Fil RSS Facebook Twitter Pinterest Youtube
Résultats Essais Motos Nouveau sujet

[essai] Essai Royal Enfield Himalayan

avatar val69 26-01-2018 18:17
Re: [essai] Essai Royal Enfield Himalayan

Que c'est bien écrit... Chantal Perrichon et quelques autres ne savent pas ce qu'ils perdent en ne lisant pas vos articles !

avatar Jarri Jarri 12-02-2018 17:23
Re: [essai] Essai Royal Enfield Himalayan

Très sympa, moins chère avec plus de charisme qu'une V-Strom 250. Dommage qu'elle reste un peu lourde (au moins 10kg de plus qu'une Dominator 650 d'il y a 25 ans). Mais, même avec elle on va être emmerdés par la limitation à 80km/h, à moins de la réserver aux petites routes de montagne et aux pistes...
Moi, j'ai (entre autres) ça:

739038TCavgcomp.jpg

avatar José Léon 16-05-2018 01:38
Re: [essai] Essai Royal Enfield Himalayan

Super article chiadé et drôle
J'ai commandé ce jour cette 410 RE
Quand je l'ai essayé aprés avoir lu et vu tous les articles et essais et vidéo . J'ai RETROUVÉ un espèce de grand bonheur. Le presque pareil que le jour de mes 20 ans en1971 et que je suis parti avec ma première moto neuve une 450 Ducati scrambler .
En 50 ans j'ai eue moultes montures Italiennes pour la plupart
Mais aussi de magnifiques Japenouilles . Peut être ?. Ai je fait le tour ? Mais a ce jour compte tenu de la décroissance vitale a laquelle nous nous devons de souscrire .j'ai décidé de laisser en reprise 98 cv fringant pour ces 24,5 Bourrins qui me permettrons de tracer les derniers sillons dans nos belles Campagnes . Le nez au vent dans le gazouillis des gromonos

avatar Motard passager 29-01-2018 08:37
Re: [essai] Essai Royal Enfield Himalayan

Hello !

Merci pour l'article, il était attendu tout comme cette nouvelle petite RE !
Eh bah moi aussi je la trouve mimi et franchement sympathique.
Ok, elle a tout à prouver, fiabilité, vieillissement (effectivement gloups le silencieux inox), mais elle a le mérite d'exister et d'être enfin là.
C'est un peu le grand écart et l'antithèse d'une BMW 1200 GS, de toutes les autres motos d'aujourd'hui qui se conjuguent aux superlatifs et à la surenchère. Peut-être que Royal Enfield inspira d'autres constructeurs sur cette voie de la simplicité et du retour à l'essentiel ? Au final, merci pour le résultat, merci pour le prix. On tient déjà un bon début, je ne peux que souhaiter que l'histoire continue chez RE ou d'autres marques, et effectivement des grandes soeurs seraient les bienvenues !

avatar La Rédaction 26-01-2018 14:30
[essai] Essai Royal Enfield Himalayan

4500 euros pour une moto neuve qui vous emmènera au bout du monde : essai de la Royal Enfield 410 Himalayan

... [www.lerepairedesmotards.com]

avatar alain81 26-01-2018 15:27
Re: [essai] Essai Royal Enfield Himalayan

Pas mal ... mais manque quand même un peu de puissance à mon goût.


Ça me tenterait de l'essayer.

avatar froggyfr99 26-01-2018 18:30
Re: [essai] Essai Royal Enfield Himalayan

Le même modèle avec le bicylindre, ça pourrait être sympa aussi.

avatar Luch1801 26-01-2018 21:53
Re: [essai] Essai Royal Enfield Himalayan

Merci pour cet essai plein d'humour et d'enthousiasme. On retiendra que pour le prix d'une Africa Twin 2018, on aura cette Royal Enfield Himalayan pour les sous-bois ET une 650 bicylindre Interceptor 2018 pour tailler la route avec Géraldine...

avatar Tempo 26-01-2018 22:48
Re: [essai] Essai Royal Enfield Himalayan

Je pense qu'elle a le mérite de rappeler les choses simples, un cadre, 2 roues et un mono.
Le prix en plus.
C'est quoi la couleur bizarre du silencieux ?
Au bout de 300km il est déjà cramoisi ?
Va falloir quand même être prudent sur la qualité des aciers et en particulier l'inox.
Un prix bas ne doit pas tout excuser

avatar MOZZER 31-01-2018 09:15
Re: [essai] Essai Royal Enfield Himalayan

Ah les collègues motards, jamais satisfaits. Manque des chevaux, manque un cylindre.....
Mais là on parle d'une moto simple, qui propose l'essentiel et surtout qui nous ramène à l'essence de la moto: le plaisir, la simplicité. Pourquoi en vouloir toujours plus ? Pour faire 4000 Km /an ?
Moi elle me fait bien envie. Je la verrais bien en complément de mon F800R. Pour mes trajets quotidiens (ça économiserait la BM)et pour aller à la plage !!

Bonne route à tous.

Mozzer

avatar stanthi 20-02-2018 09:31
Re: [essai] Essai Royal Enfield Himalayan

Elle me plait bien et l'esprit trail simple à l'ancienne dont vous parlez me va bien aussi. Je me demande néanmoins si, toujours dans cet esprit là, une Honda CRF 250 L, (je dis bien la L et non pas cet exercice de style inutile et mal fichu qu'est la Rallye) ne serait pas plus efficiente. J'ai eu la première mouture de la CRF 250 L , 23 chevaux et tableau de bord sans compte-tours, je l'ai mise à 138 km/h compteur. Avec maintenant 25 chevaux elle devrait théoriquement être capable d'un 140 compteur en pointe. De plus sur internet on trouve des sites dédiés avec plein d'accessoires pour la rendre plus "voyageuse" , gros réservoir, porte-bagages divers, etc....la différence de prix entre la L et la Rally (énorme != 1600 euros en Belgique !!) permet de se faire une L à la carte bien plus polyvalente. Puis par rapport à une Royal Enfield ou à une Mash (400 Adventure) çà reste quand même du Honda avec certes une cylindrée plus petite mais une technicité et une fiabilité d'un tout autre ordre. Bref, je la regrette ma petite CRF ! Ceci dit petite comparaison ; NX 250 1991 = 26 cv et 133 kg , CRF250 2018 = 25 cv et 144 kg , comment y faisaient en 1991 ???

avatar stanthi 22-02-2018 02:51
Re: [essai] Essai Royal Enfield Himalayan

Elle me plait bien et l'esprit trail simple à l'ancienne dont vous parlez me va bien aussi. Je me demande néanmoins si, toujours dans cet esprit là, une Honda CRF 250 L, (je dis bien la L et non pas cet exercice de style inutile et mal fichu qu'est la Rallye) ne serait pas plus efficiente. J'ai eu la première mouture de la CRF 250 L , 23 chevaux et tableau de bord sans compte-tours, je l'ai mise à 138 km/h compteur. Avec maintenant 25 chevaux elle devrait théoriquement être capable d'un 140 compteur en pointe. De plus sur internet on trouve des sites dédiés avec plein d'accessoires pour la rendre plus "voyageuse" , gros réservoir, porte-bagages divers, etc....la différence de prix entre la L et la Rally (énorme != 1600 euros en Belgique !!) permet de se faire une L à la carte bien plus polyvalente. Puis par rapport à une Royal Enfield ou à une Mash (400 Adventure) çà reste quand même du Honda avec certes une cylindrée plus petite mais une technicité et une fiabilité d'un tout autre ordre. Bref, je la regrette ma petite CRF ! Ceci dit petite comparaison ; NX 250 1991 = 26 cv et 133 kg , CRF250 2018 = 25 cv et 144 kg , comment y faisaient en 1991 ???

