english

Histoire de motarde

Circuit[1] & Nuit blanche

Vie de motard(e)s - témoignage... et APPEL DE PHARE...

Il y a à peu près deux ans, le permis prenait corps. Premier rêve. Navacelles, Andorre, Route d'Espagne, 3 rêves de beauté majestueuses où j'ai pu faire rouler mes roues. L'inconcevable : ZZR, ma moto, celle de tant de fous rires, d'épopées, de rencontres, de voyages, de souvenirs. Sa force dans les courbes, sa beauté, ses possibilités même si je ne saurai jamais les exploiter. Je l'ai tout de suite vue plonger, là, dans ce virage, tout de suite eu envie de l'emmener sur ce circuit. Mais voilà, pas pro, môa, sais pas faire. Oh ! Je ne demande pas d'y aller à fond comme tous ceux que j'ai vus passer, juste qu'on me laisse faire le tour pour connaître, voir le ciel à l'envers.

Du temps de l'ER5, je regardais déjà ces courbes mais pouvais encore me retenir. Là, c'était devenu comme une idée fixe, ZZR, il fallait l'emmener là. On en avait parlé plusieurs fois avec fiston. La première fois ce fut "non, tu vas te tuer avec ZZR". Bon, fiston a dit, je n'y pense plus ou du moins, je le mets au fond quelque part. - Euh, mais si je ne vais pas vite ? Epuisant de revenir à la charge comme ça, peser la colonne du contre qui est largement plus imposante mais toujours avec cette idée fixe devant les yeux. Je voulais me payer une journée où ils ouvrent la piste aux débutants et puis, il y a eu la chute. Réaliser la fortune de la moindre chute, l'accident toujours possible, le fait que je ne savais pas conduire, non, ce n'est pas sérieux, arrête de rêver.

Etre au milieu de tous ces gens qui roulent, de ceux qui roulent par procuration, passer des heures à entendre : "alors, là, je suis en 5 à tant, non, là, il faut faire ci, etc, vivre le circuit comme si on le voyait se dérouler sous nos yeux, comment résister ?

Prévu de longue date : ouverture du circuit dans 15 jours, fiston montre les trajo au copain moniteur AFDM. Ayé, la tentation me reprend. Si lui y va, je peux faire partie du groupe, non ? Allez, Jucat maintenant, avec la CB ! Lui aussi se donne deux ans pour faire la course. Je lance un petit "et moi, je pourrai ? " mais fiston, dans son monde dimanche ne m'a pas entendue et je n'ai pas osé revenir à la charge. On en parle avec Jucat qui a dû le dire (merci !!).

-Allo ? J'ai appris que tu voulais tourner aussi.
- Ben, c'est pas nouveau !
- Tu veux tourner dimanche ? [Arrrgh ! Rappel à la réalité.]
- Tu sais bien, j'aimerais tant y aller mais si elle casse, je ne peux pas m'en payer une autre. Par contre, si tu veux la prendre pour montrer les trajo, no problem.
- Oh noooon ! s'exclame-t-il. Ca craint. Non, pas ZZR.
- Tu ne rassures pas, là , tu n'es pas obligé de me la casser !
- Non, mais toi, tu peux rouler sans la casser. On casse quand on va chercher un temps, le type qui est devant mais toi, non. Par contre, faut nous le dire tout de suite qu'on te la prépare.
- Oh !!! Vous le feriez ?
- Ben, oui, mais il faut que tu sois sûre et c'est pas la veille qu'il faut le dire. Il faudra peut-être aussi que tu t'en sépares un jour. Tu viens samedi, on enlève les carénages ou on le fait ici mais il faudra que tu acceptes de rouler sans carénages. [Arggggh !] En fait, je ne sais pas si tu as encore les cligno si on l'enlève.
- Je serais tentée de dire non car ils sont intégrés.
- On te fera des pare carter et tout. Mais faudra que t'arrêtes de nous faire *hier avec l'aspect esthétique de ta machine !

[Alors, là, argggh, puissance 10 !!! Je ne vais quand même pas rouler avec leurs infâmes trucs en chaipakoi jaune et noir ! Ca se démonte ? Ca se peint ? Angoisse profonde :)) ]

- No problem, je suis en vacances, je peux venir aider. Mais si elle casse quand même ?
- Non, au pire, tu en as pour un demi-guidon mais c'est tout.
- Ben, tu sais, j'ai toujours aussi peur de tomber ou d'emmener les 3 derrière moi par terre parce que je suis débutante et que je vais prendre une trajo de *erde. Pour ça, j'aurais bien aimé faire une session spéciale.
- Tu viens coucher là-haut et tu roules à la session de 9h, tu seras tranquille.
- De toute façon, je ne veux pas rouler longtemps, juste avoir le temps d'essayer un peu.
- Oui mais, c'est un circuit, hein, faut quand même que tu aies envie d'envoyer. Il y a une belle ligne droite, c'est pour ouvrir.
- OK, même si je ne tourne que 3 ou 4 tours.
- Bon, on voit tout ça demain, d'accord ?
- OK, fiston, à demain.

Depuis, elle n'arrête pas de le prendre, ce triple gauche....

-- V My Dreamy

Vous avez aussi une aventure à raconter ? Ecrivez la moi et je la publierai :-)

ByMyCar