Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Z'humeurs : les Power Cruisers

VMax, Diavel, Rocket, FXDR 114, Motorhell...

La Rédac' vous fait partager ses z'humeurs

Z'humeurs : les Power Cruisers


  • Alexis

    Alexis, Journaliste

    Ce n'est pas spécialement ma came, je dois le reconnaître. Par contre, je trouve ça dommage que l'initiateur de cette catégorie soit aujourd'hui un des rares à ne plus être sur le créneau. Dit monsieur Yamaha, le retour du VMax il est prévu pour quand ?

  • David

    David, Rédac'

    Je salue les bestiaux même si ces machines conservent une part de mystère, notamment lié au budget nécessaire à sortir ou au prêt à faire pour pouvoir se les offrir. Parce que mine rien, quasi rien en dessous de 20.000 euros, ce qui reste malgré tout inaccessible à bon nombre de motards même avec un prêt sur plusieurs années. Mais comme la débauche de chevaux et de testostérone, ce n'est pas le porte-feuille qui guide leur achat.

  • Grégoire

    Grégoire, Chroniqueur

    Ah ? C'est comme ça que ça s'appelle, ces machins ? De mon temps, on disait simplement "une V-Max", la moto pour les motards qui ont compris que c'est pas la vitesse qui compte, mais l'accélération de 70 à 110. Mais comme pour la V-Max, j'ai peur que ce créneau serve de refuge à une frange de m'as-tu-vu bruyants et casse-bonbons que je méprise sans nuance.

  • Hervé

    Hervé, Reporter

    Ces outils ne sont que de pâles copies d'un certain V max qui date quand même de 1984 !! Rouler sur la route avec un dragster c'est certes amusant mais oh combien risqué au point de vue carnet rose. et en plus maintenant comme on ne peut même plus dépasser le 50 en ville, même pour aller d'un troquet à un autre, c'est inutilisable.... mais cela reste quand même joliment atypique.

  • Sandrine

    Sandrine, Journaliste

    Adieu VMax mais bonjour Ducati Diavel sans oublier le retour de la Triumph Rocket. Une histoire d'hormones peut-être ?

  • Damien

    Damien, Essayeur

    Un power cruiser, c'est peut être le summum de la brêle inutile. Et c'est ce qui la rend si indispensable dans le paysage motocycliste. Démonstration de puissance, de look, une traduction de l'esprit moto : personnalité, liberté, vélocité !

Plus d'humeurs

Commentaires

cricridu34

Désolé! Je n'en pense rien. Ni du bien, ni de mal. J'imagine que ça plait à certains, alors, pourquoi pas.

31-01-2019 18:47 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous