english

Moins de pannes sur les voitures électriques

Une part toujours marginale dans l'ensemble des pannes de véhicules malgré la croissance

La défaillance des batteries 12V à l'origine de 46% des pannes en Allemagne

Trois fois plus de pannes sur les voitures électriques - Crédit photo : ADAC PresseChaque année, l'automobile club allemand ADAC (Allgemeiner Deutscher Automobil-Club) dresse un bilan des principales causes de pannes des véhicules. Après avoir constaté une importante baisse des interventions en 2020 suite à la réduction des déplacements liée la crise sanitaire, les patrouilles de l'ADAC sont ainsi intervenues sur un total de 3,49 millions de pannes outre-Rhin, soit 3,1 % d'augmentation sur un an, mais avec un niveau toujours bien inférieur à celui de 2019.

Comme les années précédentes, ce sont les premiers mois de l'année qui ont été le plus sujets aux pannes en raison des conditions météorologiques plus rudes.

Ce n'est d'ailleurs pas un hasard, car la première cause de panne des véhicules particuliers reste toujours la même : une défaillance de la batterie 12V. Avec 46,2 % des interventions liées à un problème de batterie, la tendance se montre stable puisque ce chiffre s'élevait à 46,3% en 2020. Alors que l'association estime la durée de vie moyenne de ces accumulateurs à 5-6 ans, elle rappelle aussi que l'utilisation d'un chargeur permettant son entretien permet d'améliorer la longévité.

Les autres principaux facteurs de pannes demeurent également identiques à ceux des années précédentes puisque l'on retrouve une défaillance du système d'injection ou d'allumage dans 15,5% des cas et des problèmes sur le châssis, la direction, la transmission ou les freins dans 14,8% des cas.

L'autre information importante de ce bilan annuel, c'est que le nombre de pannes rencontré par les véhicules électriques a presque triplé en un an. La part de ces dernières reste toutefois marginale puisque cela ne concerne que 25.000 véhicules contre 9.000 en 2020. La voiture électrique ne représente ainsi que 0,72% des pannes en Allemagne, contre 0,27% l'année précédente.

Il convient aussi de tempérer cette évolution par la croissance que connait le marché. Après avoir enregistré 194.000 immatriculations en 2020, les ventes de véhicules électriques ont atteint 356.000 unités l'an dernier soit une hausse de plus de 83,3%, faisant passer la part des véhicules électriques de 6,7 à 13,6% dans le total des ventes de véhicules. En pourcentage, les véhicules électriques, plus récents, connaissent ainsi moins de pannes que les véhicules thermiques.

L'Adac précise toutefois que cette situation particulière n'est pas tant le fait de la fiabilité des voitures électriques que de leur âge encore peu élevé et assure qu'il faut s'attendre à voir le nombre de pannes sur ces dernières croitre au fil des ans. En attendant, les moteurs, les systèmes de recharge et les batteries sont assez peu touchés puisqu'ils ne sont à l'origine que de 4,4% des pannes de véhicules électriques.

Plus d'infos sur les pannes de véhicules

Commentaires

Picabia

Avait-on besoin d'une étude un peu bidon pour en arriver à cette conclusion faite avec un panel si peu représentatif et dans le nombre et dans le temps. Attendons que cette chère voiture électrique arrive au bout des 6 ou 7 années d'utilisation quotidienne et on fera le bilan.
Moins de pièces en mouvement induisent moins de pannes.
Ca me fait l'effet de "enfoncez vous ça dans la tête", "l'avenir est électrique" et ça devient franchement pénible.

28-02-2022 08:44 
Tortue Ninja

Seul le temps nous dira ce qu'il en est vraiment. Surtout en termes de réalité de l'utilisation.
C'est bien pour ce genre de chose que même après avoir été testé et retesté en "alpha tests", les logiciels partent chez quelques clients choisi en "bêta test". Car la réalité de l'usage est le vrai juge de paix.

Pour ma part, j'ai un gros doute depuis que souhaitant acheter une BMW (et oui triste ...), la concession m'a expliqué qu'en Suisse, le modèle n'était accessible qu'en leasing. J'en ai donc déduit que l'importateur avait un gros doute sur la tenue de la batterie dans le temps.
Et au vu de ce qui peut arriver avec les batteries de certains téléphones ou PC, cela ne paraît pas si idiot ?
clin d'oeil

28-02-2022 16:32 
inextenza

Pour la batterie, c’est un coût de rentabilité lissé sur la période de la garantie.
Un voisin m’avait expliqué avoir fait ça pour sa ModelS. En gros, entre le prix d’achat (à l’époque elle était significativement moins cher que maintenant), le coût d’entretien (en gros les pneus…) et le coût de consommation (superchargers gratuits à l’époque), il a fait un calcul d’amortissement sur 8 ans. Après, la batterie ne sera plus garantie, donc frais de remplacement à prévoir.
Du coup, sur une telle période, en roulant pas mal, ben en vrai elle ne coûte vraiment pas cher sa berline confortable. Après, il faut la revendre avant la panne, mais ça, j’ai envie de dire que c’est tout autant valable pour les thermiques.

Bon, recherche faite à l’instant, c’est dans les 14k$ le remplacement, Tesla rajoutant que le prix baisse tous les ans… heuuuu oui mais leurs bagnoles augmentent tout autant dingue
Probablement nettement moins cher pour des voitures moins «hype»

28-02-2022 17:50 
Tortue Ninja

=>INEXTENZA
Merci de cette intéressante explication.
Restera néanmoins à valider avec l'expérience au fur et à mesure que le nombre augmentera et que les années passeront.

Si je devais passer à l'électrique (donc une perspective "utilitaire"), ce serait de toute manière probablement via un système de financement. Un achat imposerait de déterminer un objectif de revente suffisamment en amont de la fin de garantie de la batterie pour espérer une décote raisonnable.

Vision très différente de la BMW i8 qui nous avait attirés en 2015. Car du fait de son design j'envisageais de la conserver "ad vitam". D'où ma déception...

28-02-2022 18:42 
Picabia

inextenza : Sans vouloir te faire de peine
306 Peugeot HDI 450 000 kilomètres, zéro panne
Volvo break V70 diésel 650 000 Kilomètres, zéro panne, changement des triangles train avant et elle roule encore
Toyota RAV4 4x4 diésel, il roule tranquillement vers ses 400 000 kilomètres.
Les entretiens ont toujours été fait rigoureusement et à chaque fois je les revends facilement.
J'attends de voir la durée de vie des voitures électriques sur lesquelles je n'ai pas d'opinion tranchée.
Tout dépend du contexte et la région dans laquelle on vit.

01-03-2022 08:34 
inextenza

Pourquoi voudrais-tu me faire de la peine? M'agacer parce que tu réponds trop souvent à coté de la plaque, oui, mais de la peine, franchement... (d'autant que je roule full thermique)
Ben oui, relis en suivant avec ton doigt: 6ème à 8ème mot "cout de rentabilité".
Je ne parlais pas de panne. Au contraire, puisque, au pire, je parlais de garantie. 15ème mot.

01-03-2022 09:26 
Picabia

Dans quelle case range t-on "batterie plus sous garantie"? Obsolescence programmée? Je ne remets pas en cause le cout d'entretien effectivement moins cher mais dans quelle case mettre la batterie en cas de remplacement de cette dernière?
Hormis le cout d'entretien plus élevé du thermique que je ne conteste pas, je me pose seulement la question de la durée de vie d'un ou plusieurs véhicules électriques afin de parcourir 1500 000 de kilomètres sur une période de 20ans.
Le gros enjeu de l'électrique est son autonomie et la durée de vie de sa batterie.

01-03-2022 12:15 
inextenza

Dans la même case que "moteur thermique plus sous garantie".

01-03-2022 14:04 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Bridgestone