Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Dakar 2012 : Etape 10 victoire de Joan Barreda

Despres reste leader avec 21 secondes d'avance sur Coma

Iquique / Arica - Spéciale : 377 km - Liaison : 317 km

Joan Barreda Bort devance les deux favoris sur la 10ème étape - Crédit photo : Frédéric Le Floch / DPPIMalgré une blessure au pied droit survenue dès le km 35 de cette 10e spéciale, Joan Barreda a confirmé son statut de grande révélation 2012 en signant sa première victoire sur le Dakar, devant Marc Coma et Cyril Despres. Le Français sauve néanmoins sa position de leader du général pour 21 secondes devant le Catalan.

Barreda dans la douleur

Incontestable révélation de ce 33e Dakar dans la catégorie moto, avec 3 spéciales finies dans le top 5, Joan Barreda a fait étalage de tout son potentiel en remportant sa première spéciale sur le Dakar, lors de cette 10e étape.

Mais non content d'être rapide, le jeune Espagnol a également prouvé aujourd'hui être de la trempe des grands, en s'imposant malgré une sévère blessure au pied droit survenue dès le km 35 des 377 au programme du jour.

L'inévitable duel Despres / Coma

Au final, Barreda devance respectivement d'1'32, Marc Coma et de 3'39, Cyril Despres. Toujours en lutte pour la victoire finale, les deux meilleurs ennemis se sont encore rendus coup pour coup et, le désavantage de l'ouverture de piste revenant au Français, c'est logiquement le Catalan qui réalise la bonne opération, reprenant 2'07 à son grand rival. Au général, si Despres reste leader, il ne compte plus que 21'' d'avance sur Coma.

Derrière, en revanche, la situation s'éclaircit pour Helder Rodrigues, 4e temps du jour, qui profite d'une chute de son compatriote Paulo Gonçalves pour s'offrir un peu de confort à la 3e place du générale avec désormais 32'56 d'avance sur Jordi Viladoms, 4e. Grand perdant du jour, Goncalves concède lui 19'23 au vainqueur du jour et retombe ainsi à la 7e place du général.

Réactions des pilotes

Cyril Despres - n°2 - 1er au classement général

Cela s'est bien passé pour moi jusqu'au km 225, j'ai réussi à garder un bon rythme. Mais là j'ai fait une petite erreur de navigation et c'est à ce moment que Marc m'a dépassé. Il était avec Joan Barreda, que je félicite d'ailleurs car il a fait une superbe étape. A ce niveau-là les secondes se comptent ! C'est un scénario que j'imaginais, sans surprises. Je suis content d'avoir passé une journée de plus. De toute façon, rester devant pendant 377 km à rouler à fond, ce n'est pas évident. Que je finisse dans sa poussière ou lui dans la mienne, ça ne change pas grand-chose.

Marc Coma - n°1 - 2ème au classement général

C'est le ton du rallye et je pense que nous allons batailler jusqu'à la fin. Nous essayons tout le temps de faire la différence et en rentrant au Pérou ce sera une phase décisive. La course se décidera forcément sur de petites choses. Quand le niveau est équivalent, avec la même équipe, la même moto, c'est très difficile aussi bien pour lui que pour moi. Mais cela se jouera à 100 % sur le pilote.

Joan Barreda Bort - n°23 - 13ème au classement général

Après les problèmes de roue arrière du 3ème jour j'ai roulé jour après jour. Sur les dernières étapes c'était mieux et hier, par exemple, j'ai vu que je pouvais attaquer, alors j'y suis allé. Sur l'étape d'aujourd'hui j'ai connu un problème avec le pied. Dans une courbe très rapide, où j'allais à 120, j'ai heurté du pied une pierre et j'ai cru que le choc m'arrachait la jambe. En arrivant à la neutralisation on m'a donné des calmants et c'est allé jusqu'à la fin de l'étape. J'ai même mis les gaz. On va voir ce que j'ai. Je pensais avoir une fracture du péroné mais je crois que finalement non. Je ne connais pas le degré de gravité de la blessure mais je crois que ça devrait aller pour pouvoir arriver à Lima.

Plus d'infos sur le Dakar 2012