Fil RSS Facebook Twitter Pinterest Youtube
Motos et Motards Nouveau sujet

[permis] Plateau et gros stress

avatar Bonnie 17-11-2022 11:35
[permis] Plateau et gros stress

Bonjour,

Je cherche des conseils de personnes qui ont réussi à gérer leur stress pour l'examen. J’ai 42 ans, j’étais dans une moto école ECF ou rien n’allait, pistes, moniteurs blasés, au téléphone pendant les cours …. plus de 20h de cours et je ne faisais que passer les vitesses, pendant 2h. Je me suis rabattue sur la formation 125 afin de prendre le temps de réfléchir tout en pratiquant. Je roule sur une petite Suzuki Marauder.

Je me suis réinscrite 1 an après dans une autre moto école sur avec un moniteur génial et vraiment passionné de moto. J’ai refais pas mal d’heures mais j’ai passé cette appréhension de l’échec …enfin, je réussis à tout faire.

Seulement je viens encore ce matin de raté mon plateau, pour la 4ème fois … autant les 2 premières je me sentais moyenne techniquement parlant, pas vraiment au niveau, mais les deux dernières j’étais prête, je réussi tous mes examens blancs même si ma bête noire, le demi tour arrêté d’un côté n’est pas évident à tous les coups dans un sens. Et quand j’arrive à l’examen, la panique. J’ai beau me répéter que je sais tout faire, que j’en suis capable, de respirer par le ventre, bien dormir la veille ect bref, c’est la panique. Pendant la poussette j’ai déjà les jambes qui tremblent, cette je suis un petit gabarit, 1m57 pour 40kg mais pleins de petits gabarits y arrivent donc ce n’est pas une excuse.

Du coup je suis preneuse de toutes vos expériences, vos conseils parce que la j’avoue que moralement là c’est dur …

avatar tommoto24 17-11-2022 13:09
Re: Plateau et gros stress

Salut,

Réponse rapide : va voir les articles de [moto-securite.fr]

Ajouté à ce site, quelques chaînes YT (LRDM, Casim 78 (dont l'auteur de moto-sécurité fait parti), ...) sont un bon complément.

Quand j'ai vu la moto de mon père un roadster MT-07, je voulais en faire, pensant naïvement que roadster = léger. Oui, elle fait 100 kg de moins que les motos qu'il possédait, mais, 190 kg, pour moi, c'est très lourd. Alors, j'ai fait des recherches, j'ai pratiqué les exercices d'équilibre à l'arrêt de Casim 78, enfin, le tour de la moto débéquillée, et tenter de tenir l'équilibre à l'arrêt. Je me sentais de mieux en mieux, plus serein. Je révise toujours le point d'équilibre. Une fois que je suis bien, je sors la moto du garage comme un vélo, et en plus le chemin est gravilloné.

Tu verras que la sérénité trouvée pendant le déplacement de la moto à côté de toi te stressera moins pour le reste des exercices.

Comme les pieds servent à l'équilibre, tu es certaine d'avoir tes 2 mains sur le guidon. Je te suggère donc, d'apprendre, si ce n'est pas fait, à arrêter la moto uniquement du frein avant en courbe. Oui, c'est casse-gueule. Mais, tu peux y arriver :
- 1 seul doigt
- le pied intérieur sorti pour prendre appui
- si tu perds l'équilibre, réaccélère (ça implique que tu t'entraînes dans un endroit vaste)
Mais d'abord, apprends à l'arrêter au frein avant sur une ligne droite.
Je te suggère cela parce qu'il vaut mieux pour toi de te décaler et de poser un seul pied à terre.

Exemple : pour l'arrêt en courbe vers la gauche. On sait qu'à très basse vitesse, il faut se décaler à l'extérieur de la courbe. En te déhanchant sur la droite, tu devras poser ton pied extérieur (le droit). À essayer, mais je pense qu'il te sera inconfortable de freiner de l'arrière puis très rapidement, te décaler sur la droite encore plus pour poser ton pied droit... à plat. Ton pied gauche sera toujours sur le cale-pied gauche.

Pour les changements de position, commence sur du plat, fais les exos progressivement. Parce que tu arriveras au bout d'un moment à un arrêt en dévers et en courbe, et là, le stress va augmenter si tu n'as pas de bonnes bases sur les différentes positions à l'arrêt.
J'ai eu un coup de bol grâce à ces exercices d'équilibre et de positions. Un jour, je me trouve dans une impasse en pente. Ayant confiance en mes positions, j'ai réussi à laisser reculer la moto dans l'élan, commencer mon demi-tour (1/4 de tour) puis repartir facilement. Sans ces exercices, j'aurai galéré.

Bon courage :)

avatar Mister 17-11-2022 14:53
Re: Plateau et gros stress

Perso j’ai cru comprendre qu’elle cherchait des conseils pour gérer son stress, pas la moto. 😉

De mon côté je ne vais pas vraiment pouvoir t’aider parce que j’arrive justement à le gérer.
Ce dont je me souviens le jour ou j’ai passé le plateau (il y a bientôt trois ans) c’est que nous étions cinq. J’étais le seul « pas jeune » (49 ans) et j’étais le seul « pas stressé ». Mois de février, piste mouillée avec du lichen, conditions optimales. 😅 Je me souviens que pour le permis B en 1989 c’était pareil… Pas stressé.

Bref, j’ai quand même réussi à rater mon premier passage au lent (ancienne formule du plateau) et l’examinatrice m’a dit « essayez de prendre du plaisir entre les cônes ». Une évidence, quand j’y repense. Le reste s’est déroulé nickel, même la circulation, que j’ai passé cinq mois après le plateau à cause du confinement et après que le moniteur soit rentré dans ma moto dans un rond point, 30 minutes avant l’examen.

Je n’ai pas de méthode anti-stress… Mon état d’esprit aux examens, c’est plutôt « tu sais faire et il y a bien plus grave dans la vie que de rater un examen » Bref, enlever de la pression en dédramatisant la situation. Quelques bonnes inspirations avant d’y aller, un peu de concentration et roule !! Quand tu y réfléchis bien, ce n’est qu’un permis de conduire une moto. Certains n’auront jamais cette opportunité, pour diverses raisons.


Modifié 2 fois. Dernière modification le 17-11-22 15:02 par Mister.

avatar Karen38 17-11-2022 16:34
Re: Plateau et gros stress

Bonjour,

J'ai raté une fois le plateau, je l'ai eu à ma seconde session.
La première s'était clairement trop tôt, je l'ai su après lors de mon second passage.
Totalement stressé également, j'ai regardé énormément de vidéo pour m'aider à augmenter mes performances.
Au tout début de l'examen, j'ai soufflé un bon coup et je suis partie. Tout le long de l'examen je me suis parlée à moi même dans mon casque, à chaque étape :
"Allez, ici, tu sais il faut regarder loin"
"Ici, il ne faut pas oublier de..."
etc...
En faite un peu comme si tu tournais une vidéo d'explication pour des gens extérieurs.
Personnellement, ça a bien marché, je n'étais pas stressé car concentré sur mon épreuve. Essaye ma technique lors des entrainements, qui sait, elle te correspondra aussi peut-être...

avatar tommoto24 17-11-2022 23:56
Re: Plateau et gros stress

Ou, Mister, c'est vrai.

Pour ma part, je suis quelqu'un de stressé, et j'ai gagné en confiance grâce à des exercices.

J'ai vu 2 fois ici (Karen38 et je ne trouve plus l'autre sujet) des personnes se parler dans le casque. Je ne l'ai pas expérimenté et rien que d'y penser me stresse.

On est tellement différent que ce qui marche pour l'un ne marche pas pour l'autre. Il faut essayer. Je suggère des exos qui ont fonctionné pour moi, peut-être que ça ne sera pas le cas pour Bonnie.

avatar Shosholoza 18-11-2022 00:43
Re: [permis] Plateau et gros stress

Pour le stress il faut voir avec son médecin traitant et lui demander ce qu'il pense d'un demi comprimé de Propanolol ( C'est ce que lui ou elle prenait avant ses examens ) ça permet d'éliminer les symptômes pénibles à gérer du stress genre jambes/mains qui tremblent, sensation d'étouffement mais en gardant toutes ses aptitudes cognitives. Un petit anxiolytique léger par-dessus au besoin et on devient imperméable aux "mauvais" stress
Bonne chance.

avatar Jerycho 18-11-2022 08:46
Re: [permis] Plateau et gros stress

Effectivement, se parler à haute voix dans le casque, ça aide.
Je ne sais pas pourquoi, je ne sais pas comment, mais ça marche.
Et puis, le permis c'est un examen, pas un concours.
Que tu l'ai à la première ou à la 6ème fois, l'important c'est que tu ai le plateau. Surtout si tu es bloqué par le stress, et pas par tes compétences.
Lors du prochain passage, n'y vas pas avec l'idée de réussir un examen, mais de réussir un parcours.
C'est un jeu avec la moto. Fais-toi plaisir à réussir chaque passage individuellement. Et ça ira.

avatar julien12 18-11-2022 09:22
Re: [permis] Plateau et gros stress

Conseiller un médicament avant un examen écrit d'accord, avant un examen moto (je ne suis pas médecin) je suis perplexe. Bien faire attention au sigle sur la boite. Exemple : "Il est peu probable que votre médicament affecte votre capacité à conduire ou à utiliser des machines. Cependant, certaines personnes peuvent parfois se sentir étourdi ou fatigué lors de la prise de Propranolol."
Chacun sa technique, pour moi, c'est plutôt imaginer que c'est juste un passage comme à la moto école, me parler ou compter les secondes me perturbe. Faire une heure avant le plateau m'a aidé, parler et discuter avec les autres en attendant le passage aussi.
J'étais pas détendu non plus, mais ca fais descendre le stress.
Ce que disent beaucoup de personnes, on apprend à passer le plateau par c½ur, on développe des automatismes à force de s'entrainer (ce qui n'est pas forcément bon pour reproduire plus tard en situation réel).

avatar Meuldor 18-11-2022 14:18
Re: [permis] Plateau et gros stress

J’ai raté deux fois le plateau. Pour la troisième j’ai fait de l’hypnose et ça m’a débloqué. J’étais stressé mais en me parlant, toutes les séances m’ont mis sur mode auto à chaque étape et j’ai réussi même si j’ai débuté en tremblant. Une bonne respiration et des encouragements avec micro-pause à chaque séquence (3s après le lent, idem après l’arrêt, idem freinage etc… ) et la machine à positiver s’est enclenchée. A l’évitement j’étais sur un nuage. Bref ça a marché.

avatar tommoto24 19-11-2022 00:25
Re: [permis] Plateau et gros stress

Tiens, Meuldor, d'abord, je dois t'avouer que je suis farouchement opposé à la médecine alternative, dont, l'hypnose. Cependant, je ne suis pas non plus un ayatollah de médecine traditionnelle et respecte les choix de chacun du moment qu'ils n'altèrent pas la vie d'autrui.

Étant davantage stressé que le commun des mortels, j'ai, en faisant mes courses, pris pour essayer, des compléments alimentaires, vendu en grande surface, contre le stress. Et à vrai dire, ça marche plutôt bien.

Sauf que... J'ai changé mon quotidien. Je me suis mis à de l'exercice rapide (15 minutes) 1 matin sur 2. Je ne suis pas assidûment la fréquence de prise de ces compléments.


J'aimerais donc savoir si l'hypnose ne serait pas un outil déclencheur pour que tu fasses d'autres activités moins onéreuses.

En somme, je pense que mes compléments alimentaires n'ont servi à rien. Ma démarche ça a été :
Je vois ces compléments, j'achète, je teste.
Et parce que j'ai acheté ces compléments, je change mon état d'esprit (plus de sourire, moins de négativité, de l'activité physique au lieu de procrastiner).

Ma mère a un cancer qui lui fait souffrir au niveau des jambes, elle a fait de l'hypnose, "C'est génial, je n'ai quasiment plus mal." 3 semaines après, elle avait mal aux jambes ET aux bras. Elle fait des séances de kiné (médecine traditionnelle), la douleur se stabilise.

avatar Meuldor 19-11-2022 08:45
Re: [permis] Plateau et gros stress

Tu as peut-être raison sur l’effet placebo. Il y a une chose que cela a changé et peut-être qu’une autre methode me l’aurait fait découvrir : j’ai toujours appris en m’engueulant quand je n’y arrivais pas. Je l’ai bien visualisé. Le stress était donc le même que celui que j’avais gamin en apprenant le vélo ou le ski. J’ai arrêté de m’engueuler et ça marche pour tout depuis. Je ne défends donc pas l’hypnose mais il se trouve que j’y ai trouvé mon compte en trois séances et que j’avais les moyens.

avatar tommoto24 19-11-2022 15:59
Re: [permis] Plateau et gros stress

C'est ma façon de penser, elle est critiquable. Je pense que l'argent qu'on dépense quelque part ne va jamais ailleurs.

Je sais que la séance chez le psychologue c'est 60 ¤. On doit être pareil chez un hypnotiseur Donc, dans ton cas, j'aurais dépensé 180 ¤ pour 3 séances d'hypnose. Ça correspond à 6 mois dans une salle de sport franchisée, ou à l'équivalent d'un équipement et matériel fitness chez D4 par exemple.

J'entends, et suis d'accord sur le fait que le sport est un régulateur voire un améliorateur de mental. J'aime pas la muscu, mais, je fais un peu de renforcement musculaire léger, chez moi, pour 0 ¤ supplémentaire (ma machine à step sont mes escaliers). Donc, je ne dis absolument pas aux gens d'aller faire 1h de fonte tous les 2 jours.

Comme dans mon précédent message, je ne suis pas assidu dans mes activités sportives. Peut-être est-ce une coïncidence mais les jours où je ne m'active pas, je gère moins bien mon stress.

Désolé d'être sorti du sujet mais il m'intéresse beaucoup.

avatar Bonnie 19-11-2022 22:52
Re: Plateau et gros stress

Citation
tommoto24
Salut,

Réponse rapide : va voir les articles de [moto-securite.fr]

Ajouté à ce site, quelques chaînes YT (LRDM, Casim 78 (dont l'auteur de moto-sécurité fait parti), ...) sont un bon complément.

Quand j'ai vu la moto de mon père un roadster MT-07, je voulais en faire, pensant naïvement que roadster = léger. Oui, elle fait 100 kg de moins que les motos qu'il possédait, mais, 190 kg, pour moi, c'est très lourd. Alors, j'ai fait des recherches, j'ai pratiqué les exercices d'équilibre à l'arrêt de Casim 78, enfin, le tour de la moto débéquillée, et tenter de tenir l'équilibre à l'arrêt. Je me sentais de mieux en mieux, plus serein. Je révise toujours le point d'équilibre. Une fois que je suis bien, je sors la moto du garage comme un vélo, et en plus le chemin est gravilloné.

Tu verras que la sérénité trouvée pendant le déplacement de la moto à côté de toi te stressera moins pour le reste des exercices.

Comme les pieds servent à l'équilibre, tu es certaine d'avoir tes 2 mains sur le guidon. Je te suggère donc, d'apprendre, si ce n'est pas fait, à arrêter la moto uniquement du frein avant en courbe. Oui, c'est casse-gueule. Mais, tu peux y arriver :
- 1 seul doigt
- le pied intérieur sorti pour prendre appui
- si tu perds l'équilibre, réaccélère (ça implique que tu t'entraînes dans un endroit vaste)
Mais d'abord, apprends à l'arrêter au frein avant sur une ligne droite.
Je te suggère cela parce qu'il vaut mieux pour toi de te décaler et de poser un seul pied à terre.

Exemple : pour l'arrêt en courbe vers la gauche. On sait qu'à très basse vitesse, il faut se décaler à l'extérieur de la courbe. En te déhanchant sur la droite, tu devras poser ton pied extérieur (le droit). À essayer, mais je pense qu'il te sera inconfortable de freiner de l'arrière puis très rapidement, te décaler sur la droite encore plus pour poser ton pied droit... à plat. Ton pied gauche sera toujours sur le cale-pied gauche.

Pour les changements de position, commence sur du plat, fais les exos progressivement. Parce que tu arriveras au bout d'un moment à un arrêt en dévers et en courbe, et là, le stress va augmenter si tu n'as pas de bonnes bases sur les différentes positions à l'arrêt.
J'ai eu un coup de bol grâce à ces exercices d'équilibre et de positions. Un jour, je me trouve dans une impasse en pente. Ayant confiance en mes positions, j'ai réussi à laisser reculer la moto dans l'élan, commencer mon demi-tour (1/4 de tour) puis repartir facilement. Sans ces exercices, j'aurai galéré.

Bon courage :)

Bonjour, effectivement je cherchais plutôt des conseils pour gérer son stress lors du passage du plateau mais je te remercie quand même pour tous tes conseils techniques sourire

avatar Bonnie 19-11-2022 22:54
Re: Plateau et gros stress

Citation
Mister
Perso j’ai cru comprendre qu’elle cherchait des conseils pour gérer son stress, pas la moto. 😉

De mon côté je ne vais pas vraiment pouvoir t’aider parce que j’arrive justement à le gérer.
Ce dont je me souviens le jour ou j’ai passé le plateau (il y a bientôt trois ans) c’est que nous étions cinq. J’étais le seul « pas jeune » (49 ans) et j’étais le seul « pas stressé ». Mois de février, piste mouillée avec du lichen, conditions optimales. 😅 Je me souviens que pour le permis B en 1989 c’était pareil… Pas stressé.

Bref, j’ai quand même réussi à rater mon premier passage au lent (ancienne formule du plateau) et l’examinatrice m’a dit « essayez de prendre du plaisir entre les cônes ». Une évidence, quand j’y repense. Le reste s’est déroulé nickel, même la circulation, que j’ai passé cinq mois après le plateau à cause du confinement et après que le moniteur soit rentré dans ma moto dans un rond point, 30 minutes avant l’examen.

Je n’ai pas de méthode anti-stress… Mon état d’esprit aux examens, c’est plutôt « tu sais faire et il y a bien plus grave dans la vie que de rater un examen » Bref, enlever de la pression en dédramatisant la situation. Quelques bonnes inspirations avant d’y aller, un peu de concentration et roule !! Quand tu y réfléchis bien, ce n’est qu’un permis de conduire une moto. Certains n’auront jamais cette opportunité, pour diverses raisons.

Bonjour,

Oui tu as carrément raison il faut vraiment dédramatiser la situation mais je me mets une telle pression, alors que c’est un plaisir et un choix de passer ça permis …

avatar Bonnie 19-11-2022 22:55
Re: Plateau et gros stress

Citation
Karen38
Bonjour,

J'ai raté une fois le plateau, je l'ai eu à ma seconde session.
La première s'était clairement trop tôt, je l'ai su après lors de mon second passage.
Totalement stressé également, j'ai regardé énormément de vidéo pour m'aider à augmenter mes performances.
Au tout début de l'examen, j'ai soufflé un bon coup et je suis partie. Tout le long de l'examen je me suis parlée à moi même dans mon casque, à chaque étape :
"Allez, ici, tu sais il faut regarder loin"
"Ici, il ne faut pas oublier de..."
etc...
En faite un peu comme si tu tournais une vidéo d'explication pour des gens extérieurs.
Personnellement, ça a bien marché, je n'étais pas stressé car concentré sur mon épreuve. Essaye ma technique lors des entrainements, qui sait, elle te correspondra aussi peut-être...

Bonjour,

J’avoue la technique de faire comme si je faisais une vidéo d’explication pour bien rester concentrée c’est une bonne idée. Je testerai sur mon prochain cours !

avatar Bonnie 19-11-2022 22:57
Re: [permis] Plateau et gros stress

Citation
Shosholoza
Pour le stress il faut voir avec son médecin traitant et lui demander ce qu'il pense d'un demi comprimé de Propanolol ( C'est ce que lui ou elle prenait avant ses examens ) ça permet d'éliminer les symptômes pénibles à gérer du stress genre jambes/mains qui tremblent, sensation d'étouffement mais en gardant toutes ses aptitudes cognitives. Un petit anxiolytique léger par-dessus au besoin et on devient imperméable aux "mauvais" stress
Bonne chance.

Bonjour,

Oui mon moniteur m’en a parlé de ce médoc mais je t’avoue que j’ai peur que ça me shoot trop, je ne prends quasiment jamais de médicament … au pire je devrais le tester avant en cours pour voir peut être …

avatar Bonnie 19-11-2022 23:00
Re: [permis] Plateau et gros stress

Citation
Jerycho
Effectivement, se parler à haute voix dans le casque, ça aide.
Je ne sais pas pourquoi, je ne sais pas comment, mais ça marche.
Et puis, le permis c'est un examen, pas un concours.
Que tu l'ai à la première ou à la 6ème fois, l'important c'est que tu ai le plateau. Surtout si tu es bloqué par le stress, et pas par tes compétences.
Lors du prochain passage, n'y vas pas avec l'idée de réussir un examen, mais de réussir un parcours.
C'est un jeu avec la moto. Fais-toi plaisir à réussir chaque passage individuellement. Et ça ira.

Bonjour,

Oui tu as raison l’important c’est de l’avoir. Je t’avoue que ça me contrarie quand même de voir des gens arriver après moi en leçon qui ont leur permis plateau plus circu alors que moi je galère toujours à l’examen quand même. En plus à cause du covid on fait le demi tour sans passager et ça m’arrange bien car j’ai très peur de porter quelqu’un, mais en janvier apparement le passager revient.

avatar Bonnie 19-11-2022 23:03
Re: [permis] Plateau et gros stress

Citation
julien12
Conseiller un médicament avant un examen écrit d'accord, avant un examen moto (je ne suis pas médecin) je suis perplexe. Bien faire attention au sigle sur la boite. Exemple : "Il est peu probable que votre médicament affecte votre capacité à conduire ou à utiliser des machines. Cependant, certaines personnes peuvent parfois se sentir étourdi ou fatigué lors de la prise de Propranolol."
Chacun sa technique, pour moi, c'est plutôt imaginer que c'est juste un passage comme à la moto école, me parler ou compter les secondes me perturbe. Faire une heure avant le plateau m'a aidé, parler et discuter avec les autres en attendant le passage aussi.
J'étais pas détendu non plus, mais ca fais descendre le stress.
Ce que disent beaucoup de personnes, on apprend à passer le plateau par c½ur, on développe des automatismes à force de s'entrainer (ce qui n'est pas forcément bon pour reproduire plus tard en situation réel).

