english

Essais validés pour le roadster électrique Triumph

Le prototype TE-1 termine sa 4e phase de développement

Performances, autonomie et temps de charges connus

Essais validés pour le roadster électrique TriumphOn n'arrête plus Triumph. Le constructeur britannique, qui vient d'annoncer une nouvelle série de tests pour ses futurs motocross et enduro, est également en train de boucler un autre projet d'envergure : celui de sa première moto électrique.

C'est au printemps 2019 que le constructeur d'Hinckley a annoncé la naissance du projet TE-1 en s'associant avec l'agence de l'innovation britannique Innovate UK, Williams Advanced Ingineering, Integral Powertrain Ltd et WMD à l'Université de Warwick afin de mettre au point une moto électrique dans son intégralité.

Deux ans plus tard, la marque britannique validait la conception du futur groupe motopropulseur et présentait un ensemble batterie / moteur promettant une puissance maximale de 180 chevaux conçu pour mener les essais dynamiques à venir. Le prototype fonctionnel a finalement été dévoilé en février dernier : un roadster créé de A à Z, du moteur au châssis.

Dès lors, Triumph s'est attelé à tester son prototype TE-1 en conditions réelles à l'occasion de la 4e et dernière phase du projet. La marque vient d'annoncer que les tests étaient arrivés à leurs termes.

Autrement dit, Triumph est désormais en mesure de nous donner toutes les caractéristiques de son roadster électrique : vitesse maximale, autonomie, temps de charge... Mais pas tout de suite. Non, comme il est désormais de coutume, le constructeur d'Hinckley préfère nous faire patienter un peu avec une vidéo et nous donne rendez-vous le 12 juillet.

La vidéo du Projet Triumph TE-1

Plus d'infos sur les motos électriques

Shoei