english

Essai scooter Piaggio Beverly 125 ie

Scooter des villes urbain

Avec plus de dix années de bons et loyaux services, le Beverly fait partie des scooters phares du constructeurs italiens avec plus de 300.000 modèles vendus dans le monde, malgré un prix plutôt haut placé pour un 125 cm3. Alors, succès mérité ?

Essai scooter Piaggio Beverly 125

Découverte

Le Beverly est un Piaggio et adopte comme de nombreux modèles de la marque la fameuse cravate centrale intégrant le logo de la marque, surplombé ici par un énorme phare oblong, bien visible du poste conducteur.

Jupe scooter Piaggio Beverly 125

De part et d'autre, on retrouve les clignotants et veilleuses sous la forme d'une barre de 5 LEDs. Les lignes globales sont harmonieuses et plutôt valorisantes de la poupe à la proue, avec notamment cette jolie selle à deux étages qui se termine par un porte-parquet. Son gabarit pourrait même le faire se rapprocher d'une cylindrée plus importante, surtout avec sa grande roue avant de 16 pouces (et 14 pouces seulement à l'arrière).

Vue de coté cooter Piaggio Beverly 125

Même l'arrière a un côté coquin avec son porte-paquet relevé et ses feux à LEDS esthétiques mais surtout particulièrement visibles. On note enfin les deux repose-pieds escamotables dans la carrosserie.

Feu arrière scooter Piaggio Beverly 125

En selle

Pas de plancher à fond plat pour ce modèle malgré les grandes roues mais un réservoir au centre et de l'espace pour les pieds de part et d'autre. Les mains se posent naturellement sur le guidon tandis que les genoux ne remontent pas. On est donc bien assis, naturellement. Le pilote d'1,70 touchera à peine pied à terre avec une selle large placée à 790 mm mais le poids placé base et la légèreté apparente de l'ensemble font que cela ne pose aucun problème.

Sous les yeux on retrouve le compteur aux trois écrans commun notamment avec le Yourban. Particulièrement clair et lisible, on retrouve donc : compteur analogique au centre avec horloge, double trip partiel, totalisateur, voltage batterie, température extérieure, témoin de gel (sous les 1°C), jauge à essence analogique à gauche et température à droite. Le tout se change aisément d'une pression sur le bouton mode situé à droite. On trouve également les témoins d'huile, d'injection et de réserve d'essence.

Compteur scooter Piaggio Beverly 125

Par contre, point de warning ! Au centre, un anneau porte sac permettra de coincer l'antivol qui trouve plus facilement sa place ici que dans le coffre dont la forme s'accommode mal des barres dures. Dessous, on trouvera une large boite à gants / vide-poche dont l'ouverture n'est pas toujours évidente au quotidien.

Moteur scooter Piaggio Beverly 125

Contact

Béquille repliée (impossible de démarrer sinon), le monocylindre 4T s'ébroue doucement. Poignée de droite tournée à fond, le moteur monte dans les tours mais le départ est inversement proportionnel au hurlement du moteur. Il faut donc attendre un petit délai avant de voir le scoot partir doucement, même si la réponse à la sollicitation de l'accélérateur est immédiate. Le moteur n'est pas un foudre de guerre malgré ses 15 chevaux mais une fois lancé et surtout à partir de 30 km/h, il monte gentiment dans les tours jusque 70 km/h, puis plus doucement jusqu'à 80 voire 90 km/h. Bien lancé, il est même possible de le pousser au-delà de la barre symbolique des 100 km/h avec une velléité juste contrariée à la première côte qui le fera redescendre sous les 90 km/h.

Scooter Piaggio Beverly 125 Sport Touring

En ville

Le Beverly se prend instantanément en main, avec une légèreté et une facilité exemplaire. La direction est précise et permet de se faufiler allègrement entre les voitures, encore aidé par un gabarit étroit, qui permet de passer partout sans effort, même à très basse vitesse. Pour autant, on apprécie surtout sa stabilité immédiate, qui permet de se sentir à l'aise immédiatement à son guidon.

Scooter Piaggio Beverly 125 sur route

Autoroute

Euh... certes, la cylindrée permet officiellement de s'engager sur les axes rapides. Mais avec une vitesse de pointe limitée à 110 km/h et encore bien lancé et sans faux plat (120 km/h compteur atteint malgré tout en légère descente et bien lancé) le Beverly n'est pas ici dans son élément le plus sécurisant, surtout lorsqu'il est doublé par des camions. Et pourtant, même à vitesse maximale, il conserve une direction saine et une excellente stabilité qui pourraient inciter à faire de la route à ce rythme maximal.

Essai scooter Piaggio Beverly 125

Freinage

Pas d'ABS ni de freinage couplé, mais pour autant le freinage est doux est efficace. De fait, le freinage du Beverly est très proche du freinage offert par le Yourban : efficace avec un feeling plutôt bon. Le frein avant ne fait pas plonger vers l'avant même saisi violemment tandis que l'arrière peut même se bloquer si l'on prend très fortement les freins. Le tout offre un bon freinage, facilement maitrisable, à la hauteur de la puissance du deux-roues.

Freins scooter Piaggio Beverly 125

Confort

Moins confortable qu'un Yourban, le Beverly n'en reste pas moins confortable, surtout par rapport à d'autres 125 et notamment en duo, où il rebondit moins sur les aspérités de la chaussée. De fait, il est beaucoup plus confortable en duo qu'en solo.

Sans pare-brise et sans protection, la forme avant génère surtout du vent au niveau des jambes, encore plus sensible quand la température extérieure descend.

Selle scooter Piaggio Beverly 125

Consommation

Avec son réservoir de 12,5 litres, le Beverly offre une autonomie tout juste supérieure à 200 kilomètres. Il faut dire qu'avec son caractère, on tend à ouvrir plus brusquement afin d'essayer de le faire rouler un peu plus vite.

La trappe de remplissage intègre un clapet anti-refoulement et du coup, difficile de remplir à coup sûr les 12.5 litres du réservoir, ce qui peut réduire d'autant l'autonomie effective.

Pratique

Le coffre s'ouvre facilement sous la selle, clef de contact enclenchée et bouton du commodo gauche poussé. Le tout libère un espace, toujours éclairé, qui peut accueillir un casque modulable ou deux casques jets. C'est nettement l'un des coffres les plus spacieux de la catégorie.

Coffre de selle scooter Piaggio Beverly 125

Les roues à rayons/bâtons sont très esthétiques mais étroites, rendent impossible la possibilité de glisser une chaine à travers. Attention de même avant de placer un antivol afin que la largeur de ce dernier lui permette de passer entre les bâtons : c'est possible mais pas avec tous les modèles du marché.

Le poids de 162 kilos se manipule facilement, même à la poussette, moteur éteint pour le faire entrer dans le garage. La béquille latérale est d'ailleurs bien positionnée, permettant d'être déplié et repliée de façon naturelle. Attention toutefois, il n'y a pas de frein parking et on préférera donc la béquille centrale sur une route en léger dévers afin que le scooter ne roule pas tout seul, sans compter qu'une fois à terre par contre, on sent bien les 162 kilos à remonter en position droite.

Conclusion

Stable, maniable, équilibré, précis, cossu, le Beverly 125 est plaisant à conduire, seulement limité par sa puissance de 15 chevaux qui n'en fait pas un foudre de guerre, gêné notamment par son poids qui limite ses performances globales. Pour autant, il offre une conduite agréable au quotidien, y compris et surtout en duo avec de plus une excellente capacité de chargement pour la cylindrée, qui en font un vrai scooter urbain. On apprécie son esthétique, surtout dans sa livrée blanche, du plus bel effet, sans oublier la finition globale. Mais à 3.790 euros en prix de lancement (3.990 euros), la question se posera pour le motard de passer soit directement à la version 350 cm3 esthétiquement quasiment identique mais avec le double de puissance pour seulement mille euros supplémentaires ou carrément vers le Liberty 125 3V, 1.300 euros moins cher, certes sans le même niveau de prestations que ce modèle placé plutôt dans le haut de gamme.

Points forts

  • tenue de route / stabilité
  • rangement / place coffre
  • confort en duo
  • ligne et finition

Points faibles

  • prix
  • consommation
  • vitesse de pointe et au démarrage
  • absence de warning et de version ABS

La fiche technique du Piaggio Beverly 125

Calcul coût assurance ?

AMV Combien pour assurer votre scooter Piaggio Beverly 125? Devis en ligne
Axa 2 Roues Calculez le prix de votre assurance scooter Piaggio Beverly 125 en 2mn avec Axa 2 Roues

Suzuki Suzuki