english

Essai Honda CB 1100 EX

Avec la CB 1100, Honda surfe sur le succès des anciennes et des classic mais avec toute la modernité cachée des tous derniers modèles de la marque : néo-rétro. Initialement sortie avec des roues à bâtons, le constructeur d’Hammamatsu fait encore évoluer son modèle avec une version EX dont la plus visible évolution réside dans les jantes chromées à rayons au lieu des roues à bâtons et un échappement 4 en 2. Du neuf avec du vieux pour justifier une hausse de prix supplémentaire ? Essai...

Néo-rétro : Honda CB 1100 EX

Découverte

Présenter la CB 100 EX, c’est faire un saut dans le passé pour revenir directement aux motos des années 80 auxquelles le modèle emprunte toutes les caractéristiques usuelles. D’ailleurs à 10 mètres même, on dirait juste une ancienne parfaitement restaurée et dans un état magnifique. On retrouve ainsi le phare rond frontal, les clignotants ronds posés latéralement à la fourche, les rétroviseurs ronds, le réservoir et surtout cette nouvelle selle plate (nouvelle selle avec le modèle EX par rapport au modèle standard), allongée avec sangle centrale et sans poignée passager apparente (il faut passer les mains en-dessous).

Ligne Honda CB 1100 EX

Au cœur de la bête et du cadre double berceau en acier, on retrouve un quatre cylindres 4T double ACT de 1140 cm3 avec 8 soupapes développant une puissance de 61 kw et un couple de 91 nm, avec les ailettes si caractéristiques dans la pure tradition du refroidissement air huile. Grosse évolution par rapport à la CB1100 initiale, la CB 1100 EX gagne un sixième rapport. Toujours dans le respect des classiques, on retrouve une fourche de 41 mm et un double combiné arrière. Plus moderne, l'ABS est ici de série.

Avec l'échappement 4 en 2 et un nouveau réservoir de 17.5 litres (contre 14.6 pour le modèle standard), la EX gagne également treize kilos supplémentaires par rapport au modèle standard (260 kg contre 247).

Quatre cylindres Honda CB 1100 EX

La moto se caractérise enfin par ses roues de 18 pouces.

Les plus attentifs noteront une optique avant rehaussée de 25 mm et un feu arrière très classique.

Feu arrière Honda CB 1100 EX

En selle

On s’assied naturellement sur la CB1100, même si le pilote d’1,70 mettra juste les pieds à terre. Le guidon est assez large comparé à un roadster moderne et les mains s’écartent légèrement pour l’attraper sensiblement en avant, avec une position globale presque droite.Et contrairement à nombre machine de ce type, les cuisses et genoux enserrent parfaitement et fermement le réservoir, offrant une position et une tenue bien rassurantes.

On retrouve des commodos classiques, avec avertisseur et clignotants à gauche et par contre un étonnant warning sous forme de gros poussoir (gros mais discret) à droite.

Phare Honda CB 1100 EX

Sous les yeux, on retrouve un double compteur analogique dans la pure tradition classique, avec le compteur à gauche et le compte-tours à droite et sa zone rouge à 8.500 tr/min. Par contre, on retrouve inséré discrètement au centre, un affichage digital presque caché sous une vitre fumée, avec toutes les infos d’un vrai ordinateur de bord : jauge à essence à six bâtons, totalisateur, double trip partiel, consommation moyenne pour chaque trip partiel à la fois sous forme de km/l et de l/100 km. On retrouve également les petits poussoirs traditionnels pour changer les affichages… au centre du compteur et pas très pratique à modifier en roulant du coup.

Compteur Honda CB 1100 EX avec affichage moderne digital au centre

Contact

Le 4 cylindres s’ébroue avec un son grave, sans vibration. Malgré une béquille latérale bien positionnée et peu d’inclinaison, on sent bien les 260 kilos de la moto pour la relever. Et si le poids se fait surtout sentir si l’on se prend à vouloir la pousser, même sur le plat, l’impression de poids disparaît dès qu’elle commence à rouler. La première s’enclenche doucement et la réaction se fait instantanée à la sollicitation de la poignée de gaz. La maniabilité à vitesse très lente embarque un peu, mais sans excès. Et dès que l’on dépasse les 5 km/h, la CB 1100 apparaît même presque légère.

Honda CB 1100 EX

La sélection des rapports est douce et s'oublie, alors que l'on n'hésite pas à les passer les uns à la suite des autres.

En ville

La CB 1100 s’insère avec aise et facilité dans la circulation, d’autant plus que les rétroviseurs bien positionnés en hauteur ne gênent jamais pour se faufiler dans les moindres espaces entre les voitures. La seconde se passe rapidement, voire la troisième en ville… non pas parce que le moteur part dans les tours – il reste globalement toujours sous les 4.000 tr/min – mais à cause des vibrations perçues vers 3.500-4.000 tr/min et on lui préfère alors le sous-régime qui lui va particulièrement bien, même sur le sixième et dernier rapport sur lequel elle peut enrouler sans presque hocqueter à 750 tr/min et 40 km/h ! Les reprises ne sont pas violentes mais douces et permettent de rouler tranquillement. Le frein arrière est alors largement suffisant pour arrêter le tout… bien aidé par l’ABS qui pourra entrer en action sur un freinage uniquement au frein arrière en solo. Et de fait en ville, on pourra presque se contenter du frein arrière, bien plus doux et agréable que le frein avant avec un mordant et une puissance presque surdimensionnés.