avatar ganymède 07-03-2018 18:18
Re: [essai] Essai Royal Enfield Himalayan

Bonjour, c'est amusant que les deux derniers avis viennent de propriétaires de NX 250. j'en ai une aussi, de 1988 et en parfait état, mais j'ai essayé récemment la RE et alors, quelle différence! Beaucoup plus stable, beaucoup plus confortable, un freinage incomparablement plus efficace, une fourche avant qui ne plonge pas au freinage, et la sensation de retrouver une moto avec laquelle on pourrait rouler longtemps et cool. Et puis...qu'est-ce qu'elle est belle !! En reprenant ma NX j'ai eu l'impression de rouler avec un vélo.
A quoi ça sert un gros trail de 250 Kg et 100 Cv sur les pistes ? A rien car on a de toute manière intérêt a se faire discret et raisonnable vis à vis des agents de l'ONF.
Alors même si les performances de la RE sont modestes, comparables à celles d'une 250 elles sont suffisantes pour bien des situations (surtout qu’aujourd’hui le gouvernement annonce le maintien de la limitation à 80). C'est vrai que quelques chevaux en plus seraient bienvenus, mais pour moi ce n'est pas rédhibitoire comparé à tout ce qu'elle apporte. Bref j'ai beaucoup aimé et je pense que je vais me laisser tenter...

avatar WHITEGOLD 23-06-2018 17:33
Re: [essai] Essai Royal Enfield Himalayan

Bof...
ça pèse un ane mort(pour un trail)
on pert complètement le charme esthétique des bullets
et cerise sur le gateau y'a même pas de kick
y'a vraiment pas de quoi s'extasier....
si vous voulez vraiment un trail facile et efficace
lorgnez vers la honda CRF 250 L (pas la rallye bien trop haute et lourde) avec une dent en moins à la sortie de boite.
C'est ce qui s'apparente le plus aux vrais trails d'il y a 15 _20ans que l'on ne trouve plus sur le marché Français , mais en Amérique ils existent toujours.

avatar waboo 31-08-2018 16:52
Re: [essai] Essai Royal Enfield Himalayan

Citation
José Léon
Mais a ce jour compte tenu de la décroissance vitale a laquelle nous nous devons de souscrire .j'ai décidé de laisser en reprise 98 cv fringant pour ces 24,5 Bourrins

??? décroissance vitale de quoi ? Si on parle de notre conso de bouffe notamment, je comprends, de fringues, de gadgets, aussi.

Mais de puissance machine, je ne vois pas le lien; surtout quand on laisse seulement 98 ch. En quittant une hyper sport, j'aurais pu comprendre, vu que ces dernières ne sont plus exploitables sur route tant leur +200 ch les rend inintéressantes/inadaptées. Mais une centaine de chevaux, avec un poids contenu, est assurément une valeur de choix.

Si l'Himalayan est une moto sympa, laisser ma 1150 GS (87 ch seulement et bien trop lourde) serait la décroissance du plaisir.
Sans parler confort et efficacité...

Heureux que votre choix vous convienne. Mais s'il est du à un renoncement, je trouve cela seulement triste.

Cette mode du "250, 300, 400 cm3 c'est-trop-top..." au mieux me désole, au pire m'inquiète. Allez abattre 900 ou 1.200 km dans la journée avec ça et chargé, en montagne. Hormis en Inde ou fin fond de la Mongolie, pourquoi pas, c'est dans l'esprit.

Ou alors en deuxième/troisième machine.

Mais que ça...

pas d'accord

avatar F-X LACROIX 21-01-2019 22:12
Re: [essai] Essai Royal Enfield Himalayan

Bonjour,
Je suis propriétaire d’une RE Himalayan depuis novembre 2018. J’ai été séduit par look de moto “utilitaire”.
Après 3000 km et suite à un défaut de fabrication, cylindre, piston doivent être remplacés sous garantie.
Je suis sans moto et j’ai racheté un petit véhicule pour aller travailler.
La moto est bloquée chez le revendeur qui n’a aucune visibilité sur les délais de réparation. Les pièces ne sont pas à Marseille chez DIP et la SIMA, nouvel importateur 2019 ne gère pas encore le SAV des motos vendues auparavant.
Donc, ça pose le problème de la fiabilité en général et du SAV en France en particulier de la marque RE. Aujourd’hui, après presque quarante ans de moto, je suis perplexe sur l’opportunité d’acheter une RE. Look très sympathique, conduite agréable, prix attractif. Ça ne suffit pas à fidéliser et attirer une clientèle. Qu’en est il vraiment de la fiabilité, mais surtout qu’en est-il vraiment du SAV? Est-il vraiment urgent d’attendre avant d’acheter une RE?
Votre avis m’intéresse particulièrement sur le SAV de RE. Pour la fiabilité, admettons à ce stade que je n’ai pas de chance…
Bien cordialement.
FX
PS: ma belle s½ur possède une RE BULLET de 2018. Elle s’est fait renversée le 31/08/2018. Elle a récupéré sa moto réparée le 17/11/2018
Ce n’est pas le délai mis par l’expert pour envoyer l’ordre de réparation qui a été dimensionnant mais le temps mis par DIP pour acheminer les pièces
depuis l’Inde et en l’occurrence, une pauvre pompe à essence…
Je n’en n’avais pas tenu compte quand j’ai acheté ma moto courant novembre pensant que c’était “la faute à pas de chance”…

avatar Joce 27-02-2019 14:35
Re: [essai] Essai Royal Enfield Himalayan

On va en louer une ce soir pour ma Géraldine, on partira demain faire un petit road-trip Himalayan/CB1100. Rendez vous pour un avis un peu plus tard.

avatar Jicé60 11-09-2019 14:23
Re: [essai] Essai Royal Enfield Himalayan

Ah, c'est la SIMA qui a repris l'importation...
Ce n'est vraiment pas une bonne idée.
Les proprios de machines achetées à la DIP l'auront grave dans le baba, les autres aussi !!!

Vu le pedigree du personnage qui préside à cette société, il vont très vite comprendre que le sigle "SIMA" signifie " Sexe Introduit Dans l'Anus...

Bonne chance quand même !!!

avatar Petit d'homme ! 11-09-2019 20:09
Re: [essai] Essai Royal Enfield Himalayan

Citation
waboo
Cette mode du "250, 300, 400 cm3 c'est-trop-top..." au mieux me désole, au pire m'inquiète. Allez abattre 900 ou 1.200 km dans la journée avec ça et chargé, en montagne. Hormis en Inde ou fin fond de la Mongolie, pourquoi pas, c'est dans l'esprit.

Ou alors en deuxième/troisième machine.

Mais que ça...

pas d'accord

Ça dépend de l'utilisation de chacun... j'ai une 300, je suis en A2. Je fais 50km quotidien et ne l'utilise pas pour partir en vacances. De fait, ai-je besoin de plus malgré mes 15-20000km annuel?
(Je parle de besoin, l'envie c'est autre chose).

avatar Jicé60 12-09-2019 14:45
Re: [essai] Essai Royal Enfield Himalayan

Question: deux garde-boue à l'avant, ça sert à quoi ?
A part faire encore plus moche...
Les designers R.E ont tellement hésité sur la question:
lequel est de trop ?
Qu'ils ont laissé les deux...;o)
Déjà que cette brêle n'était gâtée par la nature, mais ça c'est impardonnable.
Rappel: le design se doit d'être au service de la fonction, jamais l'inverse !
Qu'ils envoient donc leurs crayonneux en stage en Italie, ça leur fera le plus grand bien ! ;o)

avatar Niko 06-12-2019 03:46
Re: [essai] Essai Royal Enfield Himalayan

Citation
F-X LACROIX
Bonjour,
Je suis propriétaire d’une RE Himalayan depuis novembre 2018. J’ai été séduit par look de moto “utilitaire”.
Après 3000 km et suite à un défaut de fabrication, cylindre, piston doivent être remplacés sous garantie.
Je suis sans moto et j’ai racheté un petit véhicule pour aller travailler.
La moto est bloquée chez le revendeur qui n’a aucune visibilité sur les délais de réparation. Les pièces ne sont pas à Marseille chez DIP et la SIMA, nouvel importateur 2019 ne gère pas encore le SAV des motos vendues auparavant.
Donc, ça pose le problème de la fiabilité en général et du SAV en France en particulier de la marque RE. Aujourd’hui, après presque quarante ans de moto, je suis perplexe sur l’opportunité d’acheter une RE. Look très sympathique, conduite agréable, prix attractif. Ça ne suffit pas à fidéliser et attirer une clientèle. Qu’en est il vraiment de la fiabilité, mais surtout qu’en est-il vraiment du SAV? Est-il vraiment urgent d’attendre avant d’acheter une RE?
Votre avis m’intéresse particulièrement sur le SAV de RE. Pour la fiabilité, admettons à ce stade que je n’ai pas de chance…
Bien cordialement.
FX
PS: ma belle s½ur possède une RE BULLET de 2018. Elle s’est fait renversée le 31/08/2018. Elle a récupéré sa moto réparée le 17/11/2018
Ce n’est pas le délai mis par l’expert pour envoyer l’ordre de réparation qui a été dimensionnant mais le temps mis par DIP pour acheminer les pièces
depuis l’Inde et en l’occurrence, une pauvre pompe à essence…
Je n’en n’avais pas tenu compte quand j’ai acheté ma moto courant novembre pensant que c’était “la faute à pas de chance”…

Le SAV de RE a mauvaise réputation. Les concessionnaires ont peu de stock de pièces alors que les motos ont souvent besoin de quelques réglages ou réparations selon le type d'usage qu'on en fait. Ça peut bouchonner si plusieurs motos à faire. Et au prix des motos il ne faut pas s'attendre à la qualité Honda ou bmw.
Attendre quelque chose de RE pour acheter une moto je pense pas. Mettre la main à l'étrier et anticiper quelques pièces de rechange c'est surement la meilleur solution. Et le plus important rester zen.

avatar Raph' 21-09-2021 19:10
Re: [essai] Essai Royal Enfield Himalayan

Fuyez pauvres fous ! Ne vous laissez pas avoir pas cette bouse dont seule la publicité donne réellement envie. De fausses promesses ! Ne vous laissez pas influencer par les "t'façon, on peut plus rouler, 25ch suffiront", ou "parfait pour aller partout, au bout du monde"...
Je vais vous expliquer la réalité.

Points positifs :

- Cette moto est parfaite pour aller d'un point A à un point B... et c'est tout ! C'est l'équivalent d'une bonne Twingo ou 205 d'occasion.

- Elle à l'air robuste, tout du moins le moteur et la partie cycle. Aucun électronique à part l'ABS et l'injection. Elle pourra durer dans le temps j'imagine. Pour les plus patients d'entre nous, vous mourrez (d'ennui) avant elle.

- Tout est accessible pour la bricoler/réparer. Moto parfaite pour son pays d'accueil, l'Inde.

- la consommation : 3L/100km tout au plus, à part si vous lui tirez dessus pour essayer d'avoir des sensations.

Points négatifs :

- le manque de puissance, zéro sensation de couple, difficile d'atteindre les 110 sans lui tirer sur la gueule, et on a pas envie d'aller au delà, de peur de tout péter. On va tranquillement à 80/90, même si on a déjà l'impression que c'est trop pour elle. La vitesse de croisière est donc de 70 km/h... Et tout ça sans passager et sans bagagerie parce que sinon c'est juste pas possible ! Oubliez les dépassements en sécurité, ne prenez pas de risques inutiles, restez derrière la voiture sans permis que vous ne pourrez pas doubler à part en descente avec le vent dans l'dos.

- le poids... 200 kilos. Pourquoi ? Le moteur n'est pourtant pas en fonte... Prenez une 125, vous aurez un meilleur rapport poids/puissance. Ajoutez des bagages et une dulcinée, et vous vous retrouvez avec un tracteur-tondeuse...

- la fiabilité ? Je l'ai acheté neuve et ai fait 2000 km, je l'ai amené trois fois au garage car elle s'éteignait quand je conduisais...impossible de la démarrer, etc... Le garage (qui est une concession Royal Enfield officielle ne trouve pas la panne alors que la mécanique et l'électrique est basique... Bref, j'ai l'impression de m'être fait avoir. Elle est garantie 3 ans, donc elle en fera des allers au garage...

- le faux tout-terrain... Elle est trop lourde et pas assez puissante. Donc vous ne grimperez pas la montagne avec. On peut aller dans les champs quoi... C'est marrant 5 minutes. Les pneus de cette nouvelle version euro 5 ne sont plus des Pirelli mais sont du "made in India" qui s'usent en 4000 kms... Bref, on peut faire du chemin tranquille tranquille quoi, mais c'est tout, ne vous attendez pas à faire de la caillasse sur de nombreux kilomètres comme le montre la pub.

Le confort : cette fausse selle en gel fait quand même mal aux fesses après 100 kms... Donc gênant pour vos futurs moto trip tant rêvés.

Le freinage : inefficace compte tenu du poids important. De plus, l'absence de frein moteur est frustrant. l'ABS arrière se déclenche trop facilement.

Le prix : j'aurais préféré acheter une Transalp de 92 avec 100 000 kms au compteur pour 1500 balles ! Ou alors un Tracer 7 d'occaz pour le même prix... Elle ne vaut pas 5000¤. Quitte à acheter Indien, autant se tourner vers du Chinois où vous aurez l'impression d'avoir une vraie moto entre les pattes pour moins cher.

Pour résumer : si vous avez de l'argent à dépenser pour une moto atypique, foncez. Sinon, pour le même prix, tournez vous vers de l'occaz de qualité, vous aurez toujours mieux pour même moins cher. Si vous insistez pour avoir une moto neuve, tournez vous vers une 125 où vous aurez de meilleures sensations, ou une chinoise. Ou balancez 1000/1500 de plus et allez voir une Japonaise.

Ceci n'est que mon avis. Je comprends qu'elle puisse plaire ou suffire à d'autres. J'ai personnellement été déçu. J'ai préféré la classic 500 qui avait plus l'esprit d'une vraie moto Royal Enfield.

avatar tristan gerra 04-08-2022 07:31
Re: [essai] Essai Royal Enfield Himalayan

Moi mon Himalayan a 4,000km achetee neuve, j'ai traverse la France avec, et je l'adore. C'est une moto de reve pour le minimaliste. J'ai eu pleins de moto y compris plusieurs Ninja. D'ailleurs les gens ne s'arretent pas pour regarder des 1250GS, mais ils s'arretent et posent des questions sur ma moto. Ici la philosophie est tres differente: ca rame un peu, mais apres 1 jour de route on en redemande: on redecouvre les paysages, on se ballade tranquille, et apres une semaine on ne veut pas retrouver une moto dont il faut controller la puissance en permanence. Position de conduite est bonne, avec toutefois les cales pied un peu bas. Le mono est un regal, et c'est souple! En voyage charge des 3 valises, je repars des 40km/h jusqu'a 125km/h en 5eme. Par contre, il faut eviter l'autoroute, avec des vents favorables elle atteint les 130km/h (au compteur) mais la tenue de route c'est plus vraiment ca. Le plus grand plaisir c'est de tirer le moteur en cote en 5eme avec un poum poum epatant, digne d'un helicoptere de combat. Sa vitesse de croisiere de predilection, c'est 80km-100km/h, la le moteur tourne tranquillement des heures a ces vitesses, et sans vibrations perceptibles. La reserve se met en marche alors qu'il reste 175km d'autonomie, avec 3l/100km la moto fait presque 500km (il ne faut pas chercher plus). Le freinage est moyen, la moto penche bien jusqu'aux cales pied avec les pneux d'origine. Quant a la boussole, je l'adore. Son terrain de predilection, c'est bien evidemment les departementales, elle demontre une maniabilite sans pareille. Avec la selle confort, 5 heures par jour de route et mon arriere train se porte toujours a peu pres bien. Certains veulent comparer le poids par rapport a une XT500 mais la XT500 n'a pas de demarreur electrique, ne freine pas vraiment, reservoir plus petit, on ne peut pas comparer. Aucun probleme technique jusqu'a maintenant. Avec son look unique, sa simplicite, on redecouvre les plaisirs simple, a un prix simple. J'en redemande!

 

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum. Facebook

Cliquez ici pour vous connecter