Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Essai chaussures baskets Furygan Ted D3O Sympatex

Une paire de chaussures montantes efficaces et confortables, étanches et respirantes

Tailles de 37 à 47, un seul coloris noir, 119 € tarif public conseillé

C'est le printemps, le retour de la tong et de la chemisette : on voit de nouveau des "motards" et scootéristes rouler en étant habillés n'importe comment et si Darwin reconnaîtra les siens, ce n'est évidemment pas un exemple à suivre. Les beaux jours n'empêchent pas de se protéger correctement et surtout quand on tombe sur des produits qui savent conjuguer discrétion et efficacité, confort et étanchéité.

C'est le cas de la chaussure montante Ted D3O de chez Furygan. Elle se présente comme une sorte de basket montante renforcée et séduit par son look un tantinet sportif tout en restant relativement discrète. Elle se distingue par sa conception bi-matière, avec du textile souple dans sa partie centrale, les extrémités étant renforcées d'éléments en cuir, tout comme les empiècements des lacets.

On notera que contrairement à la grande majorité des bottes et chaussures motos, ce modèle ne dispose pas d'une pièce protège sélecteur à gauche et encore moins à droite.

Les baskets Furygan Ted D3O Sympatex

La qualité de construction est bonne, tout est parfaitement ajusté, bien à sa place et ce sentiment de qualité se confirme quand on a la chaussure en main. Mais les chaussures, c'est fait pour mettre aux pieds.

Testé et approuvé

La bonne nouvelle, c'est que le Ted D3O ne demande pas de période de rodage, où elle a besoin de s'assouplir. On est tout de suite à l'aise dedans et elle se fait oublier. Si la fermeture des lacets remonte assez haut, l'espace est suffisant pour que la TED D3O puisse s'enfiler sans aucun problème et le laçage se fait tout naturellement.

Les chaussures ne nécessitent pas de rodage et offrent immédiatement du confort

Le revêtement textile confère une certaine souplesse autour du pied, mais on sent toutefois que la Ted reste une chaussure assez rigide, qui malgré tout ne pose pas de problèmes d'inconfort au quotidien lorsque l'on marche ni sur la moto dans la préhension des commandes. De fait, voici une chaussure véritablement polyvalente, car cela m'est arrivé à de nombreuses reprises de la garder aux pieds toute la journée entre deux coups de moto. Après tout, c'est ce qu'on lui demande. On notera également que la doublure Sympatex est douce au toucher.

Côté protection, on note des renforts au talon et au bout du pied et une protection D3O au niveau de la malléole. La semelle est anti-dérapante et anti-torsion. De fait, la Ted D3O est homologuée CE EPI.

Les malléoles sont protégrées par des renforts en D3O

Enfin, on ne peut que louer sa solidité : plusieurs mois d'utilisation n'ont absolument rien changé dans la présentation ou le niveau d'usure de la chaussure et le revêtement au bout est suffisamment solide pour ne pas trop s'user quand bien même, dans un virage pris généreusement, le bout de la chaussure viendrait faire une léchouille sensuelle sur le bitume (on connaît des chaussures concurrentes qui ont fini en biseau au bout de deux essais...). De même, s'il n'y a pas de renfort au niveau du sélecteur, on ne note pas de trace d'usure en cet endroit... Du solide, donc !

Étanche, avec ça

Leur étanchéité est bonne et permet de survivre à une petite averse tout en restant au frais. Bref, on ne voit pas de défaut majeur à signaler, d'autant que même le prix est bien placé. A la rigueur, on note que la doublure, au niveau du talon, a parfois tendance à vouloir revenir un peu quand on retire la chaussure (mais après plusieurs mois d'utilisation, elle est toujours en place et ne s'est pas déchirée). De même, si la Ted D3O est respirante, elle reste quand même une chaussure rigide et solide et peut se révéler un peu "chaude", pas si respirante que cela, en plein cagnard. Ce n'est pas une paire de Converse, non plus, mais elle sera bien plus efficace en cas d'accident... On note enfin qu'elle taille juste : contrairement à d'autres produits ou à d'autres marques, il n'est pas nécessaire de prendre une taille au-dessus de ses chaussures civiles.

Essai des chaussures Furygan Ted D3O Sympatex

Conclusion

Aux mêmes tarifs que la concurrence à 119 euros (prix officiel), on les trouve sur internet aux environs de 110 euros. De fait, les Furygan Ted D3O peuvent mettre en avant, outre leur excellent niveau de prestations et une belle polyvalence, un rapport qualité / prix des plus intéressants.

Points forts

  • Confort sur et en dehors de la moto
  • Look sobre et stylé à la fois
  • Facilité d'utilisation
  • Etanches
  • Qualité de construction
  • Semelle qui ne fond pas quand on racle le bitume

Points faibles

  • La doublure a tendance à revenir un peu, au niveau du talon, quand on retire la chaussure
  • Respirantes, certes, mais tout de même un peu chaudes à porter par fortes températures
  • Un seul coloris

Conditions d’essais

  • Itinéraire : plusieurs mois d'utilisation au quotidien et sur des essais

Caractéristiques techniques baskets Furygan

  • cuir de vachette et polyamide
  • doublure étanche et respirante avec membrane Sympatex
  • protections D3O aux mallèoles et renforts au talon et au bout du pied
  • coloris : noir
  • tailles : 37-47

Calcul coût assurance ?

AMV Combien pour assurer votre chaussures Furygan Ted D3O Sympatex? Devis en ligne
SOLLY AZAR Calculez le prix de votre assurance chaussures Furygan Ted D3O Sympatex en 2mn avec SOLLY AZAR

Commentaires

Lutrinae

Merci pour le test :)
En revanche ça serrait pas mal d'arrêter de constamment cracher sur les gens qui ne se protègent pas.
Aux dernières nouvelles, chacun est responsable de sa propre sécurité, et chacun devrait être libre de faire ce qu'il lui plait en matière de protection...

11-05-2018 07:34 
Phil G

Merci de votre commentaire et sachez que je "crache" pas sur ceux qui ne se protègent pas (j'ai tendance, perso, à penser que chacun fait ce qu'il veut et que cela vaut mieux qu'une abondance de textes et obligations), maintenant, force est de constater qu'on assiste au retour de la tong et de la chemisette sur les deux-roues et que Le Repaire a aussi une petite vocation pédagogique. Si cela peut faire prendre conscience à certains que lors d'une petite chute, l'équipement joue un rôle primordial...
Merci de nous suivre,
Phil

11-05-2018 09:35 
lokri

il faut bien évidement "cracher" sur celui ou celle qui ne s’équipe pas au delà du simple : je suis libre de faire se que je veux c'est ma vie il faudrait peut être penser au autres... si toi "petit motard" libre de rouler en tongue chaussette short a fleur et marcel sur ta super puissante R1 full de ses 200 poney le jour ou tu croisera le gentil papy déboîte sans cligno en repartant de la boulangerie tu te retrouvera plus que certainement a l hosto (dans le pire des cas) tu aura peut être la conscience tranquille avec ta gentille liberté mais pas d équipement veux dire plus de blessure et donc par conséquent plus de sous a sortir et c'est pas toi qui payera mais l assurance qui récupérera ses sous en ponctionnant encore plus les autres assures et si tu veux pas parler argent pense sentiment .. femme enfant famille amis que tu abandonneras lâchement car trop épris d'une fausse liberté de pas faire comme sa devrais l être...

alors oui chacun fais se qu'il veut mais ne pas oublier que chaque liberté empiète celle de quelqu'un d autre

sur ce V a tous et quoi qu'il en soit : ride safe !

12-05-2018 11:37 
Flakes

Comme de dit lokri, se foutre en l'air sans équipement n'engage pas que nous, mais tous les autres sociétaires qui vont raquer. Sauf si tu roules sans assurance, dans ce cas, libre à toi.

14-05-2018 09:20 
kalvados

@Flakes : Et encore, si le gars n'est pas assuré mais qu'il n'a pas les moyens de payer, il va bénéficier de l'aide de je-ne-sais-quel fond prévu à cet effet (j'invente pas, je l'avais lu quelque part), lequel fond ne peut être alimenté que par les impôts que payent les contribuables.
Y'a pas de secret, l'argent ne sort pas de nulle part, toutes les aides dont certains peuvent bénéficier sont financés par nous-même.

Je suis malgré tout pour la liberté mais il ne faut surtout pas croire que se foutre en l'air n'engage que soi, c'est très loin d'être le cas !

15-05-2018 11:34 
kalvados

Ce débat me rappelle la théorie que mon père, motard assidu, m'exposait justement il y a quelques semaines à peine, selon laquelle l'augmentation des comportements à risque est directement liée à la généralisation forcée et le progrès des équipements de protection ^^

Un raisonnement inverse, rebelle, provocateur, comme il en a l'habitude mais, à y réfléchir, pas dénué de sens...

Bon, il a pris en exemple les pays d'Asie où l'on peut voir circuler des familles entières en short/t-shirt sur un seul 2RM, exemple extrême mais faudrait voire les chiffres de mortalité routière avant de le valider :-P

15-05-2018 11:46 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Bridgestone