english

Histoire de motarde

Mais pourquoi il s'inquiète ?

Vie de motard(e)s - témoignage... et APPEL DE PHARE...

Montée Montpellier Thonon, passage obligé par Grenoble et rencontrer Jere encoreuncoupdetéléphoneetc'estbon :-)) Evidemment, je ferais mieux de rester, poncer ma moto et tout et tout mébon, faut que je voie la neige. Passage mécano pour le feu vert et racheter une visière. Benvi, vous en connaissez beaucoup des bricolos de génie qui veulent enlever l'écran anti-buée en été, en profitent pour casser les picots.... et les recoller à l'envers ? Je sais, irrécupérable :-)) Tiens, il solde ses vestes de pluie. T'as pas bientôt fini de dépenser tes sous pour rien ? Ta combi de pluie n'a servi que 3 fois en 60000 km. Vi, mais je l'ai achetée en été, alors, avec tous les pulls, peux plus l'enfiler toute seule, môa :-))). Pas pratique :-)). Pi il pleut tout le temps par là-haut. Et il y a Mogwai, mais là, même pas peur, je sais que mon soleil est plus fort que son nuage :-)) Finalement, Jere n'est pas libre, décidément, je ne le rencontrerai jamais, lui :-((. Tant pis. Mon roadbook est prêt en gros -merci Jphl-, autoroute jusqu'à Valence, après, ben, suivant l'humeur mais parcours obligé par le Col de la Bataille s'il ne pleut pas trop. ZZR prête, sac dans sa poche de pluie aucazou, barres de céréales, cartes et même la carte France cette fois-ci et zou, grimper dessus, relever, contact, le vrouuuuum kivabien, béquille, première, le regard sur le stop et c'est parti. Yeaaaah ! Une longue longue journée :-)) Tranquillou sur l'autoroute juste pour ne pas rentrer à pied, un peu peur qu'ils soient de sortie ce samedi de vacances et un oeil sur le ciel. Brouillard qui va et vient avant Valence, mais c'est sûr, hein, plus j'avance, plus il va s'estomper, sûr, j'ai emmené mon soleil ! Et Jere qui s'inquiète vu le déluge de la veille et les posts ici : il fait froid, il pleut, les routes sont mouillées. Pfft ! Poussez-vous, j'arriiiiive :-)) Ben vala, suffisait de demander ! Sortie de l'autoroute sous le plein soleil. Petite pause, j'en profite pour appeler Jere et faire zuste un petit gniak gniak :-)) Super, il peut se libérer ! Encore mille conseils de prudence vu les routes mouillées, je dois voir arrivée à Villard s'il peut se libérer. Vi mais en attendant, j'ai le Col de la Bataille que je veux refaire depuis le Virolothon et revoir tous ces paysages au soleil. Des arbres, des couleurs comme on n'en voit pas ici. Et la neige, oussédonkelle est la neige ?Arrêt au Col des Limouches où on s'était tous couverts il y a peu dans le brouillard, là, je m'en donne à coeur joie ! C'est beau, la route superbe, personne, personne. Ils sont où les motards ? La route est très piégeuse, sèche mais humide par endroits, on ne sait jamais ce que l'on va trouver dans le virage. Petits arrêts par-ci, par-là pour admirer le paysage, je l'avais déjà fait l'année dernière mais dans l'autre sens, ça change tout. Et là, je la sens bien ma moto maintenant ! Vais même voir le chalet où nous allions quand nous venions skier ici, Font d'Urle et les virages continuent avec les reflets du soleil partout, c'est féérique. Manque quand même la neige, mébon :-)) Un jour, il faudra que je m'arrête visiter le Mémorial de la Résistance... Des travaux à répétition à un moment, baisse de vigilence, ziiiip fait ZZR sur des graviers dans un virage, mais là, un vrai ziiip que je ne contôle pas tout de suite, un joli tout droit avant de pouvoir récupérer. Mouais, tu te calmes.... Les Gorges de la Bourne où je me retrouve à klaxonner vu l'étroitesse des routes et je n'ai pas les kamikases d'il y a peu :-)). Toujours très très peu de monde. Villard vide à cette heure-là, impossible de faire le plein. Pourtant ce serait bien que je trouve bientôt... Je n'ai toujours pas réparé le câble et j'aime pas me voir atteindre la zone rouge. Je continue, enfin une station 24h/24h et en plus un petit bout de neige en hauteur. L'est pas belle la vie en plein soleil, là ? Euh.... Ben, keskis'passe encore ? Elle veut pas ma carte, ma machine ? Et quoi je fais ? Qu'est-ce que je fous au milieu de nulle part avec une carte refusée ? J'ai plus de sous ? J'ai tout faux dans mes comptes ? Je pars au bout du monde et j'ai pas de sous ? Nan, c'est pas possible .... koik... Je n'ai qu'un billet de 10 euros avec moi, dur dur pour un début de vacances :-)) Une femme arrive, je lui demande si elle veut bien faire un plein supplémentaire. Pas l'temps, me répond-elle. Ben, elle a peur que ce soit un faux billet ? Elle peut pas le dire tout simplement (elle prend du 95 aussi). Bon, t'es déjà en guerre ouverte contre le monde entier, alors, tu te calmes, vacances, toussa, t'as du temps. Une deuxième dame arrive, elle avait le temps, elle et m'a bien dépannée ! Des jeunes expliquent que cela arrive souvent dans cette station. Ah bon ? Ce n'est pas ma carte, alors, j'ai plein de sous ? Me v'là un peu mieux mais ma parano me fera angoisser toute la journée quand même ! Je dois avancer vers Lans et peut-être y retrouver Jere s'il peut se libérer. Soit. - Au rond-point, il y a un café, tu m'attends là. L'est marrant, lui :-)) Il a pas un nom son café ? :-)) De toute façon, il n'y en a qu'un, toujours personne et il est fermé en plus ! J'enlève quelques épaisseurs en plein soleil, commence à réfléchir à la suite de mon trajet. Ah bennon, peut pas Jere encore ! Tant pis, je dois continuer encore et le retrouver à Sassenage. Il me promet une route magnifique vers Grenoble, les Gorges d'Engins en faisant encore attention aux routes mouillées. Rond-point, flèches Grenoble, c'est ça. C'est marrant qu'il appelle ça des Gorges. Superbe cette route pleine de virolos mais ça ne fait pas des gorges du tout. Sont bien bizarres dans ce coin là. Tiens, une Transalp qui roule cool, rhooo, une fille ! Alors, là, c'est rare :-))). Je double ? Je double pas ? Ben non, vais la laisser devant et je fais une bonne partie de la descente sur Grenoble sur cette petite route viroleuse derrière elle. Plus de voitures, Grenoble par Seyssins ou Seyssinet ? Et qu'est-ce que j'en sais, moi ? Il m'a dit Sassenage. Pourquoi il n'y a aucune indication pour Sassenage ? C'est bien Grenoble quand même dans le coin ? Bof, je continue à descendre. M'en fous bien, je verrai après, il y a la Translap devant et de la neige.Yeaaaah, ayéé, la neige est là ! Un petit coup d'oeil à la carte quand même :-)) Bon, rendez-vous dans un rond-point. Mouarfff ! Lequel vu que je n'ai pas pris la bonne route ? :-)))) Ben là, il se passe quelque chose !!!! Je suis au bon rond-point à l'arrivée de la rou^^^^cuit Lans Grenoble et aux premières loges des démarrages des kékés avé tout plein de couleurs et tout plein de bruits ! D'où je suis, on entend même les pots dans la montagne, dingue ! Ayé, la SV grise arrive. Marrant comme à ces rencontres FRM, on a l'impression de connaître les gens depuis longtemps et tout se passe tout seul :-)) On n'avait pas vu ou réalisé les flics embusqués sur le départ de cette rou^^^circuit et un motard se fait prendre bien vite. On fait signe aux autres et l'un pilera même en passant au plus que ralenti :-)) Et il m'emmène où ? Dans la neige ! La boucle de Chamrousse ! Un peu craintive quand même vu ses récits d'arsouille, peur qu'il ne fasse de l'interfile sur la rocade ou qu'il trouve que je regarde un peu trop le paysage :-)) mais nous voilà, à longer la neige en hauteur dans une route où il m'a trouvé plein d'épingles exeuuupré le temps que je m'habitue ! Boudiou que c'est beau, cette région ! Petit arrêt à Chamrousse que je n'imaginais pas du tout comme ça et nous voilà partis dans la descente. Ben vala, ZZR marche mieux, je me suis habituée à Jere devant, tout va bien, on s'est bien amusés, non ? :-)) Une petite pause pour rencontrer sa femme et son bout de chou et c'est le départ. La nuit ne va tarder à tomber, j'ai encore de la route, ne pas arriver trop tard, tant pis, je finis par autoroute. Plein. Et cékandon que t'arrêteras de faire des *onneries systématiquement ? Clé tordue. Et comment t'as fait pour la tordre ? Pffft ! Parano de service part toujours avec au moins 2 clefs :-))) Là, je décrète qu'ils ne sont plus là, je file plus vite. Et keskispasse encore ? Mon écran ! Et pourquoi il tombe ? Ben de mieux en mieux, hein ! Et pourquoi tu ouvres la visière pour le remettre ? T'as pas pensé qu'il allait glisser vers le bas ? Euh... Là, faut s'arrêter d'urgence, hein, tant pis pour la voiture que tu viens de doubler. Pi t'essayeras de le remettre une autre fois, hein, parce que ton temps de comprenette est supérieur au temps de survie sur la BAU :-)) Arrivée. Et c'est là que tu avais planté les freins l'année dernière ? Devant ce petit rebord de trottoir ? Mouarfffff :-)) .

V My Dreamy

Vous avez aussi une aventure à raconter ? Ecrivez la moi et je la publierai :-)