english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

On vous donne les clés de la KTM Adventure

Plus d'une décennie d'exploration de routes et terrains glissants

Les KTM Adventure, c’est quoi ? Fermez les yeux et réfléchissez-y. La couleur orange, les parcours offroad doivent vous venir à l'esprit. Mais pour ce point, il n’y a pas forcément de limite : la conduite sur route est toute aussi adaptée, après tout. Les modèles conçus à Mattighofen ont désormais plus d’une décennie d’existence et ont vu des équipements arborer leur code couleur reconnaissable parmi des milliers, si bien que vous avez souvent l’embarras du choix pour vous équiper à 100% en adéquation avec ce style si cher à KTM.

On pourrait croire que la KTM est conçue d’abord selon une inspiration de la compétition, mais au final, la conduite sur route n’a pas été oubliée, surtout lors des derniers modèles sortis tout récemment. La gamme est déclinée en modèles divers, dont certains pour commencer la moto dès le plus jeune âge comme le 50 Mini Adventure. Nous vous faisons redécouvrir les principaux dans cette saga historique. En selle !

1997 : et la KTM 620 LC4 Adventure fut !

Quand le trail routier de KTM, le 620 LC4 Adventure, est lancé par la firme autrichienne, celle-ci se fait remarquer au Paris-Dakar en plaçant ses motos dans le top 20, sauf à la plus haute marche. Peu importe, la promesse de succès est suffisante et le modèle ne manque pas de ressources.

KTM Adventure 620 LC4

Du haut de ses 146 kg au régime sec, ce trail développe une cylindrée de 609 cm3. Partiellement ou tout d’orange vêtue (accompagnée de sa patte bleue en clin d’œil au Dakar), elle ancre d’entrée de jeu le caractère de celles qui la succèderont. Atteignant près de 170 km/h en vitesse maximale, la 620 LC4 Adventure ne manque pas de ressources et ne trahit pas la philosophie de la compétition tout-terrain, sans qui elle serait restée le rêve d’un designer de renom !

La philosophie des KTM Adventure n’intègre pas seulement le tout-terrain : également docile sur piste routière, la monture est en somme polyvalente dans son genre… Elle recevra une évolution dans les années 2000, la 640 LC4 Adventure. Plus lourde de seulement 8 kg, elle conservera néanmoins la même hauteur de selle de 94 mm et le même moteur, paru en 1996 et équipé d’un démarreur électrique en série.

2003 : passage au moteur LC8

Un nouveau moteur vient se greffer aux KTM Adventure du nouveau millénaire, le LC8. Il verra arriver en compétition en 2001 la KTM LC8 950 Rally, qui s’imposera l’année suivante au Dakar. La production en série débutera l’année suivante après une présentation au salon de Munich alléchante.

Conçu pour les tout-terrain en premier lieu, le LC8 équipera d’autres montures plus sportives et/ou routières comme le Super Duke ou autres supermotos, mais conservera son poids plume en adéquation avec la demande TT. Le trail voit ses lignes affinées pour mieux s’ancrer dans une polyvalence route/tout-terrain, la dominante TT étant plus prononcée par le look de la LC4 de 1997.

Comme son chiffre l’indique, la cylindrée est augmentée à 942cm3 et le poids s’en ressent avec 198 kilos sur la balance. La hauteur de selle a rétréci pour sa part à 89,5 mm. Malgré ces changements, l’inspiration du Dakar est toujours prégnante, le constructeur de Mattighofen avançant à l’époque que 95% des nouveaux éléments Adventure étaient utilisés dans l’épreuve mythique.

L’expérience offerte par ce trail ne saurait se résumer en longs discours : KTM l’a plutôt condensé en une publicité qui met l’accent sur la vitesse, le cadran, l’expérience de conduite… et le dépaysement, même sur route ! Jugez plutôt…

2006 : une cylindrée de 999cm3

Nous entrons désormais dans des modèles encore commercialisés aujourd’hui, alors si ce début d’historique vous a ouvert l’appétit, cela ne fait que commencer !

KTM 990 Adventure

Les chiffres de cette KTM 990 Adventure ne mentent pas : la cylindrée a été augmentée à 999 cm3 et KTM ne se sentait pas l’âme d’arrondir les angles puisque le poids à sec du trail atteignait 199 kg sans ABS. La hauteur de selle a été à nouveau revue à la baisse, tombant à 86 mm. Cette invitation au voyage n’en oublie pas les bagages, avec en option deux valises au look blindé qui ne craindront pas l’épreuve du tout-terrain.

Atteignant 100 chevaux à 8500 tours/minute, la KTM 900 Adventure, équipée d’une boîte six vitesses, ne laisse pas sur sa faim pour la puissance et garantit une large stabilité qui se complète par des rétroviseurs larges pour rester aux aguets en toutes circonstances, que vous rouliez sur des terrains sinueux, en ville ou sur autoroute. La promesse de polyvalence, associée à une tenue de route et un amortissement au rendez-vous, reste intacte dans ce modèle !

Avec un réservoir de 22 litres qui compte une réserve de quatre litres, la consommation est un des points forts sur le trail, tout comme le confort : en somme, deux éléments qui pêchent généralement pour ce type de modèles atypiques, mais pour lesquels la patte KTM vient rétablir les choses grâce à une recette qui fait ses preuves depuis près d’une décennie déjà.

Il faut dire que le segment est hautement concurrentiel, malgré une philosophie qui semble atypique : BMW fait notamment bonne figure dans le domaine avec la HP2 1200 et la R 1200 GS, il faut donc avoir les ressources de cette Adventure 990 pour s’y opposer.

2013 : passage à la vitesse supérieure

KTM confirme cette année encore sa rupture vis-à-vis du passé avec la 1190 Adventure, dans ce qu’elle nomme les nouvelles règles dans le segment du voyage. Cela peut paraître paradoxal pour une gamme de motos qui tire son origine des compétitions Dakar, mais les standards de route continuent d’être privilégiés à la compétition. Après tout, la production de série n’a rien à voir à la compétition pour le client final, même si cette compétition constitue un laboratoire de recherche et développement !

KTM Adventure 1190

Cela dit, la cylindrée monte à 1195 cm3 pour ce modèle. Déclinée comme la 990 dans une édition 1190 Adventure R, elle permet aux plus gourmands d’en redemander. Plus gourmands, tel est le mot : les petits gabarits vont continuer de souffrir vis-à-vis d’une hauteur de selle qui reste identique.
Le moteur LC8 est toujours fidèle au poste et la boîte de vitesses conserve ses six rapports à accouplement par griffes. La puissance monte jusqu’à 150 chevaux et le réservoir a connu une petite extension, pour une consommation qui faisait déjà la force de KTM dans ce segment offroad.

Ainsi, l’Adventure a su mûrir pour combiner les attentes des motards adeptes du tout-terrain et polyvalents : on ne troque pas une moto pour une autre en un claquement de doigts, après tout… Sa philosophie, toujours adaptée mais jamais trahie, est peut-être la clé du succès de la gamme, pour laquelle les produits dérivés de la marque ne manquent pas d’attirer l’attention. L’invitation au voyage est plus que jamais lancée !

Plus d'infos sur KTM