Sur autoroute

La CB1100 s’élance naturellement sans autoroute et sans difficulté, d’autant plus qu’elle ne tourne qu’à 3.500 tr/min aux vitesses légales à 130 km/h… très loin de la zone rouge à 8.500 tr/min. Elle dispose alors de tout son couple et sa puissance pour accélérer et s’élancer pour oser un dépassement à des vitesses largement interdites, en toute sécurité au niveau réponse moteur et possibilités. Seul l’appui du vent au-delà de 140 km/h fera reprendre un rythme de croisière légal.

Sur départementale

C’est nettement sur petite route, que la CB 1100 trouve ses marques et son terrain de jeu… d’autant plus aidée par sa facilité de conduite et sa garde au sol relativement généreuse. Elle peut alors enrouler tranquillement sur le dernier rapport à 90 km/h et seulement 2.500 tr/mn ! Certes, à ce rythme les accélérations sont douces et il ne faut pas hésiter à descendre un voire deux rapports, pour lui faire passer la barre des 3.500 tr/mn, régime moteur qui lui convient nettement mieux et à partir duquel on commence à sentir une vraie poussée... sinon, son caractère semble presque doux... voire aseptisé avec une courbe de puissance bien linéaire. Sachant que son couple maximal est atteint à 5.000 tr/min, inutile donc d'aller la taquiner haut dans les tours. Son caractère n'y pousse pas, mais plutôt à accepter la balade... tout en offrant un cadre et une tenue de route exemplaire, bien supérieure à quelques roadsters plus anciens de conception qui se tortille bien rapidement en comparaison.

Garde boue avant et reflets Honda CB 1100 EX

Confort / Duo

La selle est longue et agréable aussi bien pour le pilote que le passager. Sans poignée apparente, l’accroche des mains se situe en fait sous la selle avec une prise pratique.

Le confort offert par le double combiné arrière est bon, même si les réglages sont limités (uniquement en pré-charge).

Selle Honda CB 1100 EX avec sangle et barre de maintien sous la selle

Freinage

Le frein arrière semble presque mou au premier abord, avec une pédale qui s’enfonce et avec une puissance limitée. Pour autant, bien enfoncée, elle peut suffire à arrêter la CB 1100 et utilisée seule en solo permet même d’enclencher l’ABS ; un ABS qui ne déclenchera pas dans les mêmes conditions en duo par contre.

Autant le frein arrière est doux, autant le frein avant est à l’opposé puissant, voire brutal, même avec deux doigts, faisant plonger la CB sur un freinage appuyé. Heureusement, l’ABS est là mais il demande précision, doigté et anticipation, la puissance étant immédiate…

Freinage ABS Honda CB 1100 EX

Pratique

On oublie la place sous la selle... sous laquelle on peut toutefois place un antivol, qui se place facilement au niveau des roues.

On apprécie le warning, bien placé en plus sous le pouce droit.

Logo Honda CB 1100 EX

Consommation

Avec un nouveau réservoir de 17.5 litres face aux 14 litres de la CB 1100 standard, la EX s'émancipe, surtout avec une consommation de 6 litres au cent (5.58 litres annoncés par la constructeur), qui autrement lui faisait auparavant passer la réserver à 200 km. Elle peut désormais en rythme cool, aidé par le sixième rapport overdrive flirter avec les 300 kilomètres d'autonomie. Le premier bâton ne tombe qu’au bout de 75 km, suivi régulièrement par la perte d’un bâton tous les 30 km… autorisant ainsi une autonomie moyenne de 270 kilomètres.

Réservoir Honda CB 1100 EX

Conclusion

La CB 1100 EX renoue au même titre que la CB1100 avec nos anciennes et les motos qui ont fait briller toute une génération d’apprentis motards qui souhaite aujourd’hui à 45-50 ans renouer avec leurs rêves d’enfant. Avec ses roues à bâtons, sa selle old school, la CB 1100 EX apporte le style que n’avait pas complètement la CB 1100. Et la vitesse overdrive supplémentaire apporte le plaisir d’enrouler sur le couple, le tout pour un prix à peine supérieur à la CB 1100. On lui préférera pour ces deux raisons ce nouveau modèle qui trouve ainsi toute sa place dans la gamme et justifie plus que jamais ce modèle, malgré les 1300 euros supplémentaires (12.599 contre 11.299 euros).

Points forts

  • look classic et modernité conception
  • souplesse moteur
  • partie-cycle
  • freinage

Points faibles

  • suspensions

La fiche technique de la Honda CB 1100

Calcul coût assurance ?

AMV Combien pour assurer votre Honda CB 1100 EX? Devis en ligne
Axa 2 Roues Calculez le prix de votre assurance Honda CB 1100 EX en 2mn avec Axa 2 Roues

Commentaires

RIKAOUETE77

27-04-2014 19:50 
jmsdiffusion

Bonjour,
le lien de la fiche technique de la Honda CB 110 me donne celle de la Moto Guzzi Bellagio ! ! ! !
JMS

02-05-2014 08:25 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

MotoblouzMotoblouzMotoblouz