Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Histoire constructeur : Bond

Machines anglaises confidentielles

Histoire constructeur : BondFils d'un historien et artiste anglais, Lawrence Bond débute une carrière d'ingénieur lors de la Seconde Guerre mondiale en travaillant notamment à la Blackburn Aircraft Company. Dans ses jeunes années, il se passionne également pour le pilotage et décide de devenir designer automobile.

En 1948, il conçoit une voiture à trois roues qui engendre un réel succès médiatique. Face à cet engouement, Lawrence Bond décide en 1949 de plancher davantage sur le sujet et lance en production des petites automobiles à trois roues baptisées Bond Minicar.

La production de deux-roues motorisés

Quelques temps plus tard, la marque se lance dans la conception de deux-roues motorisés avec la commercialisation d'une minibike dotée de roues, entièrement carénée et mue par un moteur Villiers de 98cm3.

La moto Lilliput (Photo : DR)En 1950, la petite moto est modernisée avec un moteur Jap de 125cm3 et l'introduction d'amortisseurs.
L'année qui suit, la marque prend le nom de Bond Aircraft & Engineering Company (BAC) et étoffe davantage sa gamme de deux-roues motorisés avec le scooter Gazelle et la Lilliput.

Clap de fin pour les anglaises

Histoire constructeur : BondHélas, les machines britanniques ne rencontrent pas de réel succès. Mais Bond refuse pour autant d'abandonner et présente de nouveaux modèles de scooters avec notamment le P1, P2, P3 et P4.

Une fois encore, le succès n'est pas au rendez-vous et le constructeur décide alors de cesser la production de ses deux-roues en 1962. Pour autant, la marque poursuit ses activités de constructeur automobile jusqu'au milieu des années 70 avec plus ou moins de succès avant de disparaître dans l'indifférence la plus totale.

Minibyke Bond 98

Plus d'infos sur Bond