english

Sécurité routière : baisse de la mortalité en novembre

5,2 % de tués en moins par rapport à 2018

Le nombre d'accident recul, celui des blessés augmente

Sécurité routière : baisse de la mortalité en novembreL'Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière vient de présenter son baromètre mensuel de l'accidentalité routière pour le mois de novembre qui met en avant une nouvelle baisse de la mortalité après celles déjà constatées en septembre et en octobre.

Par rapport au mois de novembre 2018, le nombre de tués sur les routes a ainsi baissé de 5,2 % le mois dernier, ce qui correspond à 14 décès de moins, avec un total de 254 tués. Face à cette nette amélioration, les évolutions des accidents corporels et des blessés sont moins marquées puisque l'on a constaté 39 accidents de moins (- 0,8%) et 52 blessés de plus (+0,9%).

Bilan novembre Accidents corporels Tués à 30 jours Blessés
2019 4.659 254 5855
2018 4.698 268 5803
Différence -39 -14 +52
Evolution -0,8 % -5.2% +0.9%

Si la situation peut apparaître positive pour le mois écoulé, elle l'est nettement moins lorsqu'on la compare sur des valeurs à plus long terme, que ce soit depuis le début de l'année ou sur douze mois glissants.

Les hausses et baisses successives de l'accidentalité survenues cette années laissent en fait apparaître une évolution quasi nulle des conditions de sécurité sur les routes. Entre la période décembre 17/ novembre 18 et décembre 18 / novembre 19, le nombre d'accidents a reculé de 0,5% (-299), la mortalité de 0,6% (-19) et le nombre de blessés stagne (+30).

Bilan 12 mois Accidents corporels Tués à 30 jours Blessés
Déc. 18 / Nov. 19 55.695 3.235 70.216
Déc. 17 / Nov. 18 55.994 3.254 70.186
Différence -299 -19 +30
Evolution -0.5% -0.6% +0.0%

La baisse de la mortalité survenue en novembre concerne essentiellement les automobilistes et les deux-roues motorisés. A l'inverse, les piétons ont été plus exposés que l'année dernière.

La Délégation à la Sécurité Routière précise de son côté qu'une "augmentation significative et préoccupante des décès" a été constatée ces derniers jours sur les routes. Elle invite ainsi les usagers à redoubler de vigilance, surtout à l'approche des fêtes de fin d'année.

Plus d'infos sur la mortalité routière en France

Commentaires

Picabia

Que la mortalité baisse et que les blessés augmentent c'est logique. La baisse de la vitesse devrait induire plus de blessures corporelles.
Il faudrait une étude plus détaillée pour déterminer les circonstances d'une accident, en cause aussi le manque de visibilité de certains piétons et vélos souvent habillés de couleurs sombres et pratiquement indétectables.
Ils ne comprennent pas les risques qu'ils prennent.
Les mois d'hiver les motos roulent moins mais les scooters eux sont encore très actifs.
Sans une analyse plus fine, difficile de se forger une conviction.
La vitesse étant le seul élément quantifiable, on base toute la stratégie et la répression sur ce seul critère

16-12-2019 18:37 
BIG83

Salut
>Picabia
Tu veux te forger une opinion ? Tu télécharges le pavé sur le bilan annuel de l'accidentalité annuelle.
Très intéressant, mais prévoit un peu de Nurofensourire
V

16-12-2019 18:46 
Tempo

Quand je pense que la Bourrique de Matignon (qui n'a pas été elu) qui pense toujours avoir raison, nous a contraint à rouler à 80 ! Avec des flashs pour rien..
Il n'a fait que se mettre à dos les gens qui roulent avec modération.
Et dire que ces mecs ont des études !

16-12-2019 20:43 
pe.gaze

Encore une stat pipée ?
Sécurité routière = malhonnêteté gouvernementale

17-12-2019 12:33 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Motoblouz