" /> Sepang : avant-dernière course du Championnat du Monde MotoGP 2008
english

MotoGP de Malaisie : preview du circuit de Sepang

Sepang est l’avant-dernière course du Championnat du Monde MotoGP 2008.

Le circuit de Sepang et sa fournaise humide et tropicale accueillent ce week-end l’avant-dernière course du Championnat du Monde MotoGP 2008 en Malaisie. Sepang constitue l’une des courses les plus exigeantes du calendrier MotoGP en raison des conditions météo extrêmes, qui peuvent atteindre 55 degrés C et parfois 80% d’humidité. Pilotes, motos et pneumatiques sont poussés à la limite. Avec une combinaison de grandes courbes rapides et de gros freinages, le circuit est également rude pour les pilotes et leurs machines. De ce fait, Sepang est un terrain d’essai devenu très populaire en Grand Prix Moto pour ses test hors saison – certains teams y tournent plusieurs fois durant la saison hivernale.

Après Phillip Island, considéré comme le circuit le plus contraignant pour les pneus, Sepang représente un autre défi de taille pour les manufacturiers de pneumatiques, » indique Jean-Philippe Weber, responsable de la compétition moto chez Michelin. « Mais les conditions sont très différentes de celles rencontrées en Australie, notamment du fait de températures beaucoup plus élevées, dans l’air comme sur la piste. A Phillip Island il nous fallait composer avec une piste entre 22 et 35 degrés ; A Sepang, cela peut varier de 40 à 55 degrés au sol, avec d’évidentes contraintes sur les pneus. Le tracé de Sepang sollicite moins les enveloppes que celui de Phillip Island, où les pneus montent fortement en température. »

L’asphalte du circuit de MotoGP de Sepang sera moins abrasif que l’an dernier, lors de son resurfaçage. En effet Sepang est un circuit fréquemment utilisé en course, pour des essais ou d’autres activités de sports mécaniques. Les pilotes utilisent une construction de pneu arrière similaire à celle de Phillip Island, avec des gommes adaptées aux conditions spécifiques. A Sepang où l’on rencontre un certain nombre de grandes courbes, l’adhérence sur l’angle maxi et la motricité représentent la clef. Pendant la course, les pneus doivent se montrer performants et réguliers dans ces virages.

Bien plus qu’à Phillip Island, le pneu avant des MotoGP subit des contraintes élevées à Sepang, avec notamment de gros freinages à pleine vitesse. Pour cette course, il est nécessaire d'avoir un pneu avant plus rigide, de construction similaire aux pneus utilisés à Motegi et Shanghai où l’on rencontre également de très gros freinages. »

INFORMATION CIRCUIT SEPANG

Record du tour:

  • Casey Stoner (Ducati Marlboro Team Desmosedici), 2m 2.108s, 163.566km/h-101.635mph (2007)
  • Pole position 2007: *Dani Pedrosa (Repsol Honda Team RC212V-Michelin), 2m 1.877s

Récents vainqueurs du GP de Malaisie

  • 2007 *Casey Stoner (Ducati Marlboro Team Desmosedici), 43m 04.405s
  • 2006 *Valentino Rossi (Camel Yamaha Team YZR-M1-Michelin), 43m 07.829s
  • 2005 *Loris Capirossi (Ducati Marlboro Team Desmosedici), 43m 27.523s
  • 2004 *Valentino Rossi (Gauloises Yamaha Team YZR-M1-Michelin), 43m 29.146s
  • 2003 *Valentino Rossi (Repsol Honda RC211V-Michelin), 43m 41.457s
  • 2002 *Max Biaggi (Marlboro Yamaha Team YZR-M1-Michelin), 44m 01.592s
  • 2001 *Valentino Rossi (Nastro Azzurro Honda NSR500-Michelin), 44m 46.652s
  • 2000 *Kenny Roberts (Telefonica Movistar Suzuki RGV500-Michelin) 31m 58.102s (course interrompue par la pluie)
  • 1999 *Kenny Roberts (Suzuki Grand Prix Team RGV500-Michelin), 44m 56.033s

Plus d'infos sur les Grands Prix moto

 

Mutuelle