english

Championnat du monde Superbike à Magny-Cours : 2e titre de Champion du Monde pour Toseland

TOSELAND CHAMPION DU MONDE

Magny-Cours, 6 octobre 2007

Au terme d'un week-end particulièrement riche en rebondissements James Toseland a remporté un deuxième titre de champion du monde de Superbike à Magny-Cours. Arrivé dans la Nièvre avec 29 points d'avance sur Max Biaggi et 33 sur Noriyuki Haga, le Britannique ne s'est imposé au final que de deux points sur son rival Japonais. Il faut dire que Toseland a faillit tout perdre dès le départ de la première manche, victime d'un accrochage avec Lorenzo Lanzi (Ducati). Si ce dernier, victime d'une chute spectaculaire, ne pouvait repartir, le pilote officiel Honda parvenait à reprendre la piste pour finalement terminer septième. Très tendu au départ de la seconde manche, Toseland se classera sixième de la dernière course de la saison avec la Honda CBR 1000 RR. A l'arrivée, très ému, le Britannique dédiait ce titre à l'ensemble de son équipe.

J'avais vraiment à cœur de remporter ce titre avant mon départ vers le Moto GP. Ce titre je le dédie avant tout à mon équipe Honda Ten Kate qui a été la seule à me tendre la main il y a deux ans et me permettre de relancer ma carrière. Cette finale n'a pas été la plus simple et il est certain que ce deuxième titre a été plus difficile à conquérir que le premier. Disputer la victoire à des garçons comme Max Biaggi, Noriyuki Haga ou encore Troy Corser et Troy Bayliss fut un honneur pour moi et ces sept dernières années passées en mondial Superbike seront à jamais gravées dans ma mémoire.

HAGA A TOUT TENTE

Couronné pour deux points, James Toseland devance donc Noriyuki Haga au classement final de cette saison. Le pilote officiel Yamaha a tout tenté ce week-end et s'est offert un magnifique doublé sur le circuit nivernais de Magn-Cours. Un maigre consolation quand on échoue si prêt du but mais le Japonais n'était absolument pas amer au terme de ce dernier rendez vous de la saison. « J'ai fait les deux courses que j'avais à faire pour ne rien regretter. Je suis très content de ce doublé et je tiens à féliciter James Toseland pour son titre. L'année a été très animée et j'ai maintenant hâte de commencer les essais en vue de la prochaine saison. Je suis certain que Troy Corser et moi y seront très performants. ». Consolation tout de même chez Yamaha puisque la marque remporte le titre constructeur devant Honda et Ducati.

BIAGGI N'Y ETAIT PAS

Quant à Max Biaggi, arrivé en deuxième position du championnat il se classe finalement troisième de sa première saison de Superbike. Un résultat qui aurait pu être meilleur mais l'Italien sur ce dernier rendez vous n'a pas connu la réussite. Victime involontaire de l'accrochage entre Lanzi et Toseland en première manche, il était contraint de repartir dans les derniers du peloton et tenter une remontée impossible. Sixième de la première manche l'officiel Suzuki savait dès lors, suite à la victoire d'Haga et la septième place de Toseland, qu'il ne pouvait plus prétendre à la première place finale. Sa deuxième manche sera un dernier baroud d'honneur mais le cœur n'y était plus. « Nous avons appris une terrible nouvelle ce matin avec le décès du chauffeur du team dans la nuit de samedi à dimanche. Forcément ce n'était pas vraiment la meilleure façon d'aborder ces deux dernières courses. En plus la réussite n'a pas été de mon coté sur la première manche et j'ai vraiment tout donné dans la seconde sans pouvoir revenir sur Haga. Malgré tout je reste satisfait de cette première année dans la catégorie. »

SOFUOGLU INTRAITABLE

En championnat du monde Supersport, Kenan Sofuoglu s'est montré une fois de plus intraitable. Aux prises avec Broke Parkes (Yamaha) durant toute la course, le champion du monde en titre va prendre le meilleur sur son adversaire dans les derniers tours et s'offrir un huitième succès. Une victoire qui lui permet d'établir un nouveau record dans la catégorie pour un même pilote sur une seule saison. « Je suis bien sur très content de ce record mais plus que tout je voulais la victoire pour remercier mon team car c'était ma dernière course dans la catégorie. L'an prochain je serai en Superbike et il n'était pas question de partir autrement que sur une victoire. » Magny-Cours restera donc un très bon souvenir pour Sofuoglu mais également pour Broke Parkes. Le pilote Yamaha qui comptait quinze points de retard sur Fabien Foret a finalement réussi à inverser la tendance et grâce à sa seconde place en course termine également deuxième du championnat du monde. Victime de problèmes mécaniques Fabien Foret, alors seizième, rentrait à son stand au onzième tour et abandonnait par conséquence sa place de vice champion du monde, à son futur coéquipier chez Yamaha. Cruelle désillusion pour le Français qui quelques instants plus tard était imité par Sébastien Charpentier qui aura donc vécu une saison des plus noire. De fait la meilleure performance tricolore est revenue ce week-end à Grégory Leblanc neuvième.

Plus d'infos sur le Championnat du Monde Superbike

Mutuelle