Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Z'humeurs : les rappels constructeurs motos

Inquiétant ou rassurant ? Avez-vous déjà été concerné ?

La rédaction vous donne son avis sur la question

Les Z'humeurs
  • Alexis

    Alexis, Journaliste

    Dans le fond c'est une bonne chose, mais il y a quand même deux écoles pour les rappels : ceux qui rappellent au moindre petit défaut et ceux qui laissent couler l'eau en espérant que ça se tasse. J'avoue être plus serein si je sais que mon constructeur appartient à la première école. Un exemple ? Kawa qui rappelle ses Versys-X 300 pour un simple changement de feu arrière.

  • Damien

    Damien, Essayeur

    On peut être rassuré de la vigilance des constructeurs après la production d'une partie leur véhicules tout en regrettant que celle-ci ne s'exerce pas pleinement AVANT… Comment justifier qu'un véhicule ayant nécessité des années de conception, de tests et de contrôles doive être rappelé pour un problème sérieux, parfois même vital pour son pilote ? (frein en l'occurrence chez Harley). Chez BMW, c'était des casses d'amortisseur arrière ou des tés de fourche mal conçus. Yamaha a dernièrement rappelé plus de 9.000 MT07, Tracer et XSR, mais le soucis était bien moindre. Bref, l'adage "mieux vaut tard que jamais", prend ici tout son sens...

  • David

    David, Rédac'

    Deux rappels, d'abord de 251.000 puis de 238.000 modèles pour Harley-Davidson, on se dit que le rappel va coûter cher. D'un autre côté, aux Etats-Unis, leur sens de la justice favorise les rappels plutôt que les procès. Mieux vaut prévenir apparemment. Les rappels sont souvent des principes de précaution et c'est rassurant. Je préfère cela à aucun rappel et puis de découvrir à mes dépends un problème rare.

  • Grégoire

    Grégoire, Chroniqueur

    Je suis enclin à penser que les rappels ne concernent que les problèmes de type : "trop gros, passera pas" ; les constructeurs réagissent en fonction des risques techniques et juridiques possibles. Les autres problèmes sont balayés sous le tapis et digérés par les concessionnaires, comme par exemple le coup des pompes à essence sur le T-Max. Après, il y a ceux qui ont compris que médiatiser une campagne de rappel peut aussi donner l'image d'un constructeur soucieux de ses clients. Reste que c'est assez risible : ça fait des années que la plupart des constructeurs fabriquent des motos et ils arrivent encore à louper leur coup de façon importante ?

  • Hervé

    Hervé, Reporter

    Un rappel "sécuritaire" est, dans la grande majorité des cas, du à un défaut ponctuel dûment constaté et susceptible de mettre en danger le conducteur, dans ce cas il est plutôt valorisant pour le manufacturier qui prend ses responsabilités en se débrouillant pour que la campagne de "publicité" qui va suivre lui soit plutôt favorable. Dans certains autres cas c'est un problème récurrent et pour les gens de Milwaukee, qui ont du déjà effectuer trois ou quatre rappels pour la même raison (mais uniquement sur le territoire américain) il semble bien que ce soit le cas et que cela soit un défaut de conception même de la pièce incriminée. Là on touche un autre monde, celui du sérieux de la construction. Et là, ce n'est pas bon pour l'image car cela fait douter de la qualité de fabrication ...

  • Sandrine

    Sandrine, Journaliste

    Il y a des rappels indolores comme les 464 Yamaha SR 400. Ou quand cela concerne juste un problème de béquille comme pour la Kawasaki. Et même quand toute une série est rappelée comme les Strada mais quand le risque concerne juste un calage, il n'y a pas de risque pour le pilote. Ca fait plus froid dans le dos quand cela concerne un organe de sécurité comme les freins. .

Plus d'humeurs

Commentaires

freedom ciao tutti

perso jamais connu ce type de situation, je n'ai pas eut plus de 4 ou 5 motos neuves en un peu plus de 40 ans de roulage, ceci expliquant peut être cela.
autour de moi un pote a eut a ramener sa Honda VF750F en 85 pour changement arbres a cames, prise en charge total par Honda, la mienne n'avait pas ce problème, pourtant acheté le même mois.
j'ai suivi les problèmes des BMW, tige amorto arriére je crois bien. ça a galéré pour beaucoup avec des disparités entre les pays au niveau indemnités compensatrices et prises en charge.
c'est une bonne chose que les marques soient sérieuses et responsables, En automobile c'est pas vraiment la même chose. Peugeot n'a jamais reconnu la faiblesse des volants moteurs, par exemple.

01-11-2018 11:29 
olivierzx

J'en ai connu plusieurs des rappels, toujours bien maîtrisés par les constructeurs. (Yamaha et Honda)

Que ce soit pour l'information (recommandé A/R) l'approvisionnement des pièces ou le prêt d'une moto lors de l'intervention, ils ont bien joué le jeu.

01-11-2018 17:51 
eric 12 bandit

Citation
La Rédac'
Avez-vous déjà été confronté à un rappel de votre moto ? Ces opérations vous rassurent ou vous inquiètent en ce jour de fête des morts ? La rédac s'exprime sur le sujet


Ce n'est pas la Tousmorts aujourd'hui mais la Toussaint...
On fête les Saints, les défunts c'est demain.

Pour répondre au sujet, jamais connu de rappel sur mes motos.
Sur mes BAR, oui.
Moteur VW avec le logiciel à la con qui faussait les contrôles pollution vous en avez entendu parler ?
Plus deux autres sur ma nouvelle caisse.

Que ce soit sur une moto ou une voiture, c'est le même problème, il faut prendre rendez-vous, attendre, même s'il est rassurant qu'ils fassent des modifs quand un problème a été identifié, c'est une perte de temps...
Moi, à chaque fois, ça me gonfle...

VVVV

01-11-2018 19:06 
Peterpan

Les constructeurs ont raccourci la durée d'expérimentation et d'essais sur leurs nouveaux modèles par souci d'économie et ont institué le rappel en cas de problème !
Un peu comme les voitures d'occasion vendues en concession : aucun contrôle ,vendue bien au dessus de la cote ..mais avec une garantie de 6 mois !

Si pas de souci ,impec ils se font une belle marge financière !

01-11-2018 19:22 
Coyote

Dans le principe cela me gonfle car (pour y avoir bossé ) les constructeurs font des tonnes de tests, budget que l'on retrouve obligatoirement dans le prix de la machine. Apres, délocaliser sans contrôler est aussi l'usage, et apres on s'étonne que l'acier utilise n'est pas celui prevu ou bla-bla-bla. Le sujet de fond est la legislation. Le jour où chaque client sera obligatoirement dédommagé pour le temps perdu et le risque encouru cela disparaîtra peut être. Aux États Unis le risque législatif et'pecunnier est'tellement fort que l'on fait très attention. Et pourtant HD en fait beaucoup. Du coup l'image HD en prend un coup...

02-11-2018 08:33 
akisax

Il y a quelques années, j'ai eu une suzuki 650DRSE achetée neuve. J'ai eu un problème sur le joint d'embase qui fuyait. La réparation m'a été intégralement facturée. Récemment, dans un article sur cette moto en occasion, j'ai vu que ce problème était à l'époque connu de suzuki (montage de joints pliés par l'usine) et que je n'aurais rien du payer. Je ne suis pas prêt de racheter une suzuki !

03-11-2018 05:30 
fastboni

Bonjour
Tout est dit dans les commentaires ci dessus 👏.
Les motos ont beaucoup évolué et finalement la "casse imprévue" est vraiment rare sachant que les puissances ont ...triplé.
Après 65 motos ....j'ai eu que peu de rappels.
J'ai travaillé 35 ans pour un grand constructeur aéronautique et je peux vous dire que les rappels appelés rattrapages dont ....Légions ....

03-11-2018 15:44 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Suzuki