english

Les records insolites à moto

Vitesse extrême, proportions démesurées, positions incongrues...

Dimensions démesurées, vitesses de folie, incroyable habileté... Il y a des records du monde pour tout et forcément la moto ne fait pas exception à la règle. En dehors des classiques records de vitesse, que nous n'aborderons pas ici, les tentatives des motards pour entrer dans le Guinness World Book n'ont de limites que celles de leur imagination. Afin d'étancher votre soif de culture et de pouvoir vous la raconter tranquillement lors de la prochaine sortie moto, voici une sélection de quelques-uns des records les plus insolites voire les plus fous à moto. Mention spéciale à l'Inde qui pourvoit un grand nombre de représentants tous plus allumés les uns que les autres...

La plus longue, au repos

Elle est l'oeuvre de Bharat Sinh Parmar et a été officialisée le 22 janvier 2014. Construite en Inde, à Jamnagar, cette moto mesure pas moins de 26,29 mètres de long ! Une performance rendue possible grâce à l'installation d'une longue poutre métallique en lieu et place du bras oscillant. La transmission est elle aussi fonctionnelle puisque pour pouvoir entrer dans le livre des records, la machine a dû rouler sur 100 m. En revanche, il va falloir un peu d'entrainement pour les demi-tours et autres manoeuvres en milieu urbain... Quant au lent pour le permis, autant oublier.

La moto la plus longue du monde

Moto Tom Pouce : petite, mais... petite

Besoin d'un deux-roues motorisé passe-partout ? Ne bougez pas, Tom Wiberg a la solution pour vous. En janvier 2003, ce Suédois entrait à son tour dans les annales grâce à sa Small Toe, une moto de quelques millimètres entièrement fonctionnelle. Avec un empattement de 80 mm et une hauteur de selle de 65 mm, cette moto de 1,1 kg est propulsée par un moteur de 0,3 chevaux capable d'atteindre la vitesse ahurissante de 2 km/h ! Lors de sa tentative, Tom Wiberg est parvenu à rouler sur 10 mètres sans toucher le sol. Une belle performance lorsque l'on roule avec des roues 16 mm et 22 mm de diamètres.

La plus petite moto du monde

Attention vertige, la moto la plus haute

Si certains ont du mal à toucher le sol lorsqu'ils montent sur un trail, ce n'est cependant pas toujours un handicap. La preuve avec Fabio Reggiani, un motard italien qui a construit en 2012 sa propre moto avec des proportions pharaoniques. La hauteur de cette dernière culmine ainsi à 5,10 mètres de haut. Et en plus, elle roule... sur 100 mètres en tout cas.

La plus haute moto du monde

Léger embonpoint - la plus lourde

Si on ne peut pas avoir la plus longue ou la plus haute, on peut toujours avoir la plus grosse. C'est probablement ce qu'ont dû se dire Tilo et Wilfried Niebel en construisant la Hazer Bike Schmiede en 2007. Cette réalisation allemande mesure 5,28 mètres de long pour 2,29 mètres de haut et est propulsée par un moteur... de char d'assaut russe. Il aura fallu un an de travail aux deux Allemands pour réaliser ce monstre de 4,749 tonnes !

La plus grosse moto du monde

La sono de la mort

Qui a dit que les concours de sono étaient réservés à l'auto ? Certainement pas le Russe Denis Padshivalov qui, en bon amateur des rassemblements tuning et des casques antibruit est parvenu à envoyer pas moins de 143 dB (soit le bruit d'un avion au décollage) à travers le système audio de sa moto. Ce sont les voisins qui vont être contents.

La moto la plus bruyante du monde

Zen de chez zen

Dans la série des records les plus insolites, la palme revient très probablement à Hav Ramesh, un Indien (encore...) de Jabalpur. Le 21 décembre 2013, cet homme a été capable d'enchaîner 50 postures de Yoga différentes sur sa moto, sans s'arrêter. Il aura en tout couvert une distance de 5 km. Mais une question reste encore sans réponse : pourquoi ?

50 figures de yoga enchainées sans s'arrêter

Le monde à l'envers

Record de distance

Le motard Indien Dipayan Choudhury détient le record de la plus longue distance parcourue à l'envers sur moto. Ce membre des 'Dare Devils', la troupe motorisée de l'armée indienne, a ainsi tenu près de 202 km assis avec le guidon dans le dos.

Record de vitesse

En revanche, c'est un Britannique, Dave Coates, qui détient le record de vitesse dans cette position en ayant atteint les 244,1 km/h sur l'aérodrome d'Elvington en octobre 2002.

La roue du destin

Le wheeling reste une discipline de choix lorsqu'il s'agit d'établir un record. Egbert Van Popta ainsi l'homme le plus rapide du monde sur roue arrière avec 343,3 km/h atteints au guidon d'une Suzuki Hayabusa turbochargée. En février 2015, le Suédois Robert Gull parvenait quant à lui à atteindre les 206,09 km/h dans cette position sur une BMW S1000R, mais sur la glace. N'oublions pas non plus Enda Wright qui a atteint les 173,81 km/h assis sur son guidon.

Mais, dans la série, c'est Johann Traber qui s'impose haut la main. S'il n'est parvenu qu'à atteindre les 53 km/h en wheeling, il l'a fait à 40 mètres du sol, sur une corde raide, avec un trapéziste accroché sous la moto. Qui dit mieux ?

Le wheeling le plus rapide, sur une corde raide, avec un trapéziste...

Sans les mains, guidon en option

Marcello Sarandrea détient pour sa part le record de la plus longue distance couverte à moto sans toucher au guidon. Le 6 mars 2015, cet Italien a réussi à couvrir pas moins de 222 km sur une Yamaha Tricker 250. Il aura mis quelques 3h10 et bouclé 180 tours de circuit pour réaliser ce record.

Mais l'indien Ratnesh Pandey en impose également avec ses 32,3 km parcourus debout sur la selle de sa Honda Unicorn. Là encore, le guidon ne servait à rien...

La plus longue distance parcourue sans les mains

Des records sans fin

Bien évidemment il reste encore des montagnes de records que nous aurions pu aborder comme les 21 pirouettes réalisées en 30 secondes par Horst Hoffmann sur sa moto, les 98km/h atteints par le mono-roue le plus rapide, les 251,54 km/h atteints en étant trainé derrière sa moto (façon Tom Cruise dans Mission Impossible II) ou encore des 56 membres de l'Indian Army Corp montés simultanément sur une Royal Enfield Bullet 500.

Mais quoi de mieux pour conclure qu'un vrai record réalisé par un des membres de la rédaction du Repaire ? Oui, oui. Il s'agit de Philippe Guillaume qui, accompagné d'une dizaine de journalistes européens, a réalisé la plus grande distance en 24 heures avec le même train de pneus. La performance, commandité par un célèbre manufacturier italien pour démontrer la fiabilité de ses pneumatiques, a été réalisée sur l'anneau de Nardo, en Italie, au guidon d'une Suzuki Hayabusa. A l'issue de 24 heures de roulage (à une moyenne de 214 km/h, relais compris), l'équipe journalistique a ainsi bouclé pas moins de 5.145 km.

Philippe lors de son incroyable relais sur le circuit de Nardo

Plus d'infos sur les records à moto

Commentaires

Tec

Bonjour,
J'aimerais bien voir les pneumatiques du record de Philippe Guillaume et de son équipe.
.
Techniquement, mais il nous en dira plus :
.
214 km/h de moyenne, ils roulaient proche de la vitesse neutre du circuit.
Presque comme une grande ligne droite de 5 145 km, la contrainte centrifuge en plus.
Alors, gros plat ou pas gros plat ?
Bonne journée

14-09-2016 19:38 
Phil G

Le pneu était bien évidemment très fatigué mais il a tenu : c'était un Pirelli Angel ST et il a fini avec un gros plat et des traces de contraintes sur la bande de roulement. Mais ça l'a fait...
Pour le record, il a fallu trouver le meilleur compromis kilométrage / vitesse / consommation, sachant que chaque augmentation d'un paramètre a des contraintes exponentielles sur les autres. Techniquement, au guidon, ça ne posait aucun problème : rester à environ 250 de croisière en ligne droite (à Nardo, on ne sent pas la courbure de l'anneau, il est trop grand avec ses 12 km), mais psychologiquement, c'était hyper fatiguant, surtout de nuit. Car après quelques tours, tu n'a plus aucune notion de vitesse, tu es seul, dans le froid, dans le noir complet, à tourner (on partait avec le plein et on rentrait aux stands avec le témoin de réserve, soit environ 200 km et 45 minutes), et en fait tu dois être hyper concentré pour conserver la bonne vitesse (parce que tu sois à 230 ou 280 en fait c'est exactement pareil en termes de sensations) et garder la bonne ligne sur l'anneau. Et au bout de quelques tours, tu ne sais plus combien de tours tu as fait, où tu en es sur l'anneau et en fait, tu es accroché au guidon, et assez largué. A 250 km/h.
La journée, c'était plus simple, avec la mer, la tour de contrôle, le paysage...
Reste une belle expérience humaine et un privilège d'avoir fait partie de cette équipe.
Philippe

14-09-2016 23:30 
Tec

Bonjour,
Un grand merci pour la réponse Philippe.
Quand j'ai lu la vitesse moyenne j'en ai déduit que vous rouliez à la vitesse neutre de l'anneau de Nardo.
Effectivement cela ne doit pas être rien sur la durée, chapeau l'équipe.
Je présume que la firme Pirelli à du radiographier ses gommards après l'exercice (ou au moins les découper en tranche fine), le plat qui était prévisible malgrés le fait que l'on tourne en rond c'est une chose mais la contrainte sur l'ensemble de la structure a du probablement faire l'objet d'une belle analyse.
En tous les cas encore merci de ta réponse.
Bonne journée
Alf qui aimerait bien rouler une fois dans sa vie sur cet anneau.

15-09-2016 00:06 
dante

Telle que c'est décrit, la partie roulage de nuit fait très expérience existentielle, on dirait un peu la description des astronautes quand ils sont passés derrière la face cachée de la Lune ...

15-09-2016 11:33 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous