english

Buell : histoire du constructeur

Buell, enfant de Harley

Buell : histoire du constructeurLa marque a été créée par Erik Buell, un passionné de compétition et de rock, au début des années 80, qui avait notamment signé en 1978 la pôle de la Dayto 200 en catégorie « rookies ». En dehors de cela c’était surtout un ingénieur de génie et un fin mécano. Il a d’ailleurs fait enregistrer de nombreux brevets durant la période où il a travaillé chez Harley en tant qu’ingénieur châssis. Erik quitte Harley-Davidson en 1982 pour créer sa propre machine de course.

IBuell RW750 (crédit photo : DR)l met au point la RW750, un deux temps quatre cylindres, pour l'engager en Formula 1 (courses sur route). La bête est trop rapide ! Sous l’influence des autres constructeurs une modification du règlement exclue la RW750 de cette catégorie.

Erik se tourne alors vers la création d'une moto de sport américaine de route. De 1987 à 1993 Harley-Davidson lui fournit les moteurs. Buell est né.

C'est le début de la création de modèles totalement innovants motorisés par le bicylindre mythique. En 1987, Eric Buell crée la RR 1000 "Battle Twin ", en 1989, la Buell RS 1200 dît "Westwind" sort dépourvue de carénage c’est une vraie GT sportive.

En 1993, Harley-Davidson décide de développer son activité en attirant de nouveaux clients sur des segments de marché plus larges. Harley suit alors de près le travail de Erik et c'est naturellement vers lui que l'usine se tourne à cette époque. En février 1994 nait la nouvelle société Buell Motorcycle Company, détenue à 49% par Harley-Davidson. Quatre ans plus tard, Harley rachète 49 % supplémentaires de la société pour devenir l'actionnaire majoritaire, Erik conservant 2 % des parts et un contrat de travail à long terme permettant d'assurer la continuité dans l'innovation. La Buell Motorcycle Company est maintenant une filiale de Harley-Davidson, Inc.

Buell RR 1000

Harley Davidson prend le contrôle total de la Buell Motorcycle Compagny en 1998. Erik Buell, patron du développement s'implique encore davantage puisqu'il est désormais soulagé de tous les problèmes d'ordre financier.

Le début de la fin

Grâce au soutien et à l'apport de Harley-Davidson depuis 1993, Buell a pu présenter une gamme complète de motos. La gamme XB9 introduite en 2002 est une nouvelle évolution des modèles largement éprouvés et appréciés de Buell. A la fin des années 80, la production annuelle de motos de Buell se comptait en centaines. Quelques années plus tard, l'usine employait plus de deux cents personnes et fabriquait 10 000 motos par an.

Les motos conçues par Erik Buell sont réputées pour utiliser des procédés techniques originaux (des procédés qui furent repris ensuite par les grands constructeurs japonais) dont l’intérêt est d'essayer d’obtenir une centralisation poussée des masses et de diminuer le poids non suspendu. Depuis 2002, date de création des modèles XB, l'échappement est situé sous le moteur, le cadre fait office de réservoir d'essence, le bras oscillant contient l'huile moteur et le disque de frein avant est fixé à la périphérie de la jante.

Buell XB9R (crédit photo : DR)Les moteurs qu’il avait utilisés au départ provenaient de la gamme Sportster. Mais à partir de la gamme XB (2002), le moteur devient spécifique à Buell, même s'il reprend l'architecture initiale du moteur Sporster Harley.

Et puis à l’automne 2009, la nouvelle tombe comme un couperet. Après plus de 26 ans d’activité, Buell Motorcycle Company ferme ses portes. C’est la fin de la production des motos Buell. Harley-Davidson assure la garantie des modèles vendus et encore non vendus et reste dans l’obligation de fournir et d’assurer les réparations de la marque pour une durée de 10 ans.

Plus d'informations sur Buell

Metzeler