Fil RSS Facebook Twitter Pinterest Youtube
Motos et Motards Nouveau sujet

Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

avatar Racoon57 03-06-2024 10:42
Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Bonjour à tous. super content

Au mois de Février, j’obtenais mon Code moto et décidais de m’inscrire au Permis A2.
Première leçons laborieuses fin Février, plusieurs chutes et un apprentissage extrêmement compliqué.
Jamais monté sur un scooter ou une mobylette mais beaucoup de VTT cependant.
Autant précisé que je n’ai pas le A1 et aucune pratique en 125.
Autre détail, j’ai 42 ans et l’intérêt du 2 roues et venu sur le tard.
L’envie de me balader le week-end et sur mes jours de repos/congés.

Pendant les 8 premières heures de cours, j’étais complètement perdu !
Le lent en 10-12s avec 5-6-7 pieds, des passages de vitesse chaotiques.
Mon moniteur, stricte mais sympa m’ayant expliqué que les quadras et quincas ont besoin de plus de temps qu’un jeune de 20-25 ans parce qu’ils réfléchissent trop et que je suis trop cérébral, il me propose de faire le point à 10-12h et trouver un plan B, peut-être le A1 en 125…

Puis vers 10h, freinage d’urgence correct, évitement OK mais en shootant systématiquement un cône, slalom un peu bancal mais passable.
On reprend confiance lui et moi même si le lent reste un maxi soucis.
Jusqu’à la 15è heure, je stagne un peu avec de léger progrès.
Puis « nouvelle rechute ».
Depuis la partie « passager », gros stress global.
16è et 17è heure, bêtises sur bêtises…
18è et 19è heure idem, moniteur et moi dépités, presque résignés ; impression d’être de retour au niveau des 8h.

Un peu attristé mais pédagogue, il confirme mon passage au plateau (demain matin au bord des larmes ) en me disant que je ne l’aurai pas, que je verrai au moins à quoi ça ressemble et qu’on réfléchira à un plan B ensemble, dont l’option « 6 à 12 mois en 125 ».

Vous comprendrez que je me suis inscrit à ce permis « plaisir » pour conduire une « vraie moto » et qu’après 20h sur la selle d’une 500, je ne souhaite pas passer sur une 125.
Je lui ai dit que j’avais moins d’une chance sur 10 de l’avoir et il m’a dit plutôt 0 !
Bon, c’était pas méchant juste très réaliste.
On ne dit pas à un lycéen ayant 8 de moyenne générale qu’il aura son Bac avec mention ! ouf

Mais bon, si j'abandonnais après 5 ou 10h, on pourrait dire que je n’ai pas de volonté, que je n’ai pas tout essayé mais 20h !!!
Avec le même niveau qu’à 7-8h…et la boule au ventre dès que je monte sur la selle.

J’ai le Permis auto depuis 24 ans donc la moto aurait été un Permis plaisir, pas une nécessité pour se déplacer…mais si je mets 50 ou 60h pour l’avoir in extremis et que je suis mal à l’aise au guidon, ça ne sera pas top côté sécurité.

J’en ai parlé à un collègue motard qui m’a dit qu’avec une 125, il y’a déjà moyen de s’amuser en mode « promenade du Dimanche » mais quelle frustration ce serait d’avoir investit du temps et de l’argent pour apprendre à conduire une « vraie moto » pour au final se traîner en 125…

Bref, une dernière heure de plateau aujourd’hui et passage de l’épreuve demain matin.
Je tenterai quand même par respect pour mon moniteur…et accessoirement pour moi-même.
Mais bon, il faut croire que tout le monde n’est pas fait pour tous les Permis…il restera le VTT ! paix

avatar Trej 03-06-2024 10:59
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Après, le cadre "scolaire" est différent de la vie de tous les jours.

Seulement quelques semaines après mon permis je me sentais beaucoup plus détendu que pendant le permis, alors même que je savais que je l'aurais relativement rapidement, et qu'au pire ne pas l'avoir ne changeait pas ma vie (je vais bosser en train + vélo).

Lors des leçons t'es sur un cadre strict, jugé par le regard de l'autre (et le tien), alors qu'au quotidien, tu te détends.

Genre la bonne position pour les virages, varier la position de la moto sur la route en fonction de la visibilité et des lacets, lors du permis tu fais bien gaffe a chaque trajectoire, au quotidien... Je ne vais pas m'auto-flageller d'avoir pris trop l'intérieur...

Y'a un truc qui peux t'aider si tu fais du VTT (et si tu trouves un spot dans ta région) : faire de la moto verte avec une trial.

Ça pèse que dal, c'est ultra maniable, mais ça reste une moto au sens "commandes / boîte / moteur".

Ça peut te détendre le temps d'une ballade, pour ensuite revenir sur le plateau avec un boost de confiance.

avatar Meuldor 03-06-2024 11:22
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Disons que si tout le monde est convaincu que c'est foutu l'issue est effectivement toute trouvée. J'étais très stressé pour le plateau et je l'ai d'ailleurs raté deux fois.Puis une fois réussi, je n'ai plus rencontré ce stress.
Je roulais en 125 depuis deux ans, j'avais fait des années de scooter, je m'amusais avec la petite 250 de mon père dans les années 80 mais le plateau me tétanisait.
Ton problème n'est pas un manque de compétences pour moi mais de gestion du stress. Ça se travaille sur et en dehors du plateau. Rien ne t'empêche de faire un break, de rouler en 125 pour te rendre compte que tu sais rouler avec un deux roues à vitesse, de te rassurer puis tu reviendras sur une 500 quand tu seras frustré. C'est tout le mal que je te souhaite.

avatar Chris74 03-06-2024 11:48
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Le système français est ainsi fait que l'on ne puisse rouler que dans le cadre des moto-écoles tant que l'on n'a pas le permis. Pour le plus grand bien des moto-écoles, mais ce n'est pas la question...
Chez nos voisins helvètes, les aspirants motards peuvent rouler avec un permis d'élève conducteur après justification d'une formation théorique de 8h mini et d'une formation pratique de 12h mini. Ils ont ensuite 12 mois pour passer l'examen pour le permis définitif. Largement le temps de se faire la main et de destresser.
La formation à la française te focalise sur le plateau. Une fois le permis en poche, tu t'aperçois, au contact des motards plus ancien, que tu ne sais pas rouler en moto... Où est le problème de poser un pied par terre en faisant demi-tour dans la vraie vie?

avatar Vive l'Arsouille 03-06-2024 12:10
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Je trouve quand même l'attitude et les commentaires de ton moniteur très maladroits, pour ne pas dire très cons.

Dis-toi que demain tu y vas pour aller chercher ce fichu plateau et terminer de te prendre la tête avec.

Demain, ce n'est pas juste pour voir, demain tu y vas pour revenir avec un A ou un B dans la poche, et ceux même si tu as mis trois pieds.

N'abandonne pas, tu as envie de l'avoir, tu vas l'avoir. La 125, ça sera frustration sur frustration.

PS: si jamais tu n'as pas ton plateau, libre à toi de changer de moto école et d'aller voir un bon pédagogue qui saura bien te guider, au lieu d'accumuler les heures avec lui où tu perds toute ta confiance accumulée depuis.

avatar Maxlamenace13 03-06-2024 12:17
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Citation
Vive l'Arsouille
Je trouve quand même l'attitude et les commentaires de ton moniteur très maladroits, pour ne pas dire très cons.

Dis-toi que demain tu y vas pour aller chercher ce fichu plateau et terminer de te prendre la tête avec.

Demain, ce n'est pas juste pour voir, demain tu y vas pour revenir avec un A ou un B dans la poche, et ceux même si tu as mis trois pieds.

N'abandonne pas, tu as envie de l'avoir, tu vas l'avoir. La 125, ça sera frustration sur frustration.

PS: si jamais tu n'as pas ton plateau, libre à toi de changer de moto école et d'aller voir un bon pédagogue qui saura bien te guider, au lieu d'accumuler les heures avec lui où tu perds toute ta confiance accumulée depuis.

Entièrement d'accord. Pardon mais ton moniteur est un con, ou agit comme un en tout cas. Pis 20h c'est rien du tout, t'as beau avoir fait du vélo avant, ça ne change pas grand chose au fait que tu sois débutant en 2RM. un vélo de 10kg et une moto de 200kg, niveau équilibre ça donne pas pareil


Modifié 1 fois. Dernière modification le 03-06-24 12:22 par Maxlamenace13.

avatar Antoine Milan 03-06-2024 12:29
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Il ne faut pas mépriser la 125. C'est un grand tord! Il n'y a rien d'humiliant à rouler là dessus. C'est une très bonne école. Cela permet d'assimiler petit à petit à son rythme qui est moins intensif que l'auto-école, rouler quand on a envie et pas quand on y est obligé car on a pris un RV. Beaucoup de motards vieux ont appris le principal en 50 a variateur puis, comme moi, ont fait de la 125 malgré le permis A direct et sont passés sur plus gros ensuite. Investir dans une 125 pour apprendre est un test qui ne coûte pas cher, et qui se revend bien quelques mois après. C'est quasiment sans risque financier. Pose toi et réfléchis. Et c'est pas parce que tu as fait 10 h sur un plateau en 500 que tu vas trouver la 125 minable. Si tu as fait que du plateau, t'as rien vu de la 500.

avatar Maxlamenace13 03-06-2024 13:17
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Citation
Antoine Milan
Il ne faut pas mépriser la 125. C'est un grand tord! Il n'y a rien d'humiliant à rouler là dessus. C'est une très bonne école. Cela permet d'assimiler petit à petit à son rythme qui est moins intensif que l'auto-école, rouler quand on a envie et pas quand on y est obligé car on a pris un RV. Beaucoup de motards vieux ont appris le principal en 50 a variateur puis, comme moi, ont fait de la 125 malgré le permis A direct et sont passés sur plus gros ensuite. Investir dans une 125 pour apprendre est un test qui ne coûte pas cher, et qui se revend bien quelques mois après. C'est quasiment sans risque financier. Pose toi et réfléchis. Et c'est pas parce que tu as fait 10 h sur un plateau en 500 que tu vas trouver la 125 minable. Si tu as fait que du plateau, t'as rien vu de la 500.

Bien d'accord avec toi, y'a même des moments où je me dis que mon gros cube ne couvre pas tous les besoins et où j'aimerais avoir une 125 pour aller en ville ou sur des trajets boulot. Plus facile à sortir, plus économique et tu gardes des sensations sympa.


Modifié 1 fois. Dernière modification le 03-06-24 13:18 par Maxlamenace13.

avatar Vive l'Arsouille 03-06-2024 13:30
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Le problème c'est que Racoon s'imagine depuis très longtemps rouler avec son gros cube Kawa ou Honda. S'il va en 125 dans cet état d'esprit, il va être frustré et ne prendra aucun plaisir, alors qu'à la base, oui la 125 oui c'est cool.

La 125, c'est un état d'esprit, faut accepter que tu ne pourras pas suivre tout le temps ceux en 500, 650 ou 1000, que tu vas rouler juste pour la plaisir, ce n'est pas donné à tous.

Le mec qui kiffe la 125, il ne tente pas le A2 tout de suite. Il y vient sur le tard. Là, faire de la 125 parce-que échec (dans son ressenti) du A2, c'est frustration direct dès qu'il va croiser un gros cube sur la route.

avatar elbowz 03-06-2024 13:34
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Racoon57,

Une vingtaine d'heures de plateau, ce n'est pas énorme pour quelqu'un qui n'a jamais roulé en deux roues motorisé de sa vie.
Je pense que si tu as réellement l'envie et que tu es motivé à avoir ce permis coûte que coûte, tu as encore de la marge. On ne compte plus les personne ayant passé plus de 60h sur le plateau.

Par contre je trouve absurdes les critiques lues au sujet de ton moniteur. Nous ne sommes pas des enfants à qui il faut tenir la main et répéter sans cesse "mais si tu vas y arriver, allez t'en fais pas".
Arrêtons d'être hypocrites en remettant en permanence le savoir-faire des moniteurs lorsqu'un élève est en difficulté. Il vaut mieux quelqu'un de franc plutôt que quelqu'un de passif qui va te laisser t'enterrer en prenant ton argent sans jamais dire quoi que ce soit.

Personnellement, je trouve le format du permis français complètement minable, puisqu'il ne forme absolument pas à la réelle conduite d'une moto sur routes et aux dangers qu'on peut y trouver.
Cependant, gardons à l'esprit que le permis n'est pas un cadeau, qu'il faut se donner les moyens pour l'obtenir.

Si tu as la volonté, ne lâche rien. 20h ça n'a rien de choquant. Par contre si tu ne te sens pas capable ou que tu as trop d'appréhension, ne te force pas non plus, comme tu dis, cela doit rester un plaisir.

avatar Vive l'Arsouille 03-06-2024 13:46
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Elbowz, si jamais le moniteur pense que Racoon a 0 chance d'avoir son plateau, jamais il doit le lui faire passer de base. Ou du moins lui balancer ça à la gueule, c'est tout sauf pédagogique.

A moins qu'il ait remarqué que Racoon marche quand on le titille, et c'est pour qu'il lui a dit ça, mais sinon je ne vois pas l'intérêt.

avatar flexi 03-06-2024 14:13
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Salut,

Je suis passé par la case 125 puisque je n’atteignais pas le niveau pour le plateau, puis j’y suis revenu 3 mois plus tard et j’avais mon permis en poche.

Essaie la 125 si tu bloques au plateau, au moins pour apprendre à mieux gérer ton équilibre. Tu peux t’en trouver en bon état à 800-1500 ¤. Ce n’est pas très drôle la 125, mais pour commencer ça peut être nécessaire selon les personnes. Puis reviens à l’auto-école, tu verras que tu seras beaucoup plus à l’aise.

avatar JOKER5 03-06-2024 14:52
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Passer par un 125 c'est reculer pour mieux sauter. Selon ses forces, ça pourrait être une excellente solution, aucune honte à avoir pour ça.

avatar nerbo 03-06-2024 15:30
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Je pense honnêtement Racoon57 que tu as trop dramatisé, sacralisé, l'apprentissage et le passage du plateau A2. Les difficultés, tu te les peut-être mises tout seul en t'alimentant des mauvaises expériences que l'on trouve partout sur internet mais pas représentatives de la réalité. Si ça t'a induit un blocage psychologique, c'est bien dommage.

avatar Racoon57 03-06-2024 16:20
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Citation
Vive l'Arsouille
Le problème c'est que Racoon s'imagine depuis très longtemps rouler avec son gros cube Kawa ou Honda. S'il va en 125 dans cet état d'esprit, il va être frustré et ne prendra aucun plaisir, alors qu'à la base, oui la 125 oui c'est cool.

La 125, c'est un état d'esprit, faut accepter que tu ne pourras pas suivre tout le temps ceux en 500, 650 ou 1000, que tu vas rouler juste pour la plaisir, ce n'est pas donné à tous.

Le mec qui kiffe la 125, il ne tente pas le A2 tout de suite. Il y vient sur le tard. Là, faire de la 125 parce-que échec (dans son ressenti) du A2, c'est frustration direct dès qu'il va croiser un gros cube sur la route.

C’est sur que si je monte en selle sur une 125 et qu’à chaque fois c’est de l’auto-flagélation avec des flashbacks de mes échecs en A2, ça va pas le faire ! pas content

avatar Racoon57 03-06-2024 16:23
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Citation
nerbo
Je pense honnêtement Racoon57 que tu as trop dramatisé, sacralisé, l'apprentissage et le passage du plateau A2. Les difficultés, tu te les peut-être mises tout seul en t'alimentant des mauvaises expériences que l'on trouve partout sur internet mais pas représentatives de la réalité. Si ça t'a induit un blocage psychologique, c'est bien dommage.

Disons que j’ai toujours été tendu dans la vie.
Pour un slalom ou un freinage, pas de stress, juste un léger manque de précision.
C’est cette maudite stabilité au ralenti qui me fait défaut !
Être à 3-4km/h sur le lent sans poser un pieds et c’est la panique !grumpf

avatar Racoon57 03-06-2024 16:28
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Citation
JOKER5
Passer par un 125 c'est reculer pour mieux sauter. Selon ses forces, ça pourrait être une excellente solution, aucune honte à avoir pour ça.

Pas une question de forces mais d’accepter de régresser pour 6 mois ou 1 an sans avoir la certitude que ça fonctionne.
Si j’avais la petite vingtaine, je me dirais pourquoi pas mais à 42 piges…

avatar Racoon57 03-06-2024 16:31
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Citation
elbowz

Si tu as la volonté, ne lâche rien. 20h ça n'a rien de choquant. Par contre si tu ne te sens pas capable ou que tu as trop d'appréhension, ne te force pas non plus, comme tu dis, cela doit rester un plaisir.

On ne va pas se mentir, là ça devient la grosse corvée vu le niveau !
Le regard des autres je m’en moque mais mon amour-propre en prend un sacré coup depuis les 4-5 dernières heures… endormis

avatar Antoine Milan 03-06-2024 16:41
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Arrête de dramatiser tes 42 ans. Je sais de quoi je cause, moi j'ai appris à nager à 50 ans. Dans le genre blocage ça se pose là, hein! Le problème c'est que le permis au plateau, on t'oblige à faire des numéros de cirque. Rouler à 3kmh sans mettre les pieds ça sert à rien dans la vraie vie. Dans la vraie vie, tu poseras les pieds par terre autant de fois que tu voudras, et tu éviteras de t'engager dans des man½uvres compliquées. Mais si tu penses que c'est trop compliqué d'apprendre tout d'un coup avec toujours un oeil sur le compteur à billets qui tourne à chaque leçon, fais une journée 125 et reviens dans un an. Ça passera tout mieux. Tu verras que l'équilibre c'est plus facile avec 120 kg que 200. Les déséquilibres se rattrapent mieux.

avatar Vive l'Arsouille 03-06-2024 16:46
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Puis surtout, demain tu passes la plateau bordel! Arrête de te morfondre, vas t'aérer la tête, et demain tu fais le casse du siècle en allant cherchant ce puta*n de plateau!

Qu'on ait 18, 20, 30 ou 50, la pression est la même. Tu vas y arriver car tu en as envie (regarde tous les topics que tu lances depuis des mois pour nous donner des nouvelles de ton permis).

Dans ton cas, oublie la 125, et pense uniquement à enchainer les 2 minutes du plateau demain.

Courage.

avatar Meuldor 03-06-2024 18:48
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Quand l’amour propre est touché et qu’il a du mal à s’en remettre alors faut se rabattre sur le sale. Lui personne le veut, il fait ce qui veut. Il le passe son plateau avec les deux majeurs levés et quand il l’a réussi il prend une douche. Et hop le tour est joué

avatar banieldalavoine 04-06-2024 12:13
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Je me suis mis au VTT (XC/trail) après la moto et il y a pas mal de similitudes

Le lent tu devrais gérer, tout à l'embrayage au début et tu choisis les bonnes traj (traces) avec le regard fixé là ou tu veux aller



N'abandonne pas, aucune raison que tu n'y arrives pas, il te faut juste plus de pratique, écoute tes sensations et réfléchis moins

avatar Thom74 04-06-2024 20:47
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Bon alors Racoon, tu as passé ton plateau ce matin

Qu'est ce que ça a donné ?

avatar Aryattitude 04-06-2024 20:48
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Hello Racoon !

Tu as dû passer ton plateau aujourd'hui.

N'abandonne pas, 20h, c'est rien. Surtout si tu as les moyens financiers de continuer.
J'en suis à 26h.
Au final, mon dernier essai samedi, j'aurai eu mon plateau, de peu, mais je l'aurai eu.

Mais le lent me fait toujours défaut, alors que le slalom et l'évitement, c'est les doigts dans le nez pour moi.

Ma tendinite ne me ménage pas sur le lent et j'ai tout comme toi des craintes de ne pas y arriver.

Demi tour passager pour la première fois samedi aussi, et à part la 1ere fois où j'étais perturbée dans mon équilibre, au final, ça s'est plutôt bien passé.

Mais j'ai un gros problème, la régularité. Je peux faire un truc excellent, et faire de la merde juste après. Sans parler du lent.

Mais je trouve qu'après s'être autant investi, ça serait bête de s'arrêter maintenant.

Quelque soit le résultat de ton examen aujourd'hui, prend ça comme une force pour continuer et ne pas baisser les bras.
Je suis quelqu'un moi aussi de très angoissée dans la vie de tous les jours, mais il faut à tout pris que tu t'amuses en montant sur selle, ris de tes erreurs, et ne focalise pas dessus.

avatar Racoon57 04-06-2024 23:49
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Thom, Arya, que dire…

Premier essai: posé 4-5 pieds, le stress, 1h d’attente en plein soleil.
Second essai: légère sortie de piste, peut-être 30cm sur un bête demi-tour.

Trop d’appréhension, impossible de me projeter au guidon en circulation ; j’ai eu l’humilité de mettre un terme à ma formation. triste
J’ai payé mon solde et passe à autre chose.

Merci de vos conseils et soutiens, bonne chance à Arya.
Je continuerai à suivre ta progression et te souhaite le meilleur. clin d'oeil

Racoon

avatar 16641340lover 04-06-2024 23:57
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Ça je n'y crois pas: un terme.
Ça te coûtera plus cher encore. C'tout.
Au plaisir de te re-lire. Ce plaisir du 2 roues... 🧐

avatar Aryattitude 05-06-2024 00:59
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Citation
Racoon57
Thom, Arya, que dire…

Premier essai: posé 4-5 pieds, le stress, 1h d’attente en plein soleil.
Second essai: légère sortie de piste, peut-être 30cm sur un bête demi-tour.

Trop d’appréhension, impossible de me projeter au guidon en circulation ; j’ai eu l’humilité de mettre un terme à ma formation. triste
J’ai payé mon solde et passe à autre chose.

Merci de vos conseils et soutiens, bonne chance à Arya.
Je continuerai à suivre ta progression et te souhaite le meilleur. clin d'oeil

Racoon

Et bien, je trouve que tes erreurs, c'est pas tant abusé que ça...Un pied ou 2 en plus, et une légère sortie de piste...

Pour quelqu'un n'ayant que 20h... et stressé, je pense que tu aurais pu faire bien pire.

Tu n'as jamais fait de circulation ? Même pas pour aller sur la piste du plateau ?

Je trouve affreusement dommage que tu aies lâché l'affaire. Alors que tu me parlais moto y a encore quelques jours en me disant avoir lorgné sur une triumph...
20h, c'est les heures minimum pour être éligible à passer le permis, ça veut pas dire que 20h ça suffit.
Si c'était le cas, peu de personnes auraient le permis voiture et moto on en parle même pas.

Je peux entendre ta déception, mais je pense sincèrement que tu t'es mis une pression de malade, en regardant chaque heure qui passait.
Ma formation a été tout autant en dents de scie, à partir de 8h, j'ai commencé à déchanter, et au final c'est revenu presque quasi 10h plus tard.
Aujourd'hui, mon plus gros problème reste le lent, et la régularité.
J'ai investi 26h, j'en serai à 38 au moment de mon passage plateau. Si je l'ai pas, je retenterai.
Désormais j'essaie de rire de chacune de mes erreurs, en essayant de faire mieux la prochaine fois. Et je me promets de m'acheter un cône orange le jour où j'aurai le permis, parce que ma moto les adore feu
Et tant pis, si ça doit me prendre 60h, y a que mon porte monnaie qui va prendre une grosse claque (et ça fera mal), j'commence à me sentir vraiment à l'aise sur le petit quart d'heure de circulation à chaque session. Et très sincèrement, c'est un permis plaisir, alors c'est quoi 60h dans une vie ? Si t'as le budget, l'humilité, c'est surtout accepter que ça puisse prendre plus de temps que prévu. Aies de la bienveillance envers toi même. Y a 20h t'avais même pas touché une moto de ta vie...

Je pense que ton moniteur t'a totalement braqué, et que le mieux serait de chercher une moto école qui te fait faire des sessions de 2h (1h c'est vraiment trop court), et en petit comité surtout.
Quand je vois les autres moniteurs, et le mien... c'est le jour et la nuit. Mon moniteur, c'est mon coach, et même en voiture je pense à ce qu'il me dit "lève les yeux / lève la tête / Regarde pas par terre ça sert à rien". Pour moi, vu tes erreurs de plateau, déjà tu partais négatif, il t'a dit que tu avais aucune chance de l'avoir, aucun moniteur ne devrait être dans l'extrême positif / négatif. Pourquoi il t'a fait passé le plateau en disant de lui même que tu avais AUCUNE chance ? A part dégouté quelqu'un qui n'a pas confiance en soi, je vois pas l'intérêt. On t'envoie au plateau quand tu es prêt !

Et concernant tes erreurs, c'est rien du tout, avec un peu plus de maîtrise de soi, tu aurais largement pu l'avoir.

Moi je te souhaite de passer outre ta déception, et de trouver une moto école qui pourra mieux te convenir.

Tomber pour mieux se relever, j'espère que tu prendras conscience de tout ça...V

avatar Vive l'Arsouille 05-06-2024 08:44
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Racoon, laisse passer l'été, aère toi la tête, et reviens en septembre motivé comme jamais et inscrits-toi dans une nouvelle Moto Ecole.

Clairement, le problème numéro 1 est que tu avais du mal à tout prendre en compte les remarques de ton moniteur. Ca arrive parfois, ça ne match pas, faut changer.

Change de moto Ecole.


Modifié 1 fois. Dernière modification le 05-06-24 08:45 par Vive l'Arsouille.

avatar nerbo 05-06-2024 08:52
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Racoon, tu as 42ans, donc j'imagine la maison presque payée, un taf pas payé au smic, des thunes de côté. Qu'est-ce que tu t'en fous qu'il te faille 40h au lieu de 20 ?
Change de moto école. T'as le fric.
Aussi le permis sera simplifié dès cet été parait-il. Laisse pisser quelques semaines et repart de 0 avec une bonne moto-école.
Eventuellement, vise une avec des Duke 390. MT07 et CB500 c'est vraiment pas le plus simple pour faire le numéro de cirque du plateau.

Aussi, si tu es trop perméable au stress, et que ça a un impact sur une situation de performance, un médecin peut t'aider. Il existe des calmants, des bêtabloquants prescrits pour les concours et examens (propranolol, etc).

Tu t'appelles Racoon, pas Rat con.


Modifié 5 fois. Dernière modification le 05-06-24 09:04 par nerbo.

avatar YETI63230 05-06-2024 09:34
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

C'est vrai que le système suisse doit être meilleur que le notre. Quand j'ai passé la pratique (que j'ai réussi), je n'ai roulé que deux heures avant l'examen. Autant dire que je n'était pas fier la première que fois que j'ai pris l'autoroute (j'avais 500 mètres d'autoroute auparavant). C'est vrai que le plateau est très chronophage et je ne voix pas quel est l'intérêt de savoir faire un zig-zag entre deux portes sans poser le pied à terre.

avatar elbowz 05-06-2024 10:15
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Citation
YETI63230
C'est vrai que le plateau est très chronophage et je ne voix pas quel est l'intérêt de savoir faire un zig-zag entre deux portes sans poser le pied à terre.
Le permis français est complètement nul.

Déjà on s'entraîne pendant des heures sur un plateau qui regroupe tout un tas de conneries.
Un freinage d'urgence qui n'en est absolument pas un (ce n'est même pas un "gros" freinage), un évitement qui laisse à penser que le motard doit réaliser des manoeuvres complètement aléatoires, un parcours lent ou on doit manier la moto sans toucher par terre comme un trialiste, alors que dans la vraie vie si tu poses ton pied personne ne te dira quoi que ce soit.
D'accord le motard doit être capable de manier sa moto, mais la plupart de ces exercices sont minables.
Ah oui et puis sans déconner, faire 3m aller/retour en ligne droite en poussant la machine semble être suffisant pour savoir manoeuvrer une moto faut croire.

Par contre, ça ne choque personne de voir des gens obtenir leur permis en ayant fait à peine une dizaine d'heures de circulation, ça c'est le top du top du ridicule.


Modifié 1 fois. Dernière modification le 05-06-24 10:18 par elbowz.

avatar Cyp 05-06-2024 11:37
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Pas d'accord.

Le freinage d'urgence ? on peut discuter les modalités mais au moins il y en a un. On le cherche encore en voiture.
L'évitement ? en quoi est-ce aléatoire d'être capable d'éviter un obstacle qui déboule sur ta route...
Le lent ? oui dans la vraie vie tu peux poser les pieds, tu peux aussi mettre des petites roulettes si tu veux. Le fait d'être capabable de manoeuvrer à faible vitesse sans poser les pieds implique que tu es capable de bien manier ta moto et donc que dans la circulation tu ne retrouveras pas en difficulté par défaut de maîtrise.

Quant aux heures de circulation, dans la grande majorité les candidats ont déjà le permis voiture et connaissent donc la route, il s'agit de l'apprivoiser à bord d'un engin différent. Et si ce n'est pas le cas et que ça n'est pas maîtrisé, ben il faudra plus que quelques heures...

Je ne dis pas que le permis est parfait, mais par rapport à d'autres pays ou par rapport à son équivalent voiture il est loin d'être nul.

avatar fred30! 05-06-2024 11:43
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Bonjour à tous,
Je vais te raconter mon expérience, ce n'est que mon expérience.
J'ai repoussé le permis moto depuis des années. Je m'y suis mis il ya 1 ans et demi à 61 ans. J'ai commencé par la 125 pour me donner qqs notions, j'ai roulé presque tous les jours. En fin 2003,je m'inscris pour l'A2, ce n'était pas facile. Le poids de la machine, les forces cinétiques, l'équilibre... Je me suis accroché. Au 1er passage de l'examen, trop de stress. Au 2eme passage, j'évite de réfléchir et ça passe comme une lettre à la poste.
Il y a un examen certes mais il n'y a pas d'enjeu vital, dis toi que c'est pour le plaisir. Donc, se détendre, prendre le temps qu'il faut.
Bonne route !

avatar flexi 05-06-2024 11:45
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Citation
Racoon57
Thom, Arya, que dire…

Premier essai: posé 4-5 pieds, le stress, 1h d’attente en plein soleil.
Second essai: légère sortie de piste, peut-être 30cm sur un bête demi-tour.

Trop d’appréhension, impossible de me projeter au guidon en circulation ; j’ai eu l’humilité de mettre un terme à ma formation. triste
J’ai payé mon solde et passe à autre chose.

