english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Essai moto Zontes 310 V

Mini Power Cruiser

312 cm3, 35 ch, 157 kg, compatible A2, démarrage sans clé, écran TFT connecté, 5.190 euros

Zontes ! Qui connaît dans la multitude des marques chinoises qui envahissent aujourd'hui le marché? Il s'agit d'un petit constructeur chinois de Guangdong appartenant au groupe Tayo, une start-up née en 2003 face aux géants Zongshen dont on voit les machines rebadgées sous des marques "françaises". Et pourtant, on vous en a déjà parlé il y a quelques années lors des salons internationaux, notamment parce qu'ils ont un incroyable coup de crayon qui n'a rien à envier à des Italiens. D'ailleurs les similitudes sont parfois frappantes, avec une inspiration clairement européenne. Mais ce qui est sûr, c'est que les machines sont jolies, bien dessinées avec désormais des motorisations qui sortent des 125 avec des petits 300 cm3. Et la règle se confirme avec la Zontes 310 v, un petit custom qui donne envie de rouler en custom, même si on n'est pas fan de ce type de machine à la base. De quoi virer sa cuti ? Essai de la Zontes 310 V.

Le souci du détail et de la finition
Le souci du détail et de la finition

Découverte

La première réaction qui vient à l'esprit en la découvrant, c'est sa beauté, vraiment. La Zontes 310 est vraiment jolie et on ne serait pas étonné d'apprendre que c'est un designer italien qui a été embauché pour la dessiner. Elle a même des airs de Diavel, tout en ayant sa propre personnalité. Et si le jaune se discute, il a le mérite de renforcer encore les regards des passants au feu rouge. En bref, elle fait de l'œil à tout le monde.

Version mini d'une icone italienne
Version mini d'une icone italienne

Il faut dire qu'au delà du look général, la finition est en plus au rendez-vous. Entre les leviers qui paraissent sortir d'un préparateur, le joli phare et sa signature lumineuse à LED, la selle bien dessinée avec son sissi-bar, l'échappement parfaitement intégré et grillagé, les protège carters, les rétroviseurs élégants, le sabot à l'avant...

Phare avant à LED
Phare avant à LED
Echappement et axe de bras oscillant élégant
Echappement et axe de bras oscillant élégant

Le souci du détail va jusqu'à la béquille latérale ou les protections latérales, voire le support antivol.

Patins de protection et support antivol (en rouge) d'origine !
Patins de protection et support antivol (en rouge) d'origine !

Même le pneu arrière de 180 digne d'une grosse est imposant pour la cylindrée. Rien ne dénote ici et tout est d'origine ! Il ne s'agit même pas d'une version spéciale préparée ou d'une série limitée.

Feu arrière à LED
Feu arrière à LED

Même le tableau de bord TFT n'est pas une option et pourtant il s'agit d'un vrai écran TFT ! Zontes réalise ici un sans faute et on rêve de voir tous ces détails et apports d'origine chez d'autres marques mais aussi de voir le modèle dans une cylindrée plus importante (ce qui est au programme pour 2020)

Une ligne élégante complétée par une excellente finition
Une ligne élégante complétée par une excellente finition

Et le top du top, c'est le rétro-éclairage des commodos, en rouge.

Et à l'intérieur du cadre treillis, on trouve un petit monocylindre de 312 cm3 délivrant 35 chevaux. Et chose rare parmi les assembleurs traditionnels, Zontes fabrique en interne toutes les pièces du cadre au moteur (sauf les pneus signés CST et l'ABS signé Bosh).

En selle

Custom oblige peut on dire, mais le rider d'1,70 mettra facilement les pieds bien à terre, aidé par une selle à seulement 720 mm. Le guidon assez large tombe bien sous les mains et l'on se sent immédiatement chez soi, avec un dos plutôt droit. Les pieds sont positionnés vers l'avant et chose rare dans la production actuelle et habituellement réservé à des machines bien plus chères, on peut même choisir la position des repose-pieds conducteur, avec trois réglages possibles. On découvre alors un écran TFT complet avec une multitude d'informations, parfaitement lisibles, avec des infos que certaines plus grosses cylindrées n'ont pas comme la jauge à essence, l'indicateur de rapport engagé. Et que dire de l'Alien qui vous accueille à bord ? Bref, on s'attend à une machine bestiale.

Tableau de bord à LED, clair et lisible, avec toutes les informations
Tableau de bord à LED, clair et lisible, avec toutes les informations

Contact

Pas de clef de contact, grâce au démarrage sans clef. Et la moto vous prévient si vous vous éloignez de trois mètres ! Selle, trappe à essence ou direction se bloquent aussi de façon électronique, via un bouton spécifique sur le commodo droit ! On le voudrait sur toutes les motos d'origine.

Repose-pied pilote soigné
Repose-pied pilote soigné

La béquille se manipule naturellement. Une fois débéquillé, le petit mono s'ébroue alors dans un petit son de 125 mais pas désagréable. Première, on relève et on avance les pieds même si c'est de façon moins exagérée que la plupart des customs. La maniabilité est au rendez-vous et la machine se prend facilement et instantanément en mains.

2.099 mm de longueur pour 1.488 mm d'empattement
2.099 mm de longueur pour 1.488 mm d'empattement

En ville

La machine est petite et se faufile avec aisance en interfile. Les rétroviseurs passent juste au-dessus de ceux des voitures, tout en se trouvant à la même hauteur que ceux des SUV et autres camionnettes. Mais comme il y a plus de voitures que de SUV et que la machine reste fine, même dans ces cas-là, on se faufile sans y penser.

Rétroviseur efficace avec une excellente rétro-vision
Rétroviseur efficace avec une excellente rétro-vision

Le poids léger (157 kilos) rend toutes les manœuvres faciles sans oublier un rayon de braquage raisonnable pour la catégorie, plus proche d'un roadster que d'un custom qui nécessite souvent de prendre une largeur de rue pour faire un demi-tour, ce qui n'est pas le cas ici. Les accélérations sont franches à la poignée de gaz avec un rupteur atteint avant les 50 km/h en première. On monte facilement les rapports, avec une boite douce et précise. Les rapports se montent d'autant plus rapidement qu'on les passe d'abord à l'oreille et aux vibrations, quand on a l'impression de conduite une 125. Du coup, on les passe au début autour de 5.000 tr/mn et on trouve le moteur mou et fade. On peut arriver à passer la sixième, même si çà cogne alors sérieusement sous les 40 km/h. C'est la mauvaise méthode. Il ne faut pas hésiter à passer la barre des 6.000 tr/mn et faire grimper le moulin pour en extraire la substantifique moëlle. Et le moteur affiche alors toute sa dynamique surtout au-dessus des 8.000 tr/min pour aller titiller les 10.000 tr/min.

35 cv à 9.500 tours/minute
35 cv à 9.500 tours/minute

Sur autoroute

La machine prend rapidement ses tours, au rupteur en seconde à 75 km.h, puis en troisième à 100 km/h, en quatrième à 120 km/h et en cinquième à 135 km/h. C'est ainsi que l'on fait grimper la 6 au rupteur à 150 km/h (compteur). On n'a aucun souci de prise au vent à ce rythme, avec une bonne stabilité à ce régime.

Sur départementales

La 310 revient avec plaisir sur les petites routes pour enchaîner les virages de façon bucolique en duo et sous les 7.000 tr/mn, de façon dynamique au-dessus des 8.000 trMn en solo. Car oui, autant le custom se transforme en power cruiser en solo, autant le duo le fait revenir à un simple petit custom. Et il faut alors vraiment violenter le moteur et ne pas freiner pour avoir suffisamment de reprise et passer d'un virage à l'autre. Mais l'esprit d'un custom n'est-il pas là ? pour se balader tranquillement en duo et profiter du paysage plutôt que de faire une bourre entre amis ?

Facile de prise en main, maniable et bonne garde au sol
Facile de prise en main, maniable et bonne garde au sol

Freinage

Malgré un simple disque à l'avant, le freinage est à la hauteur de la machine avec un bon feeling aussi bien à l'avant qu'à l'arrière. La puissance est douce mais suffisante et l'ABS ne se déclenche pas de façon intempestive. L'arrière assoit bien la machine et l'avant offre un bon feeling avec la puissance nécessaire sans faire plonger la machine de façon exagérée.

Simple disque à l'avant ABS Bosch 9.1M
Simple disque à l'avant ABS Bosch 9.1M

Confort

La selle est plutôt confortable et l'amortisseur efficace y compris sur les pavés pour une utilisation en ville et sur petites routes. Le passager bénéficie même d'un sissi-bar lui permettant de se reposer à défaut d'en avoir besoin pour se retenir face aux accélérations.

Selle bien faite et élégante pour le pilote
Selle bien faite et élégante pour le pilote

Par contre, on arrive vite en compression en duo, ce qui réduit notablement le confort.

Double combiné ressort/amortisseur arrivant vite en compression
Double combiné ressort/amortisseur arrivant vite en compression

Duo

Les repose-pieds passager (qui se rétractent sur le côté et deviennent invisibles si non utilisés) sont plutôt positionnés vers l'avant. Résultat, quand le pilote est à l'arrêt, il a les pieds du passager dans les mollets. Forcément, une fois en route, les pieds du pilote vers l'avant ne sont plus en contact avec ceux du passager et le problème ne se pose plus.

Sissi-bar
Sissi-bar

Consommation

Zontes annonçait une consommation de 3 litres au cent. En utilisation mixte, la 310 consomme 4 litres au cent en moyenne, ce qui permet avec le réservoir de 15 litres, d'aller presque taquiner les 400 kilomètres d'autonomie, même si plein fait, l'estimation d'autonomie affichée par le tableau de bord est optimiste en annonçant plus de 450 km. Après, tout dépend de la conduite cool sur le dernier rapport ou au-dessus des 8.000 tr/mn sur les premiers rapports.

Réservoir de 15 litres avec une conso mini de 4 l./100
Réservoir de 15 litres avec une conso mini de 4 l./100

Pratique

La clef dans la poche, c'est vraiment pratique. Et l'alarme qui se met en route automatiquement aussi dès qu'on s'éloigne de la machine. Il faudrait juste pouvoir allonger le délai de mise en route, car on a à peine le temps de s'arrêter devant son garage, d'ouvrir que cela sonne déjà.

Par contre, sous la selle, il n'y a aucune place.

La bonne idée, c'est le support d'antivol, qui sera utile pour certains bloc-disques, à condition de trouver le bon.

Révisions

Après la première révision des 1.000, les révisions suivantes s'enchaînent tous les 6.000 km avec principalement des contrôles et une vidange. Les bougies se remplacent à 12.000 km et à 24.000 on remplace le filtre à air et le liquide de frein.

Une machine attachante
Une machine attachante

A noter que le plein phare ne fonctionnait pas sur notre machine d'essai ou uniquement quand on actionnait le bouton de rétro-éclairage des commodos; un souci a priori touchant uniquement notre modèle.

L'essai de la Zontes 310V en vidéo

Conclusion

La Zontes 310 est une très jolie machine bien finie et valorisante, attachante, idéale pour une utilisation tranquille en duo mais qui montre vraiment ses possibilités en solo si on la cravache. Il reste son prix bien placé notamment quand on prend en compte tout l'équipement de série, car "seulement" 700 euros de plus qu'une 125 comme la Honda CB125R, mais seulement 200 euros de moins qu'une Honda CB300R. Mais comme de nombreuses 300, on n'est pas très loin des prix des premières 500 cm3. C'est surtout son look et son équipement d'origine sans équivalent à la fois pour la catégorie et même pour de nombreuses catégories supérieures sur le marché qui fait la différence. Bref, on a hâte de voir Zontes arriver sur le segment des 500 cm3 A2 voire plus.

Points forts

  • look
  • freinage
  • autonomie

Points faibles

  • duo

La fiche technique de la Zontes 310 V

Conditions d’essais

  • Itinéraire: petites routes variées + autoroutes interurbaines avec un peu de ville
  • Kilométrage de la moto : 300 km

Calcul coût assurance ?

AMV Combien pour assurer votre moto Zontes 310 V? Devis en ligne
SOLLY AZAR Calculez le prix de votre assurance moto Zontes 310 V en 2mn avec SOLLY AZAR

Commentaires

jojooo

Je suis loin d'adorer les production chinoise, et pourtant cette Zontes m'interpelle car elle ose une certaine mixité :
Design "original" - même si l'on retrouve une inspiration Ducati - pour une petite cylindrée, avec des pièces "étudiées" et non basiques (voir les rétro, bocal liquide de freins...).
Et avec pas mal de solutions rappelant l'univers du scooter, comme de nombreux caches en plastique, les repose-pieds passager intégrés, smart key...
Ce que je trouve dommage, ce sont les suspensions AR qui gâchent l'aspect visuel (un mono amortisseur aurait été beaucoup plus esthétique) et un tarif qui s'éloigne des productions made in PRC (importateur trop gourmand ???)

01-11-2019 11:16 
eriko

"o n'est pas très loin des prix d'une 500"...Sans doute mais qu'est qu'une 500
(Comme la CB 500 Honda?)apporte de plus
Par rapport a cette 300?.

01-11-2019 19:12 
Bentrobat

Et quoi avec les vidanges touts les 3000 km?

02-11-2019 11:01 
eriko

Tous les 6000 les vidanges...

02-11-2019 13:08 
Le Modérateur

Plus de patate à bas régime pour la 500, moins sensible au poids passager... une 300 plus légère, plus joueuse...

02-11-2019 14:10 
bibou1324

Sur le site de Zontes, la conso de la 310V est annoncée à 2,5L aux 100, et non 3L comme écrit dans l'article.

Du coup, 4L aux 100 constatés, c'est 60% au dessus des données constructeur ... c'est assez énorme comme différence.

Pour comparer, la CB500F post 2016 évoquée plus haut, qui est donnée pour 3,3L aux 100, consomme en moyenne 3,4L aux 100 en réel d'après spritmonitor ...

L'essai a-t-il été musclé ?

05-11-2019 14:06 
damthemad

chouette machine. avec une philosophie qui me conviendrait en petite machine au quotidien pour des petits déplacements urbains : faible consommation, faible poids et maniabilité

MAIS j'ai toujours du mal à voir l'intérêt de ces 300 vis à vis d'une 500 quasiment au même prix et proche dans l'esprit (maniabilité, poids contenu, conso ...)

Du coup, j'imagine plus un marché pour les gars en 125 qui veulent monter en puissance mais qui ne se sentent pas de passer à un "gros cube" pour des raisons X ou Y, plutôt qu'en downsizing pour le motard confirmé vieillissant qui cherche une machine facile pour continuer sa passion

07-11-2019 17:12 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous