english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Essai Yamaha XT 660 R

Rat des villes qui sait se transformer en rat des champs

Dès les premières lettres, la XT informe que son histoire est chargée de souvenirs impérissables. Aujourd'hui XT 660, remplaçante de la XT600, elle-même remplaçante de la mythique XT 500… elle n’en reprend presque aucun élément si ce n'est la philosophie... depuis son engagement par Yamaha France pour disputer le Paris-Dakar dans les années 83. En 2003 le « gromono » de Yamaha est en effet remanié pour passer les nouvelles normes antipollution et deux versions en découlent : la version R typée trail et la version X typée supermotard. C'est de R qu'il s'agit ici...

Yamaha XT 660 R

L'XT fait partie de ces motos à la conception simple et robuste avec son monocylindre quatre temps refroidi par air. La norme antipollution a toutefois fait que l'injection et le refroidissement par eau ont fait leur apparition. La transmission finale reste toujours à chaîne tandis que la  partie cycle est  un cadre diamant en acier tubulaire. La partie freinage est confiée pour l'avant à un disque de 298 mm et pour l'arrière un disque de 245 mm de diamètre. Rien d'exceptionnel que de l'éprouvé. Au final, elle séduit pour son prix d'achat plancher, sa fiabilité et son coût d'entretien réduit.

Selle haute, pneus tout terrain et roue avant de 21 pouces... cela change de la moto de route standard. En plus, chez Yamaha France, ils ont su me mettre en confiance «-ben ouais, les pneus sont  neufs !». Je n'ai pas osé avouer que j'appréhendais. Mais ne reculant devant aucun sacrifice, j'ai quand même pris les clefs.

Yamaha XT 660 R

En selle

Le temps d'enfiler, mon casque j'en profite pour faire un petit tour d'inspection, histoire de voir les détails qui sautent aux yeux. La finition est bonne voire même intéressante, car les feux arrières et les clignotants sont montés souples. Il n’y a juste pas de réglage d'écartement pour les leviers d'embrayage et de frein.

Je comprends mieux pourquoi David m'a envoyé faire cet essai... Avec une selle à 875 mm, les moins 1,70 cm ne touchent pas le sol ! Par contre, moi, avec mes 1,88 m, je me sens plutôt à l'aise. La position de conduite est droite et naturelle. Les jambes ne sont pas trop repliées et l'assise est confortable.

Compteur Yamaha XT 660 R

L'unique compteur digital est "complet" - avec un totalisateur, deux trips et l'heure - et bien lisible. Il n'y a pas de compte tours... mais il n'y en a pas besoin... l'esprit "R" n'est pas dans la zone rouge.

Contact

Sympa le bruit des deux pots ! un de chaque côté de la belle. Le gros mono vibre au rythme de son piston. Pour vibrer, ça vibre ! Je règle les rétros et hop, j'enclenche la première.

Moteur Yamaha XT 660 R

Dès les premiers tours de roue, je suis rassuré par la facilité de prise en main. Le guidon large et droit permet de positionner la moto là où le regard se pose. Les 48 chevaux s'expriment tout de suite, sans être violents aussi bien à moyen qu'à bas régime. Le moteur, plutôt linéaire dans les hauts régimes, reste plein de bonne volonté.

Je ne veux pas jouer mon fier mais, perché à cette hauteur, on domine son sujet.

Autoroute

Au regard de l'architecture du berzingue, il me semble évident de dire que les pneus n'ont rien à y faire. Les mauvaises langues diront «- vu le poumon que c'est, la stratégie impose les petites routes.». Que nenni ! Elle se défend très bien par une tenue de route excellente dans les courbes et elle reste stable même à haute vitesse jusqu'à sa vitesse maximales (soit 50 bornes au-dessus des limitations... donc en Allemagne). A cette vitesse, le seul défaut tient aux vibrations qui se ressentent dans les poignées et les pieds et les rétros. La vision des rétros reste floue en permanence.

J'ai fait 140 bornes d'autoroute... sous la flotte !.  Je n'irai pas dire que j'ai apprécié mais elle sait le faire si nécessaire… même s'il vaut mieux le faire sans passager (ère) ! Il ne faut pas être fou non plus. Ceci dit, le confort de selle est resté respectable. Au-delà, un arrêt devient salutaire.

Yamaha XT 660 R sur route

Nationales et départementales

Un régal dites vous ? Alors là je m'incline votre honneur. C'est simple, je suis encore sous le charme. Sur départementale, avec pleins de virolos, le moteur relance bien. Vous pouvez même mettre la poignée au taquet vu que le peu de cavalerie ne vient pas brusquer les choses. Les bonnes vibrations et la sonorité des pots viennent compléter le tableau.

Attaquer sur des enchaînements rapides est un plaisir sans fin. Vous tirez sur le guidon du côté où ça penche et le tour est joué. Elle se balance facilement sans appréhension et dans les sorties de courbe la moto même malmenée reste imperturbable. Même placé haut, le poids presque plume de 181 kilos tous pleins faits s'oublie dans ce genre d'exercice. Agilité et stabilité en font un outil.

La suspension arrière et la fourche avant gomment toutes les malfaçons du bitume. Même les nids de poule sont avalés sans le moindre souci. Elle reste stable en toute circonstance.

Je vous dirai bien qu'il manque quelques chevaux pour relancer la belle en sortie de virage mais bon... vous n'avez même pas à rentrer une vitesse si vous restez dans le bon rythme.

Yamaha XT 660 R en ville

La ville

Il fallait bien que je rentre sur Paris. 18h, mauvais Karma mec ! J'vais souffrir me dis-je !

Eh bien non ! Perché tel l'aigle qui observe sa proie avant de fondre sur elle, je me lance dans l'agglomération sans retenue. Là encore, l'agilité de la XT est surprenante. Avec un excellent rayon de braquage, il est possible de faire demi-tour sur un timbre poste. Maniable comme une mobylette, elle se dégage de situation difficile grâce à son grand guidon et son mono bien vivant. L'embrayage est souple, la boite ne souffre d'aucune critique, malgré ses seulement 5 rapports .

Il fallait bien un point noir… et bien c'est la souplesse moteur à bas régime. Il faut vraiment être sur le bon rapport en ville, sinon ça cogne sévère. Cela devient même pénible, car il faut alors jouer de la boite.

Yamaha XT 660 R

La campagne

L'habit ne fait pas le moine et cet adage se confirme souvent. Là encore la vérité vient  vous montrer votre excédent de confiance. Je m'explique : n'est pas Stéphane Peterhansel qui veut !!

Il ne suffit pas d'avoir une XT pour que d'un coup il vous semble facile de mettre du gaz sur des chemins de terre. J'ai tenté l'expérience... je vous rassure : pas longtemps… juste le temps de me faire une frayeur, un travers de trappeur avec pourtant pas un gros freinage de l'arrière mais sur un revêtement humide et boueux.

Au final, sur des chemins avec bosses et petits trous, la XT fait un boulot remarquable. Debout sur les cale-pieds le regard qui porte loin vous sentez bien l'arrière qui bouge mais l'avant reste en ligne. Alors vous mettez du gaz et d'un coup tout va trop vite pour le néophyte que je suis. La configuration du terrain change, viennent les grosses ornières de tracteur et les sueurs dans le bas du dos et là rideaux ! Je me dégonfle comme un ballon de baudruche. Ouais c'est ça, faites les malins... y'a comme qui dirait  foutage de gueule mais j'peux dire «-une XT660R n'est pas ridicule sur des chemins ou des pistes !» le seul ridicule, c'était moi car il fallait revenir de ce foutu chemin pourri !!! Attention en cas de chute la pompe à eau est trop exposée.(ben ouais, c'est pour cela que je ne roulais pas vite sur les chemins pfffffff !)

Yamaha XT 660 R à la campagne

S'il m'est difficile de porter un jugement sur son comportement niveau tout terrain, elle comblera également vos envies de ce côté là si vous êtes amateur de chemin de façon occasionnelle. Voilà une corde qui vient s'ajouter à son arc. Elle est ainsi la digne héritière de la XT500.

Moteur Yamaha XT 660 R

Partie cycle

Équipé d'un seul disque pour son frein avant, ce dernier est efficace et mordant. Il est secondé d'un frein arrière qui assoit la moto et vient conforter son freinage.

Ce genre de moto a une configuration à posséder une grande fourche avant bien souple. Malgré cela, lors de gros freinage cette dernière plonge sans exagération et l'ensemble reste stable.

En deux roues la vue c'est la vie et si les rétros sont bien positionnés et bien larges, leur vision n'est que très légèrement troublée à basse vitesse. En ville là encore elle sait imposer un rythme et reste d'une facilité exemplaire.

Sous la selle de la  Yamaha XT 660 R

Pratique

Un détail qui a son importance : on peut loger un grand U sous la selle. Vous pouvez attacher votre monture en prenant la fourche avant à un poteau.

Sous la selle de la  Yamaha XT 660 R

Le niveau d'huile est facilement vérifiable et accessible via une petite jauge qui se situe sur le côté droit de la fourche avant.

Sous la selle de la  Yamaha XT 660 R

Consommation

J'ai parcouru plus de 400 kilomètres durant cet essai et toutes routes confondues avec une consommation moyenne inférieure à 6 litres/100. Le voyant de réserve s'est allumé au tableau de bord à 250 km et j'ai fait le plein aussitôt. J'ai pu constater qu'il s'était allumé alors qu'il restait environ 4 litres dans le réservoir. Ce qui vous permet de parcourir avec le plein au moins 270 km, le réservoir contenant 15 litres.

Le seul détail qui fâche un peu, c'est que pour faire le plein, comme sur beaucoup de trails ou supermot, le bouchon de réservoir n'est pas monté sur  charnière, du coup votre bouchon vous reste entre les mains.

Yamaha XT660R

Conclusion

Si l'XT 660 R est une moto faite pour les grands gabarits, indéniablement, elle surprendra son pilote par sa polyvalence ville/chemin/autoroute/route avec un moteur toujours volontaire malgré ses seulement 48 chevaux. Agile et saine en toute circonstance, elle rassurera également le débutant, avec un zeste de fun. Peu habitué à rouler en trail au quotidien, ce modèle m'a vraiment plu pour ces raisons. C'est peut-être son prix qui finera de se décider, car à seulement 5499 euros (soit 600 euros de moins qu'à ses débuts), elle devient une vraie moto polyvalente et pas chère... sans quasi-concurrence...

Points forts

  • polyvalence
  • stabilité
  • consommation

Points faibles

  • moteur à bas régime
  • hauteur de selle (quoique !)
  • confort

Concurrentes :

La fiche technique XT 660 R

Calcul coût assurance ?

AMV Combien pour assurer votre Yamaha XT 660 R? Devis en ligne

Commentaires

pistafagoule

Très bon essai. Je la pratique depuis deux ans et 20000 kms, dont la moitié parcourus sur des chemins plus ou moins carrossables : c'est un vrai vélo. Seul bémol de conception : la pompe à eau saillante très exposée en cas de chute, d'où la nécessité de monter des crash-bars et un sabot-moteur enveloppant... à trouver ailleurs que chez Yamaha qui fait le service minimum côté accessoires.

26-05-2012 22:29 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous