english

Championnat du monde Superbike : week-end parfait pour Max Biaggi à Vallelunga

TOSELAND DEVRA PATIENTER

Vallelunga, dimanche 30 Septembre 2007

James Toseland ne gardera certainement pas un bon souvenir de son week-end italien de Vallelunga. Alors qu'il n'avait que neuf points de plus à marquer que son adversaire direct au championnat Noriyuki Haga, pour coiffer une deuxième couronne, le Britannique repart de la banlieue de Rome avec un sentiment de frustration évidente. Troisième de la première manche WSBK, Toseland est en revanche passé tout prés de la correctionnelle dans la seconde. A la lutte aux avants postes avec Troy Corser sur Yamaha R1 l'officiel Honda partait à la faute. Heureusement pour lui sa Honda CBR 1000 RR n'était pas trop endommagée et lui permettait de rejoindre la course pour finalement prendre les points de la 11e place.

BIAGGI VEUT Y CROIRE

Dans son malheur le Britannique a tout de même un peu de réussite car l'homme fort du week-end fut son rival le moins dangereux mathématiquement parlant. Transcendé devant son public Max Biaggi a réalisé le week-end presque parfait en remportant la première manche puis en montant sur la deuxième marche du podium d'une seconde manche remportée par Troy Bayliss (Ducati). Grâce aux 45 points qu'il a marqué ce week-end le pilote Suzuki reprend la deuxième place du provisoire et ne compte plus que 29 points de retard sur Toseland. Max Biaggi tentera donc d'inverser la tendance le week-end prochain à Magny-Cours pour une finale qui s'annonce somptueuse.

HAGA N'ABDIQUE PAS

Car outre le bras de fer qui s'annone entre Toseland et Biaggi, il ne faudrait surtout pas oublier Noriyuki Haga (Yamaha). Quatrième en première manche puis troisième dans la seconde, le Japonais n'a pas réalisé un mauvais week-end mais est simplement tombé sur plus fort que lui aujourd'hui. Désormais à 33 points de Toseland et 4 de Biaggi, il sait qu'il n'aura pas trop solution que d'aller chercher la victoire dans les deux manches en espérant un faux pas de ses adversaires. Un challenge bien difficile mais qu'il ne refusera pas vu son tempérament de guerrier. Et comme le dit Toseland au soir d'un week-end pourtant peu fructueux pour lui. « En Superbike tout peut arriver et c'est bien ça qui en fait le charme. » Reste à savoir si l'officiel Honda aura encore le sourire dans huit jours sur le tracé de Magny-Cours. En tout cas, cette finale sent la poudre et avec 50 points encore à distribuer tout peut arriver.

SOFUOGLU SEPTIEME !

En championnat du monde Supersport, Kenan Sofuoglu, le nouveau champion du monde de la catégorie, s'est offert un septième succès et égale ainsi le record de Karl Muggeridge. Le pilote officiel Honda peut même, en cas de nouveau succès, établir un nouveau record dans la catégorie dès la semaine prochaine pour la dernière épreuve à Magny-Cours. Coté français cette manche italienne, interrompue au drapeau rouge n'aura pas été très fructueuse. Parti en pôle position Sébastien Charpentier termine neuvième, alors que Mathieu Lagrive s'octroie les points de la sixième place. Quant à Fabien Foret, il n'y a pas eu de miracle. Parti de la 19e place de la grille, le pilote Kawasaki sauve deux petits points. Un moindre mal car Broke Parkes, son adversaire direct dans la course à la place de dauphin de Sofuoglu, termine à la quatrième place. De fait le pilote Australien reprend encore onze points au Français. Avec 15 points d'avance Foret devrait tout de même conserver sa place au classement final. Le week-end prochain aura lieu en effet la dernière épreuve de la saison sur le tracé Nivernais de Magny-Cours. L'occasion pour Foret de peut être décrocher une nouvelle victoire et ce devant son public.

BERGER CHAMPION

En Superstock 600, si la victoire est revenue au néerlandais Roy Ten Napel, l'information principale du jour est bien sur coté tricolore le sacre de Maxime Berger. Le jeune français grâce à sa troisième place du jour s'offre sa première couronne de sa carrière et pourra fièrement étrenner son titre le week-end prochain devant ses supporters pour la dernière course de l'année. Dans la catégorie des 1000 cm3, la victoire est revenue à Claudio Corti qui grâce à ce succès garde toutes ses chances pour le classement final. En effet dans cette catégorie tout se jouera à Magny-Cours entre Baiocco, Canepa, Simeon et donc Corti. Les quatre hommes se tiennent en 9 points, autant dire que cette finale française devrait s'avérer explosive.

POS NO. RIDER BIKE TIME

  1. 21 Bayliss T. (AUS) Ducati 999 F07
    39'30.861 (149,779 kph)
  2. 3 Biaggi M. (ITA) Suzuki GSX-R1000 K7
    1.431
  3. 41 Haga N. (JPN) Yamaha YZF-R1
    4.466
  4. 11 Corser T. (AUS) Yamaha YZF-R1
    13.766
  5. 44 Rolfo R. (ITA) Honda CBR1000RR
    20.848
  6. 111 Xaus R. (ESP) Ducati 999 F06
    21.930
  7. 57 Lanzi L. (ITA) Ducati 999 F07
    29.847
  8. 10 Nieto F. (ESP) Kawasaki ZX-10R
    29.986
  9. 38 Nakatomi S. (JPN) Yamaha YZF-R1
    40.126
  10. 76 Neukirchner M. (GER) Suzuki GSX-R1000 K6 40.733
  11. 52 Toseland J. (GBR) Honda CBR1000RR 42.544
  12. 13 Iannuzzo V. (ITA) Kawasaki ZX-10R
    54.504
  13. 31 Muggeridge K. (AUS) Honda CBR1000RR 55.024
  14. 99 Martin S. (AUS) Suzuki GSX-R1000 K6 55.304
  15. 32 Tiberio Y. (FRA) Honda CBR1000RR 59.781

Championship standing:

1) Toseland 396 2) Biaggi 367 3) Haga 363 4) Bayliss
341 5) Corser 267 6) Lanzi 192 7) Xaus 187 8) Rolfo 177 9) Neukirchner 136
10) Fabrizio 123

Plus d'infos sur le Championnat du Monde Superbike

Mutuelle