Fil RSS Facebook Twitter Pinterest Youtube
MotoBrev Nouveau sujet

Team Du Chardon : CR du samedi 8 octobre, enfin en entier...

avatar Katoche54 22-10-2005 18:09
Team Du Chardon : CR du samedi 8 octobre, enfin en entier...

COMPTE-RENDU DE LA BALADE DU SAMEDI 8 OCTOBRE 2005, AVEC LE…

TEAM DU CHARDON !!!

Samedi 8 octobre 2005, 11h00…

Je descends de ma boîte à roues préférée pour aller ouvrir le garage où dort sagement ma Katoche. Les passants sont plutôt enjoués ce matin ? Bizarre… Ah ben oui, pardon, je suis sorti de la voiture en combi, dorsale et bottes de cross ! Manquait plus que le casque et le masque et on me prenait pour un timbré !
Je libère ma fidèle monture et Rémi me rejoint déjà. Ouf, il a pensé au jambon et au fromage, on ne sera pas au pain sec et à l’eau à midi. Petit coup d’œil rapide sur son pneu arrière : « Dis-moi Rémi ? Tu as l’intention d’élire domicile dans les Vosges ce soir ? Non, parce qu’avec ce slick… Euh pardon ce pneu, t’es quand même pas sûr de rentrer… » Teu-teu-teu, l’optimisme légendaire de notre bon jurassien n’en est même pas ébréché, qui vivra verra…


Tiens, voilà le bicheur officiel du Team54, promu aujourd’hui bicheur officiel du Team Du Chardon ! Avec sa belle Zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz 750 (presque) toute neuve. Elle va goûter pour la première fois aux virolos vosgiens, on verra ce qu’elle en pense… Le dénommé Pixar54 est également mon porteur officiel (il multiplie les casquettes, oui, je sais !) car non seulement je roule sur une bûche de bois (je l’ai choisi, j’assume, d’accord d’accord…) mais j’organise la plupart de nos sorties communes alors… Merci Pixar pour la sacoche réservoir !
Allez, trêve de plaisanterie, on va être en retard à force de discuter.

Parking de Auchan Tomblaine, 11h20…
Petit tour rapide pour faire le plein (avec Katoche, c’est très très rapide…) et on retrouve les autres : Nicolas alias Boulbizar, sa copine alias son SDS perso’ et son fidèle Honda 650 SLR supermot’ qui envoie du très gros avec même pas 40 ch ; Seb’ alias grandseb, avec son Yamaha 1200 xjr version frottage de pots à tous les étages ; et Adrien alias CoOn, avec sa Honda 500 cb, petite mais costaude…
Salutations, quelques photos et on est parti car, comme le répète à toute occasion un de mes meilleurs amis, « on n’est pas venu là pour acheter du terrain ! »


On s’extirpe du Grand Nancy tant bien que mal, en passant par Laneuveville. J’ai bien cru que Seb’ allait pété un câble après seulement 15 minutes de balade ! En effet, à la sortie de Laneuveville, on aperçoit une GSX-R qui roule devant, nonchalamment… Le sang de notre grand n’a dû faire qu’un tour (oui, la vue d’une sportive excite ses hormones mâle et motarde, le cocktail est détonnant, genre pourrissage systématique !!!) mais il s’est ravisé. Ouf ! En tout cas, premier éclat de rire dans mon casque !!!
Ville-en-Vermois, puis Flavigny par la forêt avoisinante : ça commence à viroler tout doucement, c’est l’échauffement. CoOn est là, le seul avec qui je n’avais pas roulé, donc tout va bien.

On entame la partie pas très rigolote de la balade, c’est-à-dire la route pour rallier les ballons tant attendus. C’est droit, c’est long et bien trop roulant pour mon mono’ (tiens, ça me rappelle une réplique de Joe Bar Team…). Boulbizar me comprendra. Du coup, nos énervés de service et leurs 4 cylindres s’amusent un peu et ils ont bien raison !
Allez, une pause s’impose, surtout pour la vessie de Boulbizar.


Ne vous fiez pas aux photos. Pixar vous dirait : « Héhé, regardez comme ils admirent ma superbe machine !! ». En fait, nous, on se disait : « Rho là là, et dire que ça ne sera jamais devant dans les balades ça… La pauvre… »

Enfin Bruyères, il était temps ! J’ai d’ailleurs loupé le croisement car je rêvai à d’autre monture et d’autre lieu… Non non non, n’allez pas imaginer quelque chose de salasse !
Bref, on a finalement trouvé le Leclerc de Bruyères… avec une heure d’avance. Juste le temps de trouver un endroit pour casse-croûter.
Tiens ? Un terrain de cross ?! Ouvert aux quatre vents ?!!! On ne va pas mourir idiot quand même ! Non mais n’importe quoi le gars, il met sa KT avec des pneus slick dans du sable vosgien plein de flotte… Vraiment n’importe quoi ! Bon, c’est vrai, j’avoue, j’ai essayé, j’ai vu, je me suis fait peur (quel grand moment de solitude tout seul en haut de cette grande table que les mecs sautent allègrement…) et je suis rentré, la queue entre les jambes…



Sandwichs !

Leclerc de Bruyères, 14h00…
Voilà, on retrouve Zingaro et sa Suzuki 600 bandit (avec ABS s’il-vous-plaît !) (et ça marche !). Le temps de faire les pleins, le temps passe et l’ultimatum donné par Outkast est déjà dépassé… Tant pis, on se met en route sans lui.
Je tente de nettoyer mes roues du sable accumulé au cours de mon expérience désastreuse sur le circuit de cross car je sais que bientôt il va falloir que la gomme chauffe… Nous approchons d’ailleurs de Xonrupt-Longemer et de la montée vers la Schlucht.
GAZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ !!!!! Ca y est, les furieux sont lâchés ! Le top, c’est qu’il n’y a presque personne sur la route et la montée se fait à vive allure, sans sortir aucun automobiliste de sa profonde léthargie…
Au sommet, le groupe se reforme assez vite et c’est au tour de la descente vers Munster de profiter de nos crissements de pneus, plaquettes et autres retours de compression en tout genre ! Par contre, le sous-bois et l’exposition plein est ne sont pas sans nous rappeler à l’ordre dans certaines phases de pilotage. Car, oui, il s’agît bel et bien de pilotage, vu la vitesse (largement prohibée) enregistrée. On ne descend pas, on dégringole…

Carrefour de Soultzeren, peu avant 15h00…
Ouhlààààààààààààààààà… Pas bon les pneus… Ben oui, je dis bien LES pneus : non seulement l’arrière de Rémi fait vraiment la tête, mais il manque toute une partie au centre du mien ! Hummm, les rétrogadages de cowboy n’ont pas plu…
Pas grave, la glisse, c’est l’essence du supermot’, alors zou ! Et c’est reparti pour une de mes montées préférées ! Sauf que les superbes épingles sont fraîchement gravillonnées… Merci la DDE. Cela a valu à Seb’ une petite frayeur à la réaccélération. Rahhh le couple des 1200 cm3 !
Du coup, la descente vers la nationale qui mène au Lac Blanc était bien cool cool. On est tous passé en mode lopette à partir de ce moment-là je crois.
En fait, sur cette portion de petite nationale, je croisais les doigts en espérant trouver le col suivant enfin ouvert après travaux… Et bien, même pas, zéro pointé, nada, peau de balle ! Col fermé, sortie amputée, moral rabaissé… C’est moche.
Sauf que, venu d’on ne sait où, un motard à l’accent traînant nous annonce tout fièrot qu’il existe un chemin de terre que les voitures empruntent et qui permet de contourner le chantier. Allons voir ! Yes, une partie terre !! Katoche s’était tout juste échauffée tout à l’heure à Bruyères… Vous auriez dû voir ça : une XJR, une Z, un CBR, une CB, un Bandit et un SLR dans la terre, c’était trop bon !!! (Seb’ nous a même sorti un mini-burn… Pfffffffffff…)
Les pneus maculés de terre vosgienne ne nous ont pas empêché d’attaquer quand même un peu dans la descente vers le col du Bonhomme, où une nouvelle aventure nous attendait !

Col du Bonhomme, 15h30…
Col du Bonhomme rime habituellement avec MIB. Ben là, rien. Bizarre. Le ciel nous tomberait sur la tête bientôt ?
Le temps de traverser le carrefour, en faisant attention aux motards qui déboulent des deux côtés, et de saluer ceux arrêtés au bar (Tiens, ils regardent tous dans ma direction… Je sais que je mène un groupe de poireaux mais c’est quand même pas de ma faute… Ah non, d’accord, suis-je sot !… Ils admirent ma monture !...), je me retrouve nez à nez avec un panneau DDE ! Route fermée !! NOOOOOOOOOOOOONNN !!! Y’en a marre des routes fermées ! En supermot’, c’est 2/3 piste et 1/3 terre, mais bon là, le slalom dans les pins, sans façon !
Tant pis, on est des baroud’, advienne que pourra, on roule ! Alors, bon effectivement, on roule prudemment car je n’avais pas très envie de me planter dans un fessier d’éléphant, tracer tout droit dans un troupeau de brebis ou faire Holiday On Ice sur une gigantesque fuite d’huile (Réservoir à ras bord, motard dans le décor !) d’un char Leclerc en perdition…
Donc bref, on roule prudemment. Ben oui, la route est effectivement bloquée. Elagage. Deux engins forestiers, des arbres un peu dans tous les sens et des bûcherons à l’œuvre. Oh bah, elle n’est pas si bloquée que ça cette route ! Voilà t’y pas qu’un Dominator roule allègrement dans tous ces copeaux de bois. Allez zou, à nous !
Ouf, deuxième embûche passée… Le fameux dicton dit : « Jamais deux sans trois. » Certes, mais que va-t-il nous arrivé ?!

