english

Interdiction des ventes de motos à cause des Phtalates

Interdiction de ventes des produits neufs contenant des phtalates

Un constructeur demande la suspension des ventes et livraisons de motos

Suspensions des ventes KawasakiLes Phtalates ! Qui connait les Phtalates ? Les phtalates sont des substances chimiques considérées comme des perturbateurs endocriniens, pour la plupart classés comme "substances toxiques pour la reproduction". Leur utilisation est donc réglementée.

Le problème c'est que l'on en trouve dans de nombreux produits de consommation courante comme les emballages alimentaires, les jouets, les produits d'entretien ménagers, les peintures, mais aussi les produits cosmétiques. Pire, d'après certaines études l'alimentation participerait à 90% de l'exposition totale à ce produit ! Autant dire que la réglementation veille à son utilisation, pour certaines depuis des années, puisque leur présence est notamment interdite dans les jouets depuis la décision 1999/815/CE, dans les cosmétiques depuis la décision de la refonte de la directive 76/768/CEE. Cette réglementation se durcit même au sens large puisqu'elles sont interdites également depuis la réglementation REACH EU 2018/2005 dans tous les produits. Du coup, même les motos, ATV, UV et Jet Ski neufs sont désormais interdits à la vente s'ils en contiennent, à dater du 7 juillet 2020 !

Or, Kawasaki a eu un doute - pendant une journée - que certains des modèles de la marque puissent en contenir. Le constructeur a donc envoyé un courrier à tous ses concessionnaires pour "suspendre toutes les livraisons de motos de route, MX ou autres motos de tout terrain, ATV, UV, ou Jet Ski de leur stock jusqu’à nouvel ordre !" Avant de confirmer que tout allait bien, moins de 24h après.

L'annonce qui a rendu vert tous les amoureux de la marque a donc été suivie immédiatement d'une annonce sereine de continuité des ventes et des livraisons de façon normale, aucun modèle n'étant concerné.

Les autres constructeurs motos ont également confirmé qu'ils respectaient bien également la fameuse directive REACH EU 2018/2005 en cause et qu'aucune moto n'était donc concernée.

Voilà un nouveau pétard mouillé qui aura beaucoup fait parler de lui.

Heureusement, la saison a bien recommencé avec une progression à deux chiffres des ventes de motos dans les concessions, pour le plus grand plaisir des motard(e)s qui peuvent profiter du beau temps pour aller rouler sur les routes, mais aussi profiter des différentes offres de financement que l'on trouve chez la plupart des constructeurs en juillet (ou l'inverse).

Plus d'infos sur les restrictions liés aux produits

Commentaires

Le Modérateur

Il y a des concessionnaires qui ont du avoir des sueurs froides !

08-07-2020 14:45 
Legwen 7O1

C’est sûrement grâce aux phtalates que letat dirige à distance ;) ;) ;)

08-07-2020 15:56 
cajo

"la saison a bien recommencé avec une progression à deux chiffres des ventes de motos dans les concessions"

Info est plus sérieuse que le poisson d'avril sur les phtalates ... pipeau

08-07-2020 16:31 
Coolapix

Interdire les produits contenant des patates ?

Cela ne se peut.

Hein ? J'ai mal lu ? ok ok...

08-07-2020 16:31 
Le Modérateur

Cajo > Malheureusement, le courrier officiel envoyé aux concessionnaires leur disant de ne plus vendre ni livrer aucune moto était tout ce qu'il y a de plus sérieux, officiel, et signé par le PDG. J'en connais qui n'ont pas dormi de la nuit. Donc, non, cela est très loin d'un "poisson d'avril" et n'a rien de drôle.

08-07-2020 17:11 
fift

C'est juste inadmissible de la part de Kawasaki de ne pas avoir anticipé. REACH existe depuis au moins 15 ans, le moins qu'on puisse dire c'est que ce n'est pas une surprise...

08-07-2020 19:06 
cajo

Et y'a que Kawa qui en met dans ses plastiques ...?
T'avoueras que c'est bizarre le truc, nan ? flute

08-07-2020 23:28 
Le Modérateur

ils ont eu un doute - imaginez le nombre de sous-traitants qui interviennent pour toutes les pièces - et principe de précaution... au moins, ils préfèrent être sûrs plutôt que de fermer les yeux ou tricher (et avoir un PhtalatesGate ensuite)

09-07-2020 09:14 
fift

+1 avec David.

N’empêche, la veille réglementaire ça sert à quelque chose et se poser la question à la dernière minute alors qu’on a 10 ans pour anticiper, c’est, euh, .... hein, voilà quoi.

Heureusement que les fournisseurs avaient anticipé eux.

09-07-2020 09:19 
eric 12 bandit

Les phtalates, on en trouve partout...

A commencer par les bouteilles d'eau en plastique. c'est pour cette raison qu'une bouteille doit être bue dans les 24h suivant son ouverture.
Ne pas boire une bouteille qui est restée au soleil, ni une bouteille qui sort du congel...
Et évidemment ne jamais remplir une vieille bouteille d'eau vide. Ou pour arroser les plantes.

Bref !
Et ce n'est qu'un exemple...



VVVV

09-07-2020 18:39 
1364

Mouaif! Phtalate ou pas... Patate !

Les bouteilles d'eau glacée, qui fondent tranquillement pendant con est à la plage (la page ?), histoire de se rafraîchir le gosier, ou, ces bouteilles plastiques utilisées au moins depuis 2 ou 3 decennies... Ne m'ont pas empêcher d'avoir 3 enfants...

Bon, ça perturbe peut-être un peu le dos de la crinière... J'dis pas. Mais somme toute m'en suis pas trop mal sorti. Ou pas, c'est selon... clin d'oeil

09-07-2020 19:09 
AS

Des phtalates il y en a une multitude, des CMR et des autres, pour les emballages alimentaires les règles sont très strictes et il y a longtemps qu'ils ne sont plus dangereux

09-07-2020 19:24 
AS

Reach a commencé en 2010 ou 2011, application totale en 2017 (notamment sur l'étiquetage)

09-07-2020 19:27 
fift

AS> Reach a démarré bien avant, j'ai commencé à travailler sur des remplacements de matériaux liés à Reach en 2009, et le sujet était sur la table depuis un moment déjà.

Mais je te rejoins, il faut savoir de quels phthalates on parle, c'est une (très) vaste famille. C'est comme les alcools : boire de l'éthanol, ça ne pose pas de souci. Boire du méthanol par contre ....


Bref, tout ça pour dire que la réaction de Kawasaki, si elle dénote une certaine honnêteté, montre aussi une sacrée impréparation.

09-07-2020 19:50 
AS

Avant 2010 on en parlait certes mais pas d'application, mesures transitoire. Première analyse de risque chimique obligatoire en 2007 pour les entreprises, puis définitions des GEH (Groupe d'Exposition Harmonisés) en 2010 avec mise en place d'un programme de remplacement des produits dangereux par des moins dangereux suppression un maximum des CMR.
Pour l'éthanol oui et non, car attention tous les éthanols (alcool éthylique et ses solutions aqueuses) ne sont pas inoffensifs, il y a ceux de synthèse, il y a les résidus de distillation qui contiennent aussi du méthanol puis attention au titre (degré) cela peut monter jusque 99,9% (alcool déshydraté) et la ça pique!!!
Pour le cas de Kawasaki je pense sincèrement qu'il y a eu une erreur d'un sous traitant découverte par Kawasaki un peu tardivement, pas facile de faire des contrôles en télétravail...et mesure de précaution. j'irai lire le courrier, mon concessionnaire me la montrera sans soucis.

10-07-2020 07:54 
fift

Oui, sur le fond on est d'accord.

10-07-2020 07:58 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Honda