Moi j’ai essayé de rire avec les autres avant, de rester dans mon coin et de faire la parcours dans ma tete ect mais dès que j’arrive pour faire la poussette j’ai les jambes en coton et les larmes qui montent. Ridicule ! Je sais pas pourquoi je me mets dans cet état alors que j’adore rouler, je veux dire ce n’est pas un examen subi comme ceux qu’on a pu passer étant plus jeune.

avatar Bonnie 19-11-2022 23:10
Re: [permis] Plateau et gros stress

Et moi je fais tout, hypnose, complètements alimentaires, sport et pourtant je suis au bout de ma vie à chaque fois 🥴 C’est vrai que certaines choses fonctionnent pour certains et pas pour d’autres même si personnellement je suis assez adepte des « médecines » douces mais parfois aussi en complément de médecines traditionnelles. Ce qui me plaît c’est que au pire, ça ne fonctionne pas. Si c’est placebo tant mieux, alors que les médocs ça peut avoir des effets indésirables relativement graves parfois.

En tout cas merci pour tout vos conseils. J’espère que la 5ème fois sera là bonne 🤞🏼

avatar tommoto24 19-11-2022 23:48
Re: [permis] Plateau et gros stress

Attention, à l'effet placebo qui peut aussi avoir des conséquences graves. Et même, beaucoup plus que les médicaments. Un médicament est très réglementé. Un complément alimentaire placebo l'est beaucoup moins.

Tu dis faire plein de choses. N'est-ce pas trop ? Pendant longtemps (trop ?), je regardais des vidéos sur le bien-être, méditation, etc. Et paradoxalement, je ne m'en suis tenu uniquement au sport, et j'ai arrêté ces vidéos qui augmentaient mon temps de procrastination. Je passais parfois 2h le soir à regarder ces vidéos.

En arrêtant, et en faisant 15 à 30 minutes de sport peu intense, il me restait 1h30 supplémentaire de sommeil. Ce qui n'est pas négligeable.

Il est normal de stresser dans ta situation, et dans tout passage d'examen.

Dans ton message d'ouverture, tu dis savoir tout faire correctement sans précision. Mon premier message est quasi uniquement technique. Mais, si je l'ai diffusé, c'est parce qu'améliorer ma technique a fait baisser mon stress. J'ai lu dans moto-sécurité que certains mono se refusent à enseigner le freinage en courbe du frein avant. Si ton mono en fait parti, et que tu n'es jamais sorti des sentiers battus, alors dans ce cas, c'est quasiment certain que tu ne sais pas le faire. Ce n'est pas grave, ça s'apprend. Pour moi, ignorer une chose augmente mon stress. Donc, je me renseigne sur cette chose, j'apprends, et le stress baisse.

Tu dis que tu as les jambes faibles lors du déplacement à côté de la moto. C'est exactement le même effet que j'avais, au point, de rentrer la moto au garage sans l'avoir démarrée parce que je ne me sentais pas bien. En apprenant les exercices d'équilibre et de déplacement, donc de la technique, je n'avais plus cet effet stressant.

Au final, je fais le rapprochement entre la technique et la gestion du stress.

C'est très bien de se dire qu'on n'est pas seul et que d'autres ont galéré. Maintenant, ça n'aide pas de se dire que certaines personnes arrivent beaucoup plus facilement. Ou alors, ajoute également que dans un autre domaine, tu es bien meilleure qu'elles.

Je ne sais pas si tu fais du renforcement musculaire pour gagner en force. Mais, il se peut que tu craignes de tripler de volume musculaire. Ça n'arrivera jamais si tu fais 30 minutes, 3 fois par semaine. Et au pire, tu arrêtes. Je te dis ça parce que je n'ai jamais voulu être massif, donc, je me refusais à travailler la force. Sauf que Major Mouvement (kiné) explique qu'il a gagné en endurance en faisant de l'haltérophilie. Et physiquement, il n'a pas changé. Je dis ça simplement parce que certaines personnes craignent de voir leur physique trop changer si elles font des exos de force.

Si possible, tente plusieurs fois consécutivement des examens blancs. Même seule. Essaye d'être au moins 5 km/h au dessus de la vitesse minimale, et de faire 3 secondes de plus qu'un A au lent. Si tu y arrives tout le temps, même à la 4ème tentative. Tu constateras que même fatiguée, tu y arrives. Je ne te demande pas de t'épuiser, mais, un travail, sans compte à rendre, fatigué peut équivaloir à un examen tenté en pleine forme.

avatar Bonnie 20-11-2022 00:21
Re: [permis] Plateau et gros stress

Quand je dis que j’ai « tout«  essaye c’est que comme je suis de nature anxieuse et phono que j’ai essayé pas mal de choses pour sortir de ça, médecine traditionnelles et dites douces.

Je te rejoins sur le fait que le sport est vraiment bénéfique et sur beaucoup de plans. Et pour le coup je n’ai absolument pas peur de prendre en masse musculaire c’est plutôt le contraire même, j’ai toujours été (trop) menue et j’ai beaucoup de mal à prendre du poids et donc de la masse musculaire. La poussette me donne des difficultés surtout pour la reculer la moto car je tire souvent sur le guidon. Je m’entraîne souvent avec ma 125 mais elle ne fait que 130kg donc c’est beaucoup plus facile et elle est très basse en plus.

Et je suis également ok avec toi pour dire que d’être vraiment au point techniquement fait baisser le stress puisqu’on sait qu’on maitrise telles ou telles choses donc il n’y a pas de raison d’angoisser plus que ça.

Mon moniteur est vraiment au top, c’est Luc d’Atlanta sur Toulouse, et il donne des directives et des conseils très clairs, et rabâche sans relâche sans jamais s’énerver. Pour le demi tour arrêté qui est ma bête noire côté gauche je ne suis effectivement pas du tout sûre de moi, bien que j’y à arrive pendant les cours, même si l’arrêt de ce côté est un peu brusque. Et il nous a appris justement à freiner guidon braqué avec le frein avant, d’où la difficulté de l’exercice qui passe presque sans problème pour moi à droite.
Les deux dernières fois ou j’ai passé le plateau, c’était côté évitement sur la droite du parcours donc le côté sur lequel je ne suis pas à l’aise dans le demi tour arrêté et j’ai mordu la ligne en redémarrant car je me suis mal arrétée la dernière fois, et que je le suis mal replacée la fois précédente avant de faire le demi tour, tellement j’étais contente d’avoir réussi le redémarrage avec un seul pied bien comme il faut même avec les jambes qui tremblent.

Mes examens blanc je les réussi toujours, même si c’est vrai qu’avec le score que j’aime moins c’est souvent au 2ème essai. Donc je sais que je sais faire, mais peut être devrais je enquiller plusieurs cours de demi tour arrêtés uniquement.

avatar Adar88 20-11-2022 19:46
Re: [permis] Plateau et gros stress

Bonjour, je me reconnais tellement dans tes propos 😕.
Je vais donc tenter de partager mon expérience en espérant que ça pourra t'aider.
J'ai réussi le permis a2 récemment (avec le plateau le jour de mon anniversaire 😎 pour le petit défi mais on y reviendra plus loin)
Pour l'intro et mettre en situation, ce permis représentait beaucoup de chose pour moi, un changement de vie une évolution (lié à des événements de vie extérieure dont je ne vais pas faire l'étalage ici mais je m'étais mis une pression immense sur les épaules car c'était à mes yeux beaucoup plus qu'un simple permis, je te laisse imaginer la pression le stress, appel ça comme tu veux).

Le plateau, comment dire, ce n'était pas du tout de la tarte (réussite au bout de la quatrième fois)
À savoir: Je n'ai aucune expérience moto ni de 125 jamais de scooter (50) pas même fait un tour avec la moto de tonton pour voir sur un parking, zéro nada.
- 1ere tentative à l'examen, après pas mal d'heure (fichu demie tour arrêté) j'étais perméable à toutes sortes d'événements externes (très mauvais pour la gestion du stress) mon mono prévoit toujours une petite session avant l'exam histoire de s'échauffer un peu, on est donc parti pour 1h 1h30 d'échauffement environ, mon mono n'est pas là (vacance) on se fait accompagner par un autre mono d'une autre auto école que je ne connais pas (très sympathique au demeurant) première perturbation pour moi néanmoins tout ce passe relativement bien lors de "l'échauffement" pas d'erreur (si je le passe à ce moment je l'ai), je remarque lors de notre session un élève d'une autre auto école qui s'échauffe et qui est très à l'aise (les doigts dans le nez je me dit lui il l'a, pourquoi je te parles de lui tu vas comprendre...) session d'entraînement terminée on se rend au centre d'exam (à peine 5 min de trajet) formalité administrative effectuée on attend notre tour et là se présente le fameux mec à l'aise (notre cher ami finger in the nose) Je me dit naïvement lui c'est bon il l'a regardons quand même pour s'en inspirer et là patatra, il fait une erreur de parcours à la première tentative 😳 et sort des limites à la deuxième 😰. À ce moment j'avais perdus toute sérénité je me suis dis : si lui le rate... Bref je part en scénario complet je perd le contrôle, arrive mon tour premier passage après le freinage d'urgence je fais mon petit parcours tranquillement et je ne m'arrête pas avant de partir pour le slalom 🤦‍♂️ (je n'avais jamais fait ça) 1ère essai 🚮 deuxième tentative voulant trop bien faire, avec un stress énorme (je repense à finger in the nose) Je cale à la sortie du lent... Ajourné merci au revoir.
Pas d'entraînement reprog je fais une coupure de 15 jours, pas de leçons (à cause du budget et besoin de souffler).

-2eme tentative cette fois avec mon mono on part avec un petit groupe de 5 on est déterminé on se soutient l'ambiance est parfaite je me dis que là cette fois ci c'est la bonne 0 erreur comme d'hab à l'entraînement je ne suis pas le seul à le tenter pour la 2nd fois un autre en est même a son 3eme essai(fouttu stress) on arrive donc au centre d'exam les tours s'enchaines certains réussissent d'autres non (dont celui qui le retente pour la troisième fois, encore un élément extérieur 🤦‍♂️) arrive mon tour pas serein à 100% mais je suis sur le bon état d'esprit de l'échauffement donc j'y vais à fond et focus. Première essai, freinage d'urgence (c'est le premier exo que j'ai assimilé et maîtrisé) pour assurer (chose que je ne fais jamais) j'accélère plus que prévus et évidemment je ne freine pas comme il faut allez hop 1ere tentative 🚮 2eme tentative (péte un coup et c'est partie) voulant allez trop vite sur le lent je suis en dessous du temps requis STOP me crie l'examinateur. Ajourné (encore) je reste cependant (encore une fois) sur le bon état d'esprit prend quelques min pour moi, sur le chemin du retour je demande à mon moniteur de me trouver une date fissa pas le temps de niaiseries on y va je suis prêt je ne vais pas me laisser démonter.
2 jour plus tard je reçois un pti sms du mono, date trouvé raméne ta fraise. Reçu, tu vas voir fichu plateau la troisième sera la bonne.

-Troisieme tentative donc j'y vais confiant mais quand même avec de la pression (c'est la troisième quand même avec tout ce que cela comporte, comme évoqué au début et puis financièrement mon père c'est pas Rothschild comme dirait l'autre) session d'entraînement comme d'hab "easy" (commence à m'y habituer à force) formalité administrative etc etc (un jour sans fin le truc 😅) juste avant mon passage un gar réussi en faisant une erreur de parcours à sa première tentative (ah tiens je ne l'ai jamais fait cette erreur si on l'essayer histoire d'épuiser tout ce qui est possible) je te laisse imaginer la suite, première tentative erreur de parcours (jamais fait cette erreur JAMAIS) deuxième essaie:évitement... bah pas d'évitement !!! tout droit strike dans les plots (ça aussi jamais fait, on est bon Maurice tiens les comptes 🤣).
Après ce troisième échec je suis vraiment au plus bas, dégouté (la moto ce n'est pas pour moi et autres expressions fleuries) de nature plutôt combatif j'ai un coup au moral mais ne lâche pas, recontacte mon mono pour une énième tentative (4eme)il me dit OK je te rappel très vite, le lendemain, date obtenu par contre tu ne t'echaufferas pas avec moi mais avec l'autre mono, OK cool (j'avais déjà eu des cours avec lui et cela c'était très bien passé, un autre esprit, plus motard plus loubard mais tout aussi instructif et enrichissant) ah petite précision la date de l'exam c'est le jour de mon annif (destin ? l'avenir nous dira 🤷‍♂️) on part donc pour s'échauffer (avec un autre élève) on discute un peu avec le mono et là il me dit mais attend avec tes conneries tu sais que là il ne va plus te rester beaucoup de chances au total et si tu foire à la conduite faudra tout repasser code compris 😳 hein pardon Monsieur QUOIIIIIIIIII(je n'étais pas du tout au courant) et là grosse pression sur moi mais positive comme un ultimatum je DOIS y arriver arrête tes conneries, on va au centre d'exam, je passe les détails le gar avant échoue ou réussi me rappel plus et de toute façons on s'en fou je dois réussir parce que j'ai envie de faire de la moto et que relou de tout recommencer, mais bon l'auto-persuasion c'est bien mais le réel c'est mieux et le réel bah c'est pas bon Maurice 1ere tentative: sortie des limites un cône dans l'évitement 🤦‍♂️. Et là j'arrive pour recommencer et l'examinatrice à des mots que je n'oublierais jamais (merci Madame 🙏) je la cite mot pour mot "allez on va dire que c'était de l'échauffement soyez positif restez positif et on y va quand vous êtes prêt" ça paraît rien comme ça mais à ce moment cela me fait comme un déclic et je me dis mais oui elle a raison donne tout tu vas y arriver parce que t'es un putain de WINNER
Deuxième tentative : le lent nickel 😎, le demie tour (il paraît qu'on ne freine pas de l'avant quand on tourne sauf que j'arrive trop vite donc soit je tente soit t'es ajourné HORS DE QUESTION MOLDU) je freine de l'avant et je me dis "mon petit pote tu soulève de la fonte te prend pour shwarzy alors tu vas la tenir la bécane elle NE TOMBERA PAAAAAAS", demie tour ça passe 😎, freinage d'urgence (accélèrer comme un couillon j'ai fait ça marche pas donc tranquille Maurice) 😎, slalom 😎(je suis un pilote ✌️) évitement 😎(wow ce déhanché tu fais du zouk toi dis moi) libéré délivré je sers les mains comme un politique en pleine campagne dans un village où il ne remettra plus jamais les pieds, je crie (pardon les copains qui n'ont pas réussie ou qui ne sont pas encore passé) je m'excuse et les encourage (YES WE CAN) en rentrant j'avais le sourrire jusqu'au aux oreilles j'arrive à l'auto école avec un mal de joues 😂.
Tout ça pour dire quoi ? Comme tu l'auras vue chaque histoire est différentes chaque personnes gèrent le stress à SA façon parce que nous avons tous nos raisons de passer ce permis, l'échec fait partie de l'apprentissage il faut tenter d'être perméable aux éléments extérieur afin de rester sur l'état d'esprit qui nous a emmené là, un état d'esprit positif et remplis d'ambitions ce rêve sacrés d'être motard(e), trouver la bonne alchimie entre pression et motivations. J'ai réussi le permis a2 quelques semaines plus tard au bout de la première tentative ce permis fut une très belle expérience un apprentissage sur moi même et un nouveau chapitre remplis de belles aventures, j'étais au salon de la moto à Milan la semaine dernière ce fut incroyable d'y être en ayant réussi le permis quelques jours auparavant. Donc zen et positivité. Je te souhaite le meilleur 🙏.

Désolé pour les fautes et les familiarités pour ceux que cela dérange.


Modifié 1 fois. Dernière modification le 20-11-22 19:47 par Adar88.

avatar Bonnie 24-11-2022 02:22
Re: [permis] Plateau et gros stress

Citation
Adar88
Bonjour, je me reconnais tellement dans tes propos 😕.
Je vais donc tenter de partager mon expérience en espérant que ça pourra t'aider.
J'ai réussi le permis a2 récemment (avec le plateau le jour de mon anniversaire 😎 pour le petit défi mais on y reviendra plus loin)
Pour l'intro et mettre en situation, ce permis représentait beaucoup de chose pour moi, un changement de vie une évolution (lié à des événements de vie extérieure dont je ne vais pas faire l'étalage ici mais je m'étais mis une pression immense sur les épaules car c'était à mes yeux beaucoup plus qu'un simple permis, je te laisse imaginer la pression le stress, appel ça comme tu veux).

Le plateau, comment dire, ce n'était pas du tout de la tarte (réussite au bout de la quatrième fois)
À savoir: Je n'ai aucune expérience moto ni de 125 jamais de scooter (50) pas même fait un tour avec la moto de tonton pour voir sur un parking, zéro nada.
- 1ere tentative à l'examen, après pas mal d'heure (fichu demie tour arrêté) j'étais perméable à toutes sortes d'événements externes (très mauvais pour la gestion du stress) mon mono prévoit toujours une petite session avant l'exam histoire de s'échauffer un peu, on est donc parti pour 1h 1h30 d'échauffement environ, mon mono n'est pas là (vacance) on se fait accompagner par un autre mono d'une autre auto école que je ne connais pas (très sympathique au demeurant) première perturbation pour moi néanmoins tout ce passe relativement bien lors de "l'échauffement" pas d'erreur (si je le passe à ce moment je l'ai), je remarque lors de notre session un élève d'une autre auto école qui s'échauffe et qui est très à l'aise (les doigts dans le nez je me dit lui il l'a, pourquoi je te parles de lui tu vas comprendre...) session d'entraînement terminée on se rend au centre d'exam (à peine 5 min de trajet) formalité administrative effectuée on attend notre tour et là se présente le fameux mec à l'aise (notre cher ami finger in the nose) Je me dit naïvement lui c'est bon il l'a regardons quand même pour s'en inspirer et là patatra, il fait une erreur de parcours à la première tentative 😳 et sort des limites à la deuxième 😰. À ce moment j'avais perdus toute sérénité je me suis dis : si lui le rate... Bref je part en scénario complet je perd le contrôle, arrive mon tour premier passage après le freinage d'urgence je fais mon petit parcours tranquillement et je ne m'arrête pas avant de partir pour le slalom 🤦‍♂️ (je n'avais jamais fait ça) 1ère essai 🚮 deuxième tentative voulant trop bien faire, avec un stress énorme (je repense à finger in the nose) Je cale à la sortie du lent... Ajourné merci au revoir.
Pas d'entraînement reprog je fais une coupure de 15 jours, pas de leçons (à cause du budget et besoin de souffler).

-2eme tentative cette fois avec mon mono on part avec un petit groupe de 5 on est déterminé on se soutient l'ambiance est parfaite je me dis que là cette fois ci c'est la bonne 0 erreur comme d'hab à l'entraînement je ne suis pas le seul à le tenter pour la 2nd fois un autre en est même a son 3eme essai(fouttu stress) on arrive donc au centre d'exam les tours s'enchaines certains réussissent d'autres non (dont celui qui le retente pour la troisième fois, encore un élément extérieur 🤦‍♂️) arrive mon tour pas serein à 100% mais je suis sur le bon état d'esprit de l'échauffement donc j'y vais à fond et focus. Première essai, freinage d'urgence (c'est le premier exo que j'ai assimilé et maîtrisé) pour assurer (chose que je ne fais jamais) j'accélère plus que prévus et évidemment je ne freine pas comme il faut allez hop 1ere tentative 🚮 2eme tentative (péte un coup et c'est partie) voulant allez trop vite sur le lent je suis en dessous du temps requis STOP me crie l'examinateur. Ajourné (encore) je reste cependant (encore une fois) sur le bon état d'esprit prend quelques min pour moi, sur le chemin du retour je demande à mon moniteur de me trouver une date fissa pas le temps de niaiseries on y va je suis prêt je ne vais pas me laisser démonter.
2 jour plus tard je reçois un pti sms du mono, date trouvé raméne ta fraise. Reçu, tu vas voir fichu plateau la troisième sera la bonne.

-Troisieme tentative donc j'y vais confiant mais quand même avec de la pression (c'est la troisième quand même avec tout ce que cela comporte, comme évoqué au début et puis financièrement mon père c'est pas Rothschild comme dirait l'autre) session d'entraînement comme d'hab "easy" (commence à m'y habituer à force) formalité administrative etc etc (un jour sans fin le truc 😅) juste avant mon passage un gar réussi en faisant une erreur de parcours à sa première tentative (ah tiens je ne l'ai jamais fait cette erreur si on l'essayer histoire d'épuiser tout ce qui est possible) je te laisse imaginer la suite, première tentative erreur de parcours (jamais fait cette erreur JAMAIS) deuxième essaie:évitement... bah pas d'évitement !!! tout droit strike dans les plots (ça aussi jamais fait, on est bon Maurice tiens les comptes 🤣).
Après ce troisième échec je suis vraiment au plus bas, dégouté (la moto ce n'est pas pour moi et autres expressions fleuries) de nature plutôt combatif j'ai un coup au moral mais ne lâche pas, recontacte mon mono pour une énième tentative (4eme)il me dit OK je te rappel très vite, le lendemain, date obtenu par contre tu ne t'echaufferas pas avec moi mais avec l'autre mono, OK cool (j'avais déjà eu des cours avec lui et cela c'était très bien passé, un autre esprit, plus motard plus loubard mais tout aussi instructif et enrichissant) ah petite précision la date de l'exam c'est le jour de mon annif (destin ? l'avenir nous dira 🤷‍♂️) on part donc pour s'échauffer (avec un autre élève) on discute un peu avec le mono et là il me dit mais attend avec tes conneries tu sais que là il ne va plus te rester beaucoup de chances au total et si tu foire à la conduite faudra tout repasser code compris 😳 hein pardon Monsieur QUOIIIIIIIIII(je n'étais pas du tout au courant) et là grosse pression sur moi mais positive comme un ultimatum je DOIS y arriver arrête tes conneries, on va au centre d'exam, je passe les détails le gar avant échoue ou réussi me rappel plus et de toute façons on s'en fou je dois réussir parce que j'ai envie de faire de la moto et que relou de tout recommencer, mais bon l'auto-persuasion c'est bien mais le réel c'est mieux et le réel bah c'est pas bon Maurice 1ere tentative: sortie des limites un cône dans l'évitement 🤦‍♂️. Et là j'arrive pour recommencer et l'examinatrice à des mots que je n'oublierais jamais (merci Madame 🙏) je la cite mot pour mot "allez on va dire que c'était de l'échauffement soyez positif restez positif et on y va quand vous êtes prêt" ça paraît rien comme ça mais à ce moment cela me fait comme un déclic et je me dis mais oui elle a raison donne tout tu vas y arriver parce que t'es un putain de WINNER
Deuxième tentative : le lent nickel 😎, le demie tour (il paraît qu'on ne freine pas de l'avant quand on tourne sauf que j'arrive trop vite donc soit je tente soit t'es ajourné HORS DE QUESTION MOLDU) je freine de l'avant et je me dis "mon petit pote tu soulève de la fonte te prend pour shwarzy alors tu vas la tenir la bécane elle NE TOMBERA PAAAAAAS", demie tour ça passe 😎, freinage d'urgence (accélèrer comme un couillon j'ai fait ça marche pas donc tranquille Maurice) 😎, slalom 😎(je suis un pilote ✌️) évitement 😎(wow ce déhanché tu fais du zouk toi dis moi) libéré délivré je sers les mains comme un politique en pleine campagne dans un village où il ne remettra plus jamais les pieds, je crie (pardon les copains qui n'ont pas réussie ou qui ne sont pas encore passé) je m'excuse et les encourage (YES WE CAN) en rentrant j'avais le sourrire jusqu'au aux oreilles j'arrive à l'auto école avec un mal de joues 😂.
Tout ça pour dire quoi ? Comme tu l'auras vue chaque histoire est différentes chaque personnes gèrent le stress à SA façon parce que nous avons tous nos raisons de passer ce permis, l'échec fait partie de l'apprentissage il faut tenter d'être perméable aux éléments extérieur afin de rester sur l'état d'esprit qui nous a emmené là, un état d'esprit positif et remplis d'ambitions ce rêve sacrés d'être motard(e), trouver la bonne alchimie entre pression et motivations. J'ai réussi le permis a2 quelques semaines plus tard au bout de la première tentative ce permis fut une très belle expérience un apprentissage sur moi même et un nouveau chapitre remplis de belles aventures, j'étais au salon de la moto à Milan la semaine dernière ce fut incroyable d'y être en ayant réussi le permis quelques jours auparavant. Donc zen et positivité. Je te souhaite le meilleur 🙏.

Désolé pour les fautes et les familiarités pour ceux que cela dérange.

Je te remercie pour ton petit témoignage, j’ai souris à plusieurs moment car je le suis bien identifiée dans ce que tu racontais. Tout comme toi j’ai la pression de ce fameux 5ème échec qui nécessiterait de repasser le code. J’ai reçu une autre convocation hier pour mi décembre mais honnêtement je ne sais pas du tout si je dois faire une (bonne) pause ou si j’enchaîne. J’ai pas envie de me taper le passager (qui devrait revenir à partir de janvier) déjà que je m’en sors pas sans 😅 mais en même temps j’avoue que là je suis un peu éc½urée du permis. Pas de la moto parce que malgré le froid et la pluie je conduis quand même ma 125 mais j’en peu plus de ce parcours d’entraînement. Et puis c’est surtout que j’ai plus de sous à force, faire des heures encore, si faut les faire je les fait, mais 4 échecs ça m’a coûté bien cher ….

Je sais pas comment on t’as appris à freiner du coup pour le demi tour arrêté mais moi perso c’est avec le frein avant, justement dosé hyper doux et vraiment ça me mets en difficulté en braquant à droite, parfois je suis un peu brusque et mes 39kg ne gagne jamais face au 180 de la moto donc j’arrive très rarement à la retenir quand elle penche trop.

Je sais pas si j’y vais ou pas, j’aimerais y aller en me disant que je m’en contre fou histoire de voire si ça me fait descendre la pression.mais nous on s’entraîne genre 15mn avant sur le parking d’une boulangerie avec des creux des bosses et pas hyper large, tu le diras c’est déjà ça mais bon à 7h du mat faire 3 aller retour avant d’aller à l’examen c’est pas le top. En plus les deux dernières fois ou je l’ai passé, je pars de chez moi, un motard qui se faire percuter devant moi, deuxième fois, un scoot qui se fait foutre en l’air. Je me suis dis que j’étais vraiment un chat noir !

Enfin, il le garde de repenser à tout ça avec le sourire une fois mon permis en poche !

avatar tommoto24 24-11-2022 22:56
Re: [permis] Plateau et gros stress

As-tu chuté ? Si oui, combien de fois et avec quelles cylindrées ?
Sais-tu pourquoi tu stresses ?

Tu as la technique. Tu me fais penser à une personne qui avait les notes pour obtenir le bac facilement, et qui ne l'a pas obtenu... à cause du stress.

Faut être clair, tu te prends trop la tête. Et je vais oser te bouger. Tu fais ça peut-être pour te sentir vivante*. En gros, tu te compliques la tâche parce que tu es en mode : "j'ai une excellente technique, donc, le permis ce sera trop simple. Je dois chercher de quoi le compliquer."

Tu me répondras que non, ce n'est pas vrai. Tu as galéré. Oui, tu as galéré. Au début.

Donc, à moins que tu aies des soucis psychologiques graves, ton permis, tu vas l'obtenir parce que tu vas te reconcentrer. Je crois en toi. Je le répète, tu as la technique.

* C'est l'état d'esprit que j'avais, et que je suis en train de changer. Et, tada... mon stress commence sérieusement à diminuer.

Je ne suis pas surhumain, donc, tu es capable V

avatar Chris74 25-11-2022 08:37
Re: [permis] Plateau et gros stress

Et surtout, au vu du nombre de motards capables d'obtenir leur permis tous les ans, arrêter de psychoter sur l'examen: on ne joue pas sa vie ou son avenir et on n'est pas plus manchot que les autres au guidon.

avatar Adar88 25-11-2022 09:29
Re: [permis] Plateau et gros stress

Hello, content que mon expérience ai fait sourire sourire en attendant que t'y repense, comme tu le dis, avec le sourire.

Concernant tes appréhensions, je ne peux que te conseiller de faire en fonction de ce que tu ressens et surtout de ne pas trop te torturer l'esprit, si tu estimes qu'une pause te sera bénéfique prends une pause si au contraire tu te sent prête et apte à passer au-dessus du stress qui te tétanise pour l'instant OK fonce.
Pour la petite anecdote et illustrer ce que je dis, lors de mes précédentes tentatives à l'examen du plateau à chaque échauffement je faisais toujours gaffe à bien m'échauffer sur les deux parcours (évitement gauche ET droite).
Le jour où je l'ai réussi lors de l'échauffement on commence par le parcours avec l'évitement à gauche (c'est le parcours où je suis le plus à l'aise, comme dit dans le message précédent je m'en suis toujours bien sorti sur les exo mais l'autres parcours j'étais vraiment moins sereins et face à mes échecs répétés j'avais fini par me dire que si en plus j'ai celui-là un jour c'est cuit pour moi) d'autres moto-école finissent par arriver sur le parking où on s'échauffe/s'entraîne un parcours avec évitement à droite fini par se libérer il ne reste plus beaucoup de temps je décide de ne pas y aller et de ne pas m'échauffer je me dis à ce moment-là "tant-pis arrête de cogiter JE SUIS PRÊT" je ne voulais pas rajouter du stress et tout simplement je ne voulais pas le faire (parfois il ne faut pas vouloir trouver de justification à tout) au final j'arrive au centre d'examen je constate que c'est le parcours avec l'évitement à droite je ne me suis pas démonté au contraire ça m'a motivé et tu connais la suite.

Donc encore une fois et j'insiste volontairement toi seul sait ce que tu veux et surtout fais confiance à ton mono n'hésite pas à lui demander son ressenti. Si ton seul soucis est le stress il ne sera pas utile d'enchainer les sessions jusqu'à l'examen tu accumuleras de la confiance indéniablement mais on sait tous les deux qu'une fois face à l'examinateur tout s'envole et comme tu le dis les fonds ne sont pas illimités.


Pour le freinage on m'a formé en m'expliquant qu'il fallait éviter d'utiliser le frein avant lorsque l'on tourne dans un soucis de maitrise (ce que j'ai assimiler plutôt bien) donc le tenter à l'exam était un paris pour moi content.


