english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Kawasaki : histoire du constructeur

Des engins militaires aux motos

Kawasaki : histoire du constructeurBien que l'histoire industrielle de Kawasaki débute en 1878, la firme ne s'intéressera à la moto qu'à partir de 1949. Mr Shozo Kawasaki s'est d'abord lancé dans la production d'engins militaires et ce n'est qu'à la fin de la guerre qu'il se réoriente vers des activités plus pacifiques. L'usine conserve néanmoins ses activités dans l'industrie lourde mais va créer dès 1949 un petit moteur nommé KE qui sera d'abord commercialisé sans partie cycle.

Les premières véritables motos estampillées "Kawasaki" (écusson à drapeau sur le réservoir) ne feront leur apparition qu'en 1960 avec le B7, un 125 cc mono qui rencontre un certain succès. Les années 60 voient également la collaboration avec Megura, très ancienne société Japonaise spécialisée dans la production de moteurs à quatre temps connaissant à l'époque de grands difficultés financières. L'association des deux firmes s'avère rapidement fructueuse et une usine de montage de motos complètes est construite à Akashi dans la foulée.

Les premiers succès

Kawasaki 125B81962 voit apparaître les petites 125 B8 qui sont très appréciées au Japon. Ce sont elles qui vont marquer le premier réel succès de Kawasaki en matière de moto. D'ailleurs, les premières victoires en compétition ne vont pas tarder à suivre avec notamment le modèle "B8-Motocross" qui rafle en 1963 les six premières places du championnat de Moto-Cross au Japon.

Meguro finit par être entièrement absorbé par Kawasaki en 1963 mais livre à la marque un Twin 500cc quatre temps, la K1 produite par Meguro depuis 1959. La K1 engendrera la K2 qui ne cessera de connaître des évolutions pour devenir la série des W1, 2 puis 3.

Malgré une augmentation significative de la cylindrée et l'ajout d'un second carburateur, les performances restent décevantes et les lignes jugées trop classiques pour l'époque vont nettement ralentir le succès commercial de l'engin. Cependant, la compétition démontre l'incontestable efficacité des multicylindres deux temps à distribution rotative et c'est tout naturellement que les bureaux d'études vont poursuivre leurs recherches dans cette voie.

Kawasaki W1

La A1 Samouraï apparaît en 1966. Ce twin deux temps à distribution rotatives de 250 cc se fait tout de suite remarquer par sa modernité mécanique, la qualité de sa finition et surtout ses performances qui lui assurent un succès immédiat. Les twins A1 et A7 seront d'ailleurs les premiers succès commerciaux de Kawasaki aux USA.

Le marché Européen se montre quant à lui plus réticent mais verra néanmoins la création de la fameuses Coupe Kawasaki qui reste la première coupe de marques et qui sera disputée aux guidons d'Avengers.

La nouvelle génération

En 1968, Kawasaki mise sur le nouveauté avec une toute nouvelle génération de moteurs deux temps de 500cc de cylindrée répartie sur trois cylindres. Ce sera la naissance des Triples. Mais alors que Kawasaki s'apprête à dévoiler au grand public sa nouvelle génération de Triples, Honda crée la surprise en présentant sa CB 750, une quatre cylindres à quatre temps de 750cc.

Kawasaki 900z

Devancés par leur concurrent nippon, Kawasaki abandonne son projet de 750cc et envisage de créer une moto encore plus performante et innovante. Fini le deux temps, place aux quatre temps avec la 900 Z1.

Kawasaki présente ses premiers trails en 1969, on voit ainsi apparaître le Bighorn 250 et 350 cm3. Jusqu’en 1978, Kawasaki ne produit que des trails à deux-temps et c’est avec la KL250 que la marque nippone dévoile son tout premier trail quatre temps mono qui sera suivie en 1984 par la KLR de même cylindrée mais à deux ACT.

Des machines sportives

Les années 80 sont marquées par la gamme GPZ qui fait sensation notamment avec la 1100 atteignant les 100 ch. La révolution est en marche et voit bientôt naître un monstre mythique : la GPZ 900 R Ninja qui inaugure un nouveau refroidissement liquide, un moteur seize soupapes et met fin à la surconsommation d’huile.

Kawasaki GPZ 900 R NinjaLa Ninja marque un tournant majeur de la marque grâce à ses performances ahurissantes, elle atteint les 255 km/h pour 114kg. Kawasaki intensifiera ses efforts en termes de sport au cours des années 90 avec notamment les Ninja ZX-7R et ZX-6R qui connaissent un grand succès commercial.

Poursuivant le développement de sa gamme de sportive, Kawasaki ne néglige pourtant pas les machines moins radicales et produit tout une gamme de customs avec les VN ainsi qu’une série de basiques rétros nommés Zéphyr lancé en 1991.

Dans les années 2000, pour s’assurer de bons résultats, Kawasaki lance un roadster 750 au prix très attractif. Evoluant au cours des années, la Z 750 combinée à la Z 1000 permettent à Kawasaki de réaliser les plus grosses ventes sur de nombreux marchés dont la France.

2015 marque un tournant pour la marque avec les fameuses H2 et H2R.

Plus d'infos sur le constructeur Kawasaki

Commentaires

alain81

Pas mal, mais comment avez-vous pu omettre de parler de la Mythique 750 H2 des années 70 ?! ... modèle qui a fait rêver plus d'une génération de Motards (dont moi-même) !!! La Référence chez KAWASAKI !!

A mon avis, fallait aussi insister sur la série des 3 cylindres 2 temps (notamment 350 S2, 500 H1, 750 H2), qui a forgé à jamais l'image sportive de la marque !!

19-09-2016 17:11 
freddy.lombard

En effet, les années 70 qui ont réellement marqué l'histoire de la marque et de son avènement en Europe, ainsi que les mémoires de tous ceux qui ont vécu ça, devraient prendre au moins deux ou trois paragraphes supplémentaires alors qu'elles sont presque totalement omises.

20-09-2016 11:16 
WHITEGOLD

Hum..la ninja 255km/h 114kg, vraiment en avance sur son temps....

Pus serieusement vous auriez pu citer la 750 turbo une moto vraiment réussie, mais trop chère pour trouver sa clientèle, bis répétita avec la H2 actuelle...

13-07-2019 15:57 
cajo

... une Ninja de 114 kg ??
C'était un 125 ?
Ah ben non, s'il tapait 255, c'est pô possib' !
Si c'était l'apéro, zêtes pardonnés !
dingue

13-07-2019 20:55 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous