english

Z'humeurs : disparition des salons motos internationaux

Annulation des salons de Paris, Intermot et EICMA pour un avenir uniquement virtuel ?

La Rédac vous donne son avis sur la question

Disparition des salons motos internationaux : quel avenir pour les salons ?
  • Alexis

    Alexis, Journaliste

    C'est dommage pour 2020, mais le contexte est particulier et a priori ponctuel. En revanche, certains événements mériteraient de se réinventer en suivant l'exemple du Salon de Lyon qui ne se contente pas d'être une vitrine d'exposition, mais est un vrai événement moto avec beaucoup de choses à voir et à faire.

  • Damien

    Damien, Essayeur

    Les salons sont des moments essentiels pour le monde moto et les motards. Le seul instantané de toute la production en cours et l’occasion de réunir tous types de motards. Et de découvrir de nombreux acteurs gravitant autour (équipementiers, artisans…). S’ils devaient disparaître, j’en serai non seulement triste mais surtout inquiet de cette évolution à rebours. Le ou les virus pas si graves, il y en aura encore. Faut-il vraiment se priver de toute interaction sociale ?

  • David

    David, Rédac'

    Cela fait 20 ans que l'on couvre les grands salons internationaux, désormais depuis plusieurs années en vidéo et c'était devenu un rendez-vous obligatoire, comme un rendez-vous amoureux, que l'on attendait avec impatience et auquel on se rendait avec le coeur qui fait "boum-boum". Cette année, cela va vraiment nous manquer, même si on vous prépare de jolies surprises pour vous dévoiler les nouveautés 2020.

  • Grégoire

    Grégoire, Chroniqueur

    Après les petites annonces, Internet va-t-il tuer le biznèsse des salons grand public ? Plutôt que de monter un stand à grand frais et d'engager de jeunes filles courtes vêtues pour aguicher le motard standard, une bonne vieille vidéo balancée sur TuTube ne ferait-elle pas l'affaire ? Mais comme les supermarchés se vident pour cause de caisse automatique, peut-être s'apercevront-ils à temps qu'on n'achète pas une moto comme un paquet de PQ et qu'il faut parfois dépenser plus pour rester rentable.

  • Hervé

    Hervé, Reporter

    Les salons "moto" sont propices au rêve et les lieux sujets à espérance sont de plus en plus limités de nos jours. Lorsqu'il n'y en aura plus ou qu'ils seront uniquement réservés aux professionnels cela sera une part supplémentaire de liberté qui nous sera enlevée. Je commence à en avoir sacrément ras la casquette de cette bande de charlots qui veulent tout régir au nom d'un soi disant "bien public".

  • Jean-François

    Jean-François, Doc' Méca

    Les salons sont un lieu d'échange, de rencontre, de présentation des nouveautés et l'occasion de faire du business pour les entreprises. S'ils disparaissent c'est tout un pan d'activité qui vacille. On ne communiquera plus que par le net, on ne verra plus les nouveautés "en vraies" et surtout plus "les gens". c'est dommage, même si tout le monde ne peut pas aller à Milan, Lyon ou Francfort, Paris ou Péquencourt on y découvre plein de belles choses et c'est un vrai lieu de passion à défendre. Donc vivent les salons, surtout quand ils sont bien organisés.

Plus d'humeurs

Commentaires

AS

ça me va, payer pour un bain de foule, , la ville et pour voir des (belles) nanas se trémousser sur les (belles) motos c'est pas mon kif...Je regardes les vidéos, j'attends l'arrivée chez les concessionnaires des nouveaux modèles (motards depuis 40 ans et un seul salon fait...)

30-07-2020 09:20 
VincFR75

L'an dernier j'ai eu des entrées gratuites pour le salon auto/moto de Paris.

Premier salon pour moi. Souvenir que j'en garderai "Putain il y a des gens qui paient pour ça ? Sont complètement fou".

Qu'ils existent encore ou disparaissent. Je ne pense de toute façon pas y remette les pieds un jour.

30-07-2020 10:16 
AS

Et oui VincFR75 complétement d'accord avec toi, avec l'argent économisé les marques pourront peut être baisser le prix de leurs motos non?

En tout cas moi je suis allé qu'une seule fois au salon de la moto à Paris (à l'époque où c'était exclusivement 2 roues) et putain faire 600 bornes pour ça plus jamais, bain de foule, prix du parking, des entrées et de la mal bouffe à la limite de l'escroquerie....
Non je me épète, j'attends l'arrivée au printemps des nouveaux modèles, je fais un tour des concessionnaires pour les voir, en profiter et taper la discute avec un vendeur...

30-07-2020 11:31 
Le Modérateur

Les marques cherchent toutes à couper leurs budgets de communication (salons, pub...) et augmentent par contre leurs prix. Donc, salon ou pas salon, les prix ne bougeront pas au mieux, continueront à augmenter.

30-07-2020 13:38 
big fish

il faut peut être repenser ce type de manifestations, trop de monde c'est sur, circulation impossible prés de certains stands, trop loin, quand j'habitais ds le sud, 400 bornes pour eicma, 500 pour lyon, 900 pour paris ! plus parking , plus hôtel.....la lise des frais s'allonge, sans gagner pour autant en plaisir.
peut être des salons animations par région ou lors de compétition, concentrations, du style de celui de lyon dont beaucoup disent du bien.

30-07-2020 13:41 
Charlie_41

La présentation de "nouveaux modèles" (déjà diffusés sur le net en général) ne peut plus prétendre être l'attraction principale.
Les grands salons doivent se réinventer, en s'inspirant des manifestations à thème, avec animations, essais...
Plus facile à dire qu'à faire, surtout dans une métropole comme Paris...

30-07-2020 13:59 
Coolapix

Je suis allé deux fois à l'eicma (2018 et 2019).
Je suis pourtant du genre agoraphobe mais franchement, ça vaut le coup.
Jamais nulle part on ne peut voir autant de choses (connues mais surtout inconnues) réunies en un même lieu.
Et les vidéos, aussi bien faites soient-elles, ne peuvent rendre compte de tout ça.

Je ne suis pas sûr d'y retourner mais je ne regrette pas d'y être allé. C'est à faire, comme le bol, ou les 24h du Mans...

30-07-2020 14:36 
Bee Loo

Pour moi les salons restent indispensables et même quand je suis déçu (c.a.d en revenant de celui de Paris ...) je suis content d'y être allé. Habitué de l'EICMA, je m'y rends à chaque fois avec beaucoup de plaisir, que je ne retrouve nulle part ailleurs. Ceci dit (brahim) j'ai raté le dernier salon de Lyon, mais j'espère bien ne pas louper le prochain, c'est une super formule. Et puis surtout, la disparition des salons, ce ne serait vraiment pas bon signe ...

30-07-2020 14:52 
AS

Personnellement je suis plus emballé par des nouvelles formules d'organisation comme le Festival Alpes Aventures, entrée gratuite, essais sur routes ouvertes magnifiques, pas assommés en terme de prix sur la restauration et question convivialité il n'y a pas photo!

30-07-2020 16:49 
tsointsoin

Je le demande souvent si Hervé et Gregoire s'entendent bien tellement ils sont opposés hahahah

30-07-2020 19:56 
ludo51

D'accord avec Coolapix : pas mieux pour voir dans une seule unité de lieu et de temps autant de matériel et même pouvoir comparer "in situ" les marques entre elles , sans parler de toutes les nouveautés , non vraiment , seul un vrai salon peut offrir ce genre de satisfaction....
Maintenant il y a des salons à fréquenter et d'autres à fuir !
Paris à fuir , EICMA ça dépend des jours mais bon , mon préféré reste Cologne (biennal) où les allées sont larges , les halls immenses , les prix plus que corrects (le ticket d'entrée donne même droit aux transports en commun gratos si besoin) , le parking dédié immense et gratuit , c'est propre , et la bouffe est correcte aussi pour le prix , des expositions et animations spécifiques (tuning , trial , etc) bref que du bonheur ...
De chez moi en plus je dois traverser le Luxembourg pour y parvenir , avec ses routes en billard et aux lignes droites quasi inexistantes , le tout dans un relief accidenté , le pied aussi !

Rien à voir avec une manif genre Alpes Aventure , où les essais sur route se font au petit train , où les exposants sont 100 fois moins nombreux et où la spécialisation est trop grande pour mériter le titre de salon.....

30-07-2020 23:06 
Picabia

S'il fallait déduire le prix d'un salon par le nombre de motos vendues d'un fabricant, on gagnerait peut être le prix d'un café.
C'est démago de penser qu économiquement le prix de la moto baisserait.
Divise ton salaire en deux, le prix de ce que tu fabriques baissera aussi, logique non?
C'est pas comme ça que ça marche, c'est un peu simpliste. C'est le seul endroit où tous les métiers se rencontrent et où on détermine des stratégies.
Si ta moto arrive dans une concession, c'est qu'en amont ta moto a fait l'objet d'une tractation. Le salon peut être un déclencheur en présentant des futurs modèles, c'est un sondage à grande échelle.
D'accord sur un point Paris c'est minable, vive l'Allemagne, pour tout

31-07-2020 17:21 
cajo

Aux 3 ou 4 gros salons internationaux, lointains, bourrés de monde, chers et animés façon "hypermarché" qui brillent inutilement avec des filles semi dénudées qui font baver le chaland émoustillé... largement couverts par tous les médias spécialisés qui nous repassent en boucle les dossiers presse des constructeurs, je préfère les petits salons locaux, ou que le concess peut encore te causer de quelque chose qu'il connait (à condition qu'il s'y connaisse, évidemment !)

Mon souci principal quand j'vais dans un salon, c'est de savoir si mes interlocuteurs connaissent vraiment le monde de la moto ! J'aime pô du tout l'imposture du gars qui te vante les vertus d'un pure-sang sans savoir ce que l'bestiau bouffe ni comment on le soigne ... dingue

Pourtant par exemple, la formule de Lyon me tente bien... mais les plus petits me conviennent aussi bien.

V

31-07-2020 18:46 
Picabia

J'ai dû me taper une bonne quarantaine de salons dans ma carrière, c'était l'occasion de rencontrer les collègues lointains, les concurrents, les fournisseurs. Le temps aussi de prendre la température de l'année à venir. Éventuellement le soir un bon moment de partage.
Rencontrer des clients potentiels et vanter les qualités de son produit, faire sauter les fausses idées reçues.
C'était un moment fort dans l'année qu'une vidéo ne remplacera jamais mais je suis aussi disposé à croire qu'il faut dépoussiérer le concept.
On ne peut pas tout résumer aux filles dénudées, cela ne me gène pas car je ne viens pas pour ça.
Bien sûr il y aura toujours les rabat-joie, les mêmes qui prennent que l'autoroute pour gagner du temps et qui gueulent sur le prix du sandwich.

31-07-2020 19:32 
cajo

tire la langue depuis pas mal d'années j'prends jamais l'autoroute ! V

31-07-2020 20:10 
WHITEGOLD

La seule fois de ma vie où j'ai vraiment senti qu'il se passait quelque chose sur un salon, c'est en 85 sur le stand Suzuki, LA 750 GSXR, il n'existait rien d'aussi abouti en standard sur le marché.
Depuis ben... Je cherche encore, c'est triste ,triste, finalement les salons y font bien de disparaitre.

31-07-2020 22:45 
Picabia

Les salons vont disparaitre, c'est un fait établi, comme les petits commerces que l'on traitait de voleurs et maintenant on pleure quand il faut faire 10 ou 15 bornes pour faire ses courses, pareil pour les pompes à essence.
Avec les technologies modernes on ne devrait même plus sortir de chez soi.
A force d'être désabusés de tout on vit tristement

31-07-2020 23:46 
AS

Les salons sont plus comparables aux Grandes surfaces qu'aux petits commerces, je me tape complétement de la disparition des grands salons et je peux te dire que je défend depuis de longues dates les commerces de proximité et vente direct, c'est le gagne pain de ma femme....
Pour les pompes à essence c'est surtout lié à la mise en conformité de celles ci, d'ailleurs dans endroits ruraux certaines communautés de commune en ont ouvertes pour palier à ce manque (super exemple)
Picabia apparemment dans les salons tu étais plutôt côté pro que côté visiteurs, tu n'as peut être la même vision que nous visiteurs et tu défends ton (ex) métier; à juste titre peut être car participer à des salons c'est plutôt ambiance fête que bagne (je connais le milieu des foires)...
Au niveau motos, je ne vais que dans des petites concessions (quand c'est possible), les grandes surfaces motos ne m'intéressent pas non plus. Et oui je suis très vieux jeu!

01-08-2020 22:36 
Petit d'homme !

Citation
AS
Au niveau motos, je ne vais que dans des petites concessions (quand c'est possible), les grandes surfaces motos ne m'intéressent pas non plus. Et oui je suis très vieux jeu!

j'aimerais bien faire un salon une fois, pour le plaisir de voir plein de jolies motos que je n'aurais pas été voir sinon... sans compter celle que tu ne vois pas même dans des grosses concessions.

Je te rejoins sur ce point, mais n est pas une longue expérience.
Pour mes deux achats de motos, la visite chez le gros concessionnaire et le petit de la même marque étaient très différentes. J'ai eu le sentiment d'avoir des vendeurs qui faisaient un peu de moto vs. des motards qui étaient devenus vendeurs. Et vous?

02-08-2020 10:05 
Picabia

Le traitement est très différent d'une concession à une autre.
Je le rappelle la concession BM à Arras où le vendeur était à l'écoute, il a même démarré la moto d'un client pour me faire écouter le son du pot Akrapovic, en bref il ne regardait pas sa montre.Une autre concession BM que je ne citerai pas, d'entrée le vendeur m'a fait comprendre que les options étaient indispensables car je risquais de ne pas pouvoir revendre la moto.Petits revenus, passez votre chemin

03-08-2020 11:50 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous