english

Rencontres Nationales de la Sécurité routière : le bilan

2.000 radars et des contrôles renforcés

Un très mauvais mois de janvier en termes de sécurité routière avec 394 morts et le Premier Ministre remet la pression : contrôles accrus et rencontres nationales de la Sécurité Routière afin de faire le point et donner la direction.

Dominique de Villepin a ouvert ces rencontres nationales par un bilan positif des actions passées, rappellant les "10.000 vies sauvées, les 100.000 blessés en moins", tout en laissant au prochain gouvernement le soin d'être "comptable" de cette réussite, non seulement nationale mais importante au niveau européen.

Dominique de Villepin lors des Rencontres Nationales de la Sécurité Routière

Il a remercié toutes les associations ayant contribué globalement au niveau des années passées à l'amélioration des résultats.

Le Premier Ministre a confirmé vouloir renforcer les contrôles, chasser les contrevenants "quelles que soient les infractions, car il n'y a pas de petite infraction" et donner les consignes au niveau justice afin que les peines soient appliquées.

Parmi les actions confirmées :

  • la mise en place de 2.000 radars en 2007, autofinancés par les recettes,
  • le renforcement des contrôles, notamment pour détecter les conducteurs sans permis (à l'origine de 1,6% des accidents),
  • l'application de sanctions même pour les "petites" infractions,
  • une formation obligatoire pour les 125 cm3 (pour ceux qui n'ont que le permis B),
  • de la "pédagogie" dans le système scolaire

Il a mis en exergue le mauvais mois de janvier au niveau du nombre de tués (394), et affirmé son action sous la forme de contrôles renforcés; contrôles qui ont permis de faire redescendre le nombre de tués à 277 en février (même si ce nombre est moins bon qu'en 2006). Le message sous-tendu était l'absence d'aministie à prévoir pour les présidentielles.

Il a parlé des motards, mais comme des utilisateurs fragilisés, qu'il ne voulait surtout pas stigmatiser. Il a également évoqué les notions de "pédagogie" et de formation à l'école pour répéter et répéter encore les messages auprès des jeunes, trop souvent victimes de la route.

Au final, aucun usager de la route n'a été montré particulièrement du doigt. Ce sont plus certains comportements qui ont été dénoncés (portable, alcool...) plutôt qu'une catégorie d'usagers. Par contre, il a accentué l'importance de protéger ceux qui sont vulnérables - les piétons mais aussi les deux-roues - et parmi les deux-roues tout particulièrement les cyclos et les jeunes.

On ne peut qu'apprécier un discours qui se tient, sans agressivité particulière, ni stigmate... On regrette l'augmentation principale des sanctions au détriment d'une pédagogie énoncée mais non mise en place, sans échéance.

On appréciera les remerciements aux associations présentes lors de la Table Ronde - Avenir Santé / Club 14 / Victimes & Citoyens / LCVR / FARE (Fédération des Associations de la route pour l'Education) / La Rue de l'Avenir. On regrettera l'absence de la Fédé... pas invitée ?

Au sujet des radars, ils radars ont prouvé non seulement ne rien coûter à l'état mais en plus rapporter. Ils ont contribué à sauver des vies en faisant lever le pied, mais sont souvent mis à des endroits non accidentogènes. Du coup, il semble qu'il y ait un double message : "celui de la protection du citoyen", et celui des rentrées financières. Quel message cache la vérité ?

Si les revenus des radars semblent être réinvestis sur l'équipement, y compris l'entretien du réseau routier, il serait temps de commencer à l'investir également et peut-être surtout dans la prévention et la formation.

Et après toute cette période de sanctions et de répression, la stagnation voire la régression des chiffres de mortalité sur la route, il est désormais URGENT d'enclencher la vitesse V pour de la pédagogie, de la prévention et de la formation, aurpès de toutes les catégories d'usagers, et dès le plus jeune âge.

Il faudra sans doute attendre le prochain gouvernement... sauf pour les sanctions qui elles ne bougeront pas... Le message a été clair...

Vos réactions sur le forum MotoBrèves

Suzuki