Les éléments extérieurs c'est le pire, il faut que tu arrives à être hermétique, essaie de faire quelque chose de nouveau la veille, une activité que tu n'as jamais faites ou alors pas faites depuis très longtemps qui te laissera sur une énergie positive, aujourd'hui ton cerveau à conditionner ce jour d'examen comme un mauvais jour au vue des échecs répété ce qui est normal en plus tu pratiques déjà le 2 roues face à ces échecs tu remets tout en question et fini par te convaincre que tu n'y arriveras pas etc. Je parie que lorsque tu as appris la date tu as eu le c½ur qui à commencer à monter dans les tours.
Faire quelque chose de nouveau/différents avant l'exam cassera cette routine ce "bad mood". Moi ça a était de quasiment pas m'échauffer avant l'exam je suis pourtant arriver stressé le jour J mais cette nouvelle approche à eu l'effet expliqué au-dessus, minime certes mais cela à suffit à me détendre, peut-être une piste à explorer pour toi.

avatar cyrker 25-11-2022 20:06
Re: [permis] Plateau et gros stress

Salut !
Ma technique pour le stress est le stress plusieurs heures avant, comme ça j'ai évacué le stress pour ne plus en avoir en stock au bon moment ...
Bref, je me mets en situation de stress en pensant à ce que je vais faire ... et je doute un maximum et me disant que je ne dois pas y aller ...
et j'y vais quand même...
...hier, j'ai stressé entre 08h00 et 11h00, j'ai passé mon code à 11h45 , sans stress...
A+

avatar Bonnie 30-11-2022 14:01
Re: [permis] Plateau et gros stress

Citation
tommoto24
As-tu chuté ? Si oui, combien de fois et avec quelles cylindrées ?
Sais-tu pourquoi tu stresses ?

Tu as la technique. Tu me fais penser à une personne qui avait les notes pour obtenir le bac facilement, et qui ne l'a pas obtenu... à cause du stress.

Faut être clair, tu te prends trop la tête. Et je vais oser te bouger. Tu fais ça peut-être pour te sentir vivante*. En gros, tu te compliques la tâche parce que tu es en mode : "j'ai une excellente technique, donc, le permis ce sera trop simple. Je dois chercher de quoi le compliquer."

Tu me répondras que non, ce n'est pas vrai. Tu as galéré. Oui, tu as galéré. Au début.

Donc, à moins que tu aies des soucis psychologiques graves, ton permis, tu vas l'obtenir parce que tu vas te reconcentrer. Je crois en toi. Je le répète, tu as la technique.

* C'est l'état d'esprit que j'avais, et que je suis en train de changer. Et, tada... mon stress commence sérieusement à diminuer.

Je ne suis pas surhumain, donc, tu es capable V

Si j’ai déjà chuté sur le plateau pendant mes cours, ça oui ! Mais au début surtout. Je n’ai pas peur de tomber, j’ai peur de manger la ligne ne redémarrant en fait sur le demi tour arrêté et de faire tomber la moto en m’arrêtant le guidon braquer. Dans tous les cas c’est mort si je fais une de ces erreurs.

Si je le prends la et et pour rien c’est c’est sûr, par contre ce n’est pas pour me compliquer quelque chose que je suis capable de faire trop facilement. Le poids et la hauteur de la moto surtout me compliqué la vie sur le lentˋ; mais c’est vrai que je me mets toujours une pression de fou comme si je jouais ma vie. J’ai testé de l’homéopathie, je vais respirer un bon cours, penser à tous vos conseils et j’espère que ça va le faire 😅

avatar tommoto24 01-12-2022 00:29
Re: [permis] Plateau et gros stress

L'homéopathie c'est de la merde, point barre. Si ça marche ça signifie que même sans, on a les même effets.

Un truc qui marche avec moi pour la partie physique, c'est la prépa physique générale. Sans prendre beaucoup de temps, je me sens mieux moralement et physiquement. Trouve 3 ou 4 exos à travailler sur 15 minutes tous les jours. J'utilise la méthode à la minute : dans 1 minutes, je fais x secondes d'effort et y secondes de récup. Tente le 30+30 pourquoi pas, tu adapteras dès la 2ème séance.

Tu peux faire des abdos, c'est la base de l'équilibre du corps et des forces périphériques.

À moto, je vois que tu crains le déséquilibre à basse vitesse. Des exos d'équilibre, à l'arrêt et en roulant de plus en plus lentement, vont te permettre de confirmer ta technique et de diminuer ton stress. En plus, si tu travailles en ce moment, avec le froid, tu vas amplifier la difficulté et si tu y arrives ça te rendra encore meilleure.

Toujours concernant le déséquilibre, Adar88 est surhumain, quasiment personne ne rattrape une moto beaucoup penchée à très basse vitesse.

À force, tu nous précises tes craintes. On t'aidera à les accepter et à les diminuer ;)

avatar Mister 01-12-2022 17:22
Re: [permis] Plateau et gros stress

Tu sais, tu as le droit de poser un pied dans la zone du demi tour arrêté. En t’arrêtant (ça c’est plus que normal puisque tu passes ton temps à le faire quand tu t’arrêtes, sinon tu tombes) mais surtout quand tu démarres. 😉


Modifié 1 fois. Dernière modification le 01-12-22 17:26 par Mister.

avatar Bonnie 07-12-2022 00:38
Re: [permis] Plateau et gros stress

Citation
tommoto24
L'homéopathie c'est de la merde, point barre. Si ça marche ça signifie que même sans, on a les même effets.

Un truc qui marche avec moi pour la partie physique, c'est la prépa physique générale. Sans prendre beaucoup de temps, je me sens mieux moralement et physiquement. Trouve 3 ou 4 exos à travailler sur 15 minutes tous les jours. J'utilise la méthode à la minute : dans 1 minutes, je fais x secondes d'effort et y secondes de récup. Tente le 30+30 pourquoi pas, tu adapteras dès la 2ème séance.

Tu peux faire des abdos, c'est la base de l'équilibre du corps et des forces périphériques.

À moto, je vois que tu crains le déséquilibre à basse vitesse. Des exos d'équilibre, à l'arrêt et en roulant de plus en plus lentement, vont te permettre de confirmer ta technique et de diminuer ton stress. En plus, si tu travailles en ce moment, avec le froid, tu vas amplifier la difficulté et si tu y arrives ça te rendra encore meilleure.

Toujours concernant le déséquilibre, Adar88 est surhumain, quasiment personne ne rattrape une moto beaucoup penchée à très basse vitesse.

À force, tu nous précises tes craintes. On t'aidera à les accepter et à les diminuer ;)

J’ai refais un cours la semaine dernière dans le froid, 17 seconde à froid sur le lent et aucune chute sur le demi tour arrêté mais je sens quand même que je reste fébrile dans un sens. J’ai encore réussi l’examen blanc mais je pense que vendredi pour mon prochain cours je vais faire 1h de demi tour arrêté 😅 mais tu as raison j’ai un peu peur de l’équilibre à basse vitesse, alors qu’à avec ma 125 je n’ai pas ce problème. Certes elle est plus légère mais ça reste un deux roues. Je vais bosser ça a mon prochain cours 😉

avatar Bonnie 07-12-2022 00:41
Re: [permis] Plateau et gros stress

Ma difficulté c’est de m’arrêter bien placé pour ne pas mordre en redémarrant. Et m’arrêter guidon braqué avec le frein avant c’est très compliqué pour moi, je sais que j’ai le droit de poser un pied. Même deux ça ne me;fera qu’un B mais c’est la trajectoire et la stabilité mon soucis.

avatar Mister 07-12-2022 13:09
Re: [permis] Plateau et gros stress

Ah mais ça ne se fait pas avec frein avant. Sur le lent, tu peux carrément oublier la commande de frein avant. D’ailleurs, sur tout le parcours, tu ne l’utilises que deux fois: au freinage d’urgence et pour t’arrêter après l’évitement.
C’est tout… 😉


Modifié 1 fois. Dernière modification le 07-12-22 13:10 par Mister.

 

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum. Facebook

Cliquez ici pour vous connecter

Bridgestone