Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

BMW R NineT

Café-Roadster de charme

NineT, soit 90, chiffre anniversaire de la marque Bavaroise cette année. Et comme l’on n'est jamais aussi bien servi que par soi même, BMW se célèbre au travers d’un roadster emblématique de sa production.

Clin d’oeil affirmé à l’héritage stylistique et technologique BMW, la R nineT se veut synthèse et symbole de la génétique bavaroise en terme de roadster; voire même en terme de moto en général. Si ce procédé avait déjà été employé pour les R 1150 R et R 1200 R en version «Classique», le propos est ici tout autre. Il s’agit en effet d’une machine à part, dotée de finitions dites "Manufacture".

Baptisée

Roadster dur et surtout pur (leitmotiv du concept), l’engin surfe sur la vague, actuellement puissante, des café racer personnalisés, un des arguments majeurs de cette machine. En effet, celle-ci se dédie, pour partie, aux préparations et est conçue pour se ré-inventer selon les envies, ou talents, de son propriétaire. D’ailleurs, BMW a fait appel à quatre grands noms du «tunning» comme Roland Sands et Blitz Motorcycle, pour démontrer la qualité de son produit. Comme ceux-là, BMW a gardé les éléments et codes essentiels pour son engin anniversaire, hommage moderne à la toute première moto BMW R 32, de 1923 : moteur flat twin version air/huile, jantes à rayons, fourche inversée sans Telever, châssis et pièces spécifiques...

BMW R NineT

Toutefois, la nouveauté ne fait pas de concession technologique au vintage. Ou presque. Car pour se réaliser, le concept mélange les genres et les époques tant en composant qu’en style.

Découverte

L’esprit néo-rétro a soufflé fort sur la R nineT, avec bonheur. Le concept veut ainsi se résumer en quelque mots : pureté, authenticité, simplicité et émotion et célèbre, tout en séduction, l’esprit de la marque allemande. Sans oublier la technologie. D’emblée, dans sa livrée sombre rehaussé de ton argent et métallique, la machine parle au coeur, s’habillant d’un essentiel travaillé dans le détail. Interessant paradoxe qui fait la force de tout modèle du genre. Ainsi, son réservoir contrasté concentre, à lui seul, cette idée. Etirant des lignes très classiques, longues, faiblement bombées, aux épaulements marqués, ses galbes magnétisent les rétines. Peint en noir, seul ses flancs striés, brossés à la main et vernis laissent paraitre l’aluminium qui le constitue. Deux nervures centrales courent sur sa longueur, encadrant un bouchon hélas un peu trop commun.

BMW R NineT

Prolongeant cette échine presque plate, la selle pilote, surpiquée de fil blanc, semble reposer sur deux platines latérales aux ajoures grillagés et ornée de cache-vis ouvragés. De fait, le selle passager bénéficie d’une structure dédiée et totalement amovible. Le cadre est un des éléments de personnalisation de la machine, composé de quatre parties en treillis en tubes d’acier spécialement développé pour la nineT. Il intègre le bicylindre à plat comme élément porteur et permet de retirer, acte 1, le support de l’accompagnant (en retirant 8 vis), puis d’y placer un capot sur cette assise. Ainsi dégagé, le roadster allège encore ses lignes. Pour aller plus loin dans l’égoïsme et le style dépouillé, passons à l’acte 2: déposer l’extrémité de cadre avec porte-plaque d’immatriculation et feu arrière, selle passager, mais aussi la plaque, le feu et les clignotants (non homologué)…

BMW R NineT

Les deux principales pièces du châssis supportent l'une, le train directeur et l'autre l'incontournable bi-cylindre en son ultime version «d’avant», refroidie par air et huile. On retrouve donc ce flat-twin en finition noire et cache-culbuteurs magnésium anthracite. Chacune de ces culasses abritent deux arbres à cames en tête entraînés par chaîne. Ils actionnent les soupapes via des linguets ultra-légers, adaptés aux hauts régimes. Le bloc bavarois de 1 170 cm³, débite 81 kW (110 ch) à 7 750 tr/min et développe un couple maximal de 11,9 da.Nm à 6 000 tr/min. Identique à celui de la R 1200 R, sa transmission finale est toutefois raccourcie pour privilégier accélérations et caractère moteur.

BMW R NineT

Et pour renforcer ce trait, les vocalises de la R nineT ont été soignées. Le souffle du twin s'engouffre dans une ligne d’échappement Akrapovic, logée sur le côté gauche, comprenant deux silencieux superposés en acier inoxydable satiné. Un volet acoustique commandé par un servomoteur électrique optimise encore le son à chaque variation de régime. Enfin, personnalisation oblige, on pourra placer l’échappement en position basse ou haute grâce à un raccord adapté, accentuant ainsi soit un style Cafe Racer soit plutôt Scrambler.

Echappement BMW R NineT

Notez également la prise d’air latérale droit habillée d’un cache esthétique, signé du nom de la machine.

Cette recherche esthétique constante amène une autre surprise sur le remarquable train avant : une fourche inversée de gros diamètre (46 mm et 120 mm de débattement), anodisée or, empruntée à l’hyper-sportive S 1000 RR (!) mais dénuée de réglage, se substitue au Telelever équipant habituellement les modèles boxer. Aucune hérésie dans ce choix mais la volonté de coller au plus juste aux standards Café Racer stylés. Et comment ! La colonne de direction mime les anciennes productions de la marque, y affichant sa plaque d'identification. Les indicateurs de direction (Leds en option) sont placés en position basse au niveau du radiateur. Fixé sur le té inférieur, l'optique ronde cerclé d'argent intègre en son centre l’emblème BMW sur le cache-ampoule et domine un garde boue fixé aux tubes par deux puissantes platines aluminium. Séduisant.

Boxer : bicylindre à plat refroidi par air/huile

Plus traditionnelle chez le constructeur allemand, la transmission par arbre et cardan prend place dans le monobras placé coté droit. Ses mouvements sont gérés, sur 120 mm, par un combiné amortisseur peint en blanc, ajustable en précharge via une molette aluminium forgée et en détente par une vis située à la base de l'élément. Le carter du couple conique dispose de trois points d'accroche sur lesquels il est possible de fixer, par exemple, un support de plaque d’immatriculation ou le dispositif d’éclairage en position latérale (selon homologation).

Suspensions Paralever BMW R NineT

Deux montes pneumatiques équipent nos montures d'essai : Metzeler Z8 interact et Continental Road Attack 2 CR. Elles enveloppent des jantes rayonnées de 5,5 " en alliage léger, à portée plate et moyeux aluminium noir. Ces modèles sont à chambre, limitant le choix de pneumatique. Des roues à rayons tangentiels auraient évité ce détail mais peut être grévé le style. Une jante arrière optionnelle de 6 " est disponible.
Leur rotation est stoppée, à l'avant, par une paire d'étrier à montages radiaux, quatre pistons mordant des disques de 320 mm. Le ralentisseur opposé, à deux pistons, pince un monodisque de 265 mm. L'ensemble est sous contrôle d'un ABS livré de série.

Phare BMW R NineT

Signalons enfin que les faisceaux du câblage moteur et des autres périphériques de la moto sont séparés pour autoriser des transformations techniques plus poussées et optimiser encore son look. Phares ou clignotants, par exemple, acceptent ainsi le montage de composants électriques alternatifs.

En selle

Etroite et avec seulement 785 mm de hauteur de selle, la R nineT se fait accueillante pour de nombreux gabarits. Les plus exigeant opteront, en option pour une selle basse de 775 mm. Placés dans l'axe des jambes, les repose-pieds pourraient toutefois s'avérer gênants pour certains. Ceux de l’accompagnant reposent sur des platines soudées au cadre arrière. Bien que fait d’acier (moins coûteux à réparer), mieux vaudra éviter la chute… ou enlever, comme expliqué ce disgracieux élément, de facture assez basique. Ainsi disposé, l'extrémité du cadre, amovible) ne supporte plus que 8 kilos… soit un léger bagage.

En position de conduite, le réservoir de 18 litres s'enserre naturellement et le confort d'assise est au standard BMW. La flexion des jambes restent limitée et le dos se courbe à peine pour saisir le large guidon presque droit, fixé sur un té supérieur aluminium via de solides pontets du même métal.

Reprenant le design de celui de la R 1200 R, deux compteurs analogiques encadrent un écran monochrome cerclé argent. Ce dernier affiche heure, rapport enclenché, témoin de passage en réserve avec décompte kilométrique et deux partiels indiquant chacun vitesse et consommation moyenne/instantanée. Un poussoir sur le commodo gauche permet de choisir l'information souhaitée. Le tour du propriétaire est ainsi vite fait. La présence électronique réduite n'est pas fortuite, le constructeur souhaitant laisser plus de place au pilotage, sans trop d'interférences technologiques. Toutefois, il y a déjà plus que nécessaire.

BMW R NineT

En ville

Viril, trépidant, ample et stylé, le ramage de la R nineT est en total adéquation avec son plumage. Le double échappement craque à chaque coup de gaz… un délice auditif. La BMW danse également, légèrement, de gauche à droite, couple de renversement oblige.
Pour autant, le roadster conserve son savoir vivre germanique. Les commandes sont douces, précises et la boite verrouille parfaitement. De quoi apprécier sereinement les premières évolutions en zone urbaine et re-découvrir le flat air/huile. Sublimé par sa mélodie farouche, tonifié par sa démultiplication de transmission raccourcie, le twin à plat semble prendre une nouvelle dimension. Chaque démarrage devient prétexte à un départ musclé tant en mécanique qu'en sonorité. Mais sa souplesse est également apprécié, reprenant sur un filet de gaz en sixième à 1 500 révolutions/minutes.
Et puis il y a l'équilibre de la machine, sa facilité à être emmenée. En dépit de son apparent dépouillement, la nineT pèse encore 220 kg prête à rouler. Mais sa géométrie, plus réduite que celle de la R 1200 R - empattement de 1 476 millimètres (- 19 mm) et chasse de 102,5 millimètres (-17,4 mm) - améliore sa vivacité. On évitera tout de même les centre villes saturés où sont cintre large pourrait gêner les manœuvres entre véhicules.

BMW R NineT

Si la belle est faite pour briller aux terrasses, elle l'est tout autant pour se distinguer sur l'asphalte moins mondain.

Autoroute et voies rapides

Vissez la poignée et écoutez. Vociférante à l'accélération, métallique à haut régime, l'Allemande se cale vite au légal autoroutier, offrant une protection acceptable à cette vitesse et jusqu'à 150 km.h. Confort et amortissement performant permettent toutefois d'apprécier l'incursion sur le bitume tarifé. Au-delà, on s'accroche au guidon, on planque le nez derrière les compteurs et on profite de l'allonge du twin, pour dépasser, sans mal, les 220 km/h. Après cette pointe, la vitesse réglementaire se retrouve presque avec bonheur, faisant ronronner son coeur à 5 200 tours. A ce régime, la nineT se relance avec vigueur sur le dernier rapport, histoire de passer le temps plus rapidement et quitter ces espaces ou ni pilote ni machine ne peuvent se faire remarquer.

BMW R NineT

Départementales

Le caractère du Café-Roadster Bavarois s'exprime à plein sur le réseau secondaire tourmenté du sud espagnol. Quel que soit le rythme, la charme du flat air/huile s'exprime sur une bande son enivrante. En virage à gauche, les échappements rasant l'asphalte, le grondement s'amplifie naturellement, le plaisir aussi. Le bouilleur fait valoir un comportement un peu plus rugueux que son successeur "liquide". Il justifie parfaitement son emploi dans une machine de ce type, ou sa mécanique à refroidissement air/huile est privilégiée. Gavé de couple, le flat se déguste à tous les régimes et sur tous les rapports. Nul besoin d'un moteur plus puissant, ses 110 ch (107 France) et presque 12 da.Nm de couple le placent déjà dans la fourchette hautes performances du segment.

BMW R NineT

Catapulte de charme, la nineT est un plaisir à emmener, à relancer en pilotage coulé, rapide ou plus décontracté. Intuitive, elle laisse son pilote profiter du voyage à son bord. Rigide, basculant vivement d'un angle à l'autre, la Munichoise assure un comportement dynamique de premier ordre, servi par une grande précision. Optimisée par le bras de levier important du guidon large, la prise d'angle est naturelle, bien servie par les enveloppes retenues. Mon modèle chaussait les Z8, dont le profil rond sied parfaitement au caractère jovial du roadster. Leur grip sans faille n'a pas suffi à venir à bout de l'excellente et surprenante garde au sol de la "R 90". En grande courbe et à vive allure, la tenue de cap est sans reproche, tout comme dans les enchaînements rapides.

BMW R NineT

Bien qu'ajusté pour un ressenti confortable, adapté à la philosophie de la nineT, les suspensions travaillent en harmonie en toute occasion, tant que le revêtement est de qualité et le pilotage délié. Les défauts du bitume sont alors survolés. Il n'y a guère qu'en poussant l'engin dans ses retranchements sur parcours bosselé, que l'équipement avouera alors une hydraulique peu freinée et un amortisseur un peu lent, mais sans jamais se désunir.
Seule la prise des freins avant pourrait surprendre un pilote moins aguerri. Sur un freinage réflexe, l'attaque des étriers est immédiate, heureusement jugulée par l'ABS. Bon point, la direction ne verrouille pas lors des freinages en courbe et l'élément arrière assure un guidage optimal. Enfin, il est toujours étrange de ressentir une légère plongée sur une BMW dont le Telever assure, habituellement, l'absence de ce phénomène.

Vue arrière BMW R NineT

Partie-cycle

Cadre treillis rigide, moteur porteur, fourche surdimensionnée, paralever et amortisseur de direction… tout concourt à un comportement de première catégorie. De fait, la nineT est évidente à piloter, à prendre en main. Même quand le rythme s'accélère, elle procure une rassurante sensation de maitrise.

BMW R NineT

Freinage

Puissant, presque trop si l'on y prend garde, les étriers avant assurent des décélérations musclées. Un peu de doigté assurera un fonctionnement sans angoisse et sans reproche. Si la pince arrière déclenche vite l'ABS quand le train avant se tasse, elle complète toutefois bien les ralentisseurs opposés.

Cadre BMW R NineT

Confort/Duo

Suspensions comme sellerie confèrent un confort de très bon aloi, effaçant la plupart des défauts des réseaux routiers. Les grosses compressions se font toutefois sentir plus sèchement.
Nous n'avons pas essayé le duo qui se cantonnera, de toute façon, à des déplacements succincts. L'assise passager n'est guère profonde et aucune poignée digne de ce nom n'assurera un efficace maintien à bord. Enfin, BMW a développé une bagagerie souple et étanche spécifique à la NineT : sacoche réservoir et de selle. (voir liste des options)

Selle BMW R NineT

Consommation

Après 250 km, mon témoin de réserve ne s'est pas manifesté. Certains de mes collègues ont, en revanche, terminé à la limite de la réserve. Les pleins n'étaient pas tous égaux mais l'ordinateur de bord indique une moyenne de 6,2 L au 100 km. Un score très honnête.

BMW R NineT

Conclusion

Avec ce modèle, BMW crée un hybride Café-Roadster extrêmement séduisant et paré pour les adaptations les plus personnelles. La marque allemande développe également une gamme de vêtements (blouson, jean, casque...) dédiée à l'univers de la nouveauté.

Toute en muscle, mais aussi en robe de couturier, la nineT conjugue les contrastes, alliant rétro et moderne avec élégance. Le monde attend avec impatience les 8.000 exemplaires prévus. Marchés américains et italiens sont particulièrement visés. Mais il existe aussi une forte dynamique en France pour laquelle 800 unités sont prévues. Disponible théoriquement dès ce mois de mars, mieux vaut compter sur le mois de juillet. Toutefois, il faudra débourser tout de même 15.000 € pour s'offrir cette sculpture néo-rétro. Un tarif élevé pour un ensemble moteur éprouvé, une fourche massive mais sans réglage et peu d'électronique. Pour rappel, une R1200R s'affiche à 13.050 €.