Suspense…

Bon, d’accord, je continue.
En fait, tout en roulant bien plus tranquillement qu’en début d’après-midi, je cogitais. Oui, quelle sera notre troisième tuile ? Ben oui, mieux vaut prévenir que guérir, anticiper la mouise, s’attendre à chaque tour de roue de la peau de banane glissante qui viendrait définitivement mettre un grain de sable dans l’engrenage amoureusement huilé d’une balade si parfaitement préparée… (Je m’enflamme là ?) Oui, que va-t-il advenir des ces fiers chevaliers du futur, chevauchant leur monture d’acier, de gomme et de feu ?!
On avait déjà les pneus hyper lisses, mode « La glisse c’est cool, mais surtout quand elle prévient avant ! » mais inversé si vous voyez ce que je veux dire…

Bon, ça c’est fait. On a eu la partie terre de la journée (surtout moi…). Ca c’est fait. On a évité que les bûcherons se fassent un trip « Queen, Y M C A » avec nous… Ca c’est fait… Je cherche, je cherche, mais je ne trouve pas…

Ah ben oui, comme je suis bête ! Inconscient que j’étais ! Mais c’est bien sûr ! Forcément, comme n’y ai-je pas pensé plus tôt…

Pardon ? Comment ? Vous ? Vous voudriez que je vous dise ? Je ne sais pas si je peux… En fait, aveuglé que j’étais par le noir brillant, j’avais complètement oublié que notre dernière tuile, notre « jamais deux sans trois », c’était Pixar ! Pixar54 bien sûr ! Il allait avoir un regain d’ego, essayer de montrer à tout le monde que c’était à cause de la moto qu’il suivait pas et se faire mal…
Voilà, nous y sommes.

Je ? M’égare ? Oui, peut-être, mais avouez que vous avez au moins souri !

Allez, on se traîne, ça ne va plus du tout. Petite pause avant Ste-Marie-aux-Mines, histoire de parler un peu (seul, sous le casque, c’est limite quelques fois, hein ?).
img479.imageshack.us

img479.imageshack.us


J’en ai profité pour faire quelques photos de ma belle (qui est à vendre, voir plus bas). Mais je m’étais promis d’en refaire, car les milliers de moucherons décédés et le pneu sur la ferraille, ça fait mauvais genre pour vendre…
Après ce petit moment de détente, je vous assure que ça a été un festival !!! Un festival, ou plutôt un grand jeu de selle musicale !
Mr. Pixar avait manifestement très envie de piloter (oui, pour une machine comme celle-là, on parle bien de pilotage…) et m’a donc laissé la Z. Cela m’a quand même permis de constater que, même si je prends un malin plaisir à charrier notre cher ami, sa nouvelle acquisition pourra (peut-être…) lui permettre de faire taire la réputation qu’il s’est forgée depuis quelques temps. Hihihi, c’est plus fort que moi !
Tout ceci nous amène à une anecdote que vous ne pouvais taire. Sur la petite nationale qui nous amenait à Saales, notre joyeux cortège se fait, à la faveur de la traversée d’un village, doubler par une modeste Yamaha R6 (déco’ Rossi), sur laquelle étaient juchés un gars et sa nana. Jusque-là, tout va bien, le principal, c’est pas la chute, c’est l’atterrissage… Sauf que notre gars en R6 commet l’erreur de doubler Grandseb ! Pas bon !
La suite, vous la connaissez, Seb’ s’est pris le p’tit plaisir de suivre le gars et sa nana, à plus de 200 km/h évidemment. D’ailleurs, j’en ai profité pour tester la Z, qui m’a emmenée allègrement aux 195 km/h.

Provenchères-sur-Fave, je ne sais plus du tout vers quelle heure…
Allez, je vais te la rendre ta Z, t’inquiètes pas ! La selle musicale continue, me voilà maintenant sur la 1200 xjr de Seb’. Trop drôle ! On a croisé de bons motards allemands qui avaient des yeux énormes sous leur casque en apercevant un de ces barjes de français en combi’ intégrale bleue, casque, masque et bottes de cross… Du grand n’importe quoi ?
N’empêche que c’est marrant à emmener et qu’il n’y avait personne derrière moi dans les virolos de la montée vers Saales. Mort de rire !
Après avoir récupéré ma chère SM, on s’est quand même payé un dernier mini col, pour ne pas rester sur notre faim !

Je vous passerai les détails du retour humide vers Nancy… Oui, je dis humide car, tous autant que nous étions, nous pleurions derrière notre visière qu’une si belle journée finisse… Je sais bien que mes fesses me hurlaient depuis bien des kilomètres de m’arrêter pour les remplacer par de nouveaux modèles en titane taillé dans la masse, mais je ne pouvais étouffer cet élan du cœur qui, dans une spontanéité toute motarde, me poussait à rouler encore et encore avec mes compagnons d’armes…
Je tiens à dire que, même si ça pique, le chardon est un met tout à fait comestible, il suffit de bien l’assaisonner (d’essence, d’huile et de gomme en boulettes ?!)…

A la mémoire des personnes qui nous ont suivi fièrement et qui auront certainement le courage et le mérite de réitérer cet exploit dès le printemps revenu !


Josef Potoski, G.O. auto-proclamé du Team Du Chardon, 22 octobre 2005.


KTM 640 LC4 supermoto 2003, noir-gris, 14000 km, 5500 €

[forum.17pouces.net]



avatar Zingaro 22-10-2005 18:36
Re: Team Du Chardon : CR du samedi 8 octobre, enfin en entier...

Entre ton CR et le mien tout le monde va croire qu'on est une bande de barjos irrécupérables: pluie, brouillard, terre, chemins d'élagage ; en supermot en sportive en roadster de 50 à 1200 cm3, avec ou sans pneus écrous vissés ou pas : on passe partout ! cool



avatar Zingaro 22-10-2005 18:37
Re: Team Du Chardon : CR du samedi 8 octobre, enfin en entier...

Pardon je voulais dire roadster 500 cm3 timide Pardon CoOn timide



avatar grandseb54 22-10-2005 20:33
Re: Team Du Chardon : CR du samedi 8 octobre, enfin en entier...

EXCELLENT!!!!!!!!!!!!!!! super content
A la prochaine!

avatar pixar54 23-10-2005 10:37
Re: Team Du Chardon : CR du samedi 8 octobre, enfin en entier...

excellent, même si il y a un ou deux détails qui sont bien sûr completements faux, et d'autres completements occultés comme la magnifique remontée que j'ai opéré sur un ou deux cols (la matinée fut destinée à l'observation d'une machine qui m'était encore totalement inconnue... clin d'oeil super content



avatar motard.54 23-10-2005 11:50
Re: Team Du Chardon : CR du samedi 8 octobre, enfin en entier...

heyyyy un grand salut d'alsace!! sympa le CR!!!
ça me fais bien sourire quand je vois la route que vous avez a faire pour arriver dans un col...lol



avatar Katoche54 23-10-2005 12:07
Re: Team Du Chardon : CR du samedi 8 octobre, enfin en entier...

Comme t'es prévisible mon bon PA !!! super content Tu auras remarqué que je t'ai bien sûr laissé le plaisir d'annoncer à tout le monde que tu t'es enfin réveillé !
Sans rancune gars ! clin d'oeil



avatar r 25-10-2005 00:26
Re: Team Du Chardon : CR du samedi 8 octobre, enfin en entier...



et bien me voila on ne peut plus fidele dorénavant

et oui, j'ai enfin une connection au net en lorraine!!!!!

mois le FRANCOMTOIS n'est pas jurassien!!!!!!!!!! il est DOUBISTE!!


outre ce petit interlude géographique, la sortie était une fois de plus merveilleusement préparer par un géo-barmaido-cuisto-coktelo génial!!!

hehehehehe il me tarde vendredi prochaine pour voir ce que msier "j'arrive pas a vendre ma rf" va nous préparer!!!




bonjour au pote du chardon


ps: R= c'est roucco en cbr 600 immatriculer en 01

aplus tt l monde

ps2= pixar, les slide usé je te fais la paire a50 euros..........

avatar Zingaro 25-10-2005 05:22
Re: Team Du Chardon : CR du samedi 8 octobre, enfin en entier...

Salut Rémi, bienvenue. super content

Y a un truc Vendredi prochain ? J'ai pas suivi le film, là...



avatar rf600r 25-10-2005 19:43
Re: Team Du Chardon : CR du samedi 8 octobre, enfin en entier...

salut !

petit message à destination de r :
j'ai gagné une bataille.... mais pas la guerre alors ne sois pas trop dég' !
je t'attends toi et katoche où tu sais !

en ce qui concerne le RF, une bécane comme ça, je ne peux pas la revendre à n'importe qui.......

par contre, si quelqu'un est preneur ...

600 RF de 96 avec 45500km et une petite glissade pour 2800€ à discuter.

sinon, je connais une tondeuse ou un tracteur (son proprio se reconnaitre, n'est ce pas katoche)...

a+

bonne route ! cool

 

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum. Facebook

Cliquez ici pour vous connecter

24h