Merci de vos conseils et soutiens, bonne chance à Arya.
Je continuerai à suivre ta progression et te souhaite le meilleur. clin d'oeil

Racoon
Demande une attestation 125cc. Ton auto-école devrait te la donner gratuitement puisque dans le cadre de ta formation A2, tu as déjà satisfait les conditions requises pour y accéder.

Une fois encore, j’insiste, la 125 peut être nécessaire pour certains (cela a été le cas pour moi), on ne parle que de quelques mois de mise à niveau jusqu’à ce que tu te sentes prêt à repartir à l’auto-école !

avatar elbowz 05-06-2024 12:03
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Cyp,

En voiture on ne se pose pas de question, on écrase le frein jusqu'à l'arrêt. En moto ça n'a rien à voir.
Surtout lorsqu'on nous apprend à gentiment assoir la moto avec l'arrière, puis prendre l'avant gentiment pour arrêter la moto. Ca n'a absolument aucun sens et c'est à des années lumières ne serait-ce que d'un freinage "fort".

En quoi l'évitement est aléatoire ? Tout simplement car lors de l'examen, tu sais que tu dois balancer la moto d'un côté à l'autre pour éviter un tas de cônes. Cet exercice n'a jamais rendu qui que ce soit "capable d'éviter un obstacle qui déboule sur ta route...".
Réaliser une manoeuvre d'évitement face à un imprévu qui surgit soudainement sur la route comme on le fait sur le plateau est tout simplement impossible, la réussite d'une telle action relève donc purement de l'aléatoire. On ne doit pas compter sur la chance lorsqu'on conduit une moto.

Pour ce qui est du lent, je serais à 100% d'accord avec toi seulement si la circulation était plus approfondie.

Conduire une moto n'a rien à voir avec une voiture, tu t'en doutes. La circulation devrait donc être reprise depuis le début. Mis à part la lecture des panneaux, la quasi totalité des actions sur un deux roues diffère de celles à bord d'une voiture.
J'estime qu'en 10h de circulation, on ne peut pas s'être assez familiarisé avec la moto pour pouvoir pleinement se concentrer sur les détails qui nous seront importants une fois la carte rose en poche. C'est sûrement pour ça que beaucoup prennent de mauvaises habitudes.


Modifié 1 fois. Dernière modification le 05-06-24 12:05 par elbowz.

avatar vaidd 05-06-2024 12:37
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Citation
elbowz
En moto ça n'a rien à voir.
Surtout lorsqu'on nous apprend à gentiment assoir la moto avec l'arrière, puis prendre l'avant gentiment pour arrêter la moto. Ca n'a absolument aucun sens et c'est à des années lumières ne serait-ce que d'un freinage "fort".

Je ne sais pas où et quand tu as fais ton permis, mais ce n'est pas du tout ce qui est enseigné lors du permis moto.

Les consignes du freinage d'urgence au plateau :
- couper les gaz en lâchant la poignée d'accélérateur
- dans le même temps, freiner de l'arrière
- freinage dégressif de l'avant, en tendant les bras pour se repousser en arrière et en gardant le regard loin devant
- débrayer

Un freinage dégressif ça se fait en 3 phase :
1) amorce avec 20% de la puissance de freinage,
2) freinage maximal avec 100% de la puissance,
3) freinage constant avec 80% de la puissance.

Citation
elbowz
En quoi l'évitement est aléatoire ? Tout simplement car lors de l'examen, tu sais que tu dois balancer la moto d'un côté à l'autre pour éviter un tas de cônes. Cet exercice n'a jamais rendu qui que ce soit "capable d'éviter un obstacle qui déboule sur ta route...".


L'exercice d'évitement sur la plateau a surtout pour but d'apprendre à utiliser la technique d'inclinaison qu'est le "contrebraquage" (ou braquage inverse).

C'est difficile de simuler un vrai évitement imprévu dans les conditions du plateau.

Citation
elbowz
Pour ce qui est du lent, je serais à 100% d'accord avec toi seulement si la circulation était plus approfondie.

Les dernières réformes du permis vont plutôt en ce sens, à savoir un renforcement de la partie circulation avec notamment l'enseignement de la trajectoire de sécurité. L'examen de circulation est d'ailleurs censé être plus long qu'avant.

avatar Aryattitude 05-06-2024 12:43
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Vous savez quand cette réforme va arriver ? 14s au lieu de 16 pour un A ça m'aurait bien arrangé pour mon plateau à la fin du mois ouf

avatar dood 05-06-2024 12:52
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Quand on pense qu’au départ c’est juste un bonhomme qui dit qu’il va arrêter son permis

avatar elbowz 05-06-2024 13:22
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

vaidd,

Personne au permis n'écrase le frein avant "à 100%" comme il le faudrait, voilà pourquoi j'emploie le mot "gentiment".
Et la manière que tu décris n'as rien non plus d'un freinage d'urgence, un freinage appuyé, tout au plus.

Pour l'évitement, d'accord avec toi, mais dans ce cas il ne faudrait pas appeler ça l'évitement, cela sous-entend que c'est la méthode à utiliser sur la route.
Dans les conditions d'un plateau, on pourrait tout simplement arriver face à un "mur" de cônes, avec quelqu'un face à nous qui au dernier moment nous fait un signe (gauche ou droite), qui indique de quel côté faire la manoeuvre. Ainsi, il y aurait au moins un minimum de "surprise" si on peut dire.

Très bon point si la partie circulation sera renforcée.

avatar cyrker 05-06-2024 13:45
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Salut,
Freinage d'urgence : petit stage FFMC et PREF :
>> dans la vraie vie, pas sur un plateau
>> ne pas se poser de question , à l'instinct de survie
>> moto droite (sinon chute)
>> main entière sur le levier de frein avant et à fond
>> (moto avec ABS)
>> pas de dégressivité
>> personne n'a le temps de toucher le frein arrière
>> ne pas toucher à l'embrayage, tant pis si le moteur cale
>> tendre les bras pour bloquer la direction
>> se préparer à l'impact
--
Evitement d'urgence, type grillage du stop :
>> à l'instinct de survie
>> ne pas regarder l'obstacle
>> regarder là où il est possible d'éviter
>> ne pas freiner
>> ne pas toucher aux gaz
>> se préparer à l'impact ou à la glissade
--
sur le plateau du A2 : tout est différent car aucun effet de surprise
il s'agit de passer une épreuve du permis
mais ça donne une idée de ce qui arrive sur la route.
Donc, s'y consacrer sérieusement, et enchainer les exercices

A+
PS : ce serait bien d'avoir ça au permis B.


Modifié 1 fois. Dernière modification le 05-06-24 13:46 par cyrker.

avatar vaidd 05-06-2024 14:25
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Citation
elbowz
vaidd,

Personne au permis n'écrase le frein avant "à 100%" comme il le faudrait, voilà pourquoi j'emploie le mot "gentiment".
Et la manière que tu décris n'as rien non plus d'un freinage d'urgence, un freinage appuyé, tout au plus.

C'est sur qu'à l'examen, ça ne peut être qu'un freinage appuyé, car on s'y attend. Mais le but c'est l'acquisition de la technique plus que le freinage lui-même.

Explique ce que c'est pour toi un freinage d'urgence.

Citation
elbowz
Pour l'évitement, d'accord avec toi, mais dans ce cas il ne faudrait pas appeler ça l'évitement

Ça reste un évitement, même s'il n'est pas aléatoire.
Citation
elbowz
cela sous-entend que c'est la méthode à utiliser sur la route.
Comment tu fais un évitement dans la vie réelle si tu n'utilise pas la technique d'inclinaison du contrebraquage?

Citation
elbowz
Dans les conditions d'un plateau, on pourrait tout simplement arriver face à un "mur" de cônes, avec quelqu'un face à nous qui au dernier moment nous fait un signe (gauche ou droite), qui indique de quel côté faire la manoeuvre. Ainsi, il y aurait au moins un minimum de "surprise" si on peut dire.
Tu imagines les problèmes que cela pourrait poser, notamment en terme de réclamation.
Un examen se doit d'être un minimum standardisé.


De toute façon, la tendance des réformes, c'est de raccourcir la durée de l'examen du plateau, d'où le fait que l'on passe tout le parcours d'un coup et plus chaque exercice séparément comme avant. Alors que ce que tu préconises allongerait au contraire sa durée.

avatar elbowz 05-06-2024 14:55
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

vaidd,

D'accord pour l'acquisition technique, cependant si on s'y prend comme dans ton plan, on perd un temps précieux. Pour un freinage appuyé par contre oui cela donne la méthode.

Pour moi un freinage d'urgence, on se jette sur le frein avant le plus vite et fort possible. Dans l'urgence, chaque instant est précieux.
Au fur et à mesure que la moto ralenti, on module afin de combattre la levée de la roue arrière, puis à plus basse vitesse la perte d'adhérence de l'avant (qui ne survient pas à plus haute vitesse sur le sec avec des pneus aux pressions convenables).
Pas de frein arrière, cela ne sert à rien de freiner une roue qui effleure à peine le sol, au contraire cela pourrait déstabiliser l'ensemble de la machine.

J'utilise comme tout le monde le contre-braquage, seulement je ne pense pas qu'un exercice ou on ne fait que jeter la moto doive être présenté comme une manoeuvre de sécurité. Car comme j'ai dit la réussite en conditions réelles relève de la chance.

Effectivement, mais cela serait plus formateur, il y aurait au moins cet aspect inattendu/imprévisible.
Pour ce qui est des réclamations, il existe déjà au moins un avantage qui me vient en tête. Lors de la prise du passager, certains prennent leur moniteur, tandis que d'autres une personne lambda. On sait tous que le moniteur aide avec son poids de corps, n'est-ce pas la le début de l'inégalité ?


Modifié 1 fois. Dernière modification le 05-06-24 14:55 par elbowz.

avatar julien12 05-06-2024 15:16
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Pour ceux qui prennent le frein avant à fond, à 100% tout le long, pas sur de la bonne manière.
Les motos ne sont pas toujours nickels, donc se reposer entièrement sur l'ABS ... sur ma moto oui mais pas celle des autres (et ici de la moto école). Surtout au moment de l'arrêt complet.

J'ai levé une fois la roue arrière, repris direct par le moniteur sur la manière de prendre le frein (pas la position ou autre).
Le jour du plateau, idem pour un candidat, direction le second passage.
=> donc freinage comme dit @vaiid

Sinon racoon, demande l'attestation 125 cc, il te la donne et fais ton expérience.

avatar Nazo 05-06-2024 19:42
Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Salut Racoon,

Un peu de mon histoire à moi. J'ai d'abord passé le permis 125 et acheté d'occaz une MT125. Ça m'a permis de prendre de l'assurance, et puis la partie cycle n'était pas très différente d'une 300 voire 500, du moins aux vitesses qu'elle pouvait atteindre. Ça force à rouler intelligemment sans toujours compter sur la puissance.

Si tu arrives au bout des capacités de ce genre de moto tu as déjà pas mal plus qu'un jeune permis A2.

Un journaliste auto disait que ce qui est le plus sympa c'est pas d'aller plus vite, mais d'aller à fond !

Ça m'a aussi permis de faire des heures de simili-plateau sur les parkings du coin, surtout sur le lent et la gestion du regard. Amazon te vendra des cônes orange pas cher.

J'ai eu le A2 après 2 essais plateau et un route.

Puis j'ai revendu la 125 au prix que je l'avais achetée à un mec qui fera sans doute la même chose.

avatar Cyp 05-06-2024 20:58
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Citation
elbowz
Cyp,

En voiture on ne se pose pas de question, on écrase le frein jusqu'à l'arrêt. En moto ça n'a rien à voir.
Surtout lorsqu'on nous apprend à gentiment assoir la moto avec l'arrière, puis prendre l'avant gentiment pour arrêter la moto. Ca n'a absolument aucun sens et c'est à des années lumières ne serait-ce que d'un freinage "fort".

En quoi l'évitement est aléatoire ? Tout simplement car lors de l'examen, tu sais que tu dois balancer la moto d'un côté à l'autre pour éviter un tas de cônes. Cet exercice n'a jamais rendu qui que ce soit "capable d'éviter un obstacle qui déboule sur ta route...".
Réaliser une manoeuvre d'évitement face à un imprévu qui surgit soudainement sur la route comme on le fait sur le plateau est tout simplement impossible, la réussite d'une telle action relève donc purement de l'aléatoire. On ne doit pas compter sur la chance lorsqu'on conduit une moto.

Pour ce qui est du lent, je serais à 100% d'accord avec toi seulement si la circulation était plus approfondie.

Conduire une moto n'a rien à voir avec une voiture, tu t'en doutes. La circulation devrait donc être reprise depuis le début. Mis à part la lecture des panneaux, la quasi totalité des actions sur un deux roues diffère de celles à bord d'une voiture.
J'estime qu'en 10h de circulation, on ne peut pas s'être assez familiarisé avec la moto pour pouvoir pleinement se concentrer sur les détails qui nous seront importants une fois la carte rose en poche. C'est sûrement pour ça que beaucoup prennent de mauvaises habitudes.

Freiner en voiture est certes plus simple, mais pour autant pas forcément maîtrisé par la majorité des conducteurs qui, pour la plupart, n'osent pas taper à fond dans les freins. Juste pour l'anecdote j'ai eu l'occasion de faire un stage rapide de perfectionnement dans le cadre du boulot, et ça faisait partie des 2 grandes notions poussées (l'autre étant la trajectoire de sécurité).

Pour le reste en phase avec vaidd et cyrker, le permis donne juste quelques notions terchniques certes nécessaires mais qui resteront à perfectionner sur route.

Si on en revient au sujet initial, j'ai l'impression que 1) notre ami se met trop la pression 2) la pédagogie du mono ne lui convient peut-être pas. Donc moi aussi je pense qu'une petite pause et un changement de moto-école seraient peut-être moins frustrantes qu'un renoncement ;)


Modifié 1 fois. Dernière modification le 05-06-24 21:21 par Cyp.

avatar elbowz 05-06-2024 21:22
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Cyp,

Pour le freinage en voiture tout à fait d’accord avec toi, mais c’est encore pire avec les motos.
Je connais peu de personnes qui ont réellement eu l’occasion de faire le test et d’utiliser 100% de leurs freins.

Citation
julien12
J'ai levé une fois la roue arrière, repris direct par le moniteur sur la manière de prendre le frein (pas la position ou autre).
Le jour du plateau, idem pour un candidat, direction le second passage.
=> donc freinage comme dit @vaiid
Cela prouve que le freinage du permis n’a rien d’un freinage d’urgence donc. Le délestage de l’arrière est totalement normal lors d’un gros freinage qui implique la prise violente du levier, il doit être combattu en modulant la pression.

Alors en effet la méthode a utiliser au permis est celle mentionnée par vaidd, je suis d’accord, elle permet une décélération plutôt rapide et visuellement propre. Mais ce n’est pas la bonne solution pour s’arrêter le plus vite possible en cas de réelle urgence.

avatar Farniente 08-06-2024 08:57
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Salut
Je ne sais pas si Racoon revient sur le forum, mais pour moi, dans ce cas précis, la seule évidence, c'est la 125 first !
Achat d'une occas pour quelques mois à revendre permis en poche.
L'été sur une bonne 125 genre Duke, Svartpilen ou une vieille 2 temps japonnaise (surtout pas un poumon chinois genre Mash si on ne veut pas effectivement se dégouter), qu'on utilise le plus souvent possible, et on repasse le permis à la rentrée sans problème.
Une amie, la quarantaine était exactement dans ce cas, la moto ecole trop lourde l'handicapait, elle a acheté au printemps, une belle 125 Shadow, elle aussi très lourde mais basse et performante (pour une 125), elle nous a suivi dans les balades Harley tout l'été et c'est sereinement qu'elle a eu son permis l'hiver suivant.
Cerise sur le gâteau, elle a revendu la Shadow avec un petit bénéfice ! 🤣

avatar Alban42800 08-06-2024 11:39
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Perso après beaucoup de difficultés en honda cb 500 en Mars, j'ai changé d'auto école et ils ont des petites CF 300 (moto de m...) qui sont 40 kg plus légères et je pense avec un meilleur équilibre.
Résultat je viens de reprendre en Juin et je suis beaucoup plus à l'aise sur ces motos, avec aussi la tension qui est partie. Le lent passe mieux, le slalom aussi et j'ai l'impression d'arriver tranquillement sur l'évitement (la ou c'était la panique avant) et d'éviter sans effort, tout en douceur.

Aussi je prends des sessions de 1h30 car perso à 51 ans, au bout d'une heure la fatigue arrive

avatar Alphonse Encourbe 10-06-2024 09:22
Re: Au final, l’abandon du A2 devient une évidence…

Citation
Vive l'Arsouille
Je trouve quand même l'attitude et les commentaires de ton moniteur très maladroits, pour ne pas dire très cons.

Dis-toi que demain tu y vas pour aller chercher ce fichu plateau et terminer de te prendre la tête avec.

Demain, ce n'est pas juste pour voir, demain tu y vas pour revenir avec un A ou un B dans la poche, et ceux même si tu as mis trois pieds.

N'abandonne pas, tu as envie de l'avoir, tu vas l'avoir. La 125, ça sera frustration sur frustration.

PS: si jamais tu n'as pas ton plateau, libre à toi de changer de moto école et d'aller voir un bon pédagogue qui saura bien te guider, au lieu d'accumuler les heures avec lui où tu perds toute ta confiance accumulée depuis.

J'aurais pas mieux dit, ce moniteur est un enfoiré. C'est quand même à lui de t'apprendre, et il te met tout sur le dos.

J'avais déjà repéré qu'il y avait des différences entre les moniteurs (deux moniteurs à la moto école ou j'allais). L'un était un "forceur", et te demandait de recommencer jusqu'à que t'y arrives sans trop se poser de questions, et se trompait sur le "diagnostic" quand je n'y arrivais pas. En gros, d'après lui, c'était toujours la faute au regard, alors que mon problème sur le lent, c'était clairement la motricité, les commandes, tout gérer en même temps (frein/accél/embrayage).

L'autre était pédagogue, il adaptait l'exercice en retirant de la difficulté quand on galérait, et il remettait la difficulté au fur et à mesure. Je n'ai jamais autant progressé en une semaine avec lui, qu'en un an avec l'autre. Manque de bol, le premier, c'est le patron, et c'est lui qui fait toutes les heures de moto.

En bref, demande à changer de mono si tu peux, ou change d'auto école.

avatar nerbo 11-06-2024 18:00

 

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum. Facebook

Cliquez ici pour vous connecter