english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Grand Prix Moto de Valence : victoire de Dani Pedrosa

L'ultime Grand Prix 2007 sur le tracé espagnol voient Stoner et Hopkins sur le podium

Cet ultime Grand Prix moto 2007, couru en Espagne sur le tracé de Valence, a vu la victoire de Dani Pedrosa (Honda) devant Casey Stoner (Ducati) et John Hopkins (Suzuki). Dani Pedrosa a conclu la saison MotoGP 2007 de fort belle manière en devançant de 5.447 secondes Casey Stoner au terme de 30 tours palpitants.

En 125 cm3, C'est le hongrois Gabor Talmacsi (Aprilia) qui a été sacré champion du monde en prenant la 2e place du Grand Prix.

Rossi qui s'était fracturé la main droite lors d'une chute aux essais, n'a pu terminer les 30 tours même s'il avait pris la décision courageuse de prendre part à la course sur le circuit à Valence. Il termine donc non classé.

Pedrosa affichait une forme prodigieuse, prenant le départ en pole position pour s'emparer définitivement de la tête dès le cinquième tour. Au guidon de sa RC212V 800 cm3, il améliore également le record du tour de l'ère 990 cm3 de 0.176 seconde. Cette deuxième victoire de l'année assure à Pedrosa la place de vice-champion au championnat du monde MotoGP 2007, avec un point d'avance sur Valentino Rossi.

« Casey et moi-même étions rapides pendant toute la course, je ne m'attendais pas à ce que cela aille aussi vite," indiquait Pedrosa. « J'ai attaqué très fort en début de course pour le rattraper. J'étais à la limite et pleinement concentré sur ma course. Une fois devant j'étais contraint de cravacher encore car il ne lâchait rien. Vers la fin de la course, les pneus ont commencé à bouger un peu et j'ai donc changé de style de pilotage pour gagner en adhérence. »

Sylvain GUINTOLI (Dunlop Yamaha Tech 3) 11ème : « Bonne course ! J'ai pris un départ moyen, que je croyais bon car toute ma ligne de départ s'est élancée de la même façon, et d'un coup on a vu la ligne de derrière nous doubler ! Je me suis donc retrouvé 11ème, j'ai alors pris un bon rythme dès le début de course, roulant même plus vite qu'aux essais avec les mêmes pneus de course. Je suis entré dans la bagarre, ai suivi Randy de Puniet, suis revenu sur Barros, ai vu Elias me passer. En fait, le potentiel de mon pneu arrière est descendu graduellement, ce qui est logique sur une course chaude, avec les nombreux virages de Valence et sachant que ce fut l'épreuve la plus longue de la saison, près de 47 minutes. Le pneu avant était au top, et je suis même sûr qu'à ce niveau j'avais un avantage sur mes concurrents dans entrées de courbe à droite. Mais le flanc gauche de mon pneu arrière a souffert, et il est devenu délicat car ce sont des virages à gauche qui commandent les deux grandes lignes droites du tracé. »

Makoto TAMADA (Dunlop Yamaha Tech 3) 15ème : « Le pneu arrière a été assez stable sur l'ensemble de l'épreuve, et surtout sa baisse de performance a été progressive. Dans les premiers tours, mes pneumatiques m'ont permis de réaliser de belles performances avec un bon rythme de course ; ensuite, la petite baisse de performance m'a fait perdre le contact de mon groupe, mais j'ai pris du plaisir au guidon sur ce tracé très sinueux. »

Ainsi se clôt le championnat du monde MotoGP au terme de ce 18ème Grand Prix qui aura vu l'australien Casey Stoner (Ducati) décrocher son premier titre mondial dans la catégorie la plus relevée du sport moto.

Chez Dunlop Yamaha Tech 3, Sylvain Guintoli termine 16ème au championnat, et Makoto Tamada 18ème.

Rendez-vous est déjà pris pour le championnat MotoGP 2008 dont la première épreuve se déroulera au Qatar sur le circuit de Losail le 9 mars prochain.

Plus d'infos sur les Grands Prix moto