english

Une extraction durable du lithium

Un procédé plus efficient, moins polluant et moins cher

BMW Group investit dans Lilac Solutions

Une extraction durable du lithium - Crédit photo : BMW GroupComme beaucoup de constructeurs automobiles, le Groupe BMW s'est engagé dans un vaste programme d'électrification de ses gammes et procède depuis quelques années maintenant à des investissements en matière de recherche et de développement sur tous les aspects spécifiques liés aux motorisations électriques.

Dans le cadre de cette évolution, le groupe ambitionne de faire croitre la part des véhicules électriques dans ses ventes à 50 % d'ici 2030, BMW doit également s'assurer un approvisionnement important en lithium, le matériau essentiel à la production des batteries.

Sauf que l'extraction du précieux matériau est chère et impacte l'environnement de manière importante. La marque allemande vient ainsi d'investir dans le nouveau processus d'extraction développé par la start-up américaine Lilac Solutions qui promet une efficience accrue, une réduction de l'impact sur l'environnement et une réduction des coûts.

La société américaine a en effet mis au point une nouvelle technologie d'échange ionique permettant de réduire significativement la quantité d'eau douce et de terre nécessaire à l'extraction du lithium dans les saumures naturelles où l'on trouve ce matériau. La technique permettrait par ailleurs de puiser du lithium n'importe où dans le monde de manière rentable, y compris dans les saumures dont la teneur en lithium est faible.

Le processus de Lilac Solutions doit maintenant être adapté pour une utilisation industrielle
Le processus de Lilac Solutions doit maintenant être adapté pour une utilisation industrielle

Lors des premiers essais de terrain, ce procédé a fait ses preuves et la technologie doit maintenant être adaptée pour une industrialisation à moyen terme.

Wolfgang Obermaier, Senior Vice President Indirect goods and services, raw materials, production partners de BMW Group :

Les technologies innovantes offrent un meilleur accès, plus durable et plus efficace aux matières premières. En investissant dans ces startups, nous accélérons le développement de nouvelles technologies, stimulons la concurrence et donnons un élan qui facilitera l'accès de ces jeunes entreprises au marché. Avec Lilac Solutions, nous soutenons les progrès dans le domaine de l'extraction du lithium en mettant l'accent sur des méthodes responsables et durables.

Plus d'infos sur BMW

Commentaires

Dblz

Une grande partie de la production de lithium est déjà naturellement propre, car comme décrit dans l'enquête du film anti fake news "A Contresens", le lithium est un déchet de l'extraction du potassium, qui est une matière première pour les engrais chimiques.

Je vais finir par penser qu'une bonne partie des opinions et réactions extrêmistes anti linky, anti voiture électrique, anti énergies renouvelables et anti réchauffement climatique, sont influencées en sous main par les lobbies pétroliers, tellement c'est énorme de désinformation et de contradictions.

14-10-2021 09:59 
CLEW

Sauf erreur de ma part et aussi croire que certains articles sont faux, le lithium n'est pas tout à fait aussi propre que ça...

14-10-2021 23:01 
fift

Clew > j’ai parcouru en diagonale l’article et je ne vois pas vraiment d’explication comme quoi l’obtention du lithium pour les batteries serait particulièrement polluant (ni particulièrement propre non plus).
Mais j’ai pu loupé le paragraphe correspondant.

15-10-2021 00:38 
Redge

Ce n'est pas tant un problème lié au lithium en lui-même que la technique d'extraction qui consomme masse d'énergie et d'eau.

15-10-2021 19:25 
CLEW

Fift, que l'on dise "pas tout à fait aussi propre que ça" ou "particulièrement polluant, ni particulièrement propre non plus" c'est un peu blanc bonnet et bonnet blanc.

A mon sens, il n'y aucun produit transformé par l'homme qui soit complétement propre.

15-10-2021 23:41 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous