english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

SuperEnduro : sans-faute de Bolt en Espagne

La SuperPole et les 3 finales pour le Britannique qui reprend la tête du championnat

Hentschel prend la tête des Juniors après le raté de Cullins

SuperEnduro : sans-faute de Bolt en EspagneLe Championnat du Monde FIM de SuperEnduro est plus que jamais disputé en cette saison 2020. Alors que Billy Bolt avait donné le ton lors de l'ouverture en Pologne en décembre, Taddy Blazusiak lui répondait illico en Allemagne il y a deux semaines avec un superbe triplé.

Ce week-end, c'est en Espagne que les pilotes avaient rendez-vous pour la 3e épreuve de la saison qui se déroulait pour la toute première fois dans l'enceinte du Coliseo da Coruna, à La Corogne. Soucieux de se rattraper après la perte de sa plaque rouge de leader à Riesa, Bolt s'est illustré dès la SuperPole Akrapovic.

Lors de la première des trois finales, c'est pourtant bien Blazusiak qui sortait en tête au départ, mais le Polonais perdait les commandes de la course dès le deuxième tour au profit de Bolt sans jamais parvenir à le rattraper. Un temps à la lutte avec eux, Jonny Walker devait ensuite se contenter de la troisième place après une chute.

Dans la deuxième course, Blazusiak et Walker se retrouvent coincés dans le "trafic", permettant à Bolt de s'échapper seul. Le Britannique se défait sans mal de ses autres concurrents et s'impose à nouveau malgré une chute. Alors que Walker termine second, Blazusiak est en difficulté, mais parvient finalement à remonter jusqu'à la 4e place derrière Alfredo Gomez qui complète le podium.

Le Polonais semble bien parti pour se rattraper dans l'ultime course, mais commet une erreur qui profite à Walker qui s'envole vers la victoire avant que celui-ci ne se rate encore une fois et permette à Bolt de réaliser un week-end parfait avec une 3e victoire et 63 points engrangés sur autant de possibles.

Le Britannique comble ici son retard et retrouve la première place du championnat avec six points d'avance sur Blazusiak. Les deux dernières épreuves s'annoncent très disputées.

Chez les Juniors, le leader Ty Cullins jusqu'ici impérial a connu une soirée cauchemardesque, ne parvenant pas à signer le moindre top 5. Dominik Olszowy, Teodor Kabakchiev et Milan Schmueser se partagent les victoires en course et c'est Kabakchiev qui remporte le GP. Ces résultats permettent à l'Allemand Leon Hentschel de prendre la tête du championnat.

Plus d'infos sur le SuperEnduro