english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Histoire constructeur : Kymco

Le sous-traitant Honda devenu rival

Histoire constructeur : KymcoNé le 5 février 1963, le constructeur taïwanais Kymco débute son activité en sous-traitant des pièces destinées aux machines Honda avant de présenter son tout premier scooter en 1970. Néanmoins, ce n’est qu’au cours des années 90 que Kymco va créer sa propre marque et cesser la production sous licence de véhicules Honda.

En 1996, Kymco s’installe en Europe et connaitra dès lors un succès grandissant avec sa gamme de cyclomoteurs et scooters inspirés des modèles japonais. Au fil des années, la marque va étoffer son offre et proposera des quads mais aussi des 125 cm3.

Commercialisés à bas prix, les modèles rencontrent un certain succès mais c’est avec le scooter Jockey sorti en 1995 que la marque connaitra ses ventes les plus importantes. Aujourd’hui, les modèles phare sont les scooters Candy, People, Agility ou encore Jockey tandis que du côté des 125cm3 la Quannon et la Zing II Dark Side tiennent le haut de l’affiche.

La marque a fait fort fin 2012 en présentant son maxi-scooter MyRoad 700i... dans la lignée des Burgman 650 et SRV 850.

Avec une gamme actuelle composée de près d’une quarantaine de modèles, le constructeur Kymco a su en quelques années à peine s’assurer une place de choix sur le marché européen et poursuit son développement en proposant de nouveaux modèles.  

Plus d'infos sur Kymco

Nolan