Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Xiaomi se met au scooter électrique

Un scooter à pédale annoncé à 400 euros

Le fabricant de smartphones élargit ses activités aux scooters électriques

Xiaomi se met au scooter électriqueLe géant chinois Xiaomi a envahi le marché français avec ses nombreux smartphones, mais le groupe développe de nombreux autres produits comme des drones ou plus récemment des vélos électriques et des trottinettes.

La société vient ainsi de lever le voile sur un petit scooter électrique urbain à prix défiant toute concurrence : 400 € (2.999 yuans). Comme la plupart des vélos électriques du fabricant, le HIMO T1 ne devrait pas être officiellement distribué en France, même s'il se retrouvera à un moment ou à un autre sur les plateformes de e-commerce chinoises.

Le souci, c'est que sous ses allures de scooters, il s'agit plutôt d'un VAE (vélo à assistance électrique). Oui, ce scooter a des pédales et une vitesse de pointe limitée à 25 km/h.

Mais ses autres caractéristiques ne lui permettront pas d'être homologué comme un VAE en France, mais uniquement comme un cyclomoteur. Déjà parce que le moteur peut fonctionner indépendamment du pédalage, mais aussi car la puissance de ce dernier est trop haute, atteignant 350 W au lieu de 250 W réglementaires en France pour les VAE.

Xiaomi HIMO T1
Xiaomi HIMO T1

Dommage, car avec ses 120 km d'autonomie annoncée, son frein avant à disque, ses amortisseurs hydrauliques arrière, son éclairage à LED et sa connectivité, le Himo T1 aurait proposé des prestations intéressantes pour un tel tarif. Son lancement en Chine est prévu pour le 4 juin.

Plus d'infos sur Xiaomi

Commentaires

tom4

"Mais ses autres caractéristiques ne lui permettront pas d'être homologué comme un VAE en France, mais uniquement comme un cyclomoteur. Déjà parce que le moteur peut fonctionner indépendamment du pédalage, mais aussi car la puissance de ce dernier est trop haute, atteignant 350 W au lieu de 250 W réglementaires en France pour les VAE."

pfffff
je prends le pari que ces m#### vont envahir quand même les villes et pistes cyclables, sans assurances spécifiques, et débridés .....


tom4, pour l'autonomie "annoncée", ça fait 10 de plus que l'autonomie mesurée de mon vae :)

26-04-2019 07:24 
fousspat

Il y a du contradictoire dans votre article. Le moteur d'un VAE n'est actif que si l'on pédale, ce pourquoi un VAE est équipé d'un capteur de pédalage. Sur ce véhicule, si le moteur peut fonctionner indépendamment du pédalage, ce n'est pas un VAE, mais bien un scooter électrique. Et à première vue, je doute qu'il soit capable de répondre à une quelconque homologation en tant que tel. Et c'est tant mieux !

27-04-2019 19:48 
fift

Citation
fousspat
Il y a du contradictoire dans votre article.(...)Sur ce véhicule, si le moteur peut fonctionner indépendamment du pédalage, ce n'est pas un VAE, mais bien un scooter électrique.

C'est bien pour cela qu'il est écrit :

Mais ses autres caractéristiques ne lui permettront pas d'être homologué comme un VAE en France,

Avec un "mais", préposition indiquant l'opposition.

28-04-2019 20:04 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous