english

Histoire constructeur : Laverda

Les sportives en sommeil

Histoire constructeur : LaverdaFondée en 1873, la société Laverda débute par la construction de machines agricoles et il faudra attendre plusieurs décennies avant que la marque ne s’intéresse à la création de deux-roues motorisés puisque le prototype mis au point par la firme n’apparait qu’en 1948.

Ce sera le début d’une aventure industrielle avec en premier lieu des petites cylindrées de 75cm3. Ces machines signées Laverda connaissent un beau succès et se distinguent par leur endurance et vont même briller sur les circuits avec une victoire dans le Giro d’Italia et la Milan-Tarente.

Laverda produit par la suite un 100cm3, un cyclomoteur et un scooter. En 1966, la marque sort un twin 650 largement inspiré de la CB 450 Honda doté d’une boîte cinq rapports permettant d’atteindre les 190 km/h. Laverda mise ici sur un modèle robuste et fiable en revendiquant 100 000km avant la première révision majeure.

La marque comme les machines montent en puissance avec une 750cm3 qui servira de base à la SF puis à la SFC (Super Freni Competizione). Cette grande sportive ne tardera pas à démontrer son potentiel en compétition et décrochera les trois premières places aux 24 heures de Barcelone parmi bien d’autres titres.

Laverda Jota 1000Alors que la concurrence des japonaises se fait durement ressentir sur le marché, les frères Laverda ripostent en produisant un trois-cylindres de 1000cm3 qui donnera naissance à la Jota, une machine puissante et charismatique qui marquera toute une génération de motards.
Autre grand nom de la gamme, la 1000 V6 qui montera à 283 km/h au Bol d’Or de 1978 mais dont la carrière sera stoppée par un changement de règlement relatif aux moteurs à quatre cylindres.

La fin des années 80 marque une traversée du désert pour Laverda qui est rachetée puis délocalisée. Les machines conçues ne parviennent pas à se faire une place sur le marché. Finalement, le constructeur italien Aprilia reprendra la tête de la firme et tentera une résurrection qui n’aboutira jamais faute de problèmes financiers. Depuis, Aprilia est tombée entre les mains du groupe Piaggio. En sommeil depuis des années, la marque Laverda esquisse un possible retour avec une nouvelle version de la Jota.   

Plus d'infos sur Laverda

Commentaires

sfcrgs

Une simple précision :

Ce n'est pas de la Honda CB 450 que s'est inspiré Laverda pour sortir la 650 au salon de LONDRES 1966, mais de la CB 72 et la CB 77.

A bon entendeur,
Cordialement

Laverda-passion
[laverda-passion.blogspot.fr]

29-09-2015 19:12 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Mutuelle