english

L'électronique tue-t-elle le plaisir ?

DCT, DDC, ABS, ARAS, IMU, PWR, EBM, TCS...

La rédac vous donne son avis sur la question

Les Z'humeurs
  • Alexis

    Alexis, Journaliste

    Je ne serais pas aussi catégorique sur cette question, l'électronique apporte un vrai plus en matière de contrôle et de sécurité. En revanche ces myriades d'assistances sont-elles toujours nécessaires ? Là, je mettrais un bémol. Je ne suis toujours pas convaincu de l'utilité des modes moteurs ou de l'antipatinage sur les 125 par exemple. Ne dit-on pas que le mieux est l'ennemi du bien ?

  • Damien

    Damien, Essayeur

    Utiles (DCT), voire indispensables (ABS) il y quelques années, la multiplication des assistances peut poser question. Une centrale inertielle multiaxiale est elle indispensable ? Même sur une hypersport, on peut en douter. Certes, cela renforce la sécurité, une certaine sécurité. Car tant de connexions ne risque-t-elles pas de déconnecter l'usager de la vrai problématique : son propre comportement ? Un peu moins de sécurité pour plus de responsabilité ? Pas sûr. En tout cas, ça nuira sûrement à la fiabilité.

  • David

    David, Rédac'

    Je me rappelle des levers de boucliers des vrais motards lors de l'arrivée de l'ABS, alors uniquement en option, chère. Qui choisirait aujourd'hui de ne pas l'avoir sur sa moto neuve ? Le problème, c'est que l'arrivée massive d'électronique, aussi utile, fait exploser le prix des motos et rend la moto moins accessible au commun des motards. Maintenant, l'électronique permet de se faire plaisir avec des motos que l'on ne pourrait quasiment jamais exploiter autrement s'en s'envoyer en l'air.

  • Grégoire

    Grégoire, Chroniqueur

    Ces bidules sont là pour contenir un niveau de puissance inutile pour la conduite sur route ouverte. Ils évitent aux constructeurs d'avouer que leurs moteurs sont trop puissants, quoiqu'en dise le motard standard. C'était bien la peine de râler après la loi des 100 chevaux pour la voir revenir sous forme de bride électronique 15 ans plus tard.

  • Hervé

    Hervé, Reporter

    Non, bien évidemment ... quel plaisir que de rentrer à bloc dans un virolo plein de gravette et ce sous une pluie battante, en étant certain que la bécane ne décrochera pas !!! Entre nous, vous me prenez pour un c.. ? Essayez et vous allez voir !! Ceci dit je maintiens et je signe, l'ABS est un progrès considérable sur les motos de la nouvelle génération.

  • Jean-François

    Jean-François, Doc' Méca

    L'électronique améliore l'efficacité, la sécurité, réduit la consommation et la pollution. C'est un plus indéniable. Cependant, elle s'est rendue indispensable par l'augmentation ahurissante de la puissance des motos. Cela était il indispensable? Aujourd'hui tout un chacun pilote "facilement" une moto de 200 ch domptée par l'électronique. C'est un progrès, car ces machines étaient jadis réservées à des pilotes expérimentés. Mais peut-être que 120/140 ch suffiraient, sans assistance, avec tout autant de plaisir au guidon...? Cela ne concerne pas bien-sûr les ABS, virages ou pas, qui sauvent des vies, mais ces systèmes doivent rester débrayables, pour les amateurs de travers, de wheeling et de stoppies... (ce que je ne suis pas).

Plus d'humeurs

Commentaires

VFatalis

L'électronique on l'utilise trop souvent comme argument marketing pour rajouter des lignes dans le catalogue et faire payer plus l'utilisateur alors que sorti des coûts de développement, ça ne coûte plus rien... Le problème est là.
Mais quand c'est utilisé à bon escient et que ça permet au motard lambda de se tirer de situations délicates (ABS), je suis 100% pour.

10-10-2019 12:52 
pretexte

et pourquoi ne pas faire simplement attention à sa conduite? S'adapter à la route et à sa machine?
Bientôt des procès parce que on se sera foutu en l'air pour avoir roulé comme un con et que l'électronique ne l'a pas empêché?
A quoi sert, entre autre, un anti-wheeling, un anti-patinage pour la route? Ces systèmes là chez moi son adaptatif, avec mon poignet droit.

10-10-2019 14:08 
Peterpan

L 'électronique à moto , c comme vouloir greffer un anti dribble dans le cerveau d'un footballeur !! lol sourire

Nan plus sérieusement L électronique a surement apporté des progrès notoires certains surement plus essentiels que d'autres ..mais faut pas que ca tombe en panne ..car un simple capteur de béquille défaillant peut t empêcher de repartir !

..D'un autre coté c peut être mieux que de repartir avec la béquille non repliée !!!!!

10-10-2019 14:55 
olivierzx

On a beau avoir le meilleur poignet droit du monde il y a des aléas qu'on ne peut pas prévoir (en plus de ceux prévisibles comme les gens qui téléphonent par ex) et c'est là que l'électronique entre en jeu.

10-10-2019 18:08 
Peterpan

Si tu téléphones à moto !!..mieux vaut effectivement faire confiance à l' électronique !! clin d'oeil

10-10-2019 19:11 
sebgs

J'ai toujours eu des motos sans ABS et dernièrement j'ai pris un speed triple 2012 dont l'ABS n'est pas connu pour être le meilleur.
Pour du trajet boulot/dodo je le laisse il rend service même si parfois il se déclenche tôt et tarde à me redonner la main, mais c'est correct et rassurant quand on est pas à 200% sur son pilotage.
Par contre le ressenti au levier n'est pas très bon et change sans arrêt.

En usage "sport" par contre je le désactive, je me suis déjà fait 2/3 frayeurs à cause de l'ABS sur des routes à bosses.
Sans je freine plus fort et mon feeling au levier est meilleur.
Perso en 18 ans de permis je suis jamais tombé en bloquant l'avant... donc utile au jour le jour mais pas indispensable et surtout doit rester desactivable.

10-10-2019 21:13 
pretexte

Je me suis passé d'électronique en 30 ans de roulage et ça continue. Bon l'ABS est là obligé je ne renie pas bien qu'il me fasse ch.. sur la mienne en se déclenchant (à l'arrière)dès qu'on touche la pédale. J'ai un anti-patinage (pas eu le choix ça devient dur de trouver une grosse cylindrée sans rien)que je n'ai jamais déclenché en 30 000km.
Alors oui l'électronique peut être sur des supersports qui ne sont de toute façon pas trop à leur place sur la route, pour les autres on s'en fout

11-10-2019 09:46 
Petit d'homme !

A voir l'arrêt avec ABS et sans de la même moto sur route mouillée, sauf à vouloir passer pour un "vrai motard couillou à l'ancienne que c'était mieux avant", je ne comprends pas bien qu'on puisse prétendre s'en passer...
Demander de meilleur réglages ok, mais sen passer...

ps: pour ceux qui diront "avant, y avait pas!":
Quelles etaient les puissances? Quelle était la mortalité/morbidité?

11-10-2019 11:45 
BigTof

Le prix moyen d'une moto de 1000cm3 est aujourd'hui plus élevé que celui d'une petite voiture également bourrée d'électronique.

Nos amis journalistes du Repaire pointent du doigt les motos trop puissantes et hors de prix, et je suis bien d'accord avec eux ! Mais comment éluder le fait que tant de journalistes moto (ailleurs) mesure la qualité d'une moto exclusivement à sa puissance et son électronique ?

Reste que l'électronique empêche bien souvent d'avoir des véhicules qui durent dans le temps ! Un boite méca, un étrier de frein, ça se change. Un boîtier ABS, quand y'a plus, y'a plus !! Et votre voiture ou votre moto, ou votre robot ménager est bon à jeter...

11-10-2019 14:29 
pretexte

sans compter qu'électronique rime avec obsolescence programmée...

11-10-2019 14:37 
Akula

Citation
Petit d'homme !
ps: pour ceux qui diront "avant, y avait pas!":
Quelles etaient les puissances? Quelle était la mortalité/morbidité?

Quel est le rapport entre ABS et puissance ?

11-10-2019 14:55 
Godzilla

Citation
Petit d'homme !
A voir l'arrêt avec ABS et sans de la même moto sur route mouillée, sauf à vouloir passer pour un "vrai motard couillou à l'ancienne que c'était mieux avant", je ne comprends pas bien qu'on puisse prétendre s'en passer...
Demander de meilleur réglages ok, mais sen passer...


Ben quand on a roulé vingt ans sans ABS, et plus fort que ce qui se fait aujourd'hui, on se doute qu'on peut s'en passer puisqu'on l'a fait.

Il se trouve que j'en ai aujourd'hui, mais si ma moto n'en avait pas, je ferais avec, hiver comme été.

11-10-2019 15:11 
Petit d'homme !

Citation
Akula
Citation
Petit d'homme !
ps: pour ceux qui diront "avant, y avait pas!":
Quelles etaient les puissances? Quelle était la mortalité/morbidité?

Quel est le rapport entre ABS et puissance ?

Aucun, c'est même d'ailleurs pour ça que le choix d'accepter les motos débridées de plus de 100cv en France ne s'est pas fait à condition qu'elles aient l'abs

Citation
Godzilla
Citation
Petit d'homme !
A voir l'arrêt avec ABS et sans de la même moto sur route mouillée, sauf à vouloir passer pour un "vrai motard couillou à l'ancienne que c'était mieux avant", je ne comprends pas bien qu'on puisse prétendre s'en passer...
Demander de meilleur réglages ok, mais sen passer...


Ben quand on a roulé vingt ans sans ABS, et plus fort que ce qui se fait aujourd'hui, on se doute qu'on peut s'en passer puisqu'on l'a fait.

Il se trouve que j'en ai aujourd'hui, mais si ma moto n'en avait pas, je ferais avec, hiver comme été.

Cette déduction est un paralogisme basé sur un biais cognitif. On appelle ça le biais du survivant...🤗

12-10-2019 07:32 
BIG83

Salut
Ben disons que ceux qui ont connu "sans" pourraient sans problème revenir à avant...
Ceux qui n'ont connu "qu'avec" auraient peut être plus de mal à s'adapter à un retour en arrière.
Un peu comme si on disait aux jeunes de moins de 30 ans : Demain y'a plus internet et les mobiles...
Perso, j'arriverais à faire sans. Mon fils un peu moinstire la langue
V

12-10-2019 10:38 
L'iguane

BIG > parfaitement résumé

12-10-2019 11:23 
Hagalma

C'est comme pour les voitures. Lors de mes premiers ABS nom de dieu au moment de piler les frayeurs: impression que ça n'allait pas s'arrêter ! Aujourd'hui sans ABS je ne serais pas tranquille: ça va bloquer et... glisser ! Une bonne part du reste est affaire de consumérisme: le marché de la moto loisir (c'est notre marché à nous autres européens) fait valoir le dernier gadget sécuritéro-écolo, voire normatif ("la même chose pour tout le monde"). C'est sûr que quand la moto tiendra toute seule debout il faudra se tourner vers autre chose pour goûter, avec adrénaline ou de manière tranquille et contemplative, à ce qui s'appelle la liberté. C'est-à-dire l'accès à une marge de jeu.

12-10-2019 12:20 
Peterpan

Me souviens lors de l achat de ma Renault 19 ..lorsque j'ai demandé qu' elle soit équipée de la direction assistée (en option sur ce modèle et peu répandu a l époque ) le vendeur m a demandé si j'étais handicapé ?!!! lol

Ceci dit ,il y avait surement plus de plaisir à conduire une voiture qu on démarrait à la manivelle que la voiture tesla complètement autonome ! clin d'oeil

12-10-2019 12:57 
John Fistine

A voir l'arrêt avec ABS et sans de la même moto sur route mouillée, sauf à vouloir passer pour un "vrai motard couillou à l'ancienne que c'était mieux avant", je ne comprends pas bien qu'on puisse prétendre s'en passer...
Demander de meilleur réglages ok, mais sen passer...

ps: pour ceux qui diront "avant, y avait pas!":
Quelles etaient les puissances? Quelle était la mortalité/morbidité?

C'est quoi le rapport entre puissance et abs?
J'ai eu des 1100 gex 89 à 91, c'est pas du mou de veau, c'est lourd (selon les critères actuels) et ça t'explose les couilles en t'arrachant les yeux au freinage. Et y'a pas d'abs. Et ça freine mieux que la plupart des brêlons moyen d'aujourd'hui. Et je ne me suis jamais mis par terre sur le mouillé.
Tu sais pourquoi? Parce qu'un vieux con, ça a acquis de l'expérience, et ça sait freiner. Quand tu perd une roue au freinage, c'est que t'as fait de la merde, ou alors y'a eu option gasoil, graviers, sable ou verglas. Et là, ton abs n'aurait strictement rien changé.
De même que dans mes souvenirs, en SBK et GP500, j'ai pas vu d'abs, et pourtant ça freinait comme du trappeur, mouillé ou pas.

C'est marrant, mais j'ai pas le souvenir d'avoir vu des stats prouver que l'abs, l'anti-patinage, l'anti-ça-penche, l'anti-ça-lève, l'anti-ça compense-l'usage-du-cerveau ait fait baisser la mortalité.
Je pencherais même pour un effet inverse, vu que la plupart des jeunes permis et motards du dimanche roule stratosphériquement au dessus de leurs pompes sur des bécanes qui pardonnent tout grâce à leurs assistances.
Jusqu'à ce que l’impardonnable et irrattrapable erreur de trop soit faite.
Si tu (c'est pas une attaque personnelle) n'es pas capable de gérer ton accélération, ton freinage, ton angle et ta trajectoire, faut emmagasiner plus d'expérience...ou rouler en bagnole.

12-10-2019 13:27 
Petit d'homme !

Citation
John Fistine
C'est quoi le rapport entre puissance et abs?
J'ai eu des 1100 gex 89 à 91, c'est pas du mou de veau, c'est lourd (selon les critères actuels) et ça t'explose les couilles en t'arrachant les yeux au freinage. Et y'a pas d'abs. Et ça freine mieux que la plupart des brêlons moyen d'aujourd'hui. Et je ne me suis jamais mis par terre sur le mouillé.
Tu sais pourquoi? Parce qu'un vieux con, ça a acquis de l'expérience, et ça sait freiner. Quand tu perd une roue au freinage, c'est que t'as fait de la merde, ou alors y'a eu option gasoil, graviers, sable ou verglas. Et là, ton abs n'aurait strictement rien changé.
De même que dans mes souvenirs, en SBK et GP500, j'ai pas vu d'abs, et pourtant ça freinait comme du trappeur, mouillé ou pas.

C'est marrant, mais j'ai pas le souvenir d'avoir vu des stats prouver que l'abs, l'anti-patinage, l'anti-ça-penche, l'anti-ça-lève, l'anti-ça compense-l'usage-du-cerveau ait fait baisser la mortalité.
Je pencherais même pour un effet inverse, vu que la plupart des jeunes permis et motards du dimanche roule stratosphériquement au dessus de leurs pompes sur des bécanes qui pardonnent tout grâce à leurs assistances.
Jusqu'à ce que l’impardonnable et irrattrapable erreur de trop soit faite.
Si tu (c'est pas une attaque personnelle) n'es pas capable de gérer ton accélération, ton freinage, ton angle et ta trajectoire, faut emmagasiner plus d'expérience...ou rouler en bagnole.

Déjà répondu qq messages plus haut à la question de la puissance,
De même, les aides a la securite ne sont pas un droit à enlever son cerveau en roulant...

Et enfant, comme je l'écrivais plus haut, le paralogisme défendu ici est un biais cognitif appelé biais du survivant

12-10-2019 14:05 
Godzilla

Citation
Petit d'homme !
Cette déduction est un paralogisme basé sur un biais cognitif. On appelle ça le biais du survivant...🤗


Si tu veux.

Moi c'est quand je lis "je ne comprends pas qu'on puisse..." alors qu'un simple effort intellectuel montre une évidence.

Et j'ai réagi parce qu'à vous lire des fois on aurait l'impression qu'avant l'ABS nous étions tous des morts en sursis ou des neuneus dans le style Joe Bar Team.

12-10-2019 16:00 
Peterpan

Ah non ..pas hier ...je roule encore sans ABS et ne me sens pas plus en insécurité ..en sursis surement ... depuis ma naissance !!

Sinon j avoue que par temps de pluie L ABS m aurait permis peut être de rouler plus sereinement ..ou inversement de manière trop confiante..va savoir !!!

Après comme aurait pu dire notre Gégé national : le régulateur et limitateur de vitesse , jm en fous , j men sers pas !!!

Mais comme BIG et l'Iguane .. il faut bien vivre avec son époque ..et prendre le meilleur qu elle nous offre et rejeter le reste ..quand on peut car le stpo and start sur ma voiture , que je dois déconnecter a chaque démarrage , commence à me les casser !! lol clin d'oeil

12-10-2019 18:52 
BIG83

Salut
Moi quand je rentre dans ma nouvelle chignole, j'ai l'impression de faire une check list à l'envers, tellement je déconnecte des trucs...et effectivement en priorité : Start and Stop, correcteur de traj...et puis l'allumage des feux, puis les essuie-glaces inquiet
..et l'autre jour : alarme. Après quelques secondes d'interrogation, je constate que c'est la pression pneu... qui une fois vérifiée était bonne bla bla rageur... je l'ai donc...déconnectéesuper content

V

13-10-2019 11:02 
kikou 13

BIG je crois que c'est l'ABS qui gere la "pression des pneus" , une roue dégonflée tourne plus vite qu'une roue gonflée et l'abs envoie cette info au calculateur qui t'indique : roue dégonflée ...

il existe un autre système plus sophistiqué qui coute un bras .

cela peut arriver lors qu'une roue perd le contact trés brievement avec la route donc tourne plus vite et le défaut de "gonflage" est signalé , petit devers, defaut de la route etc

il te suffit de réinitialiser en coupant le contact ou par l'inter dédié (vécu) .

sans parler du fait que la désactivation de ce systeme, obligatoire depuis quelques années ,est interdite ...

13-10-2019 11:26 
Tortue Ninja

Certes l'électronique peut sauver la mise. Mais elle s'avère aussi malheureusement castratrice...

Cela dit, comme pour toute activité plus dangereuse que la tricot, la vraie "électronique" (lire "intelligence"...) se trouve entre les deux oreilles ! Celle avec les puces n'est qu'un complément !

16-12-2019 10:34 
eric 12 bandit

Alors, ABS, pas ABS...

Personnellement, je m'en suis passé pendant tant d'années que...
Comme BIG, Godzilla,...

Ce n'est pas un critère d'achat pour moi. Sur ma GSR, j'aurais préféré sans, mais avec de vrais freins. La 125 que je conduis actuellement freine mieux ! Et sans ABS.
L'antipatinage, là, c'est autre chose.
C'est bien agréable dans certains cas de pouvoir essorer comme un goret sur pavé mouillé sans se poser de question pour se dégager de certaines situations.
Le revers de la médaille, c'est que j'ai tendance à rouler plus vite qu'avant sous la flotte et comme l’électronique ne fait pas tout...
En résumé, avec le B12 c'était mode "lopette" obligatoire, mais j'arrivais sain et sauf, là....

Quant au caractère des moteurs...
J'ai connu le 1000 twin Suz sur la TLS et à présent sur le Strom, ça n'a plus rien à voir.

L'électronique m'a "tuer" ! triste



Bref c'était mieux avant !!


VVVV

16-12-2019 12:21 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Louis