english

Histoire de motarde

Club des fans

Vie de motard(e)s - témoignage... et APPEL DE PHARE...

Journée de qualif où j'ai regardé plusieurs courses, pleine d'admiration pour ces pilotes. Fiston doit faire les repêch le dimanche matin. Il est dans son monde, entouré de son inséparable Jucat et de l'équipe de deux jeunes à laquelle il s'est joint pour l'instant officieusement qui roulent en 125. Beaucoup de monde au camion : parents, familles, gens qui passent et s'arrêtent discuter. De tous les âges, ils roulent tous généralement depuis longtemps. Une toute petite moto -j'ai oublié le nom- sert aux déplacements et Glen passe sa vie dessus ! Il ne doit pas savoir marcher, ce petit jeune qui né sur une moto et dans la compèt ! Un petit bout de chou, une petite fille de 5 ans peut-être fait le tour sur un truc rikiki à moteur, elle a l'air de se régaler et se promène déjà comme une pro ! Des tentes, des camions de pauvres, des camions de riches, des plaques d'immatriculation de tous les départements, des gens qui se promènent, réparent, bichonnent leurs belles. Fiston roule à 9h15. Objectif : se qualifier. Il n'a pas pu à Carole car après de très bons temps aux essais, il était à deux points des pris, repêche et chute au premier virage. Manque d'expérience, content mais déçu bien sûr. Chute aux qualif, ils en reprennent 8. Objectif : assurer la place de 7°, il roule plus vite que les autres... quand il finit les tours ! Tant pis, il sera sur la dernière ligne mais au moins, il sera qualifié.

On me propose gentiment de rester passer la soirée au camion pour être là à la course du matin. J'ai un peu peur que la fête ne s'éternise, plusieurs nuits très courtes ces derniers temps, non, je préfère rentrer et revenir demain matin. J'aurais pu prendre ma voiture -qui sert maintenant à tirer les motos- pour faire l'aller et retour vu la pluie annoncée mais non, envie de rentrer à moto après cette longue journée sur Manosque.

Réveil 6h. Une pluie torrentielle. Non, ce serait trop dangereux à moto, même pour aller voir fiston. Lopette qui n'aime pas prendre la moto quand elle n'a pas tous les atouts de son côté. Ben, profites-en pour dormir, hein, si vraiment personne n'y va en voiture, bien réveillée, tu tenteras vers midi à moto.

Réveil trop tard pour lui passer un coup de fil d'encouragements. Tant pis. Et les téléphones qui ne passent pas. Quand va-t-on savoir ? - Allo ? - Non, il s'est vautré encore. - Oh non !!! Il s'est fait mal ? - Non, rien mais il a sacrément abîmé la moto. - Maaaaah, comme il doit être déçu ! Quelques secondes interminables plus tard, Jucat me lance "ménon, c'était pour rire" -'ticon, va !!!!

Fiston qualif ? Dieu qu'il doit être content et fier !!!! 3 ans qu'il dit que dès qu'il travaille, il fait la Promosport. Contrat de travail, la CB trouvée dans les 15 jours, crédit et tout et tout, la chance de trouver un petit jeune qui roule avec une infrastucture déjà sur pied, le voilà lancé ! Il sait qu'il fait de bons temps, mais de là à pouvoir enfin se mettre sur la ligne de départ !!! Ca y est !!!! Son rêve : être qualif en Promosport. Il doit éclater de bonheur !!!

La pluie se calmera vers midi mais il y a un convoyage voiture du fanclub, je prends mon équipement moto au cas où je pourrais - ou devrais, je veux bien me dévouer !!!!- revenir avec Ducat. Un seul motard sur l'autoroute nous double et tombe peut-être en panne un peu plus loin mais notre pilote, non motard, n'a pas le réflexe de s'arrêter et on le passe. Dommage. Gentil coup de fil de la commissaire de piste qui me dit de la retrouver quand on arrive.

A l'arrivée, la pluie a cessé, le parking se met à regorger de sportives en tous genres, toutes plus belles les unes que les autres, je me régale à toutes les regarder ! Et c'est souvent une découverte totale car, tant que je n'ai pas vu ce qu'il y a décrit sur l'étiquette, je ne reconnais pas !

Retrouvailles avec fiston, heureux mais heureux !!!!!! Je le vois tour à tour très vieux, très jeune, enfin dans son monde qu'il convoitait tant. Les deux jeunes préparent leur 125. Une jeune femme pilote ? Ouais, en train de faire chaipakoi avec chaipas quels fils sous le réservoir et ça y est, ils sont prêts. Un peu de mal à me concentrer pour les regarder, explications de fiston sur leur course et c'est lui qui part se préparer. Là, je pars dans un rêve, même pas d'angoisse, même pas de panique comme j'ai eu déjà à le regarder courir ici. Non, juste très très fière, heureuse pour lui et s'il y a un autre mot que "heureuse", je le veux bien !!! Le 500 d'à côté se met à faire hurler son moteur, non, fiston très calme mais très angoissé en même temps, juste moteur en route. Il a réussi à racheter un casque -le sien ayant été abîmé lors de la chute, le sabot tient par des fils de fer-, je l'entends dire qu'il tentera tout pour arriver dans les 15, un peu peur là quand même ! Au moment d'aller sur le bord de la piste, arghhhhhh !!! On n'a pas assez de passes. La copine de Fabien, où est-elle ? On la retrouve juste à temps, elle intervient pour laisser tout le monde passer -merci encore- Belle-fille râle parce qu'on lui a répondu que son passe n'était pas valable car elle l'avait montré dans le mauvais sens. - Oui, ben, c'est pas le moment, hein, il a voulu rigoler, - Non, même pas, c'est un *on, je te dis. - Bon, il voulait rigoler et puis tu te tais, hein, parce que t'as pu rentrer et qu'il y a fiston là !!!

Entrée, voir mon fiston placé sur une ligne de départ !!!! Me voilà à le photographier sans cesse !!! Beau démarrage, trajo spéciale dans le triple gauche, rhoooo, il en a déjà gratté plusieurs et *erde !!!!!! je ne le reconnais plus !!!!! Moto rouge et noire, mais ils en ont presque tous des rouges et noires, ne reconnais pas la couleur de son casque, il me faudra quelque tours pour le répérer. Angoisse dans le fanclub : guidonnage sévère, on apprendra ensuite qu'il s'est vu éjecter mais a tenu bon et est retombé assis sur le réservoir. Je me mets à l'entrée du triple gauche, le reconnais bien maintenant dans la ligne droite, il est 18° !!! Rhoooo, fiston, t'es trop fort !!! Ben, pourquoi 21 maintenant, on dirait qu'il ne roule plus ? Il passe en faisant en petit signe de la main gauche, ya quelque chose ! Les autres ont vu que son sabot mal réparé flottait -heureusement cela ne l'a pas gêné pendant la course et re-heureusement, les commissaires ne l'ont pas fait sortir- On apprendra après qu'il s'est fait une autre belle frayeur, a cru y aller mais a mis toute sont énergie pour se recaler. T'arrête pas, fiston, assure, va au bout, allez, on est tous avec toi !!!!!!

Arrivée, il est là, entier, sans chute, explosé de bonheur, et le fanclub donc !!!!!!! Quelques larmes de belle-fille "c'est trop beau !!!" "J'l'ai fait, j'l'ai fait". Félicitations de partout, émotions. -M'man, tu te rends compte ? Que dire ? Je ne crois pas pouvoir me rendre compte de ce qu'il vit, non, mais que je suis heureuse et fière !!!

Bof, moi qui aime tant voir les courses, non, en pure égoïste, je reste au camion à écouter les commentaires, les 125 ont bien roulé aussi, tout le monde va et vient, des moments intenses. Jucat commente la course et le circuit qu'il connaît par coeur maintenant sans y avoir jamais roulé mais fiston, non content d'avoir fait découvrir la moto à tout le monde, a passé le virus du circuit au fanclub et fait une session d'apprentissage dans 15 jours en prêtant sa moto. Génial, fiston !!!

Départ des 1000, je vais quand même voir pour Bruce Rulfo copain de fiston et qui lui a passé le virus : record du tour en 500, il vient de passer au 1000, a une moto caractéristique -rose bien fluo- mais vlan, chute, il remontera mais sans pouvoir bien se placer. De la cafet, les bruits sont vraiment assourdis mais passent quand même les passages des 1000 en ligne droite -sont dingues d'aller si vite sur piste mouillée !!!- et les Pro Twins qui se préparent !! Non, toujours pas vraiment envie de regarder, je préfère écouter fiston.

Ranger le camion, discussions diverses, les courses sont refaites pour la centième fois, pot d'anniversaire et de félicitations, tout le monde se dit "à bientôt" et je grimpe sur la Ducat, bien fière d'être conduite par lui et bien fière aussi qu'il veuille bien me prendre, lui qui ne prend pas tout le monde !!! Descente pas évidente sur cette route bosselée derrière une caravane, mébon, au bout d'un moment, je prends bien mes repères, me décontracte et vole Ducat, c'est bon ! On rattrape une voiture qui tire une moto de course, je me prépare au beau salut. Maaaaah !!!! Trop tard, le salut est fait au conducteur au téléphone !!! Faudra quand même que tu m'emmènes dans des virages parce que l'autoroute, bof !! Départ du péage où il monte dans les tours, maaaaaaah, la moto vibre de partout , bizarre après ZZR !!!! Quelques courbes et ronds points dans Montpellier, ouais, tu la conduis vraiment bien ta Ducat, tout en douceur, joli !!!

Difficile comme il le dit de se séparer après une tel week-end où l'on a rencontré plein de gens, vécu tant de choses !!!

V My Dreamy

Vous avez aussi une aventure à raconter ? Ecrivez la moi et je la publierai :-)

ByMyCar