english

Objectif zéro mort sur les routes en Europe

Baisse de la mortalité routière en 2019 et records dans 8 états membres

La Commission européenne fixe de nouveaux objectifs pour 2030

Objectif zéro mort sur les routes en Europe2019 a été une année record en matière de sécurité routière en France avec une baisse du nombre de tués sur les routes et un total des décès historiquement bas. Loin d'être un cas isolé, la situation sur les routes s'est améliorée dans toute l'Union Européenne au cours de l'année écoulée.

La Commission Européenne a présenté les chiffres provisoires pour l'ensemble de l'année 2019 et met en évidence une baisse du nombre de tués de 2% par rapport à 2018 avec un total de 22.800 personnes décédées. Depuis 2010, la mortalité routière annuelle a ainsi chuté de 23% avec près 7.000 décès en moins en Europe.

Outre la France, sept autres états membres ont enregistré leur plus faible mortalité l'an dernier : l'Allemagne, la Croatie, la Finlande, la Grèce, la Lettonie, le Luxembourg et la Suède.

Cependant, si l'on peut se réjouir de l'amélioration de la sécurité sur les routes, la Commission reste partagée, considérant que les progrès sont trop lents dans la plupart des pays et ne permettront pas d'atteindre les objectifs fixés pour 2020 qui étaient de réduire de moitié la mortalité routière par rapport à 2010. Avec une baisse de 23%, on peut même dire que l'objectif n'est qu'à moitié rempli.

Surtout, les disparités en matière de sécurité routière sont extrêmement importantes d'un pays à l'autre. Alors qu'en moyenne la mortalité s'établit à 51 décès par million d'habitants, les valeurs nationales oscillent entre 22 décès par million d'habitants en Suède et 96 en Roumanie. La France se situe quant à elle tout juste dans la moyenne avec 48 morts par million d'habitants.

Perspectives pour l'avenir

La plan d'action de sécurité routière de la Commission Européenne s'est fixé avec l'objectif d'atteindre zéro mort sur les routes d'ici 2050. Pour y arriver, la Commission a fixé un nouveau palier pour la décennie 2021-2030. Dans les dix prochaines années, les états membres auront ainsi la tâche de réduire de moitié la mortalité routière, mais aussi le nombre de blessés graves. C'est la première fois qu'un engagement sur la réduction du nombre de blessés est pris au niveau européen.

Adina Vălean, Commissaire européenne aux transports :

Aucun mort ni blessé grave sur les routes européennes d'ici 2050. C'est notre objectif. Nous visons 50% de décès en moins et 50 % de blessés graves en moins d'ici 2030 et nous savons que notre objectif est réalisable. L'UE a connu une diminution substantielle des accidents de la route par le passé, mais les chiffres stagnent ces dernières années. Nous n'atteindrons notre objectif que grâce à une combinaison des mesures législatives, de financement adéquat, de normes pour les véhicules et infrastructures, de numérisation et de meilleures pratiques d'échange.

Plus d'infos sur la sécurité routière en Europe

Commentaires

Coolapix

Je ne sais pas comment c'est chez les autres, mais au vu de l'évolution de l'état des voiries chez nous, c'est sûr qu'en 2050 il n'y aura plus de morts sur les routes, ils n'y aura plus que des morts sur les chemins et les pistes.

30-06-2020 09:10 
PELE

Coolapix +1!
L'objectif de la commission européenne est complètement irréaliste.

30-06-2020 09:40 
Charlie_41

Citation

Sur la base des résultats de la recherche, le Conseil européen de la sécurité des transports (ETSC) a calculé que si les vitesses moyennes ne baissaient que de 1 km/h sur toutes les routes de l'UE, plus de 2200 décès sur les routes pourraient être évités chaque année.
[ec.europa.eu]

Sans commentaire pipeau

Ah si,
Citation

L'utilisation de casques de protection par les motocyclistes et les cyclomoteurs peut réduire les blessures mortelles dans une très large mesure.

Allo, les années 80 ? ouf

30-06-2020 10:16 
WHITEGOLD

Qu'ils commencent par alléger le trafic routier de tous ces camions qui font du national ou de l'international.
Le rail et le fuvial mériteraient d'être remis au gout du jour pour des raison sécuritaire et écologiques.
Mais ça ,croyez moi c'est pas dans les tablettes, les miliardaires n'ont rien a y gagner.
On préfère nous enfumer avec des conneries sécuritaires hors d'échelle en terme de victimes colatérales.
Plus de 40 000 morts par an dus aux particules fines, ça cause non ???

30-06-2020 10:30 
Petit d'homme !

En 2050 on aura des moto volantes, donc plus de morts sur les routes puisque plus de routes
CQFD

30-06-2020 10:33 
KPOK

Vingt bombes atomiques socialement distanciées est hop ! Mission accomplie : plus un seul mort sur les routes.

Ce n'est pourtant pas difficile : il faut juste un peu de courage politique, que diantre !

30-06-2020 10:54 
waboo

Foutaises !

Mourir c'est mal. Ne risquons rien.

Problème, la base de la vie, c'est la prise de risque...

Embêtant...

30-06-2020 11:25 
CLEW

Utopie

30-06-2020 12:48 
Peterpan

C rassurant de savoir que dans 30 ans , si objectif atteint , ce n est pas moi qui irait pourrir leurs statistiques ! lol

30-06-2020 13:03 
cajo

hum Allez, ok pour le zéro mort sur les routes ...

Maintenant, on s'met d'accord sur combien de dizaines de milliers pour les pandémies et autres saloperies à venir ...?? dingue

Le foutage de gueule est de plus en plus gros ! gerbe

30-06-2020 14:46 
Bettyboop69

Et la marmotte, elle met le chocolat...

30-06-2020 15:31 
Panpan_a_moto

Tous confiné !
COVID power !

NO

01-07-2020 07:04 
Picabia

Tout simplement irréaliste et utopique même si une décroissance en ce sens est souhaitable. J’aimerais que ces députés européens cessent de nous pondre des lois ou objectifs auxquels ils ne croient pas eux même.
Peut être auraient-il retrouvé un peu de la confiance du peuple

01-07-2020 12:43 
PELE

@ Picabia
Les députés européens ne servent à rien.
C'est la commission européenne (elle-même formée de plusieurs commissions) qui rédige des directives que les états s'empressent plus ou moins de transposer dans leur législation.
Cette commission est formée de technocrates dirigés par des présidents de commission dont le choix est savamment dosé entre les gouvernements de l'Union.
Tout le monde sait que les lobbies interviennent très fortement sur les commissions et que les directives reflètent plus un rapport de force qu'une réelle volonté de progrès (notamment social). On peut prendre comme exemple l'industrie automobile allemande qui dicte carrément sa loi à la commission ad hoc.
Au finalon embête tout le monde avec des histoires de grenouilles en voie de disparition mais comme le dit WHITEGOLD on se garde bien de toucher aux sujets qui fâchent (les lobbies).
Cette commission est soit disant indépendante mais elle est fondamentalement ultra-libérale.

01-07-2020 13:07 
damthemad

Quel manque d'ambition. Ce qu'il faut lancer, c'est l'objectif 0 morts. Tout court. ça ça claque !

01-07-2020 13:29 
Godzilla

Ah non, "zéro mort" partout on peut pas, on vend des armes quand même.
Alors bon, sur la route ça suffira bien.gnarf


C'est ok pour tout le monde?
Hop, ça c'est fait, on mange ou à midi?

01-07-2020 16:09 
Philippe21

On devrait faire un référendum :

Vous tuer en moto, pour ou contre ? super content

01-07-2020 18:38 
Cath

Facile : tu mets le litre d'essence à 50¤ et/ou tu limites la vitesse à 0 km/h...

02-07-2020 20:22 
dante

Ca rappelle Coluche: "Y a trop de morts sur les routes ? Apprenez leur le caniveau ..."

03-07-2020 17:51 
Picabia

Si les députés Européens servent à quelque chose, recycler nos politiques en perte de vitesse, c'est bien payé et en plus on ne les voit plus.
On ne sait pas ce qu'ils y font mais en attendant ils sont casés.
Que les lobbies grenouillent dans les couloirs, on le sait car la plupart du temps les députés sont ignorants des sujets à traiter et comme les fameux 150 "gardes verts" ils se réfèrent à des gens "savants"

05-07-2020 15:41 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

HarleyHarley