On lui opposera la Ducati Monster 1100 Evo, à 11.990 € et 13.690 € en version couturier "Diesel". Performante et, un peu, personnalisable, la bolognaise ne manque pas d'atouts mais n'offre pas le même décalage de style. Autre italienne envoutante, la Moto Guzzi 1200 Griso 8V SE demandant 12.490 €. A mon sens la plus proche globalement, la personnalisation en moins. Egalement, les Moto Morini 11.5 et 1200 Corsaro Veloce à 10.900 et 15.900 € sont également des challengers potentiels. Enfin, la Honda CB1100EX ABS, tarifée 12.599 €, est à mentionner dans ce panel jouant la carte du passé. Mais la japonaise ne fait le poids ni dynamiquement, ni en équipement et semble bien dispendieuse.

Plus couteuse que ses rivales, mais conjuguant charme et sport, la nineT ne manque pas d'arguments, rendant un hommage réussi à ses ancêtres comme à leurs déclinaisons les plus folles. Presque sans défaut, elle est un des rare concept devenu réalité. Seul son prix demande réflexion. Mais la raison tient-elle face à la passion d'une machine de rêve par une "manufacture" à l'hélice qui ne l'est pas moins?

Points forts

  • Esthétique élégante 
  • Concept de personnalisation
  • Caractère et disponibilité moteur
  • Agilité de la partie-cycle
  • Sonorité ennivrante
  • Confort

Points faibles

  • Tarif

La fiche technique du roadster BMW R NineT

Coloris

  • Black Storm Metallic

Options

Les accessoires BMW Motorrad pour la NineT

  • Sacoche de réservoir étanche avec fixation, 11 L : 239 €
  • Sacoche arrière étanche avec fixation, 40 L : 279 €
  • Cache alternateur HP Carbone : 348 €
  • Garde-boue avant HP Carbone : 359 €
  • Capot de selle aluminium et dosseret : 339 € et 59 €
  • Grippe-genou pour flancs de réservoir : 49 €
  • Selle pilote Custom griffée R nineT (775 mm) : 319 €
  • Selle passager confort : 219 €
  • Silencieux sport Akrapovic en titane : 739 €
  • Raccord long pour silencieux Akrapovic en position haute : 349 €
  • Raccord court pour silencieux Akrapovic en position basse : 149 €
  • Support pour silencieux Akrapovic : 119 €
  • Système d’alarme antivol : 263 €
  • Poignées chauffantes gauche et droite et commodo : 79 €, 119 € et 139 €
  • Clignotants à LEDs : 41 €

Équipement du pilote

  • Casque Legend.
  • Blouson BlackLeather.
  • Pantalon FivePocket.
  • Collection BMW Motorrad Style Vintage.

Calcul coût assurance ?

AMV Combien pour assurer votre BMW R NineT? Devis en ligne
SOLLY AZAR Calculez le prix de votre assurance BMW R NineT en 2mn avec SOLLY AZAR

Commentaires

tauche

moto pour celibataire ,tres chere com dab chez bmw dommage!!!options a tout va pouaaaa!!!

17-03-2014 18:35 
stubBORN

Excellent essai où il est enfin fait mention de la beauté de la fixation du phare... Merci !

20-03-2014 16:01 
waboo

>stubBORN

respect

22-03-2014 22:14 
watyan

Il ne me manque que 15000 Euros 😭

05-04-2014 22:04 
domlemans

Je confirme, le seul point négatif c'est le prix.

Sinon, c'est d'la balle !!
Une vrai catapulte en sortie de virage. Le panard pointure 66, une vraie moto plaisir.

05-04-2014 22:30 
Slow Philou

Je l'ai essayée 45 minutes sur voie rapide et petites routes viroleuses. Je suis d'accord avec le CR d'essai, sauf pour le confort, car cette belle moto est un véritable tape-cul dont on est bien content de descendre.
Rien que pour cela je ne l'achèterais pas....

03-10-2014 17:25 
boxer971

Sinon y a moins bien mais c'est moins cher ! lol !

14-12-2014 19:44 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous