhiculer le message auprès du plus grand nombre.

Pierre Chasseray, Délégué général de "40 millions d'automobilistes :

Cette journée symbolique pour le Partage de la Route, nous la créons afin qu’il y ait une vraie prise de conscience chez les usagers, que les comportements sur la chaussée changent et que la tolérance soit la valeur qui s’impose sur la route.

Didier Renoux, Chargé de communication de la FFMC :

En tant qu’associations d’usagers, nous devons sensibiliser les usagers de la route aux problématiques de chacun et montrer les enjeux à partager la route en sécurité.

Téodoro Bartuccio, Président de "Mon Vélo est une Vie" :

Si nous voulons partager la route dans la sérénité et la sécurité, il faut que la tolérance entre usagers se fasse. La Journée nationale nous permettra de fédérer toutes les catégories d’usagers à notre mouvement.

Plus d'infos sur le partage de la route

KTM