Menu

Avis moto : Yamaha RDLC

Essai Yamaha RDLC par les motards

Synthèse des 1 avis sur la moto

Yamaha RDLC
  •   Moteur
  •   Comportement
  •   Confort
  •   Duo
  •   Equipement

L'éleveuse de champions

Yamaha créa une grosse surprise en présentant en 1980 une machine animée par un moteur deux-temps... Les ambitions avouées du bolide étaient de permettre à son pilote de s'imaginer un as de la course. Et pour cause, la 350 RDLC était de la lignée des TZ, taillée pour la performance, trois disques, légère (148 kilos), dotée d'une suspension arrière type mono-amortisseur, gavée de 47 chevaux et capable de tutoyer les 180 km/h... Le succès fut immédiat, et cette petite bombe servira aussi de tremplin à de futurs champions qui s'engageront à ses bracelets en Coupes de marque dans de nombreux pays. Une réussite absolue, aussi à l'aise sur les pistes qu'en usage quotidien, excellente routière, fiable, juste un peu gourmande en consommation. Un engin aujourd'hui encore loin d'être dépassé, distillant un délicieux parfum de course dont on ne se lasse pas.

Motards

  • Age moyen : 55 ans
  • km moyen : 4.000 km
  • ristourne obtenue : 0 %
  • achat occasion : 100%
  • conduite : mixte (100%)
  • terrain : montagne (100%)

Commentaires | Modifs apportées | Monte pneus | Motos précédentes | Motos futures

Sélection de commentaires Yamaha RDLC

8En résumé : Lors de sorties en montagne, beaucoup de motards équipés de motos bien plus récentes et puissantes avouent, lorsqu'ils évoquent le RDLC : "les chevaux ne servent à rien...".Daniel D. | 20/09/2008» Lire la suite

Modifications apportées

Pneus montés sur Yamaha RDLC

Marque ModèleNombre
BridgestoneBT 0121

Motos possédées auparavant

Marque ModèleNombre
YamahaXT 84->86 6001

Motos futures envisagées

Marque ModèleNombre