Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Essai Yamaha XVS 1300 Midnight Star

Le custom péchu

La XVS Midnight Star est l’évolution 2007 des anciennes Dragstar, le custom Yamaha, clairement dessiné pour le marché américain. Avec un gros V-Twin de 1304 cm3, la nouvelle Star affiche les dernières technologies : refroidissement liquide, transmission par courroie, freins à disque de 298 mm… Décliné en 900,1300 et 1900 cm3, la version 1300 est le milieu de gamme au sein de la marque aux 3 diapasons mais n’a rien à envier sur le papier à ses soeurs. Alors, cruiser de luxe ou sous-version face aux 1500 et 1700 cm3 de la concurrence japonaise sans nommer la marque de Milwaukee ?

Yamaha XVS 1300 Midnight Star

Découverte

La Midnight Star a tout d’une américaine, mêlant chromes du capot de phare au support des clignotants arrières pour encadrer un énorme V-Twin central aux culasses chromées chapotant un moteur teinté de noir. Le tout est de bon goût et bien fini.

Yamaha XVS 1300 Midnight Star

En se rapprochant on remarque immédiatement la large selle, basse, qui pourrait accueillir un éléphant par rapport aux habitudes. L’énorme courroie ressort bien et change par rapport aux chaînes classiques. L’amortisseur, caché, s’oublie complètement. L’énorme tubulaire d’échappement latérale finit de mettre en valeur un moteur omniprésent.

Yamaha XVS 1300 Midnight Star

En selle

Posé littéralement sur le guidon, le compteur analogique se détache immédiatement sous les yeux, ne serait-ce que par sa forme mi-ovale, mi rectangulaire. On distingue juste au centre un écran digital unique, affichant simplement le trip. Pas de superflus ici : juste un compteur de vitesse et 4 témoins pour le neutre, les clignotants, la température moteur et le plein phare.

Yamaha XVS 1300 Midnight Star

Une fois enjambée l’immense selle, les pieds se retrouvent bien à plat, même pour un pilote de petit gabarit.

Yamaha XVS 1300 Midnight Star

Les bras bien écartés attrapent le guidon, limite corne de vache. Assis bas, les bras sont presque en hauteur. Pour les grands gabarits, il est nécessaire de faire le dos rond. Les genoux remontent un peu – en encore plus pour les grands gabarits - et enserrent le réservoir, alors que les cuisses reposent largement sur la selle. La XVS donne l’impression d’être ramassée sur elle et de faire corps avec son pilote, mettant rapidement en confiance.

Contact

Le V-Twin calé à 60° s’ébroue dans un son aigu discret. Les rétroviseurs placés bien en largeur offrent une bonne vision sans vibration.

Elle semble facile et légère, même pour un petit gabarit, et ce, malgré ses 303 kilos tous pleins faits.

Yamaha XVS 1300 Midnight Star

En ville

Première… Il n’est pas besoin de tourner la poignée pour que la Star démarre vigoureusement, presque brusquement. On pensait tomber sur un petit custom docile, mais la XVS se révèle être dynamique, même nerveuse… malgré ses « seulement » 72 chevaux. Du coup, la première nécessite de manier l'embrayage pour gagner en douceur.

Avec un centre de gravité proche du sol, la XVS se révèle très maniable en ville, tandis que son petit gabarit lui autorise de se faufiler facilement entre les files. Les pieds bien à plat permettent en plus toutes les manœuvres à très basse vitesse, voire à l’arrêt. Il suffit de pousser un peu le guidon et la moto s’incline volontiers. De fait, même le conducteur novice prend rapidement de l’assurance à son guidon… pour faire frotter les cale-pieds dès le rond point suivant. Car comme presque tout custom qui se respecte, la garde au sol est faible et les platines repose-pieds situés bas. Du coup, il ne faut pas faire beaucoup d’efforts pour frotter allègrement. Mais même dans ces cas-là, la Midnight Star se défend bien et reste maîtrisable sans comportement hasardeux. Et pour autant, la Yam est loin d’avoir la garde au sol la plus basse des customs et autorise plus d’angle que la majorité des cruisers.

Les reprises sont vraiment vives sur les premiers rapports, alors que la première accepte de monter volontiers jusqu’à 80 km/h. Le moteur autorise de passer les vitesses malgré tout et d’avoir d’excellentes reprises en ville.

Yamaha XVS 1300 Midnight Star

Autoroute

La Star s’engage vivement sur l’autoroute, alors qu’à 130 km/h, elle n’est qu’à fond de 2 ! La 3e se passe sans difficulté pour atteindre les 150 km/h tandis que chaque vitesse suivante permet de gagner 20 km/h supplémentaires. Mais c’est le pilote qui rend la main au bout de quelques minutes. Car au-delà des vitesses autorisées en France, le conducteur ressemble à un drapeau qui prend le vent ; les bras tirent et la tête se dévisse; les jambes se maintiennent difficilement contre le réservoir. De fait, c’est ce modèle qu’il faut conduire pour comprendre l’expression des bras qui s’allongent. La position accentue l’effort nécessaire, plus important qu’un roadster naked à la même vitesse.

Yamaha XVS 1300 Midnight Star

Départementales

La XVS 1300 se révèle sur départementales. Capable d’enrouler sur le couple sur le dernier rapport comme un gros custom, elle est aussi capable de jouer sur les premiers rapports en offrant de vraies reprises, dynamiques et valorisantes. Du coup, elle offre deux visages… celui du custom pouvant rouler sur le couple et celui d’une machine nerveuse agréable aussi pour jouer d’un virage à l’autre. En fonction de l’humeur et de l’envie, il est ainsi possible de changer sa manière de conduite… avec simplicité et une bonne volonté évidente de la part de l’XVS de se plier aux quatre volontés de son pilote. 

Par contre, si le rythme s’accélère vraiment, les repose-pieds commencent à toucher… moins vite que beaucoup de customs mais plus vite qu’un roadster. Pour autant, à part la surprise des premiers « raclages », la Yamaha reste saine et sans surprise, permettant d’avoir un rythme n’ayant plus rien de coulé.

Yamaha XVS 1300 Midnight Star

Freins

Les freins à disque de 298 mm, simple à l’avant, double à l’arrière, assurent parfaitement leur rôle en procurant un bon feeling et la puissance nécessaire pour arrêter rapidement et simplement l’engin.

Selle Yamaha XVS 1300 Midnight Star

Confort

L'immense selle offre une bonne assise plutôt confortable pour le pilote. Le passager est plus mal loti avec un strapontin sans poignée ni dosseret... à réserver aux passagers de très petit gabarit. Auquel cas, ce fameux strapontin se révèle de façon surprenante presque confortable.

Consommation

La consommation pendant l'essai s'est situé entre 5,1 et 5,9 litres, en fonction du rythme de roulage, notamment à vitesse stabilité sur départementale. Avec son réservoir de 18,5 litres, la XVS Midnight Star offre ainsi une autonomie moyenne de plus de 300 kilomètres, malgré une réserve ayant tendance à s'allumer autour de 220-230 kilomètres.

Selle Yamaha XVS 1300 Midnight Star

Pratique

Pas de place sous la selle, pas de sacoches d’origine ; le strapontin arrière ne permet pas d’arrimer quoi que ce soit. Le réservoir sans bouchon proéminent permet toutefois d’accrocher une sacoche… qui cachera alors le compteur.

Yamaha XVS 1300 Midnight Star

Conclusion

La XVS 1300 Midnight Star est une vraie révélation. Loin d’être un sous gros custom par rapport aux modèles de plus de 1700 cm3, voire 1900 ou 2300 cm2, c’est un bon custom vif et dynamique, qui ravira d’autant plus les petits gabarits par sa facilité de prise en main. Les pilotes femmes qui n’avaient jamais conduit de custom mais plutôt des roadsters ou sportives en sont tout simplement tombées amoureuses et ne voulaient plus la lâcher, surtout par rapport à la VN1700 plus lourde et massive en comparaison. Les vrais motards ne la dédaigneront car elle offre vraiment des performances et un confort de conduite au quotidien avec de vraies sensations. Seuls les grands gabarits pourront souffrir de part la position repliée que ce modèle demande au jour le jour. Et à seulement 10.000 euros, c’est pratiquement une affaire pour la catégorie… Même si le custom est un tout petit marché pour la France, ce modèle pourrait faire adopter la moto par nombre de femmes, y compris débutantes, avec suffisamment de pêche pour garantir du plaisir sur le long terme.

Points forts

  • moteur
  • consommation
  • prix

Points faibles

  • Protection

Concurrentes : Kawasaki VN 1600.

 

La fiche technique de Midnight Star 1300

 

Calcul coût assurance ?

AMV Combien pour assurer votre Yamaha XVS 1300 Midnight Star? Devis en ligne
SOLLY AZAR Calculez le prix de votre assurance Yamaha XVS 1300 Midnight Star en 2mn avec SOLLY AZAR

Commentaires

moulineur

bon article bien renseigné sur l'ensemble les détails ne manquent pas. V

01-05-2011 12:32 
OutKast

Comment tu te la pètes sur la photo !!!!

Sinon, essaie très sympa (texte + tofs) qui donne envie d'aller en tester une en vrai V

02-05-2011 07:23 
moulineur

bjr,en relisant ,je pense qu'il y a une erreur : c'est 2 disques à l'avant et un à l'arrière !! V

11-05-2011 17:41 
Eric Maerten

Après 30 000 kms, toujours aussi content d'enchaîner les sorties! Cet été, 2500 kms en Irlande sur les routes côtières, un vrai régal... Conso moyenne sur ces 2500 bornes: 5l avec une pointe basse à 4,8 - Peut-être à cause des moutons, nombreux dans ce pays!!! Sinon autour de 5,5l à bonne allure. Question moteur: beaucoup de plaisir. Pas mal de roadsters laissés sur place! Ils n'aiment pas ça, mais ça me fait marrer!
V

08-12-2013 18:54 
Toulalaho

Bonjour, apres une expérience de + de 20 ans de BMW K75. je viens de changer pour la midnight star 1300 d'occasion récente dont le siencieux a ete dechicané. quel look ravageur! quel caractere moteur ! beaucoup de couple, mais sans souplesse a bas régime, en ville on reste en 1 ou en 2 vitesse. sur la rocade en 3 a 90km/h.
si on arrive trop vite dans un rond point , on peut tirer tout droit , c'est une moto d'homme avec des bras ! quel régal a l'accélération , elle tracte bien et elle a de l'allonge sur les premiers rapports. sur autoroute elle cruise facile autour des limites legales et en pointe elle monte facilement a 170 km/h mais au dela je n'y suis pas allé, il me restait encore un peu de gaz^^
elle en impose par son esthétique méme si ce modele n'a pas eu beaucoup de succés commercial en France. il semble qu'il existe une faiblesse sur la boite de vitesse au niveau du troisième rapport dans la mesure ou on force le couple et la puissance sur ce dernier. la boite est dure mais verrouille bien.l'absence d'abs est dommageable. Le freinage n'est pas hyper puissant mais cela convient. j'ai déjà eu deux blocages de roue arrière en freinage de surprise avec un léger travers , mais tout a fait contrôlable. je dirai qu'il faut être un peu expérimenté pour ne pas se faire piéger par le comportement de la bête. ( freinage et rigidité dans les virages ) paradoxalement sa puissance qui peu etre brutale incite a ralentir réellement avant les ronds points serrés par exemple. j'ai un grand angle mort au retro gauche et je vais en changer surement pour un autre plus grand. a l’arrêt le poids (env.300kg)est présent mais la position basse permet de s'en sortir. Ne vous engagez pas dans une demi tour en pente en marche arriere !!
je suis sous le charme de son comportement mème s'il n'est pas parfait. conso 5,4l .

10-01-2019 16:27 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous