Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Essai Moto Guzzi Breva 750 ie

Essai motard : Daniel

Découverte

Moto Guzzi Breva 750Je l'ai trouvée tout d'abord sympathique et conviviale, les équipements complets et d'une bonne ergonomie. Elle est Belle, simple, a l'air très confortable en duo une moto facile et tranquille.

La planche de bord est lisible avec le compteur kilométrique et compte tour, une fenêtre à cristaux liquides pour l'heure, la température, les kilométrages (2 partiels) Je
regrette le manque de jauge d'essence, juste un voyant de réserve. Bel éclairage rouge. Je reprocherai au tableau de bord un petit manque de folie.

Moi qui ne suis pas très grand (1.70m) je me retrouve vite dans une position de conduite naturelle, d'une hauteur raisonnable. Je suis bien calé dans le creux de la selle et je pense que mon passager ne se plaindra pas, car sa selle est spacieuse, ses reposes pieds sont bien placés et il dispose de deux poignées de maintien ergonomiques. Je peux aussi y mettre un top-cases ou des sacoches latérales.

Contact

Le moteur mis en marche, il ronronne et me communique sa bonne humeur. Une petite vibration vient me chatouiller le bas du dos. Le pied sur le sélecteur, 1ère et me
voilà en route, tout y est facile, la course du sélecteur est un peu haute, la moto n'est pas lourde et ne gêne pas les manœuvres mais le rayon de braquage est un peu faible.

En ville

Dans la circulation urbaine ? Pas de problème, elle passe partout, facile et très maniable.

Feu vert, un coup d'accélérateur et la machine part à vive allure avec un son superbe. Me voilà sur l'autoroute, peu a peu, le rythme s'emballe, les vibrations montent dans le guidon, J'AIME CA. Le compteur marque déjà 130 km/h.

Le petit saute vent me semble un peu juste.Le moteur tourne comme une montre et la tenue de route est sans surprise saine et confortable. Je sors maintenant de l'autoroute et je prends les petites routes.

La moto enroule les virages très facilement et la souplesse du moteur me comble de joie. Pour doubler, un petit coup d'accélérateur, pas la peine de jouer sans arrêt
avec la boite, la moto donne de sa puissance. SUPER.

Le freinage me semble très efficace et facile à doser. Très bonne assistance du frein moteur.

Moto Guzzi Breva 750Pratique

A l'arrêt, il n'y a que la béquille latérale, (béquille centrale en options dommage).
Sous la selle un petit compartiment pour mettre le bloc disque mais pas de place pour le U.

Le verrouillage de direction fonctionne à gauche comme à droite.

Consommation : 5,5 litres au 100

Conclusion

Bien sur certains tiqueront devant sa puissance modeste (50 chevaux sur le papier pas sur la route, aller demander à mes amis qui roulent sur de plus grosses machines), sa boite de vitesse à 5 rapports ou qui n'aimeront pas son esthétique (pas assez frime ). Enfin on ne peut pas plaire à tout le monde.

Mais cette Breva sauvegarde l'essentiel du caractère si attachant des MOTO GUZZI.

Points forts Points faibles
  • Caractère Moteur
  • Polyvalence
  • Ergonomie
  • Consommation
  • Débattement sélecteur
  • Béquille centrale en option
  • Absence de jauge d'essence
  • Rayon de braquage

Concurrentes : Kawasaki Z 750, Yamaha Fazer 600

La fiche technique

Les avis des propriétaires

Moto Guzzi Breva 750Michel de Grenoble

"J'approche les 7000 km avec la Breva, et je suis toujours ravi. Elle est maintenant totalement équipée : valises, top case, pare brise et béquille centrale. J'y ai mis le prix, mais ça valait le coup."

Caroline Herault

"Cette moto, elle est d'enfer. Moi qui n'arrivais pas à me décider quant à ma future belle, quid de la SV650, Bandit, Hornet, Fazer, Z750... aucune de celles là ne me plaisent vraiment... Mais avec la Breva, c'est une autre histoire !!! Je suis littéralement tombée sous le charme..."

Crostif

"Après une heure d'essai, j'ai été conquis : elle se pilote comme un vélo et peut être sage ou nerveuse. Avec un couple d'enfer à bas régime, c'est le pied sur nos routes alpines ! Seul petit bémol, le saute-vent un peu léger à "haute" vitesse... mais je fais 1,86m. Super bécane de ballade ! Et on a le cul sur une Guzzi, pas sur une japonaise. Ca le fait, quand même! "

Laurent.

"Salut. J'ai craqué pour une belle italienne nommée Breva. c'est ma 2ème Guzzi avant j'avais un 750 Névada. Cela fait 2 semaines que ma belle est entrée dans ma vie et
j'espère que cela va durer très longtemps. "

Miguel

"J'ai été hyper surpris par la souplesse de la boîte et du moteur (vibrations pas toujours présentes), ma quel ronronnement atypique ! et quel couple ! Quelle maniabilité ! En Auvergne par ce temps, quel pied !!! Pour une première moto, c'est carrément idéal."

Vincent

"Propriétaire d'une Breva, c'est mon véhicule pour aller au travail tous les jours, et ballade quand le temps nous le permet, et chaque matin c 'est un plaisir de démarrer cette merveille. Je suis un jeune motard pour la marque, elle est ma première GUZZI, j'avais plusieurs modèle en liste, des japonaises, mais quand je suis arrivé chez le
concessionnaire Moto Guzzi, et qu' il a mis en route ce twin, j'ai eu des frisson de plaisir, alors au moment de l'essais, j'ai craqué, et voila comment l'on devient Guzziste. Avec cette moto la plus sympathique du monde je trouve que le plaisir est
ailleurs que la vitesse ou cette course à la puissance, qui fait sentir et ressortir des motards complexés."

Un essai réalisé par Daniel