Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Histoire constructeur : Boss Hoss

Des moteurs V8 Chevrolet et des motos

10 litres aux 100km

Histoire constructeur : Boss Hoss (photo : DR)Les américains ont l’esprit de la démesure, pour s’en convaincre il suffit de regarder les motos produites dans le pays de l’Oncle Sam. Outre les imposantes Harley-Davidson et autres Indian et Victory, l’Amérique est également le berceau de motos surdimensionnées, les Boss Hoss.
La Boss Hoss Cycles Inc. nait en 1990 lorsque son fondateur, Monte Warne décide de loger un moteur V8 Chevrolet sur une moto de type chopper.

Plusieurs modèles, plusieurs puissances

L’idée semble démesurée mais elle fait son bout de chemin puisque plusieurs autres modèles sont créés par la suite. De 180 à 350 chevaux, les Boss Hoss ne manquent pas de puissance et se déclinent également en trikes.
Peu avant les années 2000, la marque sort une machine de plus petite cylindrée, développant tout de même la bagatelle de 195 chevaux à 3 500 tr/min avec son moteur V6.

Entre 230 et 250 machines produites par an

Trike Gangsta Boss HossPourtant, avec une consommation de près de 10 litres aux 100km les Boss Hoss n’ont pas encore réussi à s’imposer sur le marché.

En France, les Boss Hoss sont disponibles à la vente depuis octobre 2012 tandis que les trikes sont importés sur le territoire français depuis début 2014.

Les motards français peuvent ainsi désormais acquérir les modèles BHC-3 LS3, BHC-LS3 SS ainsi que les trikes Gangsta, Coupé et 57 Chevy.

Aujourd’hui, l’usine Boss Hoss située dans le Tennessee produit entre 230 et 250 machines par an et emploie 10 employés qui fabriquent chaque moto à la main.

Plus d'infos sur Boss Hoss