english

La fin de Buell

Arrêt de la production des fameux twins sportifs américains

Erick Buell annonce la fin de la marque"C'est un instant difficile pour moi car la décision a été prise de ne plus construire de motos. Cela a été un honneur pour moi et les employés de construire des motos Buell." C'est dans ces termes que le fondateur de la marque, Erick Buell, annonce l'arrêt de la production des fameux twins sportifs américains.

En parallèle à l'arrêt de Buell, Harley-Davidson revend la marque MV Agusta, basée à Varese en Italie, rachetée l'année dernière pour 70 millions d'euros.

Ces décisions surviennent après les mauvais résultats de la marque américaine dont le résultat net a fondu de 84% au dernier trimestre. Le chiffre d'affaires du 3e trimestre du fabricant a chuté à 1,12 milliard de dollars (contre 1,42 milliard un an auparavant), tandis que les ventes en volume de motos par les distributeurs ont chuté de 21,3%. Le groupe a en effet livré "seulement" 54.236 motos, un chiffre en chute de 27,4% même si ce chiffre était conforme aux prévisisons de la marque. Harley-Davidson table toujours sur une distribution située entre 222.000 et 227.000 pour 2009. Harley-Davidson se concentre ainsi sur sa propre marque, sans intention d'incorporer sous sa marque aucun des modèles Buell.

L'annonce a fait l'effet d'un froid sur toute la communauté motarde et les réactions nombreuses regrettent la disparition d'un tel fabricant.

Si la production de motos Buell cesse, les concessionnaires Buell vont vendre leurs stocks de motos restants. Les ateliers Buell agréés assureront toutes les prestations dans le cadre de la garantie, entretien, révision et réparation. Et Harley-Davidson s'est engagé à fournir les pièces détachées et prestations après-vente pendant de nombreuses années.


Les contrats avec les teams sportifs seront eux aussi assuré jusqu'à la fin de la saison prochaine mais ceux ci cesseront définitivement au-delà.

Le message d'adieu de Erik Buell (traduction Cyrano)

Bonjour, je suis Erik Buell.
Notre petite équipe du Wisconsin construit des motos sportives américaines depuis 1983. Ce sont des machines de premier plan, sensationnelles et fascinantes. Aussi, c'est avec beaucoup d'émotion que je dois annoncer que la décision a été prise d'arrêter la fabrication des motos Buell.
Cà a été véritablement un honneur pour moi de travailler avec les autres employés chez Buell, ainsi qu'avec nos fournisseurs. Nous avons été des précurseurs dans de nombreux domaines, comme la centralisation des masses, les freins ZTL [NDT : disques périphériques] , l'échappement sous le moteur, l'utilisation du cadre comme réservoir d'essence. Et en septembre dernier, à l'issue de sa première année de compétition au plus haut niveau, l'équipe privée GEICO a remporté le championnat AMA Pro Racing 2009, devant des équipes bien plus importantes soutenues par les constructeurs japonais et européens, prouvant ainsi que notre technologie innovante était vraiment de classe mondiale.
J'ai aussi eu la grande chance de faire la connaissance de nombreux conducteurs de Buell au cours de ces années. Ils constituent un formidable groupe de gens à l'esprit libre, unis par une complicité profonde, authentique et pleine de passion.
Je regrette que nous ne puissions plus fabriquer de nouvelles motos Buell. Harley-Davidson continuera à assurer les garanties, que ce soit pour les clients existants ou les nouveaux clients, et ils se sont engagés à fournir les pièces et les services nécessaires, marché par marché.
Nos concessionnaires disposent encore de quelques machines neuves. Si vous êtes intéressés, veuillez contacter l'un des ces concessionnaires afin d'en obtenir une avant l'épuisement des stocks. Ce sont vraiment des motos superbes, dotées du meilleur de la technologie américaine, et dont l'histoire est déjà légendaire.
Je serai toujours fier de la petite fabrique de motos sportives que nous avons mise au monde, et qui a produit quelques-unes des motos les plus efficaces de tous les temps. Nous avons prouvé qu'un petit groupe de gens passionnés et inspirés peut concurrencer les géants de l'industrie. Personnellement, j'attends avec impatience de voir avec Harley-Davidson comment je peux continuer à faire profiter les conducteurs de technologies avancées et à construire le futur de la pratique motocycliste.
Je vous souhaite de continuer à rouler avec fierté, et que les routes qui s'ouvrent devant vous soient aussi riches en aventures et gratifiantes que celles que j'ai parcourues depuis 26 ans.

Plus d'infos sur Buell

Metzeler