english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Moto électrique BST Hypertek

Un roadster futuriste à 80.000 $ par Terblanche et BST

108 ch, 120 Nm, 205 kg, 300 km d'autonomie, embrayage...

Moto électrique BST HypertekL'électrique a ça de bien qu'il permet aux designers de sortir des sentiers battus en s'affranchissant de certaines contraintes inhérentes aux moteurs thermiques pour nous proposer une vision futuriste de la moto. Les exemples ne manquent pas avec la création de nombreux projets et de concepts plus ou moins viables.

Le dernier exemple en date est le fruit de l'association du designer sud-africain Pierre Terblanche, à qui l'on doit entre autres les Ducati Multistrada, Sport Classic et Hypermotard, avec le spécialiste de la fibre de carbone Blackstone Tek, surtout connu pour ses jantes moto BST, avec le roadster Hypertek.

Ce look unique, l'Hypertek l'a rendu possible grâce à son cadre monocoque en carbone, un matériau que l'on retrouve également sur les tubes de fourche et les tés qui permettent de maintenir un poids à seulement 205 kg, batterie incluse.

Moto électrique BST Hypertek
Moto électrique BST Hypertek

Cette dernière promet d'ailleurs monts et merveilles avec une autonomie annoncée à 300 km et une recharge rapide en 30 minutes. Des chiffres qui laissent rêveurs. Le moteur DHX Hawk à refroidissement liquide délivre quant à lui 108,8 chevaux et un couple de 120 Nm. Le groupe motopropulseur est associé à un embrayage antidribble.

Moto électrique BST Hypertek
Moto électrique BST Hypertek

La suite de l'équipement n'est pas en reste avec une selle réglable en hauteur sur 3 positions, des jantes BST carbon (forcément), des disques de freins en aluminium ou encore une instrumentation avec HUD intégré, un traction et wheelie control, un régulateur de vitesse, une aide au démarrage en côte ou encore un générateur de son.

Moto électrique BST Hypertek
Moto électrique BST Hypertek

La BST Hypertek n'est par ailleurs pas un concept, mais bien une moto destinée à la production puisqu'une petite série (le nombre n'a pas été précisé) sera bien commercialisée moyennant 80.000 $.

Moto électrique BST Hypertek
Moto électrique BST Hypertek
Moto électrique BST Hypertek
Moto électrique BST Hypertek
Moto électrique BST Hypertek
Moto électrique BST Hypertek

Plus d'infos sur BST

Commentaires

Bee Loo

Hors de prix, mais j'aime bien !

18-11-2019 15:23 
dante

pour une fois ça a de la gueule, pour le reste vu le prix

18-11-2019 16:43 
Legwen 7O1

eyh une moto lego technik avec le kit motorisé...
abusé !

18-11-2019 19:47 
max098765

Alors :
- c'est subjectif mais le monobras j'ai toujours trouvé ça moche. Un défaut, limite un dealbreaker.
- 300 km d'autonomie c'est correct, moins ridiculement faible sur une moto qu'une BAR, après on rouvre le débat sur la source de l'électricité ? Vous êtes plus charbon ou nucléaire ?
- pourquoi se faire ch*er avec une boîte manuelle ?!

Question subsidiaire : est-ce qu'à ce prix le générateur de son permet de choisir le bruit voulu ? Moi j'aimerais celui d'un diesel. Ha ha.

19-11-2019 09:17 
Fangstergangsta

Surtout ne pas sortir sous la pluie, peinturage de dos garantie!
Et puis bon les sèches cheveux sous la flotte il parait que ça fait pas bon ménage haha

19-11-2019 10:09 
VFatalis

Pas dégeu le sèche-cheveux...

19-11-2019 15:06 
RenNa

"L'électrique a ça de bien qu'il permet aux designers de sortir des sentiers battus en s'affranchissant de certaines contraintes inhérentes aux moteurs thermiques..."
A part l'amortisseur dans le mono-bras je ne vois pas en quoi dans celle-ci où autres sortent des sentiers battus au niveau du design.
C'est juste que comme c'est électrique et que c'est un nouveau marché "vierge" ils se permettent de présenter des concepts à produire en petite série. Le marché des thermiques étant très conventionnel où il faut vendre pour la majorité et donc sortir de la grosse production on ne va pas se permettre de mettre un proto ou show bike sur le marché tout aussi conceptuel que les électrifiées. Il faut vendre ce que le motard à toujours eut sous les yeux depuis des décennies et surtout ce qui s'identifie aux motos de courses (les motos de courses électrique ne sont pas vraiment sorties encore de l'oeuf).
Je design ou esthétique diront nous puisque pas les même type de concept d'ernergi moteur, est déjà connu avec des flat-twin BMW et encore plus innovante car sans cadre avec moteur porteur. Et je le parle même pas de ce train avant avec cette satanée fourche qui sur des machines de plus de 200kg est encore pire qu'une hérésie que sur une machine de 165 kg.

30-11-2019 19:10 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous