english

Honda CBF 600

Le nouveau roadster 600 petit frère docile de la Hornet

Honda CBF 6002004 sera une année roadsters, qu'on se le dise. Après Kawasaki et Yamaha, Honda dévoile le CBF 600, son nouveau roadster 600, petit frère docile de la Hornet, dont il hérite du cadre et du moteur... dégonflé de plus de vingt chevaux !

Moteur !

Le 4 cylindres en ligne de 599,9 cm3 à refroidissement liquide de la CBF 600 est alimenté par une rampe de carburateurs à dépression et boisseau plat de 34 mm. Les principales modifications ont porté sur les conduits d'admission et le calage des arbres à cames pour fournir plus de puissance à bas et moyens régimes. Les rapports de transmission ont également été revus avec une transmission finale plus courte par rapport à la Hornet. Normes Euro 2 obligent, la CBF dispose d'un système d'échappement propre, en acier inoxydable 4 en 2 en 1 se terminant par un silencieux ovale, bénéficiant du système “Air Induction” qui injecte un flux d'air frais dans les conduits d'échappement afin d'assurer une combustion complète des gaz. Le système est équipé de deux tubes revêtus de matériaux catalytiques qui réduisent de manière significative les émissions de monoxyde de carbone (CO), d'oxydes (NOX) et d'hydrocarbures (HC).

Honda CBF 600
Honda CBF 600
Honda CBF 600

Au niveau partie cycle, les versions N et S de la CBF sont construites autour d'un cadre de type Mono-Backbone, dérivé de la structure à simple tube rectangulaire déjà utilisée sur les Hornet. Il s'agit d'une “poutre” en acier de 75 x 45 mm partant de la colonne de direction jusqu'à la fixation inférieure des carters moteur. À l'avant, une paire de supports rectangulaires maintient fermement la culasse tandis qu'à l'arrière, des platines prennent en sandwich à la fois les fixations arrière du moteur et l'axe du bras oscillant pour créer un ensemble qui assure une rigidité optimale. Fixée à la partie arrière du cadre, une boucle arrière conventionnelle en tubes rectangulaires supporte non seulement le pilote et son passager mais constitue un appui
solide pour un éventuel top-case.

Au niveaux suspensions, il s'agit d'amortisseurs HMAS à double chambre similaire de type Monoshock, réglables en précharge du ressort selon 7 positions.

Au niveau freinage, la CBF hérite d'un double disque de 296 mm pincé par deux étriers double piston et par des plaquettes en métal fritté et d'un disque de 240 mm, étrier simple piston, à l'arrière.

a noter que la CBF 600 existe en version ABS ! L'ABS est le même que celui existant déjà sur le scooter Silver Wing ABS de la marque, contrôlant le fonctionnement conjoint des freins avant et arrière. Le tout fonctionne sous la direction d'une centrale électronique équipée d'un microprocesseur 16 bits interrogeant en permanence les capteurs à effet Hall placés sur les étriers avant et arrière, afin de mesurer la différence de vitesse relative des roues avant et arrière.

Avec 73 chevaux et 194 kilos, le nouveau modèle se met donc plutot sur le registre Bandit : une moto facile de prise en main à l'intention du débutant mais avec un équipement récent : bulle haute réglable, tableau de bord complet incluant horloge et double trip, selle réglable en hauteur, ABS en option...

Plus d'infos sur les nouveautés roadsters